mon four est fini, le voici...

  • Auteur de la discussion napalm
  • Date de début
N
napalm
Apprenti
19 Nov 2006
245
Bretagne
  • Auteur de la discussion
  • #1
je reprends mon vieux sujet de l'année dernière...[/color]
Salut à tous !

si certains ont lu le sujet sur la fonderie artisanale, ils se souviennent peut-être que j'avais fait des essais avec un four "pot de fleur" et du charbon. mais c'était pénible à utiliser, bruyant (soufflerie) et ça consommait beaucoup de charbon. pas mal d'escarbilles aussi ! bref, pas top.

Je reviens donc à la charge avec un nouveau four, à propane cette fois ci. pas forcément très économique, mais une recharge de 13kg contient une quantité de gaz suffisante pour un bon nombre de sessions de fonderie.

mon four doit etre le plus simple possible, et le moins cher possible. je vais m'amuser avec cet été, et après, pfuittt ! plus le temps de bricoler jusqu'a l'été prochain (prépa en vue). donc pas la peine de faire un truc horriblement compliqué et optimisé.

exit donc le mortier réfractaire relativement couteux (20€ le sac de ciment fondu !) et la galère qui s'ensuit pour le gâcher (je n'ai jamais fait ça) , le couler proprement pour en faire un four à peu près présentable, et surtout les semaines de séchage avant de pouvoir démarrer à feu très, très doux (sinon bonjour les fissures).

le four sera simple, inspiré de celui de l'ami didou, c'est à dire à base de briques réfractaires : simple et efficace.
seulement, pour faire un foyer rond (c'est important) et pour limiter la surface "briquée" (et donc le coût de l'ensemble) j'ai décidé de faire un heptagone en briques posées debout sur leur plus petite face, et jointées.
pour faire ce polygone régulier à 7 cotés avec des briques, il convient donc de les recouper en angle. cela sera fait à la scie avec un guide.
un trou sera pratiqué pour le passage du bruleur, et le tout prendra place, non pas dans une caisse en tôle et cornières comme chez Didou, car je n'ai ni tôle ni cornières ni poste à souder, mais dans un grand conteneur métallique (bidon ou section de ballon d'eau chaude par exemple) et l'espace entre le foyer de briques et la paroi extérieure sera comblé par de la vermiculite : pas cher et très isolant.

le bruleur est, pour commencer, un brûleur Yaco : voir le sujet "bruleur" pour plus d'infos.
je viens de le construire en suivant la recette, et ça marche impec.
edition du 16 juillet 2009 : ouah la vache comme j'étais bavard il y a un an :eek:[spoil]j'ai juste apporté une petite modification : j'ai pris une vraie rondelle étroite de 14mm au lieu d'une rondelle à ailettes. j'y ai percé 12 trous répartis sur tout l'anneau.
je l'ai ensuite meulée sur un disque de ponçage en rotation, jusqu'a ce que son diametre lui permette de se visser dans le manchon, et j'ai fait des gros chanfreins toujours avec le même outil sur tout le pourtour, pour que ça puisse rentrer dans les filets. de plus, une rondelle ronde ne peut se visser correctement dans un filetage hélicoidal : l'astuce consiste donc à fendre la rondelle avec un trait de scie très fin (lame de scie à chantourner) pour que la rondelle puisse se "voiler" légèrement et entrer correctement dans les filets. l'élasticité procurée par la fente permet un serrage correct, et une possibilité de réglage de la position de la rondelle (en vissant ou dévissant).

le reste du bruleur est construit selon les indications de Yaco, et ça marche très bien.

bon, ensuite, il me fallait un moyen de controler la pression de gaz envoyée dans le bruleur. mais je n'avais pas de détendeur réglable pour chalumeau.
ce n'est pas grave, puisque le gaz s'échappant par un trou de diametre fixe, autrement dit la charge ne varie pas, on peut faire varier la pression de gaz dans le bruleur simplement en faisant varier le débit (avec un robinet)[/spoil]

j'ai donc utilisé mon manifold (aussi appelé by-pass ou jeu de manomètres, utilisé pour remplir et faire la maintenance d'un circuit frigorifique, hérité de mes bricolages en matière de systèmes frigos pour refroidir des PC) , un adaptateur équipé d'un coté d'un écrou de bouteille propane et de l'autre d'un filetage SAE 1/4" (compatible avec le manifold) et enfin d'une valve au même filetage connectée au bruleur, pour gérer le débit.
le manomètre du manifold permet de savoir précisément la pression de gaz envoyée au bruleur, et le robinet permet de la faire varier. Ainsi, si on est prudent (c-a-d ne pas ouvrir le robinet en grand comme un imbécile) on peut régler la pression à la valeur qu'on veut, et sans détendeur !

allez, assez parlé, place aux photos...

photo du bruleur :


l'adaptateur et le manifold (désolé pour les reflets :-/ )


et le bruleur en fonctionnement :


si vous avez des questions ou des conseils n'hésitez surtout pas.
 
N
napalm
Apprenti
19 Nov 2006
245
Bretagne
  • Auteur de la discussion
  • #2
les photos sont arrivées. :wink:
 
Pierreg60
Pierreg60
Compagnon
1 Nov 2006
2 755
F-57700 Moselle
Pas mal!
bon début j'attends la suite avec impatience :wink:
 
D
Doctor_itchy
Compagnon
20 Avr 2007
5 221
Morlanwelz
ton pseudo commençe a coller avec ton post :lol:

serieusement , simple et fonctionelle , as tu un detail du gicleur ??

il me semble que les manometre vienne d'un kit de regazage de frigo non
rhaaa c'est un comme ça qu'il me faut , enfin juste celui qui indique le vide ^^

pour le turbo , il peu toujours agrandire le gicleur et mettre une turbine de ventillation a l'entree d'air du bruleur

ça me fait penser que j'avait une turbine + bruleur de chauffage central indutrielle , grosse turbine qui soufle fort avec system de bruleur haut debit j'ai garder que la turbine et balançer le reste mais y avais un systeme de turbulo d'air et gicleur mazout façilement changable avec toute sorte de reglage de debit et position du bruleur , faudrais que j'en rechope une ça ferais une belle base pour un bruleur de four gros rendement pour 30litre de metal :D
 
didou
didou
Compagnon
11 Jan 2008
2 618
31
:-D Top, il a l'air d'envoyer pas mal ton bruleur

Tu sais moi je me suis pas cassé la tête, j'ai fait un four carré et ca marche bien aussi, si la torche est placée de façon tangencielle la chaleur tourne aussi dans du carré même si c'es pas aussi top que du rond

Rassure toi, je fais pas mal de bidouille et j'ai du mal à finir ma bouteille de propane, tu as de quoi expérimenter avec une recharge

Le creuset, tu vas l'attraper comment ?
 
N
napalm
Apprenti
19 Nov 2006
245
Bretagne
  • Auteur de la discussion
  • #7
salut à tous
merci pour vos conseils et encouragements :wink:

pef : oui j'avais vu ce sujet sur le bruleur turbo, mais je voulais faire le plus simple possible, je n'avais pas de ventilo et j'étais pratiquement sûr que ce type de bruleur allait bien marcher du premier coup. sinon comme le dit Itchy, je peux facilement faire des modifications en changeant le manchon coté gicleur par un autre bricolé autrement : adaptateur pour ventilateur, gicleur plus gros.... mais cette configuration me permet deja de faire quelques essais :)

sinon pour Itchy : non je n'ai pas de détail du gicleur, mais c'est très simple, c'est juste un trou dans le tube de 8mm en acier qui est perpendiculaire au bruleur (donc qui pointe vers la sortie). le trou doit faire 1,1 ou 1,2mm de diametre car je n'avais pas de foret de 1 donc c'est un foret Dremel en fractions de pouces. oui , les manomètres et les flexibles (enfin toute l'installation quoi) servent à faire de la maintenance de systemes frigos. je l'ai acheté chez http://www.bes.co.uk , référence 15098 . attention, il est vendu sans flexible, penser à les acheter séparément en bas de page. si tu cherches juste le vacuomètre et pas tout le manifold, a une époque un guss en vendait sur ebay, une vingtaine d'euros fdpin je crois. sinon oué effectivement ça doit poutrer une turbine de chaudière industrielle, m'enfin apres quand on commence dans la démesure ça devient compliqué, si ça ventile fort on doit consommer beaucoup de gaz, ça revient cher etc. et au final on a un truc beaucoup trop gros :-D

didou : héhé merci pour le bruleur :-D le creuset c'est un cul de bombonne de CO2 en acier, il fait 10*20cm environ (10cm c'est le diametre je precise) et contient un peu moins d'un litre et demi.
jusqu'à présent je l'attrape par le haut avec une pince étau.


bon normalement demain je vais acheter briques, vermiculite et peut etre un peu de platre de paris pour les moules, on verra une fois chez le marchand. je vous tiendrai au jus...

je pars mercredi pour Paris, je ne sais pas si certains sont de par là ? ça m'aurait intéressé de prendre contact avec Al Mach mais je crois que c'est trop loin de Paris, une fois en RP je n'ai pas de moyen de transport, je dois me faire conduire par mes parents... bon tout ça pour dire que ça va être tendu de faire quoi que ce soit d'intéressant d'ici la semaine d'après, mais je testerai probablement le four en faisant quelques lingots de plomb.
 
A
Al Mach
Ouvrier
13 Juin 2007
432
Choisy-le-roi
Loin de Paris oui et non. Ca dépend de ton moyen de déplacement et de l'heure. Si tu as l'intention de passer n'hésites pas à me prévenir en par MP.
 
pef
pef
Ouvrier
23 Mai 2008
284
Mons / Belgique.
Si tu vas à Paris profites en pour le platre... :D
 
wika58
wika58
Compagnon
17 Déc 2006
13 109
FR-54560 Lorraine
Bonjour ä tous,

Où trouve-t-on du vermiculite ? :roll:
merci.
 
N
napalm
Apprenti
19 Nov 2006
245
Bretagne
  • Auteur de la discussion
  • #11


c'est un isolant thermique pour sols et cloisons. ça peut aussi être utilisé comme granulat pour faire des bétons réfractaires.

en vente au coin matériaux de toute grande surface de bricolage, ou marchand de matériaux, sous le nom "vermex M" de la société Efisol. mais pas besoin de se souvenir du nom, c'est marqué vermiculite exfoliée dessus.

ça se vend par sac de 100L et c'est très léger (environ 8kg parait il mais je n'ai pas vérifié) et ça vaut dans les 10€ le sac.
 
N
napalm
Apprenti
19 Nov 2006
245
Bretagne
  • Auteur de la discussion
  • #12
ouf !

je rentre des courses, j'ai trouvé tout ce qu'il me fallait : 20 briques réfractaires, de la vermiculite, des cartouches de mastic haute température, un bloc de béton cellulaire pour faire le couvercle.

et ce matin j'ai récupéré un vieux ballon d'eau chaude pour utiliser un tronçon de cuve en tant que paroi extérieure de four.

j'en dirai plus dans la soirée, mais pour l'instant la plage m'appelle :lol:
 
N
napalm
Apprenti
19 Nov 2006
245
Bretagne
  • Auteur de la discussion
  • #13
salut

bon quelques nouvelles...

je pensais que la brique réfractaire était un matériau tendre qui se coupe facilement à la scie à métaux, car j'en ai deux comme cela (des rose très clair) mais comme je l'avais par la suite vu sur internet, il se confirme qu'il y a plusieurs sortes.... celles que j'ai achetées sont dures, même très dures. après pas mal d'hésitations sur la question de savoir si je renonçais et si je faisais un four carré ou non, j'ai finalement décidé de relever le défi et de faire un four heptagonal comme prévu.

il faut recouper les angles de chaque brique et croyez moi ça fait un bon paquet de coupes.
j'emploie une meuleuse d'angle avec des disques pour matériaux. on obtient un bon résultat mais c'est long et fatigant !

le foyer sera fait d'un heptagone de briques posées debout (donc 22cm de hauteur) mais c'est trop juste en hauteur donc on rajoute un étage de la hauteur d'une demi brique : c'est ce que j'ai fait cet apres midi pour me faire la main. c'est long car il faut couper des briques en deux, et comme j'utilise une petite disqueuse ( j'en ai une de 2200w avec des disques de 230 mais c'est trop lourd) eh bien je suis obligé de couper d'un coté et de retourner la brique pour finir la coupe par l'autre coté.

quelques photos :

l'état de surface que l'on obtient :


l'étage supérieur en cours de montage a blanc :


voila
la suite a partir de mardi prochain :wink:

si vous avez des questions n'hésitez pas je suis la jusqu'a demain :-D
 
didou
didou
Compagnon
11 Jan 2008
2 618
31
Tu pourais couper ca avec une machine pour le carrelage en inclinant le plateau :wink:

Bon faut l'avoir c'est sur
 
N
napalm
Apprenti
19 Nov 2006
245
Bretagne
  • Auteur de la discussion
  • #15
oui c'est sur :lol: je pourrais

mais j'ai pas de coupe carreaux :P
 
nico
nico
Compagnon
9 Déc 2006
970
79
Juste une petite info qui n'apportera rien, car c'est trop tard pour toi, mais si y en a d'autres qui veulent le faire...

La rondelle dans le bruleur ne sert strictement à rien...elle sert uniquement si on veut faire fonctionner le bruleur en dehors du four...
Et comme le but est quand même de chauffer à l'intérieur...

Ah oui, une toute petite remarque aussi...

le brûleur que vous appelez YACO, c'est en fait une simple copie du bruleur créé par un américain, Ron Reil, il y a quelques années... :wink:
 
N
napalm
Apprenti
19 Nov 2006
245
Bretagne
  • Auteur de la discussion
  • #17
salut nico :wink:

merci pour tes remarques.
la rondelle, je l'ai faite justement pour cela, pour pouvoir tester le bruleur en dehors du four, vu que pour l'instant le four n'est pas construit ! c'est vrai qu'une fois monté on l'enlève.

pour le bruleur Yaco, certes, il est "inspiré" du Reil Burner mais je l'ai préféré à l'autre car il y a moins de pièces à approvisionner (deux manchons au lieu de deux réductions et une olive, ça fait une piece en moins :-D) et/ou à fabriquer (le cône en tole) et puis mais la c'est pas une vraie raison, le le trouvais plus joli :lol:

et tous les bruleurs de ce style sont probablement des copies de bruleurs industriels.
 
nico
nico
Compagnon
9 Déc 2006
970
79
Par contre, j'ai oublié un truc...

je crois que tu as fait ton tube de gicleur en acier...

Il vaut mieux lui préférer du laiton...car l'oxydation risque de boucher le trou dans l'acier...
 
N
napalm
Apprenti
19 Nov 2006
245
Bretagne
  • Auteur de la discussion
  • #19
coucou me revoilou, j'ai changé le titre du sujet car le précédent me turlupinait un peu. bref un détail.

un an après, et surtout après pas mal de déboires, mon four est fini : tout a pris place dans un vieux ballon d'eau chaude, le bruleur a reçu un cornet d'admission d'air, et le tout a été isolé avec de la vermiculite. le sable permet une finition plutot propre et évite des ennuis en cas de chute de gouttes de métal fondu.

j'ai essayé, ça marche plutot bien ! je ne maitrise pas encore bien la chauffe et pas du tout le moulage mais j'ai quand même "rangé" un peu d'alu qui trainait dans le garage, le voici compacté en 2 lingots en forme de filtre à GO caterpillar (cylindrique = moche finition mais c'est pas grave)

il ne me manque plus que de l'argile et je pourrai commencer à mouler vraiment.
j'essaie d'être concis, si vous avez des questions n'hésitez pas je détaillerai, mais diantre qu'est-ce que je blablatais il y a un an !

voici quelques photos qui parlent d'elles mêmes











merci de m'avoir lu
à bientôt
Jean-François.
 
J
JPDB 15
Ouvrier
3 Fev 2009
368
FR-15000 Aurillac
Bonjour tout le monde
Je suis nouveau sur le forum et depuis quelques mois, je lis beaucoup, j'apprends beaucoup, et je ne dis rien car je n'ai rien à dire.


Par contre le four de fonderie que vient réaliser Napalm m'interresse beaucoup et je voulais le remercier de partager avec nous son expérience.

Prochainement j'envisage de réaliser quelque chose d'approchant. Ayant pas mal potassé le problème de la fonderie aluminium, j'ai constaté sur le net que beaucoup de réalisations amateur faisaient appel au béton de vermiculite pour réaliser la garniture isolante. Les briques réfractaires n'étant utilisée que pour la sole du four.

Peux tu me dire la raison de ton choix.

J'aimerai également savoir, combien de chauffes tu peux réaliser avec une bouteille de gaz de 13 kg pour fondre dison le contenu de ton creuset . L'information même approximative me permettrait de voir si je dois faire un raccordement au gaz de ville ou si la bouteille est suffisante pour l'usage envisagé.

Merci encore pour la réalisation dont tu nous fais profiter.
Jean Paul
 
JieMBe
JieMBe
Compagnon
17 Mai 2009
1 160
Maine et Loire
Salut,

Excellent ton four, tu va pouvoir faire de sacrée coulée avec sa.
Par contre je voudrai partager l'expérience d'un collègue qui fait de la fonderie à mon boulot. Nous disposons d'un four électrique, qui s'apparente un peu au tien, le creuset est en céramique, ce creuset cassait régulièrement, il a fini par comprendre qu'il fallait le vider intégralement à chaque chauffe car sinon l'alu créait des contrainte en refroidissant (retrait) qui fissurait le creuset. La dernière fois, comme le fournisseur n'avait plus de creuset en stock il s'est dépanné avec un creuset en acier mécano-soudé. A la troisième chauffe le creuset s'est percé dans son fond répandant tout l'alu en fusion qu'il contenait au fond du four...
Pas sympa à nettoyer surtout quand l'alu a noyer les résistances les plus en bas du four.
Il s'avère que l'alu en fusion bouffe littéralement l'acier même quand on le protège avec du poteyage.
Je te dis cela car j'ai l'impression que ton creuset est en acier (réservoir ou extincteur ??) et je veux te prévenir avant qu'il t'arrive la même mésaventure.
 
phil916
phil916
Compagnon
22 Août 2007
5 603
Le pays du Comté
Il devais être sacrément fin l'acier pour ne tenir que 3 coulées :roll:

ma casserole inox 18/10ième a déjà vu bien 20kg d'alu et est toujours aussi nickel :wink:

ton four est très astucieux: démontable et réparable facilement, c'est bien pensé !

Tes briques s'appellent des briques denses, l'autre type dont tu parles ce sont les briques réfractaires légères, qui sont très isolantes.
On les utilisent comme seconde couche derrière les denses, sable et vermiculite ça le fait aussi mais c'est moins isolant, pour l'alu c'est bien assez :-D

Je préfère le four électrique(plus silencieux et propre) mais pour ne pas l'abimer rapidement je vais en faire un spécial pour la fonte grise sur le même principe que le tien.
Je devrais mieux isoler sinon il ne tiendra pas les 1400°C, il ne sera probablement pas au gaz plutôt charbon coke + ventilo... bon on verra d'ici là :roll:

Pour le moulage si tu as des questions n'hésite pas.
Commence par chercher un sable argileux (de rivière) autour de chez toi (voir mon tuto youtube pour la consistance), ça t'évitera de le fabriquer ou l'acheter.

Je devine que ton premier moulage sera des roues pour ta fonderie :lol:

continu tu es sur le bon chemin et gaffe à la sécurité (gants cuir épais, lunettes ou mieux masque etc.)
 
N
napalm
Apprenti
19 Nov 2006
245
Bretagne
  • Auteur de la discussion
  • #23
merci pour vos réponses :wink:
Jean-Paul,
ce four n'est pas très rationnel. Lorsque je l'ai conçu je n'avais que 17 ans (et là je n'en ai qu'un de plus mais tout de même :wink: et j'avais soif de bricolage, alors j'avais vu les choses en grand. j'ai vu sur internet des fours avec habillage en béton qui tiraient la tronche après des chauffes répétées ou très intenses ponctuellement (bronze...) et donc je me suis dit qu'a cela ne tienne, optons pour les briques. avec du recul, c'est simplement infernal à couper. mais comme je l'ai construit petit à petit, une fois commencé, je n'ai pas eu le coeur de renoncer et j'ai terminé toutes les coupes.

la vermiculite pure, c'est simplement par flemme (pas du tout en accord avec le boulot pour couper les briques, d'ou le manque de rationnel là dedans) de couler un mortier. je me suis dit que j'allais en mettre partout et que ça ne serait pas facilement démontable. l'avenir me dira si j'ai eu tort et ce qu'il en est de la longévité.

pour ce qui est de la consommation, je n'en sais rien. mais c'est pas énorme. bouteille neuve, plein gaz pendant 1h15 (à 1 bar à travers un trou d'1mm) et la bouteille est toujours lourde. Didou disait aussi que sa bouteille lui durait longtemps.

JieMbe, merci pour ta mise en garde. ce creuset ne me parait pas terrible en effet, je vais en chercher un autre.

:wink:

edit : oups, à force de m'écouter parler j'ai mis du temps à taper et j'ai zappé le message de phil :D

merci pour tes remarques :wink: demain je file acheter de la bentonite, j'ai du sable de sablage qui devrait convenir, si ça ne va pas j'esserai au sable pour bac à sable de casto (quelqu'un en disait du bien, gaston48 je crois, mes excuses si ce n'est pas ça...)

pas bête les roues, je n'y avais pas pensé :lol:
 
N
napalm
Apprenti
19 Nov 2006
245
Bretagne
  • Auteur de la discussion
  • #24
au fait, quelqu'un connait un truc pour jointoyer mes briques ? on m'a vendu un beau mastic soit disant haute température, Jointofeu qu'il s'appelle, mais il est tombé en poussière à la première chauffe :s une idée ? de quoi tu avais enduit ton béton cellulaire phil ? il était devenu tout lisse...
 
phil916
phil916
Compagnon
22 Août 2007
5 603
Le pays du Comté
ciment réfractaire 1500°C pyrofeu (leroy merlinos)
mais pour coller il vaut peut-être mieux prendre le mastic de jointoyage même gamme qui est fait pour ça...
par contre il faut l'appliquer selon la notice (humidifier le support je crois et chauffer doucement, à vérifier :wink: )

Pour le sable ça vaut vraiment le coup de chercher du vrai sable argileux naturel.
Si tu n'as pas de coin en vue, prend l'annuaire et appelle les sablières près de chez toi, ils ont surement du sable fin de rivière non nettoyé.
Il est naturellement argileux et tu m'en dira des nouvelles, j'ai rempli 2 caisses de 30L à notre dernière balade :lol:
 
N
napalm
Apprenti
19 Nov 2006
245
Bretagne
  • Auteur de la discussion
  • #26
ok merci :wink: ça tombe bien je vais à LM demain.
pour le sable merci je note mais là c'est vraiment pour une utilisation amateur et ponctuelle, je vais faire avec ce que j'ai au maximum pour l'instant :wink:
 
bois.debout
bois.debout
Compagnon
7 Juil 2008
2 144
Paris
napalm a dit:
...pour ce qui est de la consommation, je n'en sais rien. mais c'est pas énorme. bouteille neuve, plein gaz pendant 1h15 (à 1 bar à travers un trou d'1mm) et la bouteille est toujours lourde...
Bonsoir,
Un truc pour surveiller la consommation d'une bouteille de gaz : Un vieux pèse-personne mécanique. Les électroniques ne sont pas pratiques, ils se coupent automatiquement à tout bout de champ !
 
N
napalm
Apprenti
19 Nov 2006
245
Bretagne
  • Auteur de la discussion
  • #28
ah, pas bête ! :wink: merci !
 
N
napalm
Apprenti
19 Nov 2006
245
Bretagne
  • Auteur de la discussion
  • #29
quelques nouvelles du front :D je viens de préparer 16,6kg de sable à vert (car comme ça je prenais 1 sachet de 1kg de bentonite en entier sans m'embêter à peser) en suivant la recette de tsaucray.free.fr soit 6% de bentonite (d'ou les 15.6kg de sable)
par contre j'ai pas été jusqu'aux 4% d'eau, à 2% c'était déjà pas mal mais il restait du sable "sec" non mélangé, à 3% ça a l'air bien, je verrai si je complète. pour l'instant ça repose sous plastique...
et mon sable avait été préalablement séché au four, luxe peut être inutile mais en tout cas bien agréable pour peser et mélanger à l'argile.
 
Haut