Mandrin 3 mors, précision du centrage

  • Auteur de la discussion AVN
  • Date de début
A
AVN
Ouvrier
19 Déc 2009
402
89 sud
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonsoir
J'aimerais savoir ce qu'il est d'usage ou raisonnable d'espérer en matière de précision de centrage pour un mandrin de qualité professionnelle diamètre 125 et, question subsidiaire, s'il est possible de retoucher les appuis des mors pour rattraper ou parfaire des appuis douteux ( mors normaux, ceux qu'on utilise pour serrer extérieurement une pièce de Ø 40 par exemple).
En ce qui concerne mon mandrin, j'ai remarqué que le précision du centrage variait avec le diamètre de pièces serrées. par exemple autour de 30/5O mm le saut descend assez souvent à moins de 4 ou 5/100 mesurés à 15/20 mm des mors; par contre vers Ø 10/12 mm ou moins , cela peut dépasser le 1/10 mm.
Je suppose qu'il existe des normes fixant le degré de précision de ces accessoires (ou les tolérances) mais je n'en n'ai trouvé trace nulle part.
 
Fennec
Fennec
Ouvrier
5 Jan 2008
269
Suisse VD
Salut,
Je ne connais pas la "norme" pour un serrage en mors durs.
Mais par contre c'est pour ça qu'on à inventé les mors doux que l'on usine au diamètre voulu.
Je pense que tu connais ces mors et que ce n'était pas vraiment ta question. Mais si tu veux plus d'infos sur les mors doux n'hésites pas a demander.

A+
 
J
Jplo
Ouvrier
29 Nov 2009
383
Belgique
Bonsoir

Les chiffres que tu donnes ne me semblent pas trop mauvais pour des mors durs
Les mors durs peuvent se rectifier il y a un post sur ce forum
Pour des reprises de précision il faut des mors doux alésés au bon diamètre

Ne pas oublier que on cumule plusieurs excentricités :
Broche, faux plateau, mandrin

Une norme : DIN 6386

Quelques marques de mandrins : Chinois, TOS, Bison, Rohm, Forkardt( la rolls)

Les prix peuvent varier de moins de 100 Euros a plus de 1500 pour un D 125

Cordialement

Jean-Paul
 
J
jpleroux
Compagnon
25 Sept 2010
1 825
isère - Bourgoin Jallieu
Bonsoir,

question intéressante coté norme que je ne connais pas, donc je suis avec intérêt ton post.

Ce qui m'interpelle dans ce que tu demandes, c'est ton procédé de mesure :
- Quel est ton faux rond sur le mandrin ?
- Quand tu fais une mesure, tu utilises des piges calibrées/rectifiés ?

Pour moi, une qualité de mesure en comparaison ne vaut que si les conditions de mesure soit la même, dans ton cas, tu n'es pas à la même distance du mandrin. Ensuite, si tu fais tes mesures, je suppose que tu prends grand soin de nettoyer tes mors (+ soufflette) et tu vérifie d'avoir un serrage constant (au mieux) car il agit beaucoup aussi la mesure :roll: .....

Maintenant, tant que tu ne retournes pas ta pièce (voir que tu tronçonnes ta pièce à la fin), les défauts s'annulent logiquement :?:

JP
 
Dodore
Dodore
Compagnon
27 Oct 2008
16 669
F-69400 villefranche sur saone
bonsoir
ton mandrin est correct
sur un tour, il ne faut pas chercher la précision du mandrin, ce n'est pas important
les valeurs que tu donnes sont tout à fait acceptable il faudrait surtout dire comment tu les a faites
comme dit jpleroux
Ce qui m'interpelle dans ce que tu demandes, c'est ton procédé de mesure :
- Quel est ton faux rond sur le mandrin ?
- Quand tu fais une mesure, tu utilises des piges calibrées/rectifiés ?
etc
comme il est déjà dit
la meilleur façon de faire une pièce qui soit concentrique, c'est de la faire sans démonter et de la tronçonner
si ce n'est pas possible , et suivant la précision demandée , il faut la finir en mors doux
 
brise-copeaux
brise-copeaux
Compagnon
5 Jan 2007
10 299
Rouen Normandie-76- ou Bagnole de l'orne -61-
Bonsoir,

1+

Avec se qui est dit plus haut, c'est pas la cata, même si c'est un mandrin de qualité qui fait du service je dirai qu'il est encore très bon...comme dit plus haut si on veux une pièce concentrique d'un bout a l'autre faire le maximum en une seul fois quand c'est possible.
Je ne c'est pas si il existe une norme de précisions pour des mandrins mais quand on en achète un neuf la précision est bien mentionner sur la notice.

@ +
 
A
AVN
Ouvrier
19 Déc 2009
402
89 sud
  • Auteur de la discussion
  • #7
Le saut à l'extérieur du mandrin est au plus de 2 à 3/100. Pour les diamètres jusqu'à 30 je prends du Stubs, au delà j'utilise la partie cylindrique d'arbres porte-fraises. Avez-vous un commentaire sur le fait que la précision du centrage varie avec l'ouverture des mors?
J'ai noté que la propreté de l'appui du mandrin sur le nez de broche était déterminant.
 
crapulatos
crapulatos
Compagnon
5 Avr 2009
3 750
FR-62 près de Carvin
coucou

je me permets d'intervenir sur ce sujet qui m'a passionné pendant un moment :-D

je dispose d'un Devallière H130 avec un nez de broche camlock qui tourne à zéro
le saut sur l'extérieur du mandrin est <1/100e que ça soit avec le Forkardt ou avec le mandrin acheté d'occase en angleterre sur une bourse d'échange

par contre grosse surprise au niveau des mors
sur le Forkardt il y a un saut de plus de 2/10e ... avec des mors neufs
sur le mandrin d'occase , j'ai eu beaucoup de chance, il tourne en dessous du 1/100e ... sur une pièce longue, par contre sur une pièce courte, comme la première dent de chaque mors est usée, ça tourne comme une patate ... j'ai prévu une rectif bientôt

petite question bête, pour la précision de concentricité à la reprise, n'est pas pour ça qu'on a inventé les mandrins à pinces ??

E.T.
 
L
lacier
Compagnon
23 Avr 2010
1 126
Provence
Bonjour,
AVN a dit:
Avez-vous un commentaire sur le fait que la précision du centrage varie avec l'ouverture des mors?
Je pars du principe que les problèmes de précision au niveau de la broche et du montage du mandrin sur le nez de broche (direct ou avec faux plateau) sont résolus.
Ce qui ne pose pas trop de difficultés quand la machine est en état correct et que l'on fait un montage propre. :smt002
Ensuite il reste les problèmes internes au mandrin.

Sur la majorité des mandrins que nous utilisons, les mors sont déplacés par la rotation d'un plateau entrainé par la clé de mandrin, donc une conversion du mouvement rotatif du plateau en mouvement de translation des mors.
Quand on examine le principe de cette transformation de mouvement, on voit un dispositif assez ingénieux mais aussi très problématique. Ce système de transformation est constitué du fameux plateau sur lequel une spirale frontale a été usinée et des mors qui comportent des dents en prise dans la spirale.
Les dents usinées sur les mors ne peuvent coïncider parfaitement avec la spirale car celle-ci est constituée d'un rayon évolutif (donc non constant !).
Du coup, le contact entre les flancs de la spirale et les dents du mors est ponctuel, ce qui loin d'être l'idéal pour un système destiné à du serrage, du fait du matage et de l'usure qui se produisent à chaque utilisation.

Ces spirales peuvent comporter, de fabrication puis ensuite d'usure, certains défauts de régularité qui entraineront une variation d'excentricité suivant l'ouverture du mandrin et donc de la position des mors sur cette spirale.

A noter aussi que pour faire des essais comparatifs ou pour avoir des résultats les plus réguliers possibles, il est préférable de repérer le carré dans lequel on met la clé de mandrin et de s'y tenir. Pareil pour la force de serrage, juste ce qu'il faut, et régulier !

En résumé, comme il a déjà été dit, inutile de chercher une grande précision avec les mors durs. Les mors doux sont là pour ça.
En ce qui concerne la rectification des mors durs ????!!!! Pour améliorer l'état de surface des mors qui aurait pu au fil du temps se détériorer, pourquoi pas. Pour corriger un faux rond, j'ai un doute sur l'utilité à moins qu'un mors ait subi un usinage involontaire ou pour corriger un défaut de fabrication.
 
J
jawapi
Apprenti
29 Oct 2009
117
montpellier
Bonsoir,
la concentricité constatée est tout à fait classique; certains améliorent celle-ci en apportant une épaisseur de papier, de clinquant, sur l'un des mors.
Il existe aussi des mandrins trois mors concentriques de haute précision (swiss made) avec réglage indépendant des mors. Il en existe ou existait un chez Schaublin.

Capture d’écran 2012-03-13 à 00.52.16.png
 
Bbr
Bbr
Compagnon
16 Fev 2012
2 897
F-76100 Rouen
Bonjour,

La conception des mandrins 3 mors concentriques fait intervenir plusieurs défauts simultanés :

- Le premier de ces défauts est le jeu nécessaire à la rotation de la spirale d’Archimède dans le corps du mandrin pour rapprocher ou éloigner les mors du centre.

- Le deuxième, la précision de cette rainure en spirale (qualité d'usinage, position du centre de la spirale par rapport au centre de rotation du pignon portant la spirale, coaxialité de la surface de guidage du corps de mandrin par rapport à l'axe de broche, sans oublier l'usure non uniforme des ces différentes surfaces).

- Le troisième (expliqué par lacier) est la courbure variable de la surface de contact spirale/mors (surface qui est différente selon que le serrage est intérieur ou extérieur).

- Le quatrième est le basculement des mors sous l'effet du serrage, de plus ce basculement dépend du jeu des mors dans leurs guidages respectifs, de l'effort de serrage ainsi que de la longueur en prise dans le guidage en fonction de l'ouverture des mors).

- Il y a aussi les défauts d'usinages du corps de mandrin (je ne les liste pas car il y en a beaucoup vu le nombre de surfaces fonctionnelles de cette pièces)

Si certains veulent écrire la chaîne de cotes reliant l'axe de la broche à l'axe des mors, vous comprendrez immédiatement que la précision ne peut pas être de 2/100 comme sur un mandrin à pinces.

Une rectification des mors est possible bien entendu, mais elle n'est utile qu'en cas de défauts sur les mors eux mêmes ou de remplacement des mors par d'autres qui n'ont jamais été appairés avec ce mandrin. Si les défauts sont localisés ailleurs que sur les mors (spirale avec usure ou déformation locale, jeux excessifs spirale/corps ou mors/corps), la rectification ne résoudra pas le problème.

Cordialement,
Bertrand
 
A
AVN
Ouvrier
19 Déc 2009
402
89 sud
  • Auteur de la discussion
  • #12
Bonjour
Remerciements pour ces explications qui montrent la complexité de l'affaire. Finalement, je n'ai pas à me plaindre de la qualité de ce mandrin.
 
F
f6tem
Compagnon
16 Fev 2011
629
Merci à tous pour la question et ces explications fort judicieuses...j'attends les remises d'été pour les pinces et garde soigneusement mes mandrins TOS! cordialement jacques
 
Dodore
Dodore
Compagnon
27 Oct 2008
16 669
F-69400 villefranche sur saone
AVN a dit:
Bonjour
Remerciements pour ces explications qui montrent la complexité de l'affaire. Finalement, je n'ai pas à me plaindre de la qualité de ce mandrin.
finalement, tu as bien fait de poser la question, tu sais maintenant que ça aurait pu être pire et que finalement tu as un mandrin correct ......... presque un mandrin de précision
 
J
Jplo
Ouvrier
29 Nov 2009
383
Belgique
P1020206-5.jpg
TOSbonjour

Exemple de fiche de contrôle TOS

Il y a des explications sur leur site

Cordialement

Jean-Paul
 
Haut