Les tribulations d'un horloger dans la soudure MIG/MAG

  • Auteur de la discussion Madman
  • Date de début
Madman
Madman
Compagnon
14 Jan 2010
2 014
Bourgogne
  • Auteur de la discussion
  • #1
100% novice en soudure, j'ai franchi le pas avec l'intention de souder des piquets pour une treille, destinée à supporter une glycine.
J'ai opté pour le poste Parkside PMSG 200 A1, suite aux revues internet et en respect avec mon budget. L'appareil est arrivé en quelques jours depuis Lidl.be, en transitant par un ami belge qui me l'a réexpédié.

p4067317978-5.jpg


Je me suis procuré quelques accessoires (cagoule, gants, fil fourré et acier, tablier, etc) et une bouteille d'Argon/CO2. J'avais l'intention d'essayer le fil fourré, mais j'avais décidé que la soudure gaz était préférable.

p4095261394-5.jpg
Après avoir réorganisé l'établi dans mon garage, place aux premiers essais de soudure. Et là, catastrophe : ça fait des étincelles, des pâtés, il y en a plein partout, bref : c'est un peu la désillusion.
J'ai tout d'abord monté le fil fourré (0.8mm) pour tenter de faire quelques lignes sur un fer 8mm.

p4095261359-5.jpg


Immonde ! Il m'a fallu quelques heures de nuit pour comprendre que l'inversion de polarité était la cause de ce gâchis. Fil fourré : masse --> pôle plus. Il était sur moins...

Puis j'ai enchainé avec le fil acier (0.8mm) sous gaz (10l/min). Ça allait nettement mieux, confortant mon idée que le fil fourré devait être de la m**e !

p4095261361-5.jpg

A gauche le fil fourré, à droite une ligne au fil acier / gaz. Ça va déjà mieux, même si (je ne le savais pas encore) c'est dû à une polarité correcte (fil acier, masse --> moins).
p4095261360-5.jpg

Mes lignes au fil acier sous gaz. C'est acceptable pour un début, du moins les deux dernières à droite. Il y a encore des grattons...
p4095261291-5.jpg

Gros plan sur les pâtés, assez photogéniques pour un effet déco, mais certainement pas ce à quoi je m'attendais.
p4095262424-5.jpg


Fin de la première journée, avec des résultats mitigés. J'avais quand même réussi à fondre une buse entière sans m'en apercevoir ! :lol: Ce sont les deux gros pâtés dorés sur la photo ci-dessus.
 
slk
slk
Compagnon
22 Juil 2017
1 573
Be-7100 La louviere
Chouette poste d’après les comptes rendu internet, rapport qualité prix imbattable
 
Denim
Denim
Compagnon
3 Fev 2009
1 170
FR-67750
Bonjour,
Quelques réglages à peaufiner ?
Cent fois sur le métier remettez votre ouvrage (N. BOILEAU)
1 kilo de fil et 50 € de gaz plus loin les soudures serons bien, je n'en doute point! (J'ai fait pareil au début )
Bon courage bonne année .
Jean
 
Madman
Madman
Compagnon
14 Jan 2010
2 014
Bourgogne
  • Auteur de la discussion
  • #4
Avant de m'attaquer au projet de treille pour glycine j'ai fabriqué une petite table de soudage. Rien de volumineux, qui prend de la place quand je ne l'utilise pas. Un U 20x30cm, un L et un boulon/écrou M8.

p4095264074-5.jpg


Perçage des trous (M8 et M6) dans le U.
p4095264076-5.jpg


Positionnement du taraud.
p4095264145-5.jpg


Taraudage à la main.
p4095264152-5.jpg


Chanfreinage.
p4095264140-5.jpg


Puis la première soudure de "production" : LA soudure du boulon M8 sur le L, fil acier et gaz comme prévu...

Un grand moment de désolation : au moment de régler le débit de gaz je m'aperçois que la pression est ZERO ! J'avais oublié de refermer la bouteille la veille, et tout le gaz s'est fait la malle durant la nuit... probablement par les joints qui ne sont pas entièrement étanches.

Donc retour au fil fourré, en faisant bien attention à la polarité. Positionnement, pointage et soudure. Et ça marche impeccable !
p4095264281-5.jpg


Le L se visse dans le U et se bloque avec un contre-écrou.
p4095264307-5.jpg


Le tout est monté dans l'étau...
p4095264333-5.jpg


... pour former une surface de soudage positionnable à volonté.
p4095264407-5.jpg


Les pièces à souder se laissent ainsi fixer facilement pour la soudure.
p4095264448-5.jpg


Quand c'est fini la table se range dans l'armoire à outils. C'est bien pratique.
 
francis10
francis10
Ouvrier
8 Avr 2018
408
FR-10500brienne le château
slt
Oui tout est dans les reglages .
Au fil fourré tu tire ton cordon , au fil plein ( gaz ) tu pousse ton cordon .
Le fil fourré ce n'est pas de la merde , surtout au premier cordon
 
Madman
Madman
Compagnon
14 Jan 2010
2 014
Bourgogne
  • Auteur de la discussion
  • #6
Attaquons maintenant les soudures sur les tiges de clôture pour la teille. Les tiges seront vissées aux chevrons du toit et formeront un support horizontal pour la glycine. Il faut donc les couder et consolider le coude avec un fer à béton 6mm.
Un premier piquet me sert de prototype. Je positionne le renfort pour le pointage.
p4095592876-5.jpg


Puis la soudure...
p4095592877-5.jpg


... pour finir avec un coup de peinture. C'est pas trop mal, même si il y a encore des réglages et un coup de main à acquérir.
p4095592878-5.jpg


Puis je passe à la "production en série".
D'abord le coude, à l'aide d'un rapporteur d'angle fabriqué dans ma jeunesse.

p4095274088-5.jpg


Puis préparation des renforts de tige à béton.
p4095274097-5.jpg


Soudure des renforts. Deux points pour fixer le fer, puis quatre soudures pour finir. Pas toujours parfaites, mais pas mal du tout dans l'ensemble. J'avais trop d'ampères au début, ça a même creusé un trou dans un piquet. J'ai réussi à combler le trou, ce n'était pas évident. 65 ampères furent assez.
p4095274100-5.jpg


Il reste à repeindre les emplacements dénudés, puis fixer les piquets au toit.

A bientôt pour la suite...
 
Dernière édition:
Madman
Madman
Compagnon
14 Jan 2010
2 014
Bourgogne
  • Auteur de la discussion
  • #7
@francis10 effectivement j'ai tiré les cordons en fil fourré.
 
JASON
JASON
Compagnon
14 Nov 2010
3 278
MARSEILLE
Bonjour,
Beau parcours initiatique. Bravo !
Là encore, c'est à force de souder que l'on devient soudeur...
JASON
 
chafric
chafric
Ouvrier
8 Mar 2015
250
Corse du sud
La qualité du fil fourré fait aussi une grosse difference.
Jolies photos au passage
 
Madman
Madman
Compagnon
14 Jan 2010
2 014
Bourgogne
  • Auteur de la discussion
  • #12
Première étape presque terminée : le montage des piquets sous la toiture.
p4096914066-5.jpg


Avec du recul.
Il reste les fils à poser, ainsi que les jambes de force. On n'est plus vraiment dans le domaine de la soudure.
p4096914071-5.jpg


Merci à tous pour vos conseils et épitaphes. Je me suis bien marré :)
 
Haut