LA PENDULE DE PARIS ET SA SONNERIE A CHAPERON

  • Auteur de la discussion wuwu
  • Date de début
coquillette
coquillette
Compagnon
31 Mai 2016
2 236
le wast
Bonjour

Ah la tactique du tic tac.. une certaine éthique ...et tac !! :smileyvieux:
th1ONLG0IY.jpg


J'aime aussi la "justesse des mots"...

Jean Paul :drinkers: (c'est mon petit 1/4 d'heure de défoulement ..lol )
 
P
Precis84
Compagnon
7 Déc 2008
2 056
les non-initiés vont penser que les horlogers sont des enc**eurs de mouches
Salut Mathias , je confirme :lol:
D'ailleurs c'est la seule rubrique où ça discute pour des trucs de ce genre .Si il fallait se prendre la tête pour
chaque terme de machines outils (conte poupée -poupée mobile Etc....) on n'en finirait jamais . Je ne parle pas
des appellations de moulures en ébénisterie .........
En tout cas , merci à wuwu d'avoir partager ce document que je me suis empressé d'enregistrer et merci
aussi d'ignorer cette discussion et de continuer à mettre à disposition des membres le fruit de son travail :smt023
Personnellement le seul bouquin qui m’intéresse et qui est gratuit c'est le tome 2 de Berthoud on on trouve
tout les calculs de rouages bien expliqué ( pour 1 fois ) et en + on apprend le vieux François .
Du coup pas la peine d'acheter Théorie d'Horlogerie qui coute 1 blinde .
Essai sur l'Horlogerie Tome 2 ----------> C'est ICI
 
jdg
jdg
Compagnon
14 Fev 2011
1 530
92
Bonjour JCS,

Un horloger dirait « ancre soudée « , un mécanicien ancre brasée... c’est rare pour un horloger d’employer ce bon terme.

De tout temps le jargon horloger a évolué de part des erreurs de traduction de transcription, des pays différents, des régions différentes des constructions spéciales. N’oublions pas que les normes sont apparues récemment. On constate très souvent en restauration ancienne que les modules sont différents suivants les Maîtres.

Je trouve plus intéressant de rechercher l’origine des termes employés car la cinétique met tout le monde d’accord.

L’horlogerie est un « art » qui mélange la mathématique la physique l’astronomie et la mécanique. Le « jargon » d’un tel art mérite discussion.
N’oublions pas que c’est l’horlogerie qui a fait progresser si vite les mathématiques.

L’un de mes livres préférés:

« Les engrenages d’horlogerie »

Par Patrick Augereau

Le Pignet est très intéressant, certe un peu indigeste, qq erreurs d’impression mais apporte beaucoup de renseignements et possède de très belles planches.
 
JCS
JCS
Compagnon
22 Juin 2007
2 474
Cher
@Precis84,

Merci pour le lien.
Tu devrais lire ce livre, qui a presque 2 siècles ! On y parle de petite moyenne, cela t'aurais permis de me "tacler" !

Ici un document gratuit :
rd-344-2.jpg


Dodane était une marque reconnue en France jusque dans les année 70.

Celui qui trouve la roue de centre dans la liste des fournitures, je lui donne l'heure !

@+
JC.
 
Dernière édition:
Reparatheure
Reparatheure
Compagnon
19 Avr 2007
657
Saint-Ouen
Encore une fois, je comprends parfaitement la démarche de JCS qui reprenait les erreurs de wuwu.
Sur le fond, je le rejoins d'ailleurs quant à la question de la roue de centre absente s'il y a une roue de temps (ou grande moyenne): C'est le cas sur beaucoup de calibres ETA récents par exemple.
Les cinétiques que j'ai utilisées ont été faites rapidement (pour éviter de démontrer toutes les possibilités, ce qui serait indigeste), mais on aurait très bien pu avoir:

barillet - roue de grande moyenne - roue de petite moyenne - roue de seconde - roue d'échapppement

Mon idée étant d'expliquer que l'appellation "petite moyenne" servait à différencier de la "grande moyenne", lorsque cette dernière est présente.

La même cinétique pourrait tout aussi bien être:

barillet - roue de temps - roue de moyenne - roue de seconde - roue d'échappement

L'appellation "grande moyenne" étant remplacée par "roue de temps", l'utilisation de "petite moyenne" n'est plus nécessaire.
 
JCS
JCS
Compagnon
22 Juin 2007
2 474
Cher
@Reparatheure ,

Dans mon esprit, la roue de temps permet au garde temps de fonctionner plus de temps et elle se situe entre le barillet et la roue de centre ou entre le barillet et la grande moyenne et pourquoi pas entre la roue de huitaine et le barillet, dans un garde temps qui fonctionne 1 mois ou plus ?
Il me semble avoir vu des documents ou la roue de huitaine était nommée roue de temps, peut-être plus pour le rouage sonnerie.

Il est fort possible que me me fourvoie. Le problème est qu'il y a très peu de documents fiables sur ce sujet.

Pour en revenir au document de Wuwu, à part cette histoire, je le reconnais tordue de sémantique, il est excellent dans le graphisme ! Nous avons communiqué par MP et nous devrions nous rencontrerons très prochainement. J'ai un projet à lui soumettre. J'espère qu'il ne me tiendra pas rigueur et acceptera...

@jdg,

Un horloger dirait « ancre soudée « , un mécanicien ancre brasée... c’est rare pour un horloger d’employer ce bon terme.
Juste remarque. Mais comme nous sommes sur un forum où il y a des spécialistes de soudures, je craignais devoir longuement m'expliquer pour faire admettre notre jargon. Je constate déjà que ce n'est pas évident. J'ai donc choisi la sagesse et ai adopté les codes du forum afin de passer inaperçu sur ce point.

@Precis84,

Si nos discussions t'ennuient, ne soit pas maso, passe ton chemin et va voir ailleurs. Compte tenu du nombre de visites il semble que cette discussion intéresse du monde.

@+
JC
 
Dernière édition:
T
tronix
Compagnon
6 Mar 2012
1 334
Toulouse
Bonsoir,

il y a la justesse des mots, mais aussi le respect de l'orthographe et de la syntaxe, importants pour une bonne compréhension des posts. Et il y a souvent de quoi s'énerver quand on lit (ou ne lit plus, quand il y a trop de fautes) certaines interventions. Et JCS ne peut pas être critiqué sur ces points.
 
  • Réagir
Reactions: JCS
SULREN
SULREN
Compagnon
Bonjour,

Dans une autre discussion intitulée « Les outils d’autrefois » JCS mentionne le volume Horlogerie de l’Encyclopédie de Diderot de d’Alembert.
Cette encyclopédie a été re-éditée en fac-simile en 2001, et j’ai évidemment acheté de suite le volume Horlogerie ……et aussi quelques autres: L’Art de Charpenterie, Agriculture (ce dernier plus pour les magnifiques moulins avec leurs engrenages lanternés en bois, que pour ses charrues).

Je dis cela juste pour en revenir à la discussion sur la « roue de minutes » que j’ai involontairement lancée au post #34, en citant un paragraphe du dictionnaire Berner.

En ouvrant il y a un instant le volume Horlogerie, je suis tombé tout à fait par hasard sur le terme « roue de minutes », ……terme impie s’il en fût !!
C’est à la page 8, vers le milieu de la colonne de gauche de la page :
« Cette roue engrène dans la roue T qu’on appelle roue à longue tige, parce que sa tige passe à la quadrature pour porter la roue de minutes B, qui fait par conséquent son tour par heure ».
Il ne l'appelle pas roue de chaussée, peut-être parce que le terme n'existait pas.

Plus haut on parle de « Coulant de la fourchette pour mettre l’horloge en échappement ».
C’est un coulant à vis, dont je n’ai pas encore compris le fonctionnement.
Aujourd’hui on tord un peu la fourchette, ou on la fait pivoter à friction sur son axe pour « mettre d’échappement », quand on ne peut plus jouer sur l’inclinaison du mouvement.

En général la terminologie est très proche de celle qu’on emploie aujourd’hui.
 
Dernière édition:
JCS
JCS
Compagnon
22 Juin 2007
2 474
Cher
@SULREN,

En général la terminologie est très proche de celle qu’on emploie aujourd’hui.
Effectivement. Toutefois, en deux siècles les choses ont un peu changé...
Dans mon message #43 je cite le passage d'un livre de 1914 où la roue de centre et la roue des minutes ne font qu'une. Donc, au fil des temps ( comme tente de l'expliquer le Berner) la roue des minutes est devenue roue de centre.

Dans le rouage de la montre, la roue moyenne est celle qui suit la roue des minutes. Les horlogers appellent grande moyenne la roue des minutes et petite moyenne la roue moyenne. Ces dénominations n'ont plus leur raison d'être; elles étaient compréhensibles dans les montres à roue de rencontre, c'étaient les deux roues plates entre d'autres qui ne l'étaient pas (barillet et roue de chant).


@+
JC.
 
Dernière édition:
JCS
JCS
Compagnon
22 Juin 2007
2 474
Cher
Quelques photos d'une révision d'un mouvement de Paris :

mdp1.jpg


mdp2.jpg


Démontage :

mdp3.jpg


Préparation pour le bain :

mdp4.jpg


Après un bon bain :

mdp5.jpg


Après polissage des pivots et vérifications des engrenages , remontage :
mdp6.jpg


A gauche, avant JC, à droite après :

mdp7.jpg


La pendule en observation :

mdp8.jpg


@+
JC.
 
Dernière édition:
JCS
JCS
Compagnon
22 Juin 2007
2 474
Cher
Je pense avoir trouvé une définition qui va bien pour la petite moyenne. Ce serait une roue que si situerait entre la roue de moyenne et la roue d'échappement.
Ce serait donc une sorte de roue de secondes, mais qui ne ferait pas un tour en une minute ou ne battait pas exactement la seconde. De ce fait elle n'aurait pas le nom de roue de seconde.
Nous aurions ainsi le rouage suivant, lorsqu'il n'y a pas de roue de centre : grande moyenne, moyenne et petite moyenne !

@+
JC
 
Dernière édition:
I
intheshire
Nouveau
5 Nov 2019
1
Je n'ai qu'un mot à dire: MERCI. Grâce à votre travail j'ai pu réassembler un mouvement de Paris facilement. Merci encore pour cet excelletn travail.
 
jdg
jdg
Compagnon
14 Fev 2011
1 530
92
Bonjour,

Toute l’équipe et le Forum vous remercie pour votre courtoisie et votre bienveillance !
Nous sommes heureux que nos discussions aient permis ce résultat mais c’est vous le timonier à la manœuvre et c’est donc vous qui méritez les félicitations.
Bravo et merci du retour.

N’hésitez pas à poser toutes questions, nous avons peut-être les réponses.

Cordialement
 
BertoHO
BertoHO
Ouvrier
25 Sept 2018
416
Créteil 94
Quelques photos d'une révision d'un mouvement de Paris :
Merci pour les photos !
> j'en ai un qui attend des soins, depuis des années... (je n'y connais rien, mais je suis assez fasciné par cet aspect mécanique de précision...) Va falloir se lancer un jour :roll:

Un super GRAND MERCI à @wuwu pour son énorme travail sur son document et pour ses (superbes) dessins, qui permettent l'exacte visualisation des pièces, et de découvrir leur petit nom, et de les remettre au bon endroit :lol:

Et si quelqu'un a la même chose pour une "pendulette d'officier du XIXé", je suis TRES intéressé aussi :wink: (la mienne mériterait une bonne révision...)

Bonne journée à tous

20191124_175517_b.jpg
 
JCS
JCS
Compagnon
22 Juin 2007
2 474
Cher
@BertoHO,

Il est préférable d'avoir une certaine expérience en horlogerie pour réviser ce genre d'objets, pour ne pas les transformer en épaves.
Pour la visualisation des pièces, la solution est de prendre des photos avant et en cours de démontage.

Ce que je fais régulièrement, comme pour cette pendulette de voyage à grande sonnerie que je viens de terminer :

cadrature-pendulette-gs.jpg


C'est celle de droite sur les photos ci-dessous :

pend-voyage1.jpg


pend-voyage2.jpg


Les deux autres attendent leur tour, mais elles sont ordinaires.

@+
JC
 
Haut