Imprimante 3D low cost de monomax

  • Auteur de la discussion monomax
  • Date de début
monomax

monomax

Apprenti
un peu de nouvelle .
j'ai paufiner les réglages et j'ai installer un auto leving bed. :-D
mais je ne suis pas super convaincu...
a voir dans le temps.
pour faire ça je me suis inspirer de ce site:
http://thebreizmaker.wordpress.com/autoleveling-bed/


*old link*

*old link*


j'ai aussi tenté d'améliorer mon lit chauffant, mais ce fu un echec ...
je ne dépasse toujours pas les 90° mais l'ampérage à bien augmenter, jusqu'a 14A, et la ramps a pris un coup...
ça me parait tout de même bisarre, car si P=RxI² si mon I passe de 9 à 14, même si ma résistance diminue légèrement ma puissance dissiper devrait logiquement augmenter en conséquence. :roll:

donc j'imprime toujours pas d'abs pour le moment :oops:
quel est la température mini pour imprimer en abs sans avoir de pb?
 
Dernière édition par un modérateur:
monomax

monomax

Apprenti
mon lit chauffant rester en permanence allumer, puis il c'est coupé et plus moyen de le faire chauffer...
j'ai demonter la ramps et voila le resultat, un jolie transistor griller :P

*old link*

je vais le remplacer par un plus gros pour pouvoir dépasser la limite des 11A et/ou 12v en espérant que ce soit si simple.
 
B

Barbidou

Compagnon
Bonjour,

Les transistors MOSFET se mettent souvent en court-circuit quand ils crament, c'est ce qu tu as probablement observé quand ton lit s'est mis à chauffer en permanence. Une fois en court-jus, il n'y a plus qu'à attendre que l'élément le plus faible fasse fusible...

Je te déconseille de remplacer le transistor par un plus gros sur la carte. Les pistes du PCB ne sont pas forcément prévues pour, et le bornier non plus. Tu as plutôt intérêt à refaire un circuit plus puissant bien dimensionné à côté et à extraire uniquement la commande de ton circuit. Ça t'éviteras de tout voir partir en fumée... Certains utilisent systématiquement un relais externe pour l'alimentation du lit.
 
monomax

monomax

Apprenti
j'y avait penser aussi, faire en sort que la sortie de la ramps commande un relais 12v de voiture, de cette manière plus de problème pour passé la puissance.
je vais plutot suivre tes conseil et faire un circuit avec un relais :wink:
mais mes fusible aurais du cramer normalement? il son toujours opérationnelle... :roll:
 
B

Barbidou

Compagnon
monomax a dit:
j'y avait penser aussi, faire en sort que la sortie de la ramps commande un relais 12v de voiture, de cette manière plus de problème pour passé la puissance.

Un relais de voiture peut très bien faire l'affaire.

monomax a dit:
mais mes fusible aurais du cramer normalement? il son toujours opérationnelle... :roll:

Sur ce genre de carte, je ne suis pas certain du tout que le circuit soit correctement calculé. Les pistes du PCB sont certainement un peu sous-dimensionnées pour le courant demandé, et surtout, les aspects thermiques ne sont pas pris en compte. Le fusible a du être choisi pour tenir le courant max du transistor, mais sans radiateur ni ventilation ce dernier n'a pas beaucoup de chances de survie.
 
mcgivret

mcgivret

Apprenti
Bonjour,

Pour ma part, j'imprime avec de l'ABS avec un lit à 85°C et je n'ai pas de problème depuis que j'utilise de la colle en stick sur ma plaque de verre.
 
jluc42

jluc42

Apprenti
Le MOSFET du lit chauffant (celui qui a grillé) [glow=red]DOIT[/glow] avoir un refroidisseur, voire si on est dans les 10A, un ventilo pointé dessus.

le boitier TO220 du MOSFET est fait pour un dissipateur de ce genre :
http://www.lextronic.fr/P13877-refroidisseur-to220-135cw.html

celui-ci a un RTH de 13.5°C/W donc va s'échauffer de cette valeur par watt thermique à dissiper.
A monter de préférence à la pate thermique.

Un relais n'est pas compatible avec le fonctionnement PWM d'un lit chauffant (fréquence de commutation trop faible)
 
Dernière édition par un modérateur:
monomax

monomax

Apprenti
J'ai déjà fait mon montage avec le relais et ai réaliser quelque pièce avec sans problème.
Le lit chauffant a une faible vitesse de commutation.
Pour la hotend je suis d'accord, un relais ne ferait pas l'affaire, mais pour le lit, j'ai testé et j'approuve cette solution :wink:

Avec cette solution la limite de courant voir même de tentions peut être largement dépasser, tout en garantissant un faible courant pour la sortie de la ramps et donc une fiabilité accrut.

Pour info un relais auto standard coute environ 2€, fonctionne en 12v et peut accepter jusqu'à 20A, ce qui nous fait quand même 240w :shock:
 
jluc42

jluc42

Apprenti
monomax a dit:
J'ai déjà fait mon montage avec le relais et ai réaliser quelque pièce avec sans problème.
Le lit chauffant a une faible vitesse de commutation.
Pour la hotend je suis d'accord, un relais ne ferait pas l'affaire, mais pour le lit, j'ai testé et j'approuve cette solution :wink:

Avec cette solution la limite de courant voir même de tentions peut être largement dépasser, tout en garantissant un faible courant pour la sortie de la ramps et donc une fiabilité accrut.

Pour info un relais auto standard coute environ 2€, fonctionne en 12v et peut accepter jusqu'à 20A, ce qui nous fait quand même 240w :shock:

un dissipateur coûte 0.7€ et suffit dans la plupart des cas. Ne pas utiliser un dissipateur avec un mosfet commutant plus de 5A est une grosse erreur.

Pour les relais, ça peut marcher a peu près si marlin est configuré pour gérer le lit en bang-bang et pas en PWM mais ce n'est pas le cas des dernières versions par défaut. Mais c'est pas fait pour, et dans ce cas, on peut utiliser une sortie simple sans passer par le MOSFET.

Il y a 3types de relais :
- mécanique classique. Si on dépasse la fréquence de commutation le risque est de créer un arc qui vas souder la sortie en position fermée . Génant mais pas dangereux pour l'électronique
- relais statique, a base thyristor donc gère la fréquence PWM de 2KHz sans problème mais plus cher
- relais auto, temps de cycle total 12ms donc non compatible avec la fréquence PWM, ni la slow PWM de 768Hz. Le danger là est que la résistance lors du cycle d'ouverture est très supérieure et va faire chauffer le relais à haute fréquence.

Un lit chauffant à besoin de chauffer max à 90°C pour nos plastiques standards. Pour une surface de 200x200mm, 100W est largement suffisant si le dessous et les côtés sont isolés (j'utilise des plaques de liège d'isolation, ça marche très bien).

Si on a réellement besoin de plus, passer en 24V via un relais statique est ok, mais on est à 10€ et ça ne se justifie que si la surface de table est > 250x250. Commuter plus de 10A implique de mettre une jauge de cablage trop grosse à mon goût.
 
monomax

monomax

Apprenti
Nos avis diverge sur ce point. :axe: :P
pour ma part, mon lit chauffant tout comme mon imprimante dans son enssemble est trés loin des standards :supz:
mon lit fait 280x240mm
sous 12v il atteint un max de 14A,et je suis loin de maitrisé ça résistance, et donc ça puissance dissipé...
Pour ce qui est de la vitesse de commutation, le relais commute toute les 40s environ, donc aucun problème de ce coté la.
Le relais ne m'a rien couté c'est de la récupe et un relais de voiture est vraiment abordable, même si un dissipateur l'est surement encore plus et facile à récupéré pour du to220 je te l'accord :wink:
De plus le temps de chauffe est réduit ce qui n'est pas négligeable :wink:

je trouve que ma solution est complètement justifier, et je pense qu'elle est également fiable, si le relais se soude dans 1 semaine j'aurais eu tort :roll: .
 
monomax

monomax

Apprenti
salut a tous.
je vient donner quelque nouvelle.
je suis passé a un extruder wade, qui marche pas si mal que ça après plusieurs essaie de boulon tailler . (mon extrudeur commencer a montré des signe de faiblesse)
je suis aussi repasser a l'ancien firmwar, sans autobed, car je n'ai jamais réussi un bon début d'impression avec cette technique, la hauteur du Z n'étant jamais bonne (obliger de forcer l'axe z a monter ou descendre suivant les impressions).

et j'ai un problème plutôt embêtant dont je ne trouve pas la source...
les impression sarrette au bout de 10 à 15 min d'impression.
j'ai essayer avec 3 ordi dont un sous linux, avec repetier host et pronterface, toujours pareille...
résultat je foire toute mes impression... :cry:
quelqu'un aurai une piste? :prayer:
 
S

speedjf37

Compagnon
Bonjour,

Je suppose que cela fait pareil quelque soit le ficher
Au moment de l’arrêt vérifier les alimentations et la température de l'extruder.
Sinon vérifier le câblage .

Bon courage :smt002
 
monomax

monomax

Apprenti
oui quelque soi le fichier.
j'ai réinstaller marlin, ca a l'air d'allé mieux, ca le bug encore quelque foi mais je peu refaire des impressions complette la plupart du temps.
je vais quand même jeter un œil au câblage.
 

Sujets similaires

Moi33
Réponses
2
Affichages
237
speedjf37
S
Woz
Réponses
124
Affichages
4 416
Korgar
Korgar
simplet
Réponses
58
Affichages
2 442
Dudulle
D
R
Réponses
12
Affichages
501
sebtena
S
R
Réponses
20
Affichages
578
Korgar
Korgar
simplet
Réponses
18
Affichages
475
simplet
simplet
simplet
Réponses
127
Affichages
2 474
simplet
simplet
SuperSpinach
Réponses
9
Affichages
765
SuperSpinach
SuperSpinach
simplet
Réponses
143
Affichages
3 108
MegaHertz
MegaHertz
M
Réponses
0
Affichages
7 346
metalux
M
sergent61
Réponses
11
Affichages
803
sergent61
sergent61
Haut