géométrie d'un pignon existant (pour usinage du manquant)

  • Auteur de la discussion babar3
  • Date de début
B
babar3
Nouveau
12 Fev 2020
3
31 - Région Toulousaine / 973 - Kourou
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour à tous les spécialistes de l'usinage et membre du forum 8-)

Je viens demander conseil ici s'il vous plait, sachant que je ne suis pas du tout un spécialiste de la chose. Je suis simplement en possession d'une très vieille machine de boulangerie/patisserie que je souhaiterais restaurer, et dont il manque hélas une partie de l'engrenage :sad:

Il s'agit d'une broyeuse à amandes très ancienne, qui reprend le principe d'un simple concasseur à partir de 2 cylindres granit à écartement variable. C'est exactement ce modèle (selon l'extrait du catalogue constructeur datant du début du siècle dernier) :
__1.jpg



Mon gros problème (je le dis avec mes mots) c'est qu'il manque le pignon "moteur", celui qui est lié à la manivelle et qui permet d'initier l'effort de rotation à tout le reste de la transmission.

Selon une photo d'illustration, voici le type de pignon qui équipait ce genre de machine à l'époque :
__2.jpg


Enfin j'en viens aux questions :
1 - En tenant compte du fait que la machine a été fabriquée il y a une centaine d'années, est-il possible de pouvoir faire refabriquer le pignon manquant qui s'adapterait parfaitement à l'engrenage existant ?
2 - Comment puis-je me faire une idée du matériau utilisé pour la taille des engrenages existants ?
3 - J'ai cru comprendre que le profil de dent est très important, et qu'il y a surement encore d'autres paramètres que j'ignore. Quelle méthode et outillage faut-il pour arriver à mesurer la "géométrie" du pignon receveur existant, de façon à pouvoir caractériser le pignon manquant ?

Je vous remercie de m'avoir lu déjà, et vous remercie pour toute l'assistance que vous saurez m'apporter. Bien que n'étant pas capable d'usiner tout cela moi-même, je reste amateur de la "belle et ancienne mécanique" et garde un très fort attrait pour tout type de curiosité technique quel que soit le domaine :smileJap::smileJap::smileJap:
 
sergepol
sergepol
Compagnon
20 Mai 2012
2 130
Flers 61100
Pour le taillage de la denture il faut trouver un atelier qui a conservé des fraises a angle de pression 15°.
Pour la matière d'après la seconde photo il est fort probable que c'est de la fonte.
Avec le Ø extérieur et le nombre de dents du pignon restant vous aurez le module de la denture qui caractérise sa grosseur.
Avec l'entraxe entre: le pignon restant et l'axe du pignon a refaire vous aurez le Ø du pignon a tailler.
Il est prudent de confier ces opérations a un mécanicien usineur pour ces différents calculs.
Salutations, il n'y a pas d'impossibilités a la résolution de votre problème.
 
g0b
g0b
Compagnon
20 Jan 2014
1 594
FR-31
Il y a aussi l'option de refaire les deux roues dentées avec un profil "moderne", comme ca, pas de question à se poser.
 
PUSSY
PUSSY
Lexique
25 Oct 2010
6 022
FR-17800 Charente maritime
Bonjour,

Au vu de la photo, il y a beaucoup de jeu entre les dents :
X.jpg

Usure des dents ou mauvais réglage de l'entre-axe (est-il réglable) ?
Les formules concernant les engrenages n'on pas dû changer depuis leur création :
Ø extérieur = module x (Nb de dents + 2)
entre-axe = module x (Z1 + Z2) / 2

Tu peux ainsi déterminer le module des pignons d'après ceux en place.
Et si tu sais où de trouve l'arbre de commande, tu pourras estimer le nombre de dents du pignon "moteur" (grâce à l'entre-axe).
Attention, vu leur age, l'angle de pression est sûrement de 14,5° et non 20° comme les roues "actuelles".
Il existe des logiciels qui dessinent les dents des pignon si on leur donne le nombre de dents, le module et l'angle de pression (mais j'ai oublié leur nom).
En faisant le dessin pour 14,5 ° et pour 20°, tu lèveras le doute.

Un gentil membre pourras sûrement te faire ces épures si tu lui donnes les renseignements.

Après, usinage ou achat.
Pour la matière, je "pencherai" pour de la fonte.

Cordialement,
PUSSY.
 
laboureau
laboureau
Compagnon
4 Jan 2013
2 739
89200 AVALLON Yonne
Bonsoir babar3
Pour moi il ne manque pas de pignon, il manque un bout d'arbre pour la manivelle.
Met nous une photo de l'autre côté,
Les pignons sont certainement en fonte.
Pour PUSSY
Normal le jeu, puisque les cylindres sont réglable en écartement, les pignons suive
Cordialement.
jpal7@
 
JASON
JASON
Compagnon
14 Nov 2010
2 459
MARSEILLE
Bonjour,
Est-il posible d'avoir des photos d'ensemble de la machine ?
Il avait un bel atelier dans un bel endroit à l'époque le Père Letang...
83.jpg


108.jpg


Mais voir ceci :

Peut-être que dans les archives ?...
JASON
 
Dernière édition:
SULREN
SULREN
Compagnon
27 Jan 2009
3 115
FR-31 Communauté des Hauts Tolosans
Bonsoir,
Il y a aussi l'option de refaire les deux roues dentées avec un profil "moderne", comme ca, pas de question à se poser.
Il n'y aurait plus de questions à se poser...... mais on risquerait d'être très limité en plage d'ouverture.

Des pignons d'entrainement de rouleaux à entraxe variable doivent avoir un profil adapté.
Voici la photo des pignons d'entrainement de mon petit laminoir d'établi, montés directement sur l'axe des rouleaux, et ces derniers pouvant bien sûr s'écarter plus ou moins.
J'avais étudié le profil de la denture à l'époque et il me semble que ce profil correspondait à un taillage des dents avec déport négatif, et peut être (je ne m'en souviens plus) à un angle de pression différent de 20°?

Laminoir Pignons.jpg


On a des dents "allongées", un peu comme les ailes des pignons d'horlogerie, et pas le profil de denture en développante de cercle standard taillée sans déport, c'est à dire déport x=0.

Voici la variation du profil en fonction du déport.
Le déport positif donne des dents à base large, très solide, comme pour les pignons de boîtes de vitesse.

ProfilSelonDeport.jpg
 
Dernière édition:
Fran
Fran
Compagnon
19 Oct 2012
1 826
FR-39Arbois
bien vu tout le monde sauf que on a affaire a des concasseur type minoterie ce qui a bien des particularités .
nb: j'y ai passer 15 ans de maintenance au milieux de toutes ces machine et la logique y est parfois mis a l’épreuve

Selon une photo d'illustration, voici le type de pignon qui équipait ce genre de machine à l'époque :
tout a fait conforme a ce genre d'utilisation même si ça peu surprendre
Usure des dents ou mauvais réglage de l'entre-axe (est-il réglable) ?
pas d'usure ou tres peu mais les cylindre ont un écartement variable d’où des dents plutôt profonde
refaire les deux roues dentées avec un profil "moderne"
pas forcement incompatible si on tien compte de la profondeur du réglage
Avec le Ø extérieur et le nombre de dents du pignon restant vous aurez le module de la denture qui caractérise sa grosseur.
Avec l'entraxe entre: le pignon restant et l'axe du pignon a refaire vous aurez le Ø du pignon a tailler.
justement ça c'est pas (tout a fait ) le calcul désoler mais on est pas en mécanique standard

il faut se dire que si les pignons n'ont pas le même nombre de dents alors que les cylindre sont du même diamètre , il se passe certainement des trucs bizarre dans la transmission du mouvement
c'est la moyenne du nombres de dents des deux pignons qui doit correspondre approximativement aux diamètre moyen des cylindre .
les deux cylindres touchants il reste juste le jeu entre les pignons mais a l’écartement maxi des cylindres les dents doivent quand même engrener sans pignon intermédiaire qui inverserait les rotation d’où des dents profonde
ce n'est pas le pignon qui reçois le mouvement (le petit en générale) qui le transmet au grand et donc au 2eme cylindre mais le produit a concasser entre les cylindre qui transmet la rotation entre les deux et comme il est nécessaire d'avoir des rotation différente entre les deux cylindre (anti adhérence entre autre ) c'est en fait le cylindre arrière qui est retenu en rotation au travers des pignons effort du grand vers le petit et non l'inverse

donc non il n'y a pas besoins de pignons supplémentaire ni de les refaire à moins que l’état de surface soit fortement dégradé
l'entrainement se fait de préférence sur le cylindre du petit pignon (pas une grosse obligation ) et souvent a l'opposé de celui ci (pas obligatoire non plus juste plus pratique )

on confiait le taillage des pignons a une entreprise du coin mais c'est sans difficultés particulière

edit: le dernier post de SULREN a bien senti la particularité mais dans le cas d'un laminoir les rotations sont identiques
 
Dernière édition:
yvon29
yvon29
Compagnon
31 Juil 2012
3 688
FR-77250 Fontainebleau
Bonsoir

Le message de @Fran confirme que ce sont des dentures spéciales et que le plus simple serait de "copier" celui que tu as...

Si on est équipé....
Bien sur ça implique :
- relever au mieux l'existant
- utiliser logiciel de CAO pour dessiner celui qui manque qui est plus grand ou plus petit...
- et ensuite de le faire en découpe FIL, et sortir en même temps l'alesage avec sa rainure de clavette.

Un fraisage en conventionnel est possible, mais il faudra travailler avec un "grain" affûté à la demande.
À noter que le grain peut être affûté en ayant fait auparavant un gabarit en tôle avec 2 dents pour comparer à l'existant et voir si ça engrene bien.
Ensuite affûtage du grain pour "coller" au gabarit

En tout cas, c'est faisable, pas très facilement, mais il y a des solutions :wink:
 
Fran
Fran
Compagnon
19 Oct 2012
1 826
FR-39Arbois
a titre d'exemple , pour des cylindre d'un écartement de départ de 250mm , on arrivait avec le même jeu de pignon au pas de 2.54mm (un pouce) a compenser près de 10mm d'écartement en usure total
a vue de nez , ici on semble avoir un peu plus de marge avec des cylindre plus petit donc des profondeurs plus importantes et des profils de dents plus creusées genre x=0.5 voir moins encore
profilselondeport-jpg.jpg
 
P
pascalp
Compagnon
30 Août 2007
1 067
Perpignan
Sauf grosse incompréhension de ma part, la photo des engrenages présentée en exemple par Babar3 n'est pas une photo de sa machine mais comme il dit
Selon une photo d'illustration, voici le type de pignon qui équipait ce genre de machine à l'époque :
Donc sur sa machine il doit bien lui manquer un pignon.
 
Fran
Fran
Compagnon
19 Oct 2012
1 826
FR-39Arbois
ah peut être alors ça change le besoins de pignon mais surtout pas le type ni le nombre de dents

le nombres de dents du pignon qui lui reste vas lui donner le pas des dents et la profondeur.
l’écartement minimum des cylindre va lui permettre de déduire le nombre de dents du 2eme
module par écartement fois 2 = nombres de dents auquel on doit déduire ceux du pignon restant et se reporte au nombre tout de suite inférieur.
après la forme des dents , dépend de tout cela
 
SULREN
SULREN
Compagnon
27 Jan 2009
3 115
FR-31 Communauté des Hauts Tolosans
Re,
On va peut-être y arriver en conciliant:
- l'idée de @g0b de faire du taillage standard sans s'em......
- la suggestion de @sergepol de prendre un angle de pression plus faible que 20°

Ci-dessous comparaison d'un extrait de la photo du pignon de 20 dents postée par @babar3 et du profil de taillage standard en 20 dents, sans déport de denture, mais avec angle de pression de 14°
(j'ai pris module 5, mais cela ne change rien au profil; cela change juste la dimension du petit tiret blanc qui indique la dimension d' 1mm.
De même j'aurais pu prendre 15° sans modifier beaucoup le profil, mais avec plus d'espoir de trouver une vieille fraise à cet angle).

Comparaison.jpg
 
Dernière édition:
Haut