Restauration Fraiseuse Rouchaud FEV - Remise en route

  • Auteur de la discussion Pierrot Lecopeau
  • Date de début
Pierrot Lecopeau

Pierrot Lecopeau

Ouvrier
Bonjour à tous,
Je poste en restauration, mais un coup de main en dépannage sera le bienvenue aussi car je butte sur certain points...
En Mai dernier, je parcours un site d'annonce célèbre à la recherche d'une perceuse à colonne qui tienne la route pour équiper notre petit atelier de montage de prototypes.
Grâce au forum et après avoir eu entre les mains une petite Chomienne incomparable, je voulais me débarasser de notre horrible perceuse à colonne de GSB, qui, dans ses maigres limites nous rend quand même quelques précieux services.

Quelques appels, un camion de location et 2 heures de route plus tard, me voilà revenu avec la bête : fraiseuse Rouchaud limoges, n° de série FEV322.
IMG_20210415_174143.jpg

Prix d'achat : 850€ avec quelques fraises.
Ses qualités :
- encombrement au sol très réduit,
- course en ZetX de 300mm,
- avance automatique sur l'axe x
- tête sensitive,
- construction type fraiseuse avec tous les axes en glissière prismatique.
- très silencieuse

Ses défauts :
- broche sur palier bronze en cm3, le palier du bas pisse un peu l'huile et je fini toujours par en avoir sur la blouse, un coup de main là-dessus sera bienvenu.
- course en y de 170mm,
- aucune inclinaison possible,
- changement de vitesse de broche et d'avance par changement de poulies pour la broche / pignon pour les avances, pas des plus pratique mais de toute façon, je n'ai qu'un jeu de chaque.
- peinture moyenne / pas d'origine.

En septembre, la charge de travail diminue à peine et je me décide enfin à la bichonner un peu, me disant à moi-même que je posterai sur le forum après restauration. Au programme :
- démontage complet,
- nettoyage,
- décapage de la peinture actuelle,
- peinture,
- remontage/réglage,
- création d'un système électrique adéquat. Au départ, la mise en route/l'arrêt se font par un gros relais télémécanique sur le côté de la machine qui est difficile d'accès en service et fait une verrue peu glorieuse.
IMG_20210501_144019.jpg


Je prévois un remplacement par un relais plus pupitre de commande en 24v en façade.

C'est une machine très simple. Le démontage s'est dans l'ensemble passé sans encombre. Quelques écrous à roulement avec des perçages permettant en théorie de les démonter mon donné un peu de fil à retordre mais rien de méchant.

Après un ou deux dimanches matin,

IMG_20210829_121357.jpg

IMG_20210829_121350.jpg

Puis, mi octobre
IMG_20210912_134724.jpg


IMG_20210919_111708.jpg

IMG_20210919_111716.jpg

Pour enlever la peinture et le vieil enduit, j'ai essayé : la brosse métallique, la ponceuse, le décapeur thermique... Mais la méthode que j'ai finalement retenue : le ciseau à bois et la patience. Un travail de longue haleine mais cathartique.
 
Dernière édition:
U

uelbud

Guest
soit tu dispose de moyen technique adapté ..............soit la méthode manuel

bonne continuation ................cela sera un plaisir personnel de l'utilisé
 
Dernière édition par un modérateur:
Pierrot Lecopeau

Pierrot Lecopeau

Ouvrier
Et finalement, début novembre, après : dégraissage, rebouchage des "taraudages sauvages" effectués par un précédent propriétaire sur le flanc de la machine pour les passages de câble, primaire antirouille et aprêt garnissant, puis peinture en vert 6011 Reseda (merci le forum :wink:
IMG_20211010_131157.jpg
IMG_20211010_131228.jpg
IMG_20211024_100753.jpg
IMG_20211024_100757.jpg


Comme je ne prends aucun plaisir à faire de l'enduit, il s'agit d'une peinture à même la fonte, laissant apparaître les défauts de moulage. Finalement il font partie de son histoire
 
Dernière édition:
Pierrot Lecopeau

Pierrot Lecopeau

Ouvrier
soit tu dispose de moyen technique adapté ..............soit la méthode manuel

bonne continuation ................cela sera un plaisir persnnel de l'utilisé
Merci pour tes encouragements. Oui, c'est clair que ce sera un plaisir de l'utiliser. Elle est toute simple mais bien construite cette machine et ça fait plaisir de la voir reprendre forme petit à petit et bientôt du service, dès que j'aurai résolu son problème de moteur.
 
Dernière édition:
Pierrot Lecopeau

Pierrot Lecopeau

Ouvrier
En plus d'une meilleure connaissance de la machine et de ses points de graissage, l'opération de décapage m'aura permis de mettre au jour des orifices de lubrification qui avait été bouchés lors de la peinture précédente.
 
JASON

JASON

Compagnon
Bonjour,
Bravo pour cette restauration !
C'est pas courant du boulot comme ça...
Nous sommes loin des restaurations "à la louche" et "à la serpe" habituelles...
Vous ne parlez pas de la broche ?
Un peu d'histoire... :
A suivre,
JASON
 
Dernière édition:
Pierrot Lecopeau

Pierrot Lecopeau

Ouvrier
Bonjour,
Bravo pour cette restauration !
C'est pas courant du boulot comme ça...
Nous sommes loin des restaurations "à la louche" et "à la serpe" habituelles...
Vous ne parlez pas de la broche ?
Un peu d'histoire... :
A suivre,
JASON
Ah, oui, la broche la broche. Ce que je peux déjà dire c'est que :
Les paliers bronze ne me dérangent absolument pas. La petite plaque des vitesses indique 2250 tr/min sur le plus gros rapport, c'est bien suffisant pour mes besoins.
Je l'ai testée avec une pince tirée en cm3 et un stub dépassant de 100mm et j'avais très peu de faux rond en bout de barre -> allez, je prend le comparateur à l'atelier aujourd'hui et je fait une vraie mesure.
Elle a fonctionné à sec avant que je ne la récupère et le palier inférieur présente 2 belles rayures, mais, rien de bien grave,
Le système de lubrification de la broche est pour le moins étrange et m'a mis en échec jusqu'ici, je ferai un autre message avec les photos de la broche et mes interrogations.
IMG_20210501_100505.jpg


La broche dans son état actuel, attendant d'être à son tour nettoyée, décapée, repeinte.
 
Pierrot Lecopeau

Pierrot Lecopeau

Ouvrier
Ça y est, tests de la broche effectué. Ça m'a définitivement donné la banane :
Test sur une tige à la sortie de la pince : mouvement de l'aiguille imperceptible
IMG_20211111_084602.jpg

Le même essai sur la tige à 90mm de la pince. L'aiguille bouge de moins d'une demi graduation.
 
Pierrot Lecopeau

Pierrot Lecopeau

Ouvrier
Bonsoir,
Pour une "Mamie", nickel !!!
JASON
Oui, avant de démarrer ce travail de rafraichissement, j'avais vérifié "à l'oeil" mais rien ne vaut ce bon vieux comparateur (;.
Dommage que sur la machine il n'y ait pas de plaque avec la date de fabrication. Le moteur à l'intérieur date de 1938, mais ce n'est à priori pas celui d'origine...

IMG_20211106_111028.jpg
 
Pierrot Lecopeau

Pierrot Lecopeau

Ouvrier
Après la peinture terminée début novembre est venue l'étape du remontage.
Avant démontage j'avais noté que l'axe x présente un point dur aux deux extrémités probablement dû à l'usure mais les axes Z et Y sont globalement fluides (à part un point dur sur les 5 derniers mm du y, qui reste une énigme pour l'instant)

Pour assurer les déplacements sur cette fraiseuse, chaque glissière en queue d'aronde présente une portée rectifiée d'un côté et grattée de l'autre. Le réglage des jeux se fait par enfoncement de lardons inclinés, les axes y, z et la dezcente sensitive sont blocable par cames ou vis faisant pression sur le lardon.

le chariot Z est remonté:
IMG_20211024_130912.jpg

Sur le chariot Z se monte un chariot intermédiaire à axes croisés. Ce chariot intermédaire à les portées grattées pour l'axe y et l'axe x.
J'ai testé la planéité des glissières du chariot y/x sur notre table de soudure recouvert d'une plaque en fortal préusinée ( sinon le bleu passe à travers les trous :mrgreen:)
Ok, niveau planéité il y a mieux mais, bon, ça fait déjà une base. Pour faire du bleu, j'ai utilisé un mélange white spirit / encre d'écolier auquel j'ai ajouté un peu d'huile pour avoir un peu de viscosité.
Ça m'a permis de voir que ce petit chariot avec ses 2 surfaces de glissement grattées est bien plan. Ouf (:, il est remonté à son tour.
je n'ai pas de photo du chariot intermédaire monté seul mais la photo avant peinture permet de bien voir les portées croisées : le y en dessous et le x au-dessus.
IMG_20211111_232217.jpg


En revanche, le lardon x ne touchait qu'aux extrêmités. C'est un lardon rectifié. Un toilage délicat au grain 300 puis 600 puis 1000 en appuyant l'abrasif sur la plaque de fortal permet de le ramener à plat.
Idem pour la portée rectifiée de la table. Cette fois, c'est la plaque de fortal recouverte d'abrasif que je déplace pour reprendre les portées.
IMG_20210829_112707.jpg

Le lardon permet de reprendre l'intérieur des queues d'arronde.
Puis remontage et test de la table
IMG_20211101_120740.jpg

La course en x est désormais complètement atteinte sans point dur et avec un effort équivalent sur les 300mm.
 
Pierrot Lecopeau

Pierrot Lecopeau

Ouvrier
Avant de remettre la machine contre le mur, je souhaitais sortir le moteur pour changer ses roulements par des jointés et graissés à vie.
C'est un vieux moteur Alsthom de 1938 qui n'est pas d'origine ( sa vitesse de 925 rpm ne colle pas avec la plaque des vitesse ms donnée pour un moteur à 725 rpm). Mais je trouve que ce moteur a bien sa place dans cette vieille fraiseuse.
Là je me rends compte que l'un des fils qui relie les bobines au bornier est "cuit" l'isolant est cassant, le cuivre à l'intérieur de ce fil est tout rongé/vert de gris :smt017
IMG_20211106_111033.jpg

C'est le fil marron, on voit déjà sur la photo un "poc" dans l'isolant...
Bon, je me dit que ça doit pouvoir se changer et commence le démontage du moteur.
Mardi dernier, me voilà à l'atelier a l'aube pour avancer un peu.
Le moteur se laisse plutôt bien faire (: mais
alors que le bobinage est plutôt propre,
IMG_20211109_074324.jpg

l'un des enroulements est fichu. Les fils sont noirs et coupés. Ça explique pourquoi j'avais une bobine 30% plus faible que les autres :(
IMG_20211109_074330.jpg

Bref, c'est moche...
Le rebobineur me propose un devis à 570€. Je trouve ça assez honnête compte tenu du travail à réaliser mais irréaliste compte tenu du prix d'un moteur neuf...
Me voilà donc en quête d'une solution ou d'un moteur. Si quelqu'un à déjà rebobinné lui-même et me confirme que c'est faisable, j'aimerai bien sauver ce vieux moteur....
 
Dernière édition:
greg_elec

greg_elec

Compagnon
Ce qui paraît étrange c'est que le fils bleus sont récents (la gaine thermo n'existait pas en 1938) .
Parfois en aérant le chignon (frappe chirurgicale ) on arrive à voir ce qui est noir et on arrive à reconnecter et à remplacer.
Un tour de moins sur un tel bobinage n'est pas dramatique .
 
Pierrot Lecopeau

Pierrot Lecopeau

Ouvrier
Ce qui paraît étrange c'est que le fils bleus sont récents (la gaine thermo n'existait pas en 1938) .
Parfois en aérant le chignon (frappe chirurgicale ) on arrive à voir ce qui est noir et on arrive à reconnecter et à remplacer
Bonjour et merci pour cette réponse! Oui, il y a une seconde plaque sur le moteur indiquant qu'il a été rebobiné pour passer en 380v triphasé. Ce rebobinage ne doit pas être tout jeune non plus mais plus récent que le moteur c'est certain.
Si je résume ce que je comprends : en procédant méticuleusement, il serait éventuellement possible d'enlever la partie noircie et de reconnecter les fils un à 1. En isolant du coup chaque jonction avec de la gaine thermo où en utilisant directement des jonctions isolées. En fonction bien sûr de l'étendue des dégâts...
 
Pierrot Lecopeau

Pierrot Lecopeau

Ouvrier
Bon, en attendant de trouver une solution pour le moteur, j'ai avancé un peu sur la partie électrique de la fraiseuse.
Après avoir parcouru le forum, j'ai fini par comprendre le principe : transfo 24v, relais 3 pôles + auxiliaire, boutons poussoirs...
Comme je ne souhaitais pas ajouter un coffret sur le bâti de la machine, j'ai tout fait rentrer sur une petite platine en reprise à l'intérieur sur les taraudages du capot moteur :
IMG_20211112_193202.jpg

Et voilà, une fois dans la machine, la platine ne viendra même pas entraver le flux d'air du moteur :
IMG_20211114_195020.jpg

Restera plus qu'à fabriquer et attacher en face avant un petit boîtier de commande avec les boutons marche/arrêt/arrêt d'urgence.
 
Pierrot Lecopeau

Pierrot Lecopeau

Ouvrier
Et voilà, après un mois de décembre très chargé niveau boulot, j'ai enfin pu remettre la machine en route :
- finalement : changement du moteur et tournage d'une douille d'adaptation,
- découpage, pliage à l'étau de diverses équerres de fixation pour les commandes,
- fabrication d'un petit panneau de commande en 24 v,
IMG_20211127_193832.jpg

- peinture des derniers éléments
IMG_20220130_231502.jpg

Et puis assemblage, enfin
IMG_20220130_112628.jpg

IMG_20220130_112721.jpg

Il ne manque plus qu'une réfection de la boîte des avances (surtout les joints ;o) avec quelques améliorations en cours de réflexion :
possibilité de désaccoupler la boîte des avances (pour limiter le bruit quand on n'utilise pas les avances), et désaccouplement de la pompe d'arrosage (avec réaccouplement possible)
 
Pierrot Lecopeau

Pierrot Lecopeau

Ouvrier
Coucou, quelques nouvelles de la belle.
Aux mois de juin et juillet, elle a arrêtée d'usiner des pièces pour elle-même et est entrée en service.
Mon collègue qui trouvait la machine fort encombrante, vieille et inutile a pu aller se rhabiller parcequ'elle et moi on a envoyé du copeau!
Voilà quelques chantiers réalisés, on va dire les plus significatifs...
IMG_20220728_125709.jpg


Usinage d'une came sur le plateau Zeatz acheté il y a quelques mois à @heidi,


IMG_20220806_092849.jpg

Sauvetage d'un proto client un samedi matin pour un montage dans le week-end. La pièce étant déjà peinte, il a fallut ruser avec le bridage.
IMG_20220805_194547.jpg

Usinage d'un énorme disque de 450mm (je pense que c'était le maxi passable sur la.machine :wink: à partir d'une tôle carrée 8mm d'épaisseur qui trainait dans mes CPS.
Bon, ça c'était pas pour le travail mais pour faire plaisir à madame (;
IMG_20220806_164502.jpg

Quelques perçages plus loin (plus d'une centaine en fait :smt079), on obtient une belle tôle foyère pour aller au fond du barbecue
IMG_20220807_183325.jpg

Bref, j'ai encore un peu de boulot sur la boîte des avance mais elle bosse déjà dur cette petite machine.
 
G

guy34

Compagnon
salut ,
c'est la trace de la patte du Médor à madame ?
A++++
 

Sujets similaires

pierreLG
Réponses
6
Affichages
747
pierreLG
pierreLG
M
Réponses
4
Affichages
1 665
marcolivier
M
Kyton
Réponses
30
Affichages
2 352
Kyton
Kyton
bace_performance
Réponses
10
Affichages
1 520
ingenieu59
ingenieu59
P
Réponses
11
Affichages
678
osiver
osiver
"Antoine61"
Réponses
30
Affichages
1 925
Doctor_itchy
D
dafam
Réponses
3
Affichages
1 440
cajale
C
Pierrot Lecopeau
Réponses
3
Affichages
1 290
Pierrot Lecopeau
Pierrot Lecopeau
T
Réponses
20
Affichages
3 558
fauxjetons
fauxjetons
J
Réponses
18
Affichages
5 604
J
T
Réponses
115
Affichages
9 545
Tom216
T
Willi32
Restauration Vernier FV300
Réponses
3
Affichages
1 096
Willi32
Willi32
W
2
Réponses
50
Affichages
2 130
Olrik
Olrik
JPastor
Réponses
43
Affichages
4 118
kduran
K
E
Réponses
16
Affichages
962
Florent07
Florent07
Haut