Faux plateau, utopie ou bonne idée ?

PUSSY
PUSSY
Lexique
25 Oct 2010
6 185
FR-17800 Charente maritime
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour,

J'avais un morceau d'acier où je devais enlever beaucoup de matière.
Je n'ai pas de fraiseuse et fraiser sur une équerre conduisait à une course (du transversal) trop importante compte tenu du diamètre de fraise à utiliser pour usiner en une passe.
Reste la solution du tournage en plateau, oui mais je ne pouvais pas percer le plateau aux endroits qui me convenaient (je ne voulais pas que des trous demeurent sur ma pièce finie) et je ne possède pas de clames pour serrer ma pièce par les chants sur le plateau (et je n'ai pas trop confiance en plus).
Reste dons la solution de fixer un plateau sur le plateau et de fixer la pièce sur ce "montage" :

P1050554.JPG

P1050556.JPG


Bien sûr, pour accéder aux vis, il y a de la manipulation et il faut des doigts de fée, mais pour obtenir deux faces parallèles, ça passe.

Avantages :
- La durée de vie du "vrai" plateau s'en trouve accrue.
- cela évite de transformer le plateau en "emmenthal" (car dans le gruyère, il n'y a pas de trous !).
c'est en quelque sorte un "plateau doux" !

Cordialement,
PUSSY.
 
Haut