Dérouillage par bain electrolytique (similaire zinguage)

  • Auteur de la discussion phil916
  • Date de début
Pierreg60
Pierreg60
Compagnon
1 Nov 2006
2 755
F-57700 Moselle
Le tuto de derf! c'est le gars qui m'as donné envie d'acheter une fraiseuse au passage belle restauration pour l'Alpine :wink:
 
Y
Yann
Apprenti
23 Nov 2007
237
Essonne
Bonsoir,
Juste une information "en passant" : la prochaine fois à la place de l'acide chlorhydrique, pour dérouiller chimiquement essayez l'acide orthophosphorique si vous en trouvez et comparez le résultat ( attention il reste une légère phosphatation grise à éliminer ou non avec une brosse en nylon ).
Pour des pièces de collection comme les armes, losque le dépôt de rouille est régulier et sans croûtes, essayez le "Désoxydant pour métaux" vendu par le TVachat de TF1. J'ai jamais réussi à trouver l'équivalent ailleurs : si quelqu'un a une piste, merci. Bien sûr ce désoxyadant est une merveille pour tout ce qui est argenterie, cuivre, laiton mais j'ai tenté le coup sur l'acier, j'ai été stupéfait du résultat SAUF que contrairement à ce qui se passe avec les autres métaux, le liquide prend une teinte rouille : donc il faut réserver un flacon pour l'acier uniquement.
 
phil916
phil916
Compagnon
22 Août 2007
5 603
Le pays du Comté
  • Auteur de la discussion
  • #4
Yann, tu as besoin de réviser un peu ? :wink:

Je pense que le dérouillage par acide (chlorydrique) est un non sens pour le particulier ! :roll:

C'est cher et dangereux !

Le dérouillage par bain electrolytique utilise simplement de l'eau déminéralisée + un très faible pourcentage de soude caustique ce n'est pas agressif pour la pièce, c'est pas cher (tout est déjà dispo à la maison en fait) et parfait pour le particulier que je suis :-D
 
M
MaX-MoD
Compagnon
17 Avr 2007
2 306
Annecy (74)
phil916 a dit:
C'est cher et dangereux !
bof, si to parles de l'acide chlo du supermarché, c'est pas franchement hard.
j'ai bien mis le doigt dedans, il a pas fondu.
par contre je ne le ferais pas avec de l'acide sulfurique à 98%, ça fera un peu plus que piquer légèrement!

Y'a aussi la bonne vieille méthode de grand-mère: Coca
c'est prêt à l'utilisation!
par contre on en a déjà parlé je crois, et ça fait je ne sais plus quel traitement de surface.
 
wika58
wika58
Compagnon
17 Déc 2006
13 109
FR-54560 Lorraine
phil916 a dit:
...Le dérouillage par bain electrolytique utilise simplement de l'eau déminéralisée + un très faible pourcentage de soude caustique ce n'est pas agressif pour la pièce, c'est pas cher (tout est déjà dispo à la maison en fait) et parfait pour le particulier que je suis :-D
J'avais vu un article sur un site américain sur le dérouillage électrolytique mais n'avait jamais pu comprendre ce qu'il entendaient par leur solution. :mad:

Aurais-tu les proportions pour faire la solution d'électrolyte?

D'avance merci. :wink:
 
Y
Yann
Apprenti
23 Nov 2007
237
Essonne
phil916 a dit:
Yann, tu as besoin de réviser un peu ? :wink:

Je pense que le dérouillage par acide (chlorydrique) est un non sens pour le particulier ! :roll:
C'est cher et dangereux !
Phil916, relis moi, je ne propose pas l'acide chlorydrique ( ça coûte rien du tout d'ailleurs ) mais l'acide Orthophosphorique.

Mais pour des pièces de la taille des morceaux d'une fraiseuse je ne vois pas bien un particulier leurs faire faire trempette ni pour un traitement chimique ni un traitement électrochimique.
 
phil916
phil916
Compagnon
22 Août 2007
5 603
Le pays du Comté
  • Auteur de la discussion
  • #8
Tu peux essayer çà dans le premier lien:
1 bonne cuillerée à soupe de soude caustique en cristaux (soude caustique Saint Marc en cristaux convient très bien ) par litre d' eau.
personnellement ma méthode est plus du style un verre de débouche toilettes liquide(25% de soude) pour 1L d'eau déminéralisée... (j'ai çà à la maison entre autre pour révéler mes PCB :lol: )
et pas la peine d'insister je ne trahirais pas mes secrets de fabrication en vous donnant la marque... vous aviez qu'a regarder la pub ou acheter un générique en grande surface :lol:

Il faut faire des essais pour plus gros, je n'ai d'expérience que pour les petites pièces, çà va vite (j'ai utilisé 2 alim de PC en série pour 24V) et c'est très efficace.

J'ai lu que si on laisse très longtemps on obtient un bronzage, je n'ai jamais été jusque là mais le sujet sur l'ALCERA me donne bien envie d'essayer...oh et mince, encore des projets et ce temps qui file :cry:

MaX-MoD,
je crois que tu es fou :wink:

Yann,
Ok je pense avoir un début d'explication: tu n'as pas lu mon message?! en tout cas il me semble car là, si je résume, tu affirmes que l'acide phosphorique (produit industriel) est aussi facile à trouver, au même prix et ne présente pas plus de risque que la soude caustique domestique.

Je ne parle que de ma modeste expérience mais le Net est pleins d'infos donc si tu veux du difficilement trouvable pour le particulier, à 70% de concentration minimum (oups attention chérie le pantalon) et cher (pour arriver aux prix de 10% de soude caustique+90% d'eau il va t'en falloir un paquet) tu peux chercher encore et chercher longtemps le produit miracle pour le particulier :roll:
 
M
MaX-MoD
Compagnon
17 Avr 2007
2 306
Annecy (74)
phil916 a dit:
MaX-MoD,
je crois que tu es fou :wink:
Si tu savais tout ce que j'ai fait entre je jour où j'ai reçu le coffret "La chimie amusante" et ma 3e année de Licence (en TP) :lol:

Quoique mon binôme de L3 était quant même pas mal: la fiole d'ammoniaque super concentré qui fume parce qu'il a pipeté avec un truc sale, la moitié de l'éponge qui se transforme en une une grosse trace verte et gluant quant il a nettoyé l'acide sulfurique à 98% qu'il a foutu par terre, une fiole qui explose parce qu'il l'a bouchée pendant la réaction etc. etc.
que de (bons) souvenirs :-D

y'a eu ça ici: topic-t38.html

A+
 
R
romteb
Fondateur
23 Oct 2006
1 906
Pour la soude il faut faire gaffe mais c'est pas si dangereux pour quelqu'un de relativement precautionneux (conseil N°1, porter des lunettes de protection).

J'en ai pris 25 kilos Il y a 2 ans chez hyprodis pour divers travaux de decapage, et il m'en reste encore un peu.

Par contre du point de vue ecologique c'est pas terrible les restes de bain de traitement electrochimique :x
 
phil916
phil916
Compagnon
22 Août 2007
5 603
Le pays du Comté
  • Auteur de la discussion
  • #12
Yann,

mes plates excuses, merci de ton insistance car çà m'a fait douter et j'ai chercher beaucoup plus pour finalement trouver que le prix de cet acide est d'environs 3 euros le litre (ce qui le place au mêmem prix voir moins cher que la soude caustique domestique)
L'autre info éventuellement utile, c'est qu'apparement c'est utilisé par les oenologues pour faire je ne sais plus quoi et donc normalement disponible dans les caves.

Voilà pour le mea culpa :wink:

Pour la soude, c'est (en plus de la dispo facile) la raison pour laquelle je préfère le produit domestique car avec 25% seulement je redoute moins de mettre les doigt dedans si la pince à PCB ripe
...voilà que je devient comme Max-MoD :lol:
:wink:

à+
 
phil916
phil916
Compagnon
22 Août 2007
5 603
Le pays du Comté
  • Auteur de la discussion
  • #13
Etant un grand adorateur du dieu accumulateur :wink: sur le même principe j'ai pensé à une technique de dérouillage par bain mais bien plus simple car...sans démontage... ni bain :-D
Je teste çà cette après midi avec mon fils et poste des photos... en attendant je vous laisse deviner la méthode :wink:
 
wika58
wika58
Compagnon
17 Déc 2006
13 109
FR-54560 Lorraine
J'ai fait mes premiers essais de traitement de la rouille par électrolyse.

C'est Miraculeux :shock:

J'ai utiliser un bain eau distillée + soude caustique (1 cuil. à soupe / L).
Deux cornières fixées sur les parois d'un seau en plastique pour les anodes.
Un chargeur de batteries fait maison.

Ca marche bien mais ça tire plus de 10A !!! et j'ai cramé un transfo et deux ponts redresseurs.

En 20 min. j'ai décapé un vieux fer à repasser (collection de ma femme) et il est devenu nickel 8-)
Un coup de brosse laiton et c'est super... :wink:

J'ai aussi décapé une grosse fraise CM3.
C'est vraiment top et il n'y a rien à faire...
Aaah si j'avais connu ça avant... :roll:
 
phil916
phil916
Compagnon
22 Août 2007
5 603
Le pays du Comté
  • Auteur de la discussion
  • #15
N'est-ce pas :-D

Alors personne n'a cherché la méthode :cry: bon la voilà en photos:

Le matériel:
-vieille alim de PC modifiée (gratuite ou presque dans tout bon magasin d'informatique)
-une feuille d'essuie-main papier
-un morceau de bon vieux fer (débarassé de la peinture là où il y a contact)
-un truc rouillé tout moche

Connection du 0V alim sur une partie dérouillée de la pièce
Imbiber le papier de soude caustique
placer le papier contre l'endroit à dérouiller et le fer relié au plus de l'alim par dessus en serrant le tout.

J'ai branché à 17H et fait constaté par mon assistant qu'il y avait dégagement gazeux avec présence de mousse :-D
On regardera toutes les demi-heures cette fois pour avoir des données réelles pour cette technique et je ferai pareil au trempé car çà doit être différent en efficacité.
Cà m'intéresse de chiffrer car j'ai toujours laissé tremper toute la nuit et c'est probablement pas nécessaire d'attendre si longtemps.

J'alimentai en 24V mais j'ai vu sur le site qu'il le faisait en 6V pour avoir plus d'ampères donc j'ai choisi la sortie 5V de l'alimentation, elle peux sortir 30A :-D
D'ailleurs il faut que je mette la main sur mon ampèremètre tiens , j'y retourne...

En espérant que çà marche mais logiquement çà devrait le faire, c'est le principe de la batterie: électrode positive/séparateur/électrode négative :-D

P1010086.JPG


P1010088.JPG


P1010089.JPG
 
phil916
phil916
Compagnon
22 Août 2007
5 603
Le pays du Comté
  • Auteur de la discussion
  • #16
17H30
photo 1: juste avant débranchement...je ne vous conseille pas ce genre de bain moussant :lol:

photo 2 Le résultat brut suivi photo 3 d'un simple essuyage chiffon...

bref 30 minutes auront suffit :-D

On remarque que le dérouillage est effectué sur toute la surface du papier.
il faut voir quelle surface çà peut couvrir au maxi mais on constate ici que c'est du X2 par rapport à la surface d'appui.
On peut donc probablement enrouler une pièce dans le papier et ne faire le contact qu'à un endroit ou aux extrémité... à tester.

Bon j'ai pas mis la main sur mon ampèremètre...

P1010093.JPG


P1010092.JPG


P1010091.JPG
 
R
romteb
Fondateur
23 Oct 2006
1 906
Interessant.

En industrie on enduit parfois les pièces d'une sorte de gel pour eviter de tremper certaines pièces dans des cuves d'electrolyse.

Ca serait pas mal de determiner la composition de ce gel pour traiter des pièces volumineuses simplement.
 
phil916
phil916
Compagnon
22 Août 2007
5 603
Le pays du Comté
  • Auteur de la discussion
  • #18
Oui cette solution me parait idéale pour dérouiller sans démontage de grandes(lourdes) surfaces comme une table de fraisage...d'une vielle ALCERA par exemple :-D

Avantages:
très facile
très rapide
pas de démontage
peu de produit

inconvénient:
il faudrait que je teste si les pièces non apparentes sont dérouillées comme avec un bain mais j'en doute, donc ce serait un éventuel inconvénient.
 
bois.debout
bois.debout
Compagnon
7 Juil 2008
2 144
Paris
Bonjour à tous,
Le dérouillage par bain électrolytique est absolument génial et il fait partie des trucs dont on ne peut plus se passer quand on les a essayés !
Je l'utilise pour des petites pièces, enfin de la taille qui entre dans une bassine ou un seau, selon une recette trouvée depuis plusieurs années, je crois, dans Système D.
J'utilise des cristaux de soude, un chargeur de batteries et une plaque d'inox et cela fonctionne à merveille.

Toutefois, en lisant les messages précédents, j'ai l'impression qu'il y a une grosse confusion entre la soude caustique et des cristaux de soude.
La soude caustique (NaOH) est assez dangereuse. On la trouve en cristaux, comme le sel de cuisine et diluée à 30 % dans l'eau, sous le nom de "lessive de soude" (en supermarché). La lessive de soude est la même chose que les débouche-lavabo. La différence est qu'ils sont colorés pour faire croire à des produit sophistiqués et qui coûtent 3 fois plus cher, malgré une dilution moins forte (à 23 %).
Certains l'emploient comme électrolyte et, apparemment, cela fonctionne. Le problème, c'est qu'elle est plus dangereuse et plus délicate à manipuler que les cristaux de soude qui, eux, ont l'avantage de ne pas bouffer l'aluminium (en tous cas, beaucoup moins), lorsqu'une pièce à dérouiller en comporte (rivets ou autres).

Les cristaux de soude sont en fait des cristaux de carbonate de soude : Na2CO3 qu'on trouve facilement sous la marque St Marc :


J'en mets une à deux cuillères à soupe par litre d'eau, ce n'est pas critique. D'ailleurs, si on surveille l'ampèremètre du chargeur et qu'on en rajoute, on voit l'aiguille monter au fur et à mesure que le produit se dissout. Cela permet de ne pas dépasser l'ampérage du chargeur.

En stockant le liquide dans un bidon, on peut le garder longtemps et s'en resservir. Il suffit de le filtrer de temps en temps et de rajouter de l'eau ou des cristaux, suivant les besoins.

En procédant de cette manière, le paquet de cristaux acheté 3 € il y a plus d'un an est encore plein aux 2/3. C'est efficace et économique.

http://raffa.grandmenage.info/post/2005 ... x_de_soude
http://www.voussert.fr/saint-marc-crist ... -etat.html
 
B
basilic
Compagnon
3 Sept 2008
643
Aube (10), Troyes
Ben moi la recette est la même (cristaux de soude ménager), je suis en train de l'utiliser pour des pièces auto. Par contre je met pas mal de cristaux, et j'utilise de l'eau du robinet.

J'utilise 2 chargeur de baterie que je met en serie, le bain tourne au environ de 24V pour 7-8A.

Voici un exemple d'avant après en une courte nuit, après un essuyage au chiffons.

av_ap_forum.jpg
 
wika58
wika58
Compagnon
17 Déc 2006
13 109
FR-54560 Lorraine
Je l'utilise aussi depuis environ 6 mois (suite à ce post)... :-D
C'est Magique !!!
J'utilise 1 c à café par litre d'eau de pluie (pas cher) et une alim. (style alim. PC) 5V...
J'avais fait des essais en 24VDC mais l'alim ne tenait pas (>25A !!!).
En 5VDC je tourne dans les 7-8 A.
J'ai un bac en permanence prêt à l'arrière de mon atelier avec l'alim. montée en fixe... 8-)
J'ai fait des fers à repasser pour madame, des grosses limes, des ouitls de fraiseuse,...
Avec un copain, on a fait un pare-chocs de voiture ancienne (agglos+ bache de bassins à poissons + fer à béton + batteries 12V...)
J'en fait la promotion à tous mes amis bricoleurs... :lol:
 
J
j.f.
Compagnon
22 Déc 2007
6 443
19
Bonsoir,

le problème de la confusion entre soude, cristaux de soude, lessive de soude vient beaucoup du web anglophone.

"washing soda" est incorrectement traduit par "lessive de soude". Or, la washing soda, c'est la "soude à laver", autrement dit le carbonate de sodium (= "cristaux de soude") et non l'hydroxyde de sodium.

Quant à la soude, pour le chimiste, c'est l'hydroxyde de sodium (= lessive de soude)

La soude, c'est aussi un révélateur pour certaines résines photosensibles pour circuits imprimés.



tu as fait un pare choc en agglos + bache de bassins à poissons + fer à béton

ben elle doit être belle, la bagnole, avec un tel attirail accroché dessus. Il fait dans le genre rat's, ton pote ?

Tu as de photos ? :roll:
 
K
K-micaz
Apprenti
16 Juin 2008
176
C'est vrais que c'est bien pratique cette méthode, j'avais récupéré un compresseur a air comprimé de freins de camion qui était bien rouillé et c'était pas évidant a décaper (entre les ailettes de refroidissement du cylindre ...) donc, un peu de sel de table, de l'eau de pluie, une alim de PC et le lendemain après un coup de chiffon c'était nikel, ça m'embêtais presque de le peindre vu comment le métal était propre ... :)

Avant je ponsais à la toile eimery mais le resultat n'était jamais nikel puis on enleve de la matiere (en plus de la rouille ..)
 
bois.debout
bois.debout
Compagnon
7 Juil 2008
2 144
Paris
Tout à fait d'accord avec toi, J.F. on trouve souvent des traductions plus qu'élastiques... qui mènent à d'énormes contre-sens ! Mais pour une fois, pour la lessive de soude, je ne crois pas qu'Internet soit vraiment responsable : J'en utilise sous cette appellation, depuis les années 70/80, bien avant l'arrivée du "ouaibe" :lol:

J'ai pensé qu'il était utile de souligner la différence parce que, si n'est pas grave d'utiliser des cristaux de soude à la place de la soude caustique, mis à part le résultat obtenu, l'inverse pourrait être très dangereux, voire dramatique pour certaines utilisations.

Ceci dit, l'important pour nos "barbotages dérouillants", c'est de trouver de quoi faire une électrolyte qui aille bien.

Mais en y regardant de plus près, je pense que dans le cas de pièces rouillées qui ont des parties encore peintes ou grasses, la soude caustique (ou lessive de soude) doit aider à dégraisser et à décaper la peinture en même temps, encore mieux que les cristaux de soude. Reste à voir la concentration...
 
bois.debout
bois.debout
Compagnon
7 Juil 2008
2 144
Paris
romteb a dit:
...En industrie on enduit parfois les pièces d'une sorte de gel pour eviter de tremper certaines pièces dans des cuves d'electrolyse. Ca serait pas mal de determiner la composition de ce gel pour traiter des pièces volumineuses simplement.
Bonsoir,

Je ne connais rien aux gels, mais j'ai une recette d'ébéniste qui pourrait peut-être donner des idées.
Pour décaper des vernis coriaces, il faut laisser le décapant agir le plus longtemps possible et, sur des surfaces verticales, il dégouline et sèche souvent avant d'avoir eu le temps d'agir.
La ruse consiste à bien mélanger le décapant à des flocons de pomme de terre pour purée instantanée et d'en faire une pâte onctueuse et bien collante qu'on applique à la spatule.
On choisit évidemment les flocons les moins chers !

Il serait peut-être possible de concocter aussi une "électrolyte Parentier".
Qu'en pensez-vous ?
 
bois.debout
bois.debout
Compagnon
7 Juil 2008
2 144
Paris
"électrolyte Parentier"
Pardon : Parmentier !
 
J
j.f.
Compagnon
22 Déc 2007
6 443
19
En voilà, une idée qu'elle est bonne !

Et après ça il en restera encore pour dire que la chimie ce n'est pas de la cuisine ?

Le but étant de faire un colloïde, ça pourrait peut-être marcher avec :
- de la sciure de bois très fine
- du pain racis réduit en poudre
- de la farine
- de la fécule de pomme de terre
- des farines pour alimentation animale
- de la maïzena
- du lait en poudre

ou comment retomber en enfance en préparant du cacabougna

Je viens de penser à un truc : des serviettes périodiques ou des couches. Il y a des trucs dedans comme de la sphaigne ou autres qui absorbent énormément d'eau
 
MIC_83
MIC_83
Compagnon
15 Jan 2008
3 392
FR-83
Bonjours à tous,

Ma petite contribution par retour d'expérience pour avoir testé la méthode du décapage et dérouillage par bain électrolytique.


Le matériel utilisé :
- 1 bac de 100l, rempli de 70L d'eau du robinet.
- Une cuillère à soupe de cristaux de soude par litre d'eau.
- Un fer à béton de 8mm préformé pour épouser le fond du bac en guise d'anode (bien brossé).
- un chargeur de batterie 12v 2 positions (charge lente/charge rapide)

J'ai commencé par des petites pièces pour voir le résultat : un compas de traçage hyper oxydé et une clé machine. Le résultat à été au delà de mes espérances. Un essuyage puis un coup de brosse métallique et les voilà redevenus pratiquement comme neuf !

Test avec un plus gros morceau, la table de ma fraiseuse oxydée par endroits et peinture (plusieurs couches). Posée sur deux entretoises pour éviter tout contact directs avec l'anode. Ampérage de départ 6/8A qui s'est réduit proportionnellement au temps d'immersion de la pièce.

Résultats :
- Les couches de peinture se détachent en "peau" et l'apprêt se craquèle. Un coup de spatule et un brossage termine le décapage.
Au niveau oxydation essuyage d'une couche noirâtre, séchage et brossage. Le fer à béton a presque doublé son diamètre en impuretés en tout genre. L'avantage par rapport à la lessive de soude c'est la neutralité du bain (on peux tremper les mains sans risque hors tension bien sûr !).

Par contre au niveau filtrage du bain c'est pas très concluant.
J'ai essayé avec un "chinois" très fin, quelques particules arrêtés, sans plus. Re- essais avec le "chinois" + un filtre à café, ça passe pas (les cristaux de soude y sont pour beaucoup). Dernier test avec une étoffe de coton dans le chinois, à peine mieux, l'eau reste toujours couleur rouille ! Si vous avez une autre astuce je suis preneur.

Après deux jours de bains :

CIMG0052.JPG


CIMG0045.JPG


CIMG0051.JPG


CIMG0049.JPG


CIMG0046.JPG


IMG_1735.JPG
 
bois.debout
bois.debout
Compagnon
7 Juil 2008
2 144
Paris
Bonjour à tous,

MIC_83, bravo pour ta table de fraiseuse, elle est vraiment nickel !

Le dérouillage électrolytique fonctionne assez facilement et les dosages d'électrolyte, l'ampérage et la tension n'ont vraiment pas l'air d'avoir des valeurs critiques.
Toutefois, il existe sûrement des valeurs optimales pour tous ces parémètres, et les industriels qui emploient ce procédé les ont certainement définies de façon plus précise. On peut sans doute améliorer la technique...
Mais où les trouver et existe-t-il des bouquins qui explique tout cela en détail ? Les meilleures solutions se trouvent peut-être cachées au détour d'un chapitre d'un traité sur l'électrolyse ou sur les traitements de surface ? Alors, feuilletez vos livres et dites-nous vos trouvailles !

À force d'essais empiriques, chacun améliore sa technique comme il peut, au vu des résultats et au fil de l'imagination, mais ce serait encore mieux de pouvoir compter sur des bases sûres et éprouvées.

Pour ma part, j'ai constaté que le dérouillage était plus rapide lorsque la surface de l'anode était plus grande. J'uitilise donc un bout de tôle d'inox, la plus grande possible, comme anode.

J'ai même pensé à utiliser une vieille cocotte-minute en inox qui serait à la fois le récipient et une anode de grande surface, mais je n'ai pas encore trouvé de panier isolant en plastique de la bonne taille, qui puisse rentrer à l'intérieur... De plus, l'inox ne s'encrasse pas beaucoup et ne s'épaissit pas comme le fer à béton de MIC_83, les résidus restent en suspension dans le liquide. Un simple brossage suffit.

J'ai aussi voulu dérouiller l'intérieur d'un tube qui ne se dérouillait pas de la manière classique. Il semble que les électrons ne prennent que le plus court chemin vers le métal le plus proche et n'aillent pas se balader dans les trous... J'ai alors essayé de remplacer ma plaque d'inox par une tige du même métal, de Ø 5mm, sur laquelle j'ai enfilé 3 ou 4 morceaux de caoutcouc pour éviter le contact avec le tube. La tige placée à l'intérieur du tube et reliée au + du chargeur, on voit les bulles sortir aux deux bouts et le dérouillage se fait très bien. On doit pouvoir adapter cela aussi aux trous bognes. Le tout est que l'anode n'aille pas toucher la pièce, tout en ayant assez de surface de contact avec l'électrolyte.

J'ai quand même eu un problème avec l'électrolyse : Après avoir démonté et dérouillé les pièces d'un compas d'ajusteur, le ressort à cassé net au remontage. Cela m'a intrigué car j'avais eu exactement le même problème lors du dérouillage d'un autre compas identique avec du dérouillant de grande surface, à base d'acide phosphorique (marque Mieuxa).
Il sembe donc que l'acier à ressrot ne supporte pas bien ce genre de traitements... Ou bien y a-t-il des précautions prendre ?

Quelqu'un a-t-il eu des ennuis du même genre ?

P.S. Une question qui n'a rien à voir avec le sujet :
Je n'arrive plus à insérer des photos dans les messages. J'utilisais AceBoard.net, mais ça ne fonctionne plus.
Comment faites-vous ?
Merci d'avance !
 
MIC_83
MIC_83
Compagnon
15 Jan 2008
3 392
FR-83
Bonsoir bois.debout,

Pour insérer des photos tu as sous la fenêtre du message à éditer le bouton "parcourir" qui correspond au navigateur Windows.
Mais avant il faut que tu sois loggué sinon tu n'y a pas accès :

1) tu parcours l'arborescence de tes HDD
2) tu cherches le dossier qui contient les photos à joindre
3) tu cliques sur la photo à joindre
4) tu cliques sur ouvrir
5) au dessus des boutons de "prévisualisation" et "envoyer" tu cliques sur le bouton "joindre un fichier"
6) tu dois répéter l'opération autant de fois que tu as de photos.

Attention au format des photos.

Pour ma table de fraiseuse il faut brosser pour arriver à ce résultat mais c'est pas mal.
Merci de partager ton expérience avec nous. Comme tu l'as précisé, c'est de l'improvisation et ont est probablement loin des dosages et réglages parfaits !

Néanmoins, avec beaucoup de persévérance et de multiples essais réalisés par les intéressés et en recoupant nos informations nous devrions améliorer le processus.

Ce qui est certains c'est qu'il y à beaucoup de paramètres qui entrent en jeu :
- contenance du bac
- matière de ce dernier, plastique ou acier
- proportion des cristaux de soude,
- taille de la pièce
- matière de l'anode
- distance de l'anode par rapport à la pièce
- position de l'anode
- tension appliquée
- intensité
J'en oublis surement ! Je tenterai le coup avec l'anode en inox.
Je ne l'ai pas fait avant car j'ai lu quelque part que le dégagement avec l'inox était nocif (cancérigène) à confirmer !
Pour ma part, je fait les tests en extérieur c'est moins risqué !

Maintenant, avec l'hiver qui se pointe se sera moins évident (ce matin -3 sous abris).

A+
 
Haut