Résolu Delais entre trempe et revenu

  • Auteur de la discussion Legnano
  • Date de début
L

Legnano

Apprenti
Bonjour
Je vais prochainement devoir faire une trempe pour la réalisation d'un poinçon. ca sera une première pour moi.
Dans la doc Aubert Duval pour le trempe du Z100 il est dit:
• Revenu :
- Il doit être effectué aussitôt après la trempe à une température comprise entre
120 °C et 500 °C suivant dureté désirée.


Aussitôt après, c'est à la minute? il faudra quand même que je laisse mon four refroidir de 1050 à 300 degrés... Disons une heure plus tard , ça convient?
 
Dodore

Dodore

Compagnon
Pour moi je pense que le temps entre les deux n’a pas d’importance
donc tu attends que ton four soit à la température de revenu , et tu enfournes .il faut peut être maintenir La température pour être sûr que la pièce a bien atteint la température choisi
souvent on fait les deux opérations à la suite , pour éviter de réchauffer le four
remarque qui n’a rien à voir
les burins sont trempés et revenu à cœur
leur forme s’y prête bien
donc quand la température de trempe est atteinte , on le fait refroidir que sur 15 à 20 mm
on nettoie avec une lime ou un cabron ( planchette avec de la toile émeri )
et on attends ( pas longtemps ) et on vois la couleur bleue qui remonte vers la partie tranchante , quand elle atteint le tranchant, on arrête le revenu en refroidissant le burin
et dans ce cas on fait bien le revenu , tout de suite après la trempe
 
L

Legnano

Apprenti
Merci Dodore
Autre question sur le revenu: une fois la pièce arrivée à 300°c, faut il la laisser un temps donné à cette température avant de la laisser doucement refroidir? et aussi une durée de redescente à température ambiante?
 
Dodore

Dodore

Compagnon
Je n’ai jamais fait de traitement thermique avec un four , tout au chalumeau . Et en apprentissage forge et trempe de l’ARES au charbon
pour moi à partir du moment ou tu as atteint ta temperature de revenu , tu fait comme tu veux , soit tu laisse refroidir doucement soit tu refroidis à l’eau
avec un chalumeau c’est plus empirique , et on se base à la couleur , donc quand on a la bonne couleur , on arête le revenu ( au cas où il y ai encore une chaleur dans le corps) en le refroidissant dans l’eau
 
g0b

g0b

Compagnon
J'ajoute mon grain de sel :

Le revenu est recommandé immédiatement après la trempe pour éviter tout simplement que la pièce ne casse sous l'effet des tensions internes liées à la trempe. Ca arrive qu'une pièce trempée non revenue immédiatement casse spontanément plusieurs heures après la trempe si aucun revenu n'a été fait. Mais à part ce "détail", en terme de structure de l'acier, ca ne change rien de faire le revenu tout de suite ou 10 ans après.

Pour le revenu, on considère qu'il faut maintenir "un certain temps" la pièce à la température de revenu. A la louche, c'est de l'ordre d'une heure, mais si on veut faire les choses bien, cette durée dépend de l'acier et de la température de revenu. L'idée est de laisser du temps aux atomes de prendre leur nouvelle place dans le réseau cristallin. Mais bon, dans un cadre "artisanal", 1h c'est une bonne base. Et la descente en température doit être lente.
 
L

Legnano

Apprenti
Va pour une heure ou deux. je laisserai refroidir dans le four fermé. Ça devrait prendre une paire d'heures en plus.
C'est de l’artisanat, mais pas tant que ça: c'est pour un poinçon qui pourrait faire jusqu'à 20 000 pièces par an. tout de même. La poinçonneuse elle même est spécifique, et pas vraiment moyen de remplacer le poinçon quand on l'aura trop réaffuté. donc objectif "perfection" du premier coup... :???:
 
g0b

g0b

Compagnon
Une petite astuce "artisanale" : faire une pate avec du talc et un peu d'alcool à bruler et recouvrir la pièce avec, laisser l'alcool s'avaporer. et faire le chauffage pour la trempe avec la pièce recouverte de sa gangue. L'idée c'est de protéger un peu la surface de la pièce de l'atmosphère pour éviter la décarburation de l'acier en surface lors de la chauffe.
 
Dodore

Dodore

Compagnon
J'ajoute mon grain de sel :

Le revenu est recommandé immédiatement après la trempe pour éviter tout simplement que la pièce ne casse sous l'effet des tensions internes liées à la trempe. Ca arrive qu'une pièce trempée non revenue immédiatement casse spontanément plusieurs heures après la trempe si aucun revenu n'a été fait. Mais à part ce "détail", en terme de structure de l'acier, ca ne change rien de faire le revenu tout de suite ou 10 ans après.

Pour le revenu, on considère qu'il faut maintenir "un certain temps" la pièce à la température de revenu. A la louche, c'est de l'ordre d'une heure, mais si on veut faire les choses bien, cette durée dépend de l'acier et de la température de revenu. L'idée est de laisser du temps aux atomes de prendre leur nouvelle place dans le réseau cristallin. Mais bon, dans un cadre "artisanal", 1h c'est une bonne base. Et la descente en température doit être lente.


Comme je disais . Je n’ai jamais fait de trempe avec un four... tout au chalumeau et à la couleur . Donc je ne connais pas toutes les subtilités des la trempe et revenu au four
Il m’est arrivé de tremper des mèches a canon dans du stub , trempé, sans faire de revenu ... et sans les casser
dans le même genre . j’ai entendu une anecdote , je n’ai pas vérifier
une trempe et revenu à cœur d’un burin
le Revenu n’allait pas assez loin et il restait un zone très marquée entre la partie trempée et la partie revenue ( une belle marque de la couleur bleu qui était très net) . Quand on faisait sonner ( un coup de marteau ou un choc sur une partie métallique ) du corps de l’outil , le burin se cassait à la limite de cette couleur bleu
je précise encore une fois que je ne l’ai pas vu ça m’a simplement été rapporté
 
L

Legnano

Apprenti
Top ! j'avais justement lu la préconisation de chauffe en atmosphère neutre, mais je ne pensais tout simplement pas pouvoir le faire. avec cette technique on sera encor un peu mieux.
J'entends aussi dire qu'il faut préchauffer l'huile de trempe à 40 / 50°c. est-ce vraiment important? ma pièce a tremper fera 60x70x25mm
 
Dodore

Dodore

Compagnon
Top du top pour l’atmosphère neutre , astuce que j’ai apprise sur le forum
une couche maintenu par un fil de fer , ou dans une boîte, d´acide borique , les soudeurs disent borax , qui empêche la réaction de l’air sur la pièce et donc les changements de couleur ou la calamine
Vu dans cette discussion
dans la vidéo à 6 mn20
 
Dernière édition:
g0b

g0b

Compagnon
La casse spontanée après trempe n'est pas systématique, ca dépend de l'acier, de la forme de la pièce....
Pour la chauffe de l'huile à 40/50, c'est juste pour jouer sur la vitesse de refroidissement (plus la température initiale de l'huile est importante, plus la vitesse de refroidissement est faible)
Pour la vitesse de refroidissement de la pièce pour le revenu, pour te donner un ordre de grandeur, le refroidissement à l'air c'est 2 degrés/seconde, alors que refroidissement controlé dans le four, c'est moins de 0.1 degré/seconde. Si ton four permet de le contrôler, 0.05 degré / s c'est pas mal pour le revenu.
Enfin, pour la trempe , il faut aussi maintenir la pièce en température un certain temps (ordre de grandeur : 1/2h)
 
Dernière édition:
g0b

g0b

Compagnon
une couche maintenu par un fil de fer , ou dans une boîte, d´acide borique , les soudeurs disent borax , qui empêche la réaction de l’air sur la pièce et donc les changements de couleur ou la calamine

Attention, le borax c'est du borate de soude, pas de l'acide borique.

Sinon, oui, c'est la même idée : maintenir une couche minerale isolante de l'oxygène de l'air.
 
Dodore

Dodore

Compagnon
Ah bon je croyais que c’était la même chose , merci
 
S

saquet

Compagnon
Je n’ai jamais fait de traitement thermique avec un four , tout au chalumeau . Et en apprentissage forge et trempe de l’ARES au charbon
pour moi à partir du moment ou tu as atteint ta temperature de revenu , tu fait comme tu veux , soit tu laisse refroidir doucement soit tu refroidis à l’eau
de meme moi c etait avec "dédé la trempe" son surnom on devais faire un burin,lui quelque coup de marteaux ,nous gamin 15 ans on etaient sur le cul de la finition et lui d en rajouter , vous pouvez mieux faire

par contre en revenu le refroidissement se fait lentement éviter a l eau, on laissait tranquille dans la cendre
 
Dodore

Dodore

Compagnon
Ah bon je croyais que c’était la même chose , merci
A ce propos j’ai fais une recherche on trouve de tout , et son contraire
j’ai recherche « acide borique borax »
Sur femme actuelle Il disent bien que ce n’est pas la même chose
Et ici où il disent que c’est pareil
j’ai relevé dans ce lien
« L'acide borique, que l'on appelle également borax, est une substance chimique. Celle-ci est utilisée dans de très nombreux cas. Antiseptique et antifongique pour l'épiderme, elle existe aussi sous forme de solution de lavage ophtalmique pour soigner les irritations. »
qui est le bon ... dans le doute.....
 
Dernière édition:
serge 91

serge 91

Lexique
Bonjour,
un coup de wikipédia, c'est pas pareil !
Borax, basique
1615801856511.png


acide borique, acide
1615801909230.png
 
L

Legnano

Apprenti
De l'acide borique, j'en ai acheté en pharmacie pour dézinguer des cafards. Ça se présentais sous forme de poudre blanche. de mémoire, ça avais la finesse du sable fin. Mais sec.
Ce qu'on voit dans la vidéo semble pateux. Ca me fait penser à la pate décapante pour soudure, qui elle aussi prévient l'oxydation... ca serai pas la même chose?
 
Dodore

Dodore

Compagnon
De l'acide borique, j'en ai acheté en pharmacie pour dézinguer des cafards. Ça se présentais sous forme de poudre blanche. de mémoire, ça avais la finesse du sable fin. Mais sec.
Ce qu'on voit dans la vidéo semble pateux. Ca me fait penser à la pate décapante pour soudure, qui elle aussi prévient l'oxydation... ca serai pas la même chose?
Oui mais est-ce que chez les anglais il n’y aurait pas aussi une confusion possible entre borax et acide borique
si c’est pâteux c’est peut être parce que c’est un mélange avec ???
par contre pour les cafards ( l’acide borique ) j’en ai entendu parlé
 
B

Beber70

Compagnon
Une petite astuce "artisanale" : faire une pate avec du talc et un peu d'alcool à bruler et recouvrir la pièce avec, laisser l'alcool s'avaporer. et faire le chauffage pour la trempe avec la pièce recouverte de sa gangue. L'idée c'est de protéger un peu la surface de la pièce de l'atmosphère pour éviter la décarburation de l'acier en surface lors de la chauffe.
Merci pour l'astuce, avant la trempe tu vires la couche de talc par brossage ou tu trempés comme ça?
 
g0b

g0b

Compagnon
Exemple d'un tube assez fin qui a cassé spontanément après une trempe.
IMG_20210315_115916.jpg
 
Strzelczyk

Strzelczyk

Ouvrier
Ah bon je croyais que c’était la même chose , merci
L'acide borique cela sert, entre autre, à capturer des neutrons pour étouffer une réaction nucléaire.
Les centrales en sont de grosse consommatrices.
 
fauxjetons

fauxjetons

Compagnon
salut

je fait la trempe avec le four a 930 °
le temps de prendre la pièce dans le fours
et la laisser tomber dans le bain de l huile de colza
j ai la bonne température pour le traitement thermique

je laisse le four redescendre a la bonne température
pour le revenue pendant ce temps je nettoie les pièces
a plus



 
H

HDanez

Apprenti
Certaines nuances sont plus sensible que d'autre à l'apparition de tapures spontané de trempe lors du refroidissement, principalement en fin de refroidissement.
Les facteurs agravant sont : la decarburation ou denaturation de surface, la forme, les différences de section, un passage par le froid.....
Le revenu doit être immédiat, c'est à dire qu'il doit être fait dès que la piece est retourné naturellement à température ambiante après le passage au froid ( de mémoire: delais maxi de 4h pour l'XDBD)
 

Sujets similaires

L
Réponses
68
Affichages
3 733
Bonvoisin
B
lesiso
Réponses
21
Affichages
6 372
david35460
D
netmetrique
Réponses
17
Affichages
11 217
Naspanna
N
Haut