Course transversale sur fraiseuse

  • Auteur de la discussion Andoche
  • Date de début
Andoche
Andoche
Compagnon
28 Mar 2010
511
France Drôme
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour,
j’étais dessinateur, donc actuellement fraiseur occasionnel = apprenti.
Si ma question est farfelue, je vous demande d'être indulgent.
De temps en temps, je suis gêné par la course perdue sur le transversal à cause du mors arrière de mon étau.
Transversal à fond à l’arrière, il me reste 150mm de course par rapport au mors arrière de mon étau et 250mm par rapport au bâti de ma fraiseuse.
je perds 100mm de course pour usiner une grande plaque prise en étau.
Si le bridage se fait sur la table, il n'y a bien évidement aucun problème.
Je peux mettre mon étau dans l’autre sens pour utiliser toute la course de mon transversal (250mm).
Je suis sûre que les pros ont une combine pour éviter de régler l’étau à chaque fois dans un sens et dans l’autre, et rendre la manœuvre moins fastidieuse...
Dans 90% des cas la disposition actuelle de l’étau est satisfaisante.
Si quelqu’un a une astuce, je suis preneur.
En vous remerciant par avance. Voir la pièce jointe 320385
CourseTransversaleFraiseuse.jpg
 
Dernière édition:
laboureau
laboureau
Compagnon
4 Jan 2013
2 797
89200 AVALLON Yonne
Bonjour andoche
Sous l'étau tu devrai avoir des rainures pour mettre des lardons,
en travers ou en long, lardons qui rentre juste dans les rainures de table,
ainsi tu retombe bien perpendiculaire.
Cordialement.
jpal7@
 
Dodore
Dodore
Compagnon
27 Oct 2008
16 400
F-69400 villefranche sur saone
Il me semble qu'une discution du même genre a déjà été traitée pour les mêmes raisons
Je pense que ton étau est trop gros pour ta machine
En dehors de ça il n'y a pas de solution sauf un coup de main pour régler rapidement l'étau
Si tu n'as pas de lardon sous l'étau
Avec ce genre d'étau auto plaqueur il faut faire le reglage sur une cale serrée dans le mandrin
Il faut serrer une bride proche du mors fixe plus fort que les autres pour pouvoir le bouger au maillet, cette bride plus serrée que les autre servira de point de rotation
On règle le comparateur vers ce point de rotation
On déplace de l'autre côté et on fait bouger l'étau au maillet pour revenir à zéro
Ce ne sera certainement pas bon du premier coup , parce que que que ça marche sans problème il faudrait que le comparateur soit , au départ, juste sur le point de rotation , mais en faisant une règle de trois ( ou par proportion) on arrive facilement au résultat . Et puis avec le coup de main ça se fait rapidement (. 2 ou 3 passage sur la cale )

Édit
J'ai retrouvé le problème presque identique
https://www.usinages.com/threads/probleme-detaux.95401/
 
Dernière édition:
Andoche
Andoche
Compagnon
28 Mar 2010
511
France Drôme
  • Auteur de la discussion
  • #4
Laboureau,
Merci pour ta réponse.
Je ne sais pas pourquoi, mais je ne suis pas bon quand je me mets à 90°.
Il faut dire que j’ai trafiqué mes lardons pour avoir le mors arrière de mon étau parallèle à la course des X, quand je suis positionné comme sur la photo.
Je pousse mon lardon gauche contre la rainure de la fraiseuse et je mets une cale (dont j’ai noté l’épaisseur) derrière le lardon de droite.
En lisant vos réponses, je vois qu’il n’y a pas de miracle, il faut tourner l’étau.
Je pense que je vais trafiquer 2 autres lardons et relever l’épaisseur de la cale que je dois mettre derrière un des lardons, pour fixer l’étau dans le sens des X (à 90° par rapport à la photo).
Je suis obligé de mettre du jeu dans les lardons pour pouvoir incliner un peu l’étau, sinon je suis de travers.


Dodore
Merci pour ta réponse.
je suis d’accord avec toi, mon étau est trop grand pour ma fraiseuse.
N’ayant aucune expérience en fraisage, au moment de l’achat je me suis dit « qui peut le plus peut le moins » sans même soupçonner que cela allait avoir une incidence sur ma course.
Comme je viens de répondre à « Laboureau » j’ai la rainure pour mettre mes lardons sous mon étau.
Mais mon étau n’est pas parallèle à l’axe des X.
Les lardons que j’ai achetés récemment sont sans jeu.
Donc je dois les trafiquer.
Par contre ce qui me fait plaisir, c’est que j’étais dans le vrai quand j’effectuais mes réglages, puisqu’ils correspondent exactement à tes explications, y compris la règle de trois pour la valeur du décalage.
Je vais tenter de retrouver la discussion sur ce même sujet.
Merci encore pour vos réponses c’est super sympathique.
 
Andoche
Andoche
Compagnon
28 Mar 2010
511
France Drôme
  • Auteur de la discussion
  • #5
Super merci pour le lien
 
damy
damy
Compagnon
3 Mai 2011
1 571
Charente Maritime
Quant tu positionne l’étau fait en sorte de bouger ton transversal vers le bâti,ensuite tu approches ton étau au plus près de celui-ci :-D
(ou mettre l’étau dans sa longitudinal !!! "je rigole"):-D
 
E
ETI
Compagnon
7 Nov 2013
906
FR-74
Bonjour à tous
Concernant le réglage du parallélisme ou de la perpendicularité de l'étau :

Sur un étau auto-plaqueur comme ce SAGOP, le mors arrière n'est pas forcement parallèle (ou perpendiculaire) au lardons de la semelle si l’étau est à vide (ne serre rien) car un coté du mors peut remonter plus que l'autre sous l'effet des patins élastiques : il faut donc faire le contrôle avec le mors arrière descendu au maximum sur sa portée de référence.
Pour être sur qu'il le soit, il y a deux vis à l'arrière de l'étau qui servent à faire plaquer le mors sur sa portée (annulation de l'effet plaqueur arrière), et la normalement, par construction, et sans réglage tu dois retrouver le parallélisme entre le mors et les lardons (au prix des étaux sagop à l'époque, ils devaient pas trop rigoler sur la rigueur de la géométrie de l'étau).

ça fonctionne aussi comme le dit laboureau en serrant (fort) une cale rectifiée et en étant certain que le mors arrière est complètement descendu.

Bon ça c'est la théorie qui marche si : les lardons sont rectifiés (pas simplement des bouts d'étiré), les rainures de la semelle de l'étau et la rainure de la table sont en bon état et que la portée du mors sur sa référence est correcte (il suffit d'un petit copeau pour tout foirer)
En pratique sur ma vielle mémé, et avec le même étau que le tiens, je tombe à 2/3 centième sur la longueur du mors et je n’échappe pas au petit coup de maillet avant bridage à fond; mais ça prends moins d'une minute.

Si la rainure de la table à vraiment bien vécu, ta solution des lardons amaigris et d'une cale dédiée marche pour un endroit précis de la table qu'il faudra repérer.
 
Andoche
Andoche
Compagnon
28 Mar 2010
511
France Drôme
  • Auteur de la discussion
  • #8
Merci ETI,
j’ai passé l’après-midi à chercher l’épaisseur des cales pour l’étau en Y et l’étau en X.
Pour finalement m’apercevoir que :
1er si je déplace les lardons pour une position de l’étau Y vers X, je ne retrouve pas les mêmes valeurs pour mes cales quand je reviens de X vers Y (mes lardons ne doivent pas se positionner exactement pareil)!!!
Enfin il y a surement un truc,; quand je vois le temps que je passe à régler l’étau parallèle, j’hésite à revenir en arrière pour chercher où se trouve le problème.
2em à la lecture de ton post, je vois que je suis complètement à côté de la plaque. moi j’ai simplement serré, modérément, un plat rectifié dans l’étau (lg : 250mm env.). Après réglage maxi 3/4 centièmes sur 200/250mm.
Si j’ai bien compris, je ne suis pas du tout sûr d’être parallèle à la glissière puisque à l’évidence mon mors arrière ne plaquait pas à fond en bas pendant mon réglage.
je viens de prendre un coup au morale.
Si j’ai bien compris encore, il faut que je recommence tout, en faisant plaquer le mors arrière.
Je me pose une question, quand je serre une pièce, le mors arrière vient il plaquait sur la base ???
Il faut que je serre très fort pour être sûr que le mors plaque en bas ???
Ou il suffit que les mors plaqueurs mettent la pièce à serrer en contact avec la base de l’étau ?
Sur le mors arrière de mon étau il y a 2 vis de fixation sur le dessus et 2 trous taraudés de chaque côté pour je pense mettre une butée réglable.
Mais je n’ai pas trouvé les 2 vis qui plaquent le mors ???
Après cette forte baisse de morale je vais aller me couché, peut-être que demain ça ira mieux.
Merci pour ces renseignements qui me font mieux connaitre mon matériel.
 
Dernière édition:
E
ETI
Compagnon
7 Nov 2013
906
FR-74
En fait il y a plusieurs cas :

si tu fais du surfaçage, ce qui compte c'est que la pièce soit bien plaqué sur le fond de l'étau (ou sur les cales) : peu importe que le mors arrière soit complètement descendu.

mais si tu fais un travail ou tu a besoin que le mors AR soit bien // (ou perpendiculaire) a l'axe longitudinal parce qu'il sert de surface de référence alors tu as deux solutions :
  • tu serre fort pour être sur que le mors AR descende à fond.
  • ou tu bloque le mors en position basse avec les deux vis (du coup le mors n'est plus auto-plaqueur) est tu peux alors serrer plus modérément une pièce fragile, par exemple.
sur ton étau les vis sont incorporé au mors (visibles sur ta photo) :

sagop.JPG


Sur le mien elles sont à l'arrière de l'étau :

DSCF6269.JPG


En résumé ces vis ont deux fonctions : légèrement desserrées elles empêchent les mors de tomber mais laissent l'auto plaquage, et serrées à fond elles transforme le mors AR en surface de réference.

Si tu continue à avoir des problème d'alignement, démonte déjà tes mors et vérifie la propreté des surfaces sur lequelles le mors s'appuie quand il est descendu à fond.

Les trous taraudés dans les mors sont pour visser des crampons pour tenir des pièces aux surfaces grossières sans qu'elles risquent de glisser, je ne suis pas sur de les voir sur tes mors.
 
Dernière édition:
Andoche
Andoche
Compagnon
28 Mar 2010
511
France Drôme
  • Auteur de la discussion
  • #10
Merci ETI,
C’est très clair et bien documenté.
Hier soir, je devais être bien fatigué.
Récemment j’avais démonté mes mors pour les nettoyer et j’avais bien vu c’est 2 vis qui maintiennent le mors coulissant, mais hier soir je devais avoir le cerveau bloqué.
Dans la journée, je vais faire 2 tests pour voir si mon mors est parallèle.
En 1er je vais, sans toucher au réglage de hier, remettre mon plat rectifié et serrer très modérément, et faire un contrôle.
Dans un 2em temps je vais serrer mon plat à fond et voir la différence de parallélisme entre mes 2 mesures.
Ensuite je vais démonter le mors coulissant et voir si tout est bien en ordre.
Je vais serrer mes 2 vis à fond et vérifier le parallélisme.
J’ai cet étau depuis au moins 20/25 ans, puisque je l’avais pendant que je travaillais encore.
Comme j’ai toujours réglé mon étau sans même soupçonner tes remarques, je me demande maintenant comment étaient mes pièces usinées.
Je ne me suis jamais aperçu de rien.
Sauf quand je serais un plat assez étroit, sur un coté de l’étau, la pièce verticale au départ, s’inclinait vers le coté du serrage (elle n’était plus perpendiculaire à la table).
Merci encore pour toutes ces explications.
Je vais essayer de voir s’il est possible de trouver dans le commerce les blocs en caoutchouc qui sont sous les mors coulissants, sur mon étau ce sont des coupelles.
Bonne journée.
 
Dodore
Dodore
Compagnon
27 Oct 2008
16 400
F-69400 villefranche sur saone
J'ai un doute
Tu dis que quand tu fais des allez retour pour régler ton étau tu as des différence de position
Est-ce que tu as vérifier le jeu de tes chariots
Je ne parle pas du jeu du filetage mais du jeu de tes lardons des chariots ( je ne parle pas de l'étau) . Ce que tu décris en est bien un symptôme
 
Dernière édition:
E
ETI
Compagnon
7 Nov 2013
906
FR-74
Sur mon étau, les blocs en caoutchouc (notés 12 sur le plan) sont de simples morceaux de jonc de 20mm de long, genre courroie ronde de 10mm de diamètre. A mon avis des morceaux de durites font l'affaire, faut juste un caoutchouc qui ne durcisse pas trop vite à l'huile.
 
Dodore
Dodore
Compagnon
27 Oct 2008
16 400
F-69400 villefranche sur saone
Oui il me semble que dans une boite oú j'ai bossé, les fraiseurs utilisaient du joint rond ( vendu au mètre pour fabriquer des joints)
Tiens j'y pense , je ne sais pas si le diametre est bon, mais les joints de couvercles pour cocotte minute pourraient convenir
 
Andoche
Andoche
Compagnon
28 Mar 2010
511
France Drôme
  • Auteur de la discussion
  • #14
Bonjour à tous,
Ce matin, après m’être levé aux aurores vers 10h30 et petit- déjeuné, je suis parti à l’atelier.
Toujours sur les réglages d’hier, entre l’étau serré modérément et à fond, j’avais maxi 2/100 d’écart sur 300mm de course.
Toujours avec le même réglage, j’ai enlevé les tampons caoutchouc ; Après avoir minutieusement tout nettoyé j’ai serré le mors avec les vis pour le plaquer derrière et sur la portée de référence en bas.
Horreur, faux parallélisme de 7/100 sur une longueur de 300mm.
Pas de problème, sur les conseils de « Dodore et ETI », le Pépitas en place, un petit coup de maillet à droite et un petit coup à gauche, je suis dans le 1/100 sur 300mm de course.
Je remets mes tampons caoutchouc, et là j’ai un écart de 1/10 su 300mm.
Entre serré modérément et à fond, l’écart se situe dans les 2 ou 3 /100 toujours sur 300 de course.
J’ai dégauchi mon étau, avec les tampons caoutchouc en place.
Je suis dans les 2/100 d’écart serré moyen et à fond toujours sur 300mm de course.
Mes tampons caoutchouc sont bien malades, de plus mon étau n’existe plus chez Bison, dans son catalogue les tampons caoutchouc sont cylindriques maintenant.
Je pense que mes 2 caoutchoucs ne se déforment pas symétriquement ???
Par contre si je ne touche pas aux lardons, j’ai toujours les mêmes valeurs sur le Pépitas après plusieurs allers- retours sur une distance de 300mm.
Cet après-midi je vais tout de même essayer de vérifier les points soulevés par « Dodore ».
Je me répète peut-être, mais je vous remercie tous, sincèrement pour l’attention que vous portez à mon problème, je maitrise déjà mieux les réglages de mon étau.
Sur vos conseils, j’ai divisé par au moins 30 le temps de réglage de mon étau.
Je n'avais pas vu vos réponses.
j'avais pensé mettre du jonc en vulcolan.
J'habite à coté de Romans, je pense aller chez Caty avec 1 de mes tampon pour avoir la même dureté.
 
Dernière édition:
Andoche
Andoche
Compagnon
28 Mar 2010
511
France Drôme
  • Auteur de la discussion
  • #15
Bonjour,
Je ne sais pas si c'est la bonne méthode pour vérifier les jeux?
JeuX-Hure.jpg

Pour le Y j'ais mis le Pépitas à 90° j'obtiens 1/100 de jeu, mais c'est difficile à voir avec le jeu de la vis des X qui vient perturber la mesure.
 
Dernière édition:
Haut