convertir en tôlerie

  • Auteur de la discussion David1972
  • Date de début
D

David1972

Compagnon
Bonjour,

est-il possible de convertir cette pièce en tôlerie sous SolidWorks? Notamment la partie supérieure .Si oui, comment procédez-vous?

Cordialement,

cuve.PNG
 
Pierrot Lecopeau

Pierrot Lecopeau

Apprenti
Bonjour David,

Dans mon métier j'ai l'habitude (et même plus que l'habitude) d'utiliser Solidworks en volumique et en tôlerie.
Le problème de Solidworks c'est qu'une fois la pièce finie on ne peut pas la passer en tôlerie simplement. Il faut la concevoir dès le départ comme pièce de tôlerie...
Sur une pièce très simple, on peut lui demander de retrouver les plis mais là sur ta pièce ça ne va pas le faire.
Maintenant, si ta question est : comment concevoir cette pièce avec le module de tôlerie, je dois pouvoir t'aider un peu.
 
Y

Yakov TOPRAK

Compagnon
Ta pièce peut être faite en tôlerie mais tu as ici une pièce de tôlerie par emboutissage.
Est-ce vraiment ce que tu veux ?
 
P

phil135

Compagnon
ça m’intéresse : je ne suis jamais parvenu à maitriser la conversion en tôlerie a posteriori
 
D

David1972

Compagnon
Ta pièce peut être faite en tôlerie mais tu as ici une pièce de tôlerie par emboutissage.
Est-ce vraiment ce que tu veux ?
Bonjour Yakov.
En fabrication,quel serait le meilleur procédé ?L'emboutissage ou le pliage?
 
Pierrot Lecopeau

Pierrot Lecopeau

Apprenti
ça m’intéresse : je ne suis jamais parvenu à maitriser la conversion en tôlerie a posteriori
Ça marche assez bien sur des pièces simples.
Pour illustrer j'ai fait un exemple sur une boîte cubique, je joins ça en pdf mais je suis sûr qu'on peut trouver des tutos mieux faits sur la toile
 

Fichiers joints

  • transformer un volume en tolerie.pdf
    592.6 KB · Affichages: 18
mag4pul

mag4pul

Ouvrier
Ta pièce peut être faite en tôlerie mais tu as ici une pièce de tôlerie par emboutissage.
Est-ce vraiment ce que tu veux ?

Cette pièce n'est pas faites en emboutissage elle n'aurait pas cette forme.
Il a dessiné la pièce en volumique c'est pour ça qu'elle est comme ça.
Mais au final ça reste bien un asm soudé en 2 pièces.
 
D

David1972

Compagnon
Bonjour David,

Dans mon métier j'ai l'habitude (et même plus que l'habitude) d'utiliser Solidworks en volumique et en tôlerie.
Le problème de Solidworks c'est qu'une fois la pièce finie on ne peut pas la passer en tôlerie simplement. Il faut la concevoir dès le départ comme pièce de tôlerie...
Sur une pièce très simple, on peut lui demander de retrouver les plis mais là sur ta pièce ça ne va pas le faire.
Maintenant, si ta question est : comment concevoir cette pièce avec le module de tôlerie, je dois pouvoir t'aider un peu.
Bonjour,

À vrai dire,je n'arrive pas a déplier/dérouler la partie cylindrique.
Je rejoins le commentaire du dessus.
Ta pièce doit être faite en 2 pièces
 
D

David1972

Compagnon
Cette pièce n'est pas faites en emboutissage elle n'aurait pas cette forme.
Il a dessiné la pièce en volumique c'est pour ça qu'elle est comme ça.
Mais au final ça reste bien un asm soudé en 2 pièces.
Effectivement,j'ai dessiné cette pièce en volumique,par enlèvement de matière puis j'ai fait une coque.Mais je me posais quand même la question de savoir quel serait le meilleur procédé de fabrication.Ne tenons pas compte du prix mais des risques de ruptures de la tôle.C'est uniquement pour ma culture personnelle. Merci.
 
D

David1972

Compagnon
Bonjour David,

Dans mon métier j'ai l'habitude (et même plus que l'habitude) d'utiliser Solidworks en volumique et en tôlerie.
Le problème de Solidworks c'est qu'une fois la pièce finie on ne peut pas la passer en tôlerie simplement. Il faut la concevoir dès le départ comme pièce de tôlerie...
Sur une pièce très simple, on peut lui demander de retrouver les plis mais là sur ta pièce ça ne va pas le faire.
Maintenant, si ta question est : comment concevoir cette pièce avec le module de tôlerie, je dois pouvoir t'aider un peu.
Je ne suis pas sûr de pouvoir dessiner cette pièce directement tôlerie,car je n'ai pas étudié comment traiter les épaisseurs de tôle(pour le moment)permettant l'assemblage par soudage. Apparemment, tu es du métier ?Dessinateur peut-être?D'après ton tuto(très bien fait) posté aujourd'hui à 13h03 et tes commentaires concernant ton tôlier.
 
D

David1972

Compagnon
Je ne suis pas sûr de pouvoir dessiner cette pièce directement tôlerie,car je n'ai pas étudié comment traiter les épaisseurs de tôle(pour le moment)permettant l'assemblage par soudage. Apparemment, tu es du métier ?Dessinateur peut-être?D'après ton tuto(très bien fait) posté aujourd'hui à 13h03 et tes commentaires concernant ton tôlier.
Quant à moi,j'étudie la tolerie/chaudronnerie juste à titre personnel,un passé temps.
 
A

Alex31

Compagnon
.Mais je me posais quand même la question de savoir quel serait le meilleur procédé de fabrication.

comme on te l'a déjà dit (dans tes autres sujets)=> ça dépend
ça dépend, de la Qt à fabriquer
ça dépend de la taille (si c'est de mm / cm / m)


La question que tu poses: c'est comment modéliser efficacement cette pièce?

tu viens de comprendre que toutes les formes ne peuvent pas être transformé de Solide à Tôlerie par le logiciel
le logiciel ne va pas décider de transformer cette pièces en 2 (ou plus) pour pouvoir la fabriquer, ni ou découper pour pouvoir déplier

il va y arriver sur des fonctions simple, ou des combinaison de fonctions simple

mais sur une pièce, qui va probablement être fabriqué en plusieurs morceaux, il y a peu de chance que la transformation Solide => Tôlerie aie un résultat convenable (si elle échoue pas)
et le choix de la fabriquer en plusieurs morceau, on peut le savoir/décider dès le départ


si tu modifies la pièce elle pourrait devenir transformable
pas de demi cercle sur l'arrière
pas d'angle cassé sur la face de dessous

voir quelle est l'influence si le fond de la pente se termine en pointe, ou par une arête (comme sur ton modèle de départ)
 
Dernière édition:
mag4pul

mag4pul

Ouvrier
Effectivement,j'ai dessiné cette pièce en volumique,par enlèvement de matière puis j'ai fait une coque.Mais je me posais quand même la question de savoir quel serait le meilleur procédé de fabrication.Ne tenons pas compte du prix mais des risques de ruptures de la tôle.C'est uniquement pour ma culture personnelle. Merci.

C'est dur de te répondre, une pièce comme celle la en emboutissage sans dépouille n'est pas possible.
Et même avec une dépouille le cout serait très cher.
Alors qu'en 2 ou 3 pièces plus soudure TIG il n'y a aucun soucis...
Pour les risques de ruptures il faudrait savoir ou sont les efforts ! Rajouter des goussets serait assez facile et pas cher.
A+
 
D

David1972

Compagnon
C'est dur de te répondre, une pièce comme celle la en emboutissage sans dépouille n'est pas possible.
Et même avec une dépouille le cout serait très cher.
Alors qu'en 2 ou 3 pièces plus soudure TIG il n'y a aucun soucis...
Pour les risques de ruptures il faudrait savoir ou sont les efforts ! Rajouter des goussets serait assez facile et pas cher.
A+
Je parlais des efforts sur la tôle dû au pliage puis au soudage(température)ou bien ceux dû à l'emboutissage directement.Quels procédé limiterait les ruptures de tôle?Ne parlons pas de prix.
 
Pierrot Lecopeau

Pierrot Lecopeau

Apprenti
Je ne suis pas sûr de pouvoir dessiner cette pièce directement tôlerie,car je n'ai pas étudié comment traiter les épaisseurs de tôle(pour le moment)permettant l'assemblage par soudage. Apparemment, tu es du métier ?Dessinateur peut-être?D'après ton tuto(très bien fait) posté aujourd'hui à 13h03 et tes commentaires concernant ton tôlier.
Bonsoir David,
Mon métier est plus la conception mécanique mais comme je travaille aussi sur de gros projets de tôlerie, il m'arrive d'échanger avec notre fournisseur pour comprendre les limites de ses machines et de ses outils.
En tôlerie fine (en gros jusqu'à 3 mm d'épaisseur), les seules limites vont être : est-ce que le déplié de ma pièce existe? Est-ce que mon outil de pliage (le vé) peut passer pour réaliser le pli.
Je commence petit à petit à cerner ces détails, mais bien souvent je m'appuie sur les connaissances du tôlier pour valider ces points.
Pour la résistance, j'aurai du mal à te dire...
 
D

David1972

Compagnon
Bonsoir David,
Mon métier est plus la conception mécanique mais comme je travaille aussi sur de gros projets de tôlerie, il m'arrive d'échanger avec notre fournisseur pour comprendre les limites de ses machines et de ses outils.
En tôlerie fine (en gros jusqu'à 3 mm d'épaisseur), les seules limites vont être : est-ce que le déplié de ma pièce existe? Est-ce que mon outil de pliage (le vé) peut passer pour réaliser le pli.
Je commence petit à petit à cerner ces détails, mais bien souvent je m'appuie sur les connaissances du tôlier pour valider ces points.
Pour la résistance, j'aurai du mal à te dire...
Félicitations...
 
mag4pul

mag4pul

Ouvrier
Je parlais des efforts sur la tôle dû au pliage puis au soudage(température)ou bien ceux dû à l'emboutissage directement.Quels procédé limiterait les ruptures de tôle?Ne parlons pas de prix.

D'accord, mais désolé c'est impossible de répondre sans avoir plus d'infos...
 
R

rentemplan

Apprenti
Pour répondre a la question de @David1972 la réponse est oui mais en decomposant la piece en éléments dépliable.
Nous utilison ce process pour la réalisation de moule chaudronés.
1 creer une pièce dérivée
2 Sélectionner les faces qui vont composer la pièce depliable (il doit y avoir des congés a chaque plis qui seront les rayons de pliage)
3 Couture de surfaces
4 épaissir (valeur egale a l'l'épaisseur de la tôle) attention au sens ext/inter
5 convertir en tôlerie facteur k 0,5 pour les pieces roulées
Pour la pièce présenter je pense qu'il y a 4 pièces assemblées
 
D

David1972

Compagnon
quelle tôle ? les matieres pour emboutissage sont tres ductiles
Merci pour cette information et pour ma culture personnelle.C'est ce que souhaitais savoir.Je n'arrivais pas à l'exprimer,c'est tout...Merci.
Cordialement,
 
Dernière édition:
D

David1972

Compagnon
Pour répondre a la question de @David1972 la réponse est oui mais en decomposant la piece en éléments dépliable.
Nous utilison ce process pour la réalisation de moule chaudronés.
1 creer une pièce dérivée
2 Sélectionner les faces qui vont composer la pièce depliable (il doit y avoir des congés a chaque plis qui seront les rayons de pliage)
3 Couture de surfaces
4 épaissir (valeur egale a l'l'épaisseur de la tôle) attention au sens ext/inter
5 convertir en tôlerie facteur k 0,5 pour les pieces roulées
Pour la pièce présenter je pense qu'il y a 4 pièces assemblées
Tes préconisations sont pour SolidWorks?
 
D

David1972

Compagnon
D'accord, mais désolé c'est impossible de répondre sans avoir plus d'infos...
En fait je parlais de la ductilité(possibilité de transformation en fils.Elle permet le tréfilage ou l'étirage),la malléabilité (possibilité de déformation à froid ou à chaud par choc ou par pression. La soudabilité permettant de réunir des métaux à haute température.Maintenant,pouvez-vous me donner une définition simple de l'écrouissage?
 

Sujets similaires

D
Réponses
40
Affichages
1 480
Yakov TOPRAK
Y
SERRASALMUS
Réponses
12
Affichages
349
SERRASALMUS
SERRASALMUS
E
Réponses
13
Affichages
1 002
elmaqdoudy
E
E
Réponses
8
Affichages
567
el patenteux
E
gaston83
Réponses
1
Affichages
572
gaston83
gaston83
carlos78
Réponses
18
Affichages
1 072
KildeRouge
KildeRouge
J
Réponses
26
Affichages
25 698
hexen
H
R
Réponses
5
Affichages
454
Romain 63
Romain 63
Andoche
Réponses
17
Affichages
1 203
Andoche
Andoche
pinou29
Réponses
20
Affichages
17 000
pinou29
pinou29
B
Réponses
3
Affichages
283
Yakov TOPRAK
Y
Haut