convertir en tôlerie

  • Auteur de la discussion David1972
  • Date de début
D

David1972

Compagnon
Bonjour David,

Dans mon métier j'ai l'habitude (et même plus que l'habitude) d'utiliser Solidworks en volumique et en tôlerie.
Le problème de Solidworks c'est qu'une fois la pièce finie on ne peut pas la passer en tôlerie simplement. Il faut la concevoir dès le départ comme pièce de tôlerie...
Sur une pièce très simple, on peut lui demander de retrouver les plis mais là sur ta pièce ça ne va pas le faire.
Maintenant, si ta question est : comment concevoir cette pièce avec le module de tôlerie, je dois pouvoir t'aider un peu.
Bonsoir,

Avec le logiciel SpaceClaim SMOPlus, que je possédais, j'aurais pu sans problèmes déplier/dérouler cette pièce en trois parties(le dos, le demi- cintre avec les côtés et pour finir, le dessous. Il suffisait de faire des découpes sur la partie cylindrique et éclater l'ensemble en trois parties. Mais là, avec SolidWorks,je n'arrive qu'à déplier les côtés et le dessous séparément...Pour le cintre,j'y arrive pas!Concernant la matière, considérons que c'est de l'acier extra doux, mais peut importe et que l' épaisseur de la tôle et de deux millimètres. Voici quelques cotations jointes à ce post.
Cordialement,

cotation dos.PNG
 
Y

Yakov TOPRAK

Compagnon
Voici ta pièce décomposée en 5 pièces de tôlerie, toutes dépliables.
Tout cela réalisé avec la fonction "convertir en tôlerie".
1642186487278.png
 
R

rentemplan

Apprenti
Excellent
@Yakov TOPRAK a tu la possibilité de joindre le fichier je suis curieux de voir comment tu a fait pour scinder les volumes.:smt023
 
Y

Yakov TOPRAK

Compagnon
Il n'y a aucune division du volume.
J'utilise justement le volume pour créer mes tôles.
 
D

David1972

Compagnon
Voici ta pièce décomposée en 5 pièces de tôlerie, toutes dépliables.
Tout cela réalisé avec la fonction "convertir en tôlerie".
Voir la pièce jointe 752483
Bonjour Yakov et merci.J'y suis arrivé également finalement à deplier la pièce en cinq parties. En revanche,quand je convertis en tôle une partie de l'ensemble, le reste de la pièce disparait...Pourquoi? Sur ta capture d'écran,on voit la pièce complète en tôlerie...
 
D

David1972

Compagnon
Donc il faut décomposer la pièce en cinq parties pour pouvoir la fabriquer à l'atelier ?
 
Y

Yakov TOPRAK

Compagnon
Non cocher la case "Garder le corps" pour l'utiliser autant de fois que nécessaire et le décocher à la dernière création de tôlerie.

1642421271105.png
 
D

David1972

Compagnon
Bonsoir, Yakov.Finalement, j’arrive au même résultat que toi. Il suffisait que je modifie le rayon de pliage pour qu’il soit égal à l’épaisseur de la tôle (en premier lieu). Puis comme tu nous l’as expliqué dans ton dernier poste, il fallait décocher la case « garder le corps » après la dernière conversion en tôlerie, qui dans mon cas et le cintre et les tôles tangentes pour obtenir la pièce en tôlerie. Merci également aux autres utilisateurs du forum pour leurs partages d’expériences.
 
Dernière édition:
D

David1972

Compagnon
à quoi correspondent les lignes sur les développés de SolidWorks? Est-ce les lignes de mises en butée sur la plieuse? Expliquez-moi un peu cela svp.

Seconde question:Qu'est-ce qui est le plus précis:
-Développer la tôle en fibre neutre ou bien en ce référant aux tables de pliages des fabricants de plieuses?

Cordialement,
 
D

David1972

Compagnon
Une autre question. Les épaisseurs de tôle sont toujours perpendiculaire à la pièce? Dans tous les cas de tôlerie/chaudronnerie?
 
A

Alex31

Compagnon
Une autre question. Les épaisseurs de tôle sont toujours perpendiculaire à la pièce? Dans tous les cas de tôlerie/chaudronnerie?

non (mais si tu donnais un exemple , ça pourrais être plus clair, comme question)

imagine
2 plans //
sur le 1er tu traces un arc
sur le second une droite
tu veux créer la tôle qui rejoint les 2 esquiches

=> tu ne pourras pas déplier (= le logiciel ne pourra pas déplier) parce que les flanc sont vrillés, alors que c'est tout simple à fabriquer
(sous réserve que les divers logiciels n'aient pas résolues ce point de blocage logiciel)
 
D

David1972

Compagnon
non (mais si tu donnais un exemple , ça pourrais être plus clair, comme question)

imagine
2 plans //
sur le 1er tu traces un arc
sur le second une droite
tu veux créer la tôle qui rejoint les 2 esquiches

=> tu ne pourras pas déplier (= le logiciel ne pourra pas déplier) parce que les flanc sont vrillés, alors que c'est tout simple à fabriquer
(sous réserve que les divers logiciels n'aient pas résolues ce point de blocage logiciel)
Bonsoir, Alex.
Oui, effectivement je n'ai pas donné d'exemple parce que ma question risque d'être hors-sujet. Dans cette exercice(la cuve en tôlerie),les chants(épaisseurs) de tôles sont bien perpendiculaires. Mais concernant un coude conique dont les tronçons seraient assembler par soudage, est-ce que les chants(épaisseurs) de tôle sont toujours perpendiculaire à la tôle pour une bonne soudure? Mais je pourrais ouvrir une discussion sur comment traiter les épaisseur de tôles pour l'assemblage par soudage.Bon,tu peux répondre par oui ou par non.
 
Dernière édition:
A

Alex31

Compagnon
est-ce que les chants(épaisseurs) de tôle sont toujours perpendiculaire à la tôle pour une bonne soudure?


ça va aussi dépendre du procédé de soudage

on peut faire recouvrir les 2 bords de toles de tangent (dessin A) à recouvrement total (dessin B)
en passant par de valeurs intermédiaire comme mi épaisseur ou 1/3 ou 2/3

par exemple avec une soudure TIG
avec un recouvrement tangent (dessin A) , il faut remplir le creux
alors que avec un recouvrement mi epaisseur le creux est plus petit, donc on va plus vite, et on chauffe moins
avec un recouvrement total (dessin B), on va encore plus vite, et il y à moins à meuler pour la finition de la soudure



1642885400858.png
 
D

David1972

Compagnon
ça va aussi dépendre du procédé de soudage

on peut faire recouvrir les 2 bords de toles de tangent (dessin A) à recouvrement total (dessin B)
en passant par de valeurs intermédiaire comme mi épaisseur ou 1/3 ou 2/3

par exemple avec une soudure TIG
avec un recouvrement tangent (dessin A) , il faut remplir le creux
alors que avec un recouvrement mi epaisseur le creux est plus petit, donc on va plus vite, et on chauffe moins
avec un recouvrement total (dessin B), on va encore plus vite, et il y à moins à meuler pour la finition de la soudure



Voir la pièce jointe 754673
Merci Alex.
 
A

Alex31

Compagnon
voir aussi les raccordements plus complexes (que je t'ai déjà montré)
 
D

David1972

Compagnon
voir aussi les raccordements plus complexes (que je t'ai déjà montré)
Ah,ces fameux raccordement de deux sections circulaires non parallèles...Alors là...
 
D

David1972

Compagnon
Ah,ces fameux raccordement de deux sections circulaires non parallèles...Alors là...
Il faudrait déjà que je vois comment assembler par soudage un coude,mais conique si tu vois ce que je veux dire.Ça m'a l'air pas simple déjà...Mais on en reparlera.Et je tiens compte de tes préconisations concernant les recouvrements de tôle.De quoi faire,
 
Y

Yakov TOPRAK

Compagnon
imagine
2 plans //
sur le 1er tu traces un arc
sur le second une droite
tu veux créer la tôle qui rejoint les 2 esquiches

=> tu ne pourras pas déplier (= le logiciel ne pourra pas déplier) parce que les flanc sont vrillés, alors que c'est tout simple à fabriquer
est-ce bien cela dont tu parles ?
1642929952315.png

Et voici son déplié...
1642929982916.png
 
Y

Yakov TOPRAK

Compagnon
Seconde question:Qu'est-ce qui est le plus précis:
-Développer la tôle en fibre neutre ou bien en ce référant aux tables de pliages des fabricants de plieuses?
La plus précise est de faire des essais en atelier et de prendre exactement la perte aux plis que tu obtiens pour chaque outil et pour chaque épaisseur de tôle.
Pour ma part je travaille en cotes intérieures parce que la précision est bien suffisante.
 
Y

Yakov TOPRAK

Compagnon
par exemple avec une soudure TIG
avec un recouvrement tangent (dessin A) , il faut remplir le creux
alors que avec un recouvrement mi epaisseur le creux est plus petit, donc on va plus vite, et on chauffe moins
avec un recouvrement total (dessin B), on va encore plus vite, et il y à moins à meuler pour la finition de la soudure
Ceci étant vrai tant que l'on travaille en TIG.
En soudure MIG/MAG on préférera la forme A.
Les formes de recouvrement dépendant donc de la fonction de la pièce ainsi - en autre - du mode fermeture de la forme (soudure, brasure, collage, ouverture libre, ...)
 

Sujets similaires

D
Réponses
29
Affichages
811
Aiwass
Aiwass
D
Réponses
15
Affichages
600
Alex31
A
Andoche
Réponses
5
Affichages
498
Andoche
Andoche
C
Général CINTRA noix usée
Réponses
20
Affichages
1 390
KZOURI
KZOURI
Andoche
Réponses
76
Affichages
4 138
Andoche
Andoche
D
Réponses
40
Affichages
1 757
Yakov TOPRAK
Y
G
Réponses
16
Affichages
815
dh42
dh42
SERRASALMUS
Réponses
12
Affichages
493
SERRASALMUS
SERRASALMUS
E
Réponses
13
Affichages
1 130
elmaqdoudy
E
E
Réponses
8
Affichages
686
el patenteux
E
D
Réponses
11
Affichages
683
Aiwass
Aiwass
Haut