Amélioration de ma machine => Capteurs

  • Auteur de la discussion kurukuru
  • Date de début
FTX

FTX

Compagnon
Bonjour

Les pastilles carbure standard c est pas top pour le bois. Des pastilles spéciales alu. Ou réafutées avec arrête vives.

Ftx
 
Algone

Algone

Compagnon
Ah j'ai toujours pas essayé. Je voudrais contourner des pièces en bois massif assez hautes, j'ai pas trouvé de fraises suffisamment longues (±90mm). Tu l'as utilisée pour quels types d'usinages ?
Sur de l'alu, l'état de surface était top mais j'ai pas réussi à faire quelque chose de plat. Pour du bois avec plaquette alu ça doit bien fonctionner.
 
K

kurukuru

Apprenti
Ok merci. Ça tombe bien, j'ai justement pris des plaquettes pour alu.
 
K

kurukuru

Apprenti
Salut !

Sur ma machine j’ai mis des capteurs de limites uniquement. Il paraît que ça ne sert à rien, et ils n’ont d’ailleurs jamais servi (!).

Pour faire l’intéressant, je voudrais mettre des capteurs pour référencer la machine, trois capteurs, un par axe, et limiter les déplacements par le biais du logiciel.

Sur les deux liens suivants, il est question de placer deux capteurs (type ILS par exemple) sur chaque axe pour augmenter la résolution.
« A pair of proximity switches in series with on the linear movement and one on the screw driving the linear way would give excellent positional repeatability and long service life. »​

2) (dans les commentaires de la vidéo)​
« If you REALLY want repeatable accuracy... you put one magnetic switch along the axis of travel, and another on the rotating shaft of the threaded rod... one signal passing through the other. (Connected serially) By doing that... normally the repeatability is 0.5mm or so... sometimes better... but in combination... BOTH must be triggered... and that only occurs when the first switch and the second are conducting... about 1/36 of the revolution of the shaft... so if one turn is 5mm for example... then the trigger point drops to 5 / (1/36) or 0.0055 mm. »​

… autant je comprends l'anglais, autant je ne comprends pas exactement où mettre ces deux capteurs… ils sont connectés en série ok... il en faut un sur la partie en mouvement et un sur la vis... ouais... mais où exactement ? :lol:

Quelqu’un peut m’expliquer leur idée ? (je vais ébaucher un dessin en attendant)
 
J

Jmr06

Compagnon
Ils veulent que la vis s’arrête exactement à la même position angulaire, ils rajoutent un capteur pour cela.
Il faut donc une protubérance quelque part sur la poulie, le coupleur ou la vis pour que cette protubérance actionne le capteur. Ça peut être aussi un aimant qui actionne un capteur magnétique, qu'elle chose qui fait contacte à chaque fois que la vis est dans une certaine position angulaire.
Ce deuxième capteur peut être sur le moteur, ou une poulie si l'accouplement moteur/vis se fais par poulie.
mon avis, il ne faut mettre un capteur inductif, pas un capteur mécanique car il est actionné à chaque tour, donc usure rapide si c'est un mécanique.
 
K

kurukuru

Apprenti
D'accord, je te remercie. Bon c'est évidemment trop compliqué pour moi, j'ai déjà des palpitations...

Je vais essayer de tester avec les microswitches qui sont déjà installés, avec un peu de chance, ce sera suffisamment précis...
 
A

arba

Ouvrier
Oui tu devrais simplement utiliser une des fins de course comme prise d'origine.
0.5mm de répétabilité c'est très pessimiste.
 
dh42

dh42

Compagnon
0.5mm de répétabilité c'est très pessimiste.
Salut,

Je trouve aussi !

Sur la PFE j'ai de simples switch mécaniques (mais pas des Chinoiseries à 5€ les 10) et dans le pire des cas je suis à 0.1mm ... pour de l'usinage bois, ça me suffit. Il me semble que quelqu'un avait testé la répétabilité des contacts inductifs et il approchait les 0.01mm.


++
David
 
K

kurukuru

Apprenti
Bon de toute façon, mon Pipo X10 fait sauter les plombs depuis hier... donc je n'ai plus rien pour tester... il est peut-être temps de passer au DDCSV et de refaire une boite complète avec des capteurs inductifs du coup...
 
K

kurukuru

Apprenti
Aujourd’hui, aussi incroyable que cela puisse paraître, Pipo a ressuscité… J’en ai profité pour mettre à jour UCCNC et j’ai pu testé le référencement du Z, c'était trop facile... j’ai même fait une petite vidéo pourrie, héhé…



Si on tient compte des matériaux flexibles, des surfaces rugueuses, de la précision du comparateur et du branlant de l’installation, ça me semble pas mal.

Viva el Pipo ! Pipo Bimbo !


:shock:
 
K

kurukuru

Apprenti
J’ai continué mes tests, homing, offsets, usinages divers… elle revient dans ces traces à chaque fois. Si j'avais su, j'aurais utilisé ces mêmes capteurs plus tôt, au lieu de penser qu'ils n'étaient pas suffisamment précis... bref cette machine est un vrai miracle, je me demande même si elle n’a pas légèrement décollé du sol à un moment.
 
K

kurukuru

Apprenti
Allez on continue, y a encore du boulot…

1. J’arrive pas à utiliser ma pinule, elle a pas l’air terrible à vue d’œil et elle est toute collante. Mais peut-être que je suis juste un gland (ce qui expliquerait d’ailleurs pas mal de choses).

615ae1eeb0ba2.jpg



2. A chaque fois que je serre ou desserre la pince, je suis à deux doigts de taper la fraise avec la clé à molette… Il me faut un système de blocage qui me libère une main, ça peut plus durer.

615ae274ad44c.jpg



3. Et celui-là… qu’est-ce qu’il m’emmerde… même avec la pratique le serrage peut foirer, c'est pas fiable... le bidule dessous se positionne mal etc... Bref il me faut un autre truc...

615ae3059c7c2.jpg



4. Cette machine produit maintenant plus de copeaux qui sont projetés beaucoup plus loin. Bref mon atelier est dégueulasse en à peine cinq minutes... y en a marre.

5. Dans l’optique d’améliorer mon système de tournage, et parce qu’il me faut une contre-pointe, j’ai décidé d’installer mon petit unimat (plutôt que de le numériser) sur la table. Il reste à définir l’emplacement des outils, j’en mettrais bien deux mais c’est pas toujours possible.

Comme ça je peux en mettre deux.

615ae4464100e.jpg


615ae478b3a5f.jpg



Le porte-outil pourrait-être fixé carrément sur la broche, il pourrait même rester en permanence:

615ae48611867.jpg


Et ben on est pas rendu.
 
E

enguerland91

Compagnon
En vrac
Pour utiliser une pinnule de centrage il faut que la broche puisse tourner TRÈS lentement
Achète toi une clé à la bonne dimension et laisse la clé à molette dans le tiroir
Ce type d'étau rectifié a un rapport qualité/prix excellent et serre parfaitement les pièces lorsqu'on a compris où il faut placer la goupille en fonction de l'épaisseur de la pièce que l'on serre
Faire de l'usinage est un métier et comme pour tous les métiers il y a énormément de choses à apprendre et à mettre en pratique.
 
A

arba

Ouvrier
3. Et celui-là… qu’est-ce qu’il m’emmerde… même avec la pratique le serrage peut foirer, c'est pas fiable... le bidule dessous se positionne mal etc... Bref il me faut un autre truc...
Ah tu n'es pas le seul...
Souvent je dois retourner l'étau pour remettre en place la goupille qui se met de travers...
 
J

Jmr06

Compagnon
Ah tu n'es pas le seul...
Souvent je dois retourner l'étau pour remettre en place la goupille qui se met de travers...
Idem pour moi. Le ressort sensé maintenir la goupille dans un des logements ne fonctionne pas, du coup il faut retourner l'étau. Pas très pratique quand on a dégauchit l'étau sur la table !
C'est dommage parceque cet étau chinois acheté à pas cher est plutôt bon en géométrie et qualité de serrage.
J'ai regardé pour modifier la lame ressort. En fait, il y a beaucoup trop de débattement pour la longueur de la lame et elle se déforme de façon permanente. Il faudrait un autre système.
 
E

enguerland91

Compagnon
Les bras m'en tombent en lisant vos critiques a propos de cet étau :rolleyes:
 
E

enguerland91

Compagnon
Parceque sur le tien le ressort fonctionne toujours ?
J'ai trois étaux plus ou moins de ce genre dont un exactement le même. Aucun n'a de ressort. du moins je n'en ai jamais vu. Celui en photo ici a une goupille cylindrique qui le traverse entièrement au milieu de laquelle se trouve une pièce avec un oeil et le pas de vis sur lequel s'arrime la vis à tête BTR . Un autre de mes étaux est lui un peu moins commode car il y a une sorte de crémaillère dessous et il n'est pas toujours aisé d'y placer la traverse en aveugle.
Par contre ces étaux ont un inconvénient POUR NOUS FRAISEUR Il faut "inventer" le mode de fixation sur la table de la cnc/fraiseuse. C'est uniquement parce que ces étaux sont faits pour les rectifieurs et eux ils les posent sur un dispositif magnétique. Mais moi je les aime car ils vont beaucoup mieux en taille pour mon combiné EMCO. Les étaux avec vis sur le mors mobile sont beaucoup plus encombrants et beaucoup plus lourds sur la balance et sur la carte de crédit..
Comme je l'ai dit dans ma première intervention il faut bien comprendre que la vis de serrage doit être le plus possible horizontale pour avoir un serrage efficace. Donc placer la goupille le plus loin possible SOUS la pièce que l'on serre
Comme avec TOUS les étaux de machine-outil il faut employer un maillet SANS REBOND pour bien plaquer la pièce dans l'étau avant de serrer à fond.
 
A

arba

Ouvrier
Je n'ai pas de ressort non plus.
Voilà ce que ça donne chez moi chaque fois que j'essaie de serrer:

IMG_0766.JPG
 
J

Jmr06

Compagnon
Le mien est différent dessous. Il y a une lame ressort cessé appuyer sur la chape pour plaquer la goupille sur l'espèce de crémaillère. Je pensais que tout ces étaux étaient sur le même principe.
Dans mon cas, cette lame ressort est complètement distendue et ne fait plus office.

@arba , sur la photo la goupille ne semble pas symétrique dans sa chape, c'est bizarre. Et effectivement, même comportement dans mon cas si on sert alors que la goupille n'est pas dans un logement de la crémaillère. J'utilise une clef allen droite (sans boule) pour tenter d'orienter la vis correctement et positionner la goupille au départ, mais c'est incertain. Où je m'y prends mal ?
 
dh42

dh42

Compagnon
1. J’arrive pas à utiliser ma pinule, elle a pas l’air terrible à vue d’œil et elle est toute collante. Mais peut-être que je suis juste un gland (ce qui expliquerait d’ailleurs pas mal de choses).

Salut,

Il te faut la nettoyer pour enlever la graisse de stockage, ensuite tu la lubrifie juste avec un peu de vaseline. Si elle est collante, elle risque de ne pas se décaler lors du contact avec la pièce.

Comme dit par enguerland, ce modèle doit être utilisé à des vitesses max de l'ordre de 800 tr/min, sinon tu la prends par la tête !

Si tu veux un modèle qui résiste à 5000 tr/min, il faut la version sans le "renflement" au milieu. Voila celle que j'utilise à 5000 tr sur la CN


Vue la promo, c'est le moment d'en profiter !!

(PS, elle existe aussi en queue de 6 pour ceux qui ont de l'ER11)


++
David
 
Dernière édition:
A

arba

Ouvrier
@arba , sur la photo la goupille ne semble pas symétrique dans sa chape, c'est bizarre.
C'est parce qu'elle est plus courte que la largeur de la rainure, et coulissait librement dans son axe. Je l'ai resserrée au milieu mais ça ne change strictement rien.

Chez Hoffmann ils vendent ce genre d'étau mais dans une toute autre gamme de prix et le système de serrage a un ressort:
Sauf que celui-ci coûte presque autant que l'étau chinois entier :smt003
 
Dernière édition:
K

kurukuru

Apprenti
Pour la pinule, j’avais déjà réglé le vfd à 600tr/min. Un dégraissage aura suffit, merci David… :mrgreen:

Pour le serrage/desserrage de la pince ER, peu importe que ce soit une clé à molette ou une clé adaptée (comme une clé à molette par exemple), c'est périlleux à chaque fois.

Pour l’étau, c’est exactement comme toi arba, c’est souvent de traviole. Pourtant j’ai ma technique, je lève le mors mobile, je le fais bouger de gauche à droite tout en serrant… et ça fonctionne je dirais deux fois sur trois. Mais j'ai pas envie de faire une manipulation à la con et aléatoire, tu serres et puis voilà quoi... qu'est-ce que c'est que cette histoire... :lol:

Je vous montrerai plus en détail ce soir.
 
Dernière édition:
K

kurukuru

Apprenti
J’ai re-testé la pinule et finalement non, le décalage n’est pas flagrant. J'accepte donc ma condition de gland et je m'en vais chercher un autre système plus en phase avec ce siècle. :mrgreen:

Ensuite j’ai installé l’étau. Je ne ferai aucun commentaire sur la manière dont je m'y suis pris pour serrer la pièce...

615c6b1b92dad.jpg



Puis usinages sur quatre faces. C’est la première fois que j’utilise des fraises à une dent, j'y suis allé un peu trop mollo mais ça me semble prometteur.

615c6b40b3088.jpg



Et le résultat (presque) final, qui permet d'utiliser deux positions d'outil:

615c6b4c4ab54.jpg


615c6b575ad2d.jpg
 
E

enguerland91

Compagnon
Ton problème je le vois comme étant le cumul d'un manque d'expertise en mécanique (tu as beaucoup à apprendre mais tu veux brûler les étapes de l'apprentissage) et l'utilisation d'une machine qui n'est pas adaptée *** à ce que tu veux faire et tu vas le voir encore plus avec ta transformation de ta fraiseuse en tour numérique.
*** une broche inadaptée à l'usinage des métaux et l'utilisation d'outils en carbure de tungstène sur une machine beaucoup trop légère pour cette broche avec ces outils
 
dh42

dh42

Compagnon
J’ai re-testé la pinule et finalement non, le décalage n’est pas flagrant.

bizarre, je trouve que ça va plutôt bien ... sauf avec du bois.
une broche inadaptée à l'usinage des métaux et l'utilisation d'outils en carbure de tungstène sur une machine beaucoup trop légère pour cette broche avec ces outils

je ne vois pas pourquoi ? ... au contraire, le carbure permet des Vc plus élevées et donc c'est adapté pour les broches haute vitesses comme celle la. L'inconvénient c'est surtout que ça casse plus facilement que le HSS et que c'est nettement plus cher (à qualité égale)

disons du Ø6 Z=1, Vc = 250m/min, Fz = 0.06, ça nous fait 13250 tr/min, 795mm min d'avance. Pour une passe à 100% d'engagement (rainurage), 1mm de passe, Kc de 95 dan/mm² pour du 2017, on arrive à une puissance pour l'usinage de 76W, un couple de 0.05Nm ... on n'est largement dans les clous (broche 2.2Kw, donc à 50% de sa V de rotation il reste 50% de puissance soit 1100W, Couple max. 0.9Nm si entre 6000 et 24000 tr)

Sur Miro100, ils y vont même un peut plus fort avec un Vc de 329 et un Fz de 0.069 et une prof de passe de 1.08 .. et on reste dans la plage de couple et de puissance (0.1Kw / 0.1Nm)

Sans titre-1.jpg


++
David
 
E

enguerland91

Compagnon
je ne vois pas pourquoi ? ... au contraire, le carbure permet des Vc plus élevées et donc c'est adapté pour les broches haute vitesses comme celle la. L'inconvénient c'est surtout que ça casse plus facilement que le HSS et que c'est nettement plus cher (à qualité égale)
Notre désaccord ne date pas d'aujourd'hui car nous n'avons pas fréquenté les mêmes écoles.
Une seule évidence pour moi : regarde les machines utilisées dans le secteur professionnel POUR LESQUELLES ont été inventées ces outils en carbure et ont été EDITEES ces formules que tu utilises constamment pour donner les paramètres d'usinage que tu indiques à qui mieux mieux, et dis moi si elles ressemblent à nos CNC avec des bâtis en alu***. Le carbure de tungstène demande impérativement d'être utilisé sur des machines qui ne vibrent pas du tout et qui ont un bâti pour cela en acier ou fonte d'acier massif. Le but c'est d'avoir de la productivité.
Nous autres amateurs utilisons ces broches HF (qui conviennent pour le bois à la rigueur) UNIQUEMENT parce qu'elles ne coûtent pas cher et qu'il n'y a pas autre chose à ces prix là. Par ailleurs le rainurage c'est l'action d'usinage la plus délicate qui soit qui nécessite de tourner beaucoup moins vite que pour les autres modes de fraisage sous peine de faire vibrer encore plus l'outil et la machine.
Quand je vois utiliser des fraises de 10 mm pour surfacer un martyr je suis sidéré. Mais avec un mandrin ER11 on ne peut pas faire autrement et surtout une vitesse de broche démesurément trop grande.
*** ta cnc avec son bâti en acier n'est pas adaptée non plus à l'usinage des métaux régulièrement car regarde la distance entre l'écrou de la vis à billes en Y et la fraise et imagine ce que devient l'incrément de déplacement correspondant à un pas du moteur, vu par la fraise. C'est une aberration mécanique, et lorsque la machine commencera à s'user ????????
 
K

kurukuru

Apprenti
bizarre, je trouve que ça va plutôt bien ... sauf avec du bois.
Je testerai à nouveau quand l’occasion se présentera. Cela dit, je n’usine quasiment que du bois.

Je commence à maîtriser le desserrage des fraises mais il faut y aller en douceur sinon la fraise tombe. Evidemment, deux pinces, deux mains… en toute logique il manque une main, je ne suis donc pas fou, c’est une aberration !

Maintenant, stop le baratin, place à l’action ! :lol:

615d8cf42e8ff.jpg



Pow pow pow c'est de toute beauté... Par contre je vois que dalle, la commande est mal placé… Reste plus qu’à changer le moteur, ça va être complètement dingue… :shock: :mrgreen:
 

Sujets similaires

Domi37
Réponses
24
Affichages
4 070
mvt
A
Réponses
70
Affichages
2 292
aerane
A
Castor24
Réponses
19
Affichages
2 138
vieuxfraiseur
vieuxfraiseur
SuperSpinach
Réponses
47
Affichages
1 076
SuperSpinach
SuperSpinach
KITE
Réponses
18
Affichages
984
moufy55
moufy55
caillard  jean-jacques
Réponses
15
Affichages
1 491
pailpoe
pailpoe
P
Réponses
11
Affichages
762
Mimifor
M
R
Réponses
14
Affichages
1 001
midodiy
midodiy
Haut