Achat d'un poste à souder

  • Auteur de la discussion Alexandre
  • Date de début
A
Alexandre
Ouvrier
14 Avr 2008
305
Evry
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour à tous !

J'aimerais avoir l'avis de personnes qui connaissent le domaine du soudage pour m'aiguiller s'il vous plait :)

Je n'ai encore jamais soudé, je ne connais que la théorie. Puisque je suis en train de finir mon atelier/garage, je souhaite m'équiper. Le soudage est vraiment pratique tant pour se fabriquer des outils, faire du mécano-soudé et dans diverses réparations.

Mon utilité première sera de la petite bricole genre construction d'un chassis en acier ou alu, pour me faire des supports, mobilier d'atelier et j'aimerais un kart maison.

La seconde serait de m'aider quand j'ai de la carrosserie à faire. J'adore restaurer des véhicules anciens. En l’occurrence, j'ai en vue une superbe voiture mais je dois refaire les 2 planchers avant à cause de la corrosion. Donc soudage de tôles galva, des renforts etc. Pourquoi pas dans l'avenir, me faire un arceau pour une voiture de piste.

Je ne souhaite pas mettre les 1500€ d'un poste à souder de haute qualité. C'est pourquoi je m'oriente plus vers de l'occasion. Cependant je suis tombé au hasard en cherchant une presse hydraulique, sur cette annonce:
http://cgi.ebay.fr/MIG-MAG-POSTE-A-...lectriques&hash=item519f68eb76#ht_2425wt_1164

Qu'en pensez vous ?

Merci à vous :)
Alexandre
 
Nico91
Nico91
Compagnon
9 Mai 2009
3 458
FR-91
Perso je te déconseille celui que tu montre. J'en ai un qui traine au fond du garage dans le même style. Uniquement deux réglages de puissance, moyen/fort après tu dois ajuster la vitesse du fil en conséquence. Bref, je déteste
 
cantause
cantause
Compagnon
13 Avr 2010
1 218
Liège, Belgique
Bonjour,

Il y a de nombreux sujets sur le forum qu'il vaudrait la peine de consulter afin de se faire une idée des procédés, de leurs avantages et inconvénients.
Mais pour aiguiller un peu, voilà quelques questions à se poser afin de choisir un procédé et une gamme de puissance:

-Quels matériaux?
-Quels épaisseurs?
-Où? Uniquement en atelier ou aussi en extérieur.
-Raccordement électrique? triphasé ou monophasé.
-Fréquence d'utilisation? Une bricole tous les 6 mois, une demi journée tous es quinze jours, un jour par semaine,...
-Budget? Moins de 1500€ c'est vague...
-Approche du soudage? Juste parce que c'est nécessaire, parce que le soudage suscite un peut d'intérêt, beaucoup d'intérêt,...

Il y a des tout sur le marché, l'onduleur tig est polyvalent, léger, permet de souder dehors (électrode enrobée) comme dedans (électrode enrobée ou tig) et des fines épaisseurs (en tig) jusqu'aux fortes épaisseurs (tig ou électrode) mais ces deux procédés chauffent "fort" donc cela peut poser des problèmes pour faire de la carrosserie en tig, mais ça dépanne.
Le mig est généralement réservé à l'usage intérieur, il est difficilement transportable mais permet de déposer bien plus de métal qu'avec les deux procédés cités plus hauts, c'est aussi le plus facile à prendre en main pour un débutant.

Pour moins de 1500€, ça sera probablement de l'européen d'occasion ou du chinois neuf (selon le procédé), mais il faudrait en savoir plus.

Cordialement.

François
 
B
breizh56
Apprenti
20 Mai 2012
55
bonsoir
j'ai v u ton message je connait un peu en soudure pour ce que tu penses faire avec sur de la tole de bagnole
en electrodes c'est un peu juste surtout si tu n'a jamais soudé car en principe on fait ça au tig le probleme
c'est le prix du poste et en plus il faut quand meme avoir un peu pratique autrement tu peu ausssile faire au
MIG la aussi c'est pareil mais je pense que pour un debutant c'est plus facile a aprendre a souder
tu peu trouver un mig sur le bon coin pour 5 ou 600€ par c ontre c'est pour l'argon (gaz) que la facture coince
car j 'ai payé environs 270€ le contrat chez air liquide mais renseigne toi il y a un autre founisseur de gaz
ou tu ne paye que la consigne mais j ai bouffé le nom
mais un conseil ne prend pas ces me²²²²² ça ne vaux rien ou alors commence par un poste a l'arc mais en 380 v
car autrement tu ne feras que coller moi le mien je l ai recupéré a la benne a ordure a la dechetterie
un fil de coupé et une petite soudure a l'etain et c'est parti
salutations
breizh56
 
K
KY260
Compagnon
17 Août 2008
6 629
89
sinon, sans tomber dans les delires à 250 000 000 000 000$, l'universal 3P de chez Gys est pas mal, meme s'il est moins bon que son predecesseur, l'universal 210 helas.
il permet le MMA(soudure à l'arc classique), ainsi que le MIG/MAG et est equipé en torche euro, donc possibiliter de changer les torches pour passer sur de la soudure alu.
le principal probleme, ce sont les bouteilles, il faut de l'argon pour l'alu et l'inox, ou de larcal pour l'acier.
les fils acceptés sont entre 0.6 et 1.2 et peut tourner au fil fourré, pour de la soudure un peu "agricole".
 
U
usidep
Compagnon
14 Jan 2012
1 481
bonjour,
ce que les autre ont dit: ont ne peu pas faire "tout" pour presque rien (ou en occas avec tout ce que cela comporte de risque)
un avantage est que vous habite prés de paris, donc un choix beaucoup plus important de fournisseur de gaz...
pour faire cour: il faux commencer par le gaz, essayer de trouver une bouteille d'argon (loc ou achat) et le prix de la recharge, si vous pouvez "absorber" le tarif vous pourrez passer à la suite... (cas pour l'alu)
si vous ne pouvez pas "absorber" l'argon passer au gaz pour souder "l'acier"...
revenez vers nous, après vos première estimation.
cantause a dit:
Fréquence d'utilisation? Une bricole tous les 6 mois, une demi journée tous es quinze jours, un jour par semaine,...
comme cela à été très justement dit, il faut "estimer l'utilisation" par métaux (km de cordeaux par ans) :meganne:
 
A
Alexandre
Ouvrier
14 Avr 2008
305
Evry
  • Auteur de la discussion
  • #7
Bonsoir à tous,

Je reviens à la charge après quelques réflexions.

Difficile d'estimer le nombre de km par an étant donné que je suis totalement novice en la matière.

Pour vous cibler un peu mieux mon besoin, je voudrais au minimum pouvoir souder de l'acier. L'alu j'aimerais beaucoup mais si cela engendre un surcoût énorme je laisse tomber. Ça n'est pas ma priorité.

En ce qui concerne les objectifs de soudure : Ma motivation vient de ma passion pour la restauration automobile. A savoir que je voudrais pouvoir changer un bas de caisse, un plancher ou tout autre partie d'une voiture devenu un gruyère à rouille. Le but est donc de souder de la tôle de type carrosserie automobile. Pas d'épaisseurs de 10 ou 12mm donc.

Une seconde utilisation serait de fabriquer divers objets tels que du mobilier de garage. Ressouder ou renforcer une structure, un chassis etc.

Je doute que la soudure à l'arc soit adaptée, dommage, c'est ce qui coûte le moins cher lol. Après j'ignore si le MIG ou le MAG est meilleur.


Je ne prends pas la soudure à la légère, je sais qu'il faut de la maîtrise. Mais à titre de comparaison, j'ai investi un peu d'argent dans un pistolet de peinture + peinture et vernis (qualité pro) pour faire des essais sur une aile de récupération. Au début c'était foireux au niveau du vernis: grosse peau d'orange, cratère, irrégularité. J'en suis à mon 2ème essai et je n'ai quasiment plus de peau d'orange, j'ai isolé le problème des cratères (humidité du compresseur). J'espère qu'au 3ème essai j'aurai un résultat proche de celui d'un pro. Bref, si il faut investir dans 50€ pour acheter des baguettes et une recharge de bombonne pour rien, à part de la pratique, je suis partant.

Le soucis reste le prix d'achat d'un poste... Malheureusement je n'ai pas de connaissances dans mon entourage qui en possède pour me faire faire un essai ! Mais bon, au pire, ça se revend !

Je possèderai bientôt le tri-phasé. Donc peu importe la source d'énergie.

Alexandre.
 
Fred_64
Fred_64
Apprenti
12 Mar 2012
129
Bonjour Alexandre,

Il aurait fallu que tu postes dans la section "méthodes de fabrication" - "soudure, brasage";

#

Un modérateur devrait pouvoir déplacer ton message.

Sinon tu es chanceux de pouvoir avoir le tri, une grosse quantité de gros postes triphasés s'offre à toi sur le Bon Coin, ils comportent peu d'électronique et sont quasiment indestructibles.

Pour la carrosserie auto c'est sûr c'est un Mig qu'il te faut, avec du gaz Argon-CO2 pour l'acier, ou Argon pur pour l'alu.

En gaz tu peux voir avec Linde, ils sont de loin moins chers qu'Air Liquide, environ 150 euros de consigne pour une 2.3 m3 (le plus gros volume que l'on puisse avoir sans passer par une location), et à peu près 50 euros la recharge, je me fournis chez Port Marly Accessoires; bien demander si la bouteille est en stock physique et valider trois fois, ils m'ont déjà fait déplacer deux fois pour rien ("ah bin, non en fait, je la trouve pas", "ah bin, non, je ne vois pas ou elle peut-être, on vous à dit au téléphone qu'elle était en stock ?").

Pour acheter le poste, le Bon Coin est une bonne source, je te mets ci-dessous des offres très très alléchantes, si tu tables sur un buget un peu plus élevé tu devrais trouver rapidement ton bonheur sans attendre trop longtemps.

Dans les grandes marques, tu as Kemppi (Finlande), Fronius (Autriche), Castolin (??), Lincoln (US), Miller (US), SAF (Cocorico!);

Castolin_CastoMIG_250_C_250_euros.jpg


Castolin_CastoMIG_250_C_500_euros.jpg


Kemppi_MIG_Tri_250_euros.jpg


Vérifie bien que le poste descend jusqu'à 30 Ampères, sinon tu ne pourras pas souder de la tôle (tu feras des trous), pour la torche comme précisé plus haut une connection européenne facilite les échanges; les postes de qualité ont TOUS ce type de montage, ne pas acheter avec la torche qui sort directement du poste.

Une torche Binzel (bonne marque) coûte 70 euros neuve chez les anglais (plutôt 130 en France, va comprendre), un mano dans les 50 euros sur le Bon Coin, un bon casque électronique d'occasion dans les 80, toujours sur le Bon Coin.
MIG_MILLER_Integra_243_quasi_neuf_600_euros.jpg
 
Dernière édition par un modérateur:
A
Alexandre
Ouvrier
14 Avr 2008
305
Evry
  • Auteur de la discussion
  • #9
Fred, merci énormément pour ces conseils et les recherches que tu as effectué !

J'avais même un budget plus élevé mais si on trouve ce qu'il faut à 250€ pourquoi payer plus ?

Si 30A c'est pour de la tôle, qu'est ce qu'on peut bien souder avec les 250A du premier Castollin ?


Par contre je n'ai jamais vraiment compris comment ça fonctionne ces histoires de gaz. En gros, tu payes 150€ de consigne (que tu retrouves donc au final) pour une bouteille de contenance X (2,3 m3 ici) où tu paye 50€ la recharge c'est bien ça ?

Quelle est la "capacité" de soudage avec ce volume approximativement ?

Pour un besoin ponctuel de soudage sur aluminium, comment faire pour avoir une bouteille d'argon pur sans payer une consigne et recharge ? Je ne sais pas si il existe un système pour ce genre de cas.

Alexandre.
 
cantause
cantause
Compagnon
13 Avr 2010
1 218
Liège, Belgique
Bonjour,

Pour compléter la liste de marques intéressantes que fred_64 à donné, voici quelques autres marques de bonne qualité (pour les recherches sur LBC): Esab (Suède), Lorch (Allemagne), EWM (Allemagne), Cloos (Allemagne).
Il faut tout de même rappeler que même si un poste sans électronique (à commutateur) est intrinsèquement plus fiable, il ne faut pas se jeter sur des antiquités les yeux fermés non plus. Un poste à souder traditionnel étant en gros un transformateur réglable, l'état dudit transfo peut être fort variable, selon les conditions dans lesquelles il a été utilisé e stocké, certains postes sont fichus au bout de 10 ans alors que d'autres fonctionnent comme au premier jour après 30 ans, c'est un peu comme pour les machine-outils...
Il faut également faire attention aux éléments consommables, fred_64 a judicieusement recommandé d'opter pour un poste équipé d'une prise euro, ce qui garanti un approvisionnement facile en torche et donc en consommables de torche. Les galets d'entrainement du fil constituent un élément important à prendre en compte dans l'entretient, c'est bien plus simple de pouvoir en commander que d'en refaire, c'est particulièrement vrai pour les galets crantés utilisés avec du fil fourré.

Sinon, pour ce qui est important lors de la recherche du poste d'occasion:
-Entrainement à 4 galets de préférence, surtout si vous souhaitez souder de l'alu, la régularité d'avance du fil est un facteur important en soudage mig/mag, les dispositif à deux galets fonctionnent bien, mais ceux à 4 galets fonctionnent mieux.
-Faire attention au facteur de marche, un poste 250A ça ne veut pas dire grand chose, un poste 250A à 60% sous 40°C par contre est un bon poste pour faire de tout, il faut donc regarder un peu plus loin qu'un simple chiffre.
-L'ampérage minimum est comme il a déjà été dit important, il conditionnera l'épaisseur minimum que vous pourrez souder, 30A est une bonne valeur pour la carrosserie automobile.

Concernant l'interrogation sur les 250A du poste castolin, quand on regarde les caractéristiques du modèle le remplaçant (251C) voici ce qu'on retrouve:

240A @ 35%
165A @ 60%
130A @ 100%

Température non précisée dans la documentation...

Donc on ne peut souder en continu qu'à 130A, soit de quoi faire du soudage à plat de tôle de 4-5mm.
Bien entendu, il est rare de souder 10 minutes (le temps de référence pour le facteur de marche) sans interruption, surtout pour un amateur, je trouve que les valeurs à 60% (sous 40°C) sont bien plus indicatives, car elles donnent une bonne idée des capacités "hautes" du poste, tout en garantissant une utilisation confortable. Dans le cas du poste castolin ça donne 165A, ce qui conviendra pour des épaisseurs de 6-7 mm. Pour celui qui envisage de pouvoir aussi utiliser son poste pour de la ferronnerie ou de la construction en acier, ce n'est pas un poste avec lequel on peut travailler à l'aise pour autant, il faudra peut-être le laisser refroidir lorsqu'on le pousse un peu plus...

Un autre paramètre qui influence la taille du poste à souder est le type de transfert (court-circuit, globulaire, pulvérisation axiale) qui sera utilisé lors de la soudure, pour pouvoir souder en pulvérisation axiale, il faut un poste qui puisse atteindre l'intensité voulue (>200A), et maintenir une tension suffisante (20-40volts), ce n'est pas parce que le poste "monte" à 240A que la tension sera suffisante... Bien entendu, dans le cadre de la restauration automobile vous souderez exclusivement en court-circuit, type de transfert que tous les postes savent assurer, mais si vous envisagez d'autres applications il vaut mieux le savoir à l'avance...

Pour la fourniture en gaz, bien choisir son fournisseur, de ce que j'ai pu comprendre, vous êtes bien mal lotis à ce niveau en France. Concernant la taille des bouteilles, il n'y a pas de lois interdisant la vente de bouteilles de contenance supérieures à 2,3m3, c'est avant tout une pratique d'air liquide, mais la France est bien le seul pays que je connaisse où les gens choisissent la taille de leurs bouteilles en fonction de ce pseudo-dogme commercial...
Il faut juste se dire que plus la bouteille est grosse, moins ça revient cher au litre de gaz, et je trouve que 50€ pour 2,3m3 d'argon c'est très cher (je paie 45€ pour 5,4m3, en tant que particulier et sans ristournes). La consommation de gaz en usage courant devrait se situer dans la fourchette de 10-15l/minute, soit entre 3 et 4 heures de soudage, ensuite la quantité de métal déposé dépendra beaucoup de l'utilisation.
Si vous voulez un petit conseil à ce sujet, une fois le poste acheté, louez une bouteille de 2,3m3 (ou payez une consigne) et voyez si ça répond à vos attentes il sera toujours temps de changer de taille si ça ne convient pas.

Bonne recherche.

Cordialement.

François

PS: Voici par exemple un Esab LKB 320, dont la deuxième photo donne des informations intéressantes:

Gamme 40A-320A (un peu limite pour de la tôle vraiment fine)

320A @ 30% sous 30 volts
250A @ 60% sous 27 volts
195A @ 100% sous 24 volts

Entrainement 4 gallets

450€

Avec un poste dans ce genre (si possible démarrant à 30A), pour une somme qui me paraît très raisonnable, vous auriez un appareil de qualité, avec un entrainement 4 galets (pratique pour l'alu) et s'il vous prend l'envie de souder un jour des plats de 15mm pour je ne sais quelle bricole, il sera prêt à envoyer la sauce. Mon mig/mag est de capacité similaire (EWM Saturn 351), un peu plus sophistiqué (synergique), je soude de tout en terme d'épaisseurs (les bricoles habituelles de l'amateur) et il n'est pas rare de le voir régler à 250A. Si vous avez une distribution triphasée, profitez-en, les postes tris d'occasion n'intéressent pas les amateurs, et comme ils sont destinés à un usage plus orienté "industrie", on y retrouve plus facilement des entrainements à 4 galets.
 
A
Alexandre
Ouvrier
14 Avr 2008
305
Evry
  • Auteur de la discussion
  • #11
Bonsoir,

Je ne possède pas encore le tri mais cela est prévu.

J'ai remarqué la même chose pour les compresseurs, les tri sont souvent moins chers que les mono car ils n'intéressent que les pros, moins nombreux. Un avantage pour moi !

Je vous remercie pour cette petite bible cantause. J'ai eu du mal sur certains passage, sans doute à cause du fait que je sois novice. Grâce à vos informations et à celles de fred_64 je suis bien averti pour rechercher ma perle sur le net.

Par contre, si cela ne vous pose pas de problème, j'aimerai soumettre à votre avis les annonces que j'aurais éventuellement sélectionnés ?
 
cantause
cantause
Compagnon
13 Avr 2010
1 218
Liège, Belgique
Bonjour,

Pas de soucis pour les explications, c'est une synthèse très sommaire et donc un peu condensée, j'espère qu'elle vous sera néanmoins utile.
Je ne saurais trop vous conseiller de vous inscrire sur soudeurs.com (ne pas oublier le "s" à la fin, c'est l'adresse du nouveau forum), le site à été actualisé et est enfin bien plus confortable à visiter. Vous y trouverez des articles techniques fort bien rédigés sur les différents procédés de soudage, les réglages, des conseils pratiques, ça devrait vous permettre de démarrer en comprenant les termes et la technique qui se trouve derrière.
Même si c'est en soudant que l'on devient soudeur, il ne faut pas négliger la théorie qui se trouve en arrière-plan, elle est plus vaste que ce qu'on pourrait parfois croire, et c'est sa compréhension qui fait la différence entre assembler des morceaux de métal et faire des soudures sur lesquelles on peut compter, structurellement parlant.

Concernant le triphasé, si vous aimez bricoler c'est un must, ça ouvre bien des perspectives et au final ça fait faire des économies puisqu'on ne chasse plus dans le même marché de l'occasion. Pour en revenir aux postes à souder, même si c'est un avis personnel (que j'ai appliqué pour l'achat de mon mig cet été), je trouve que si on a pas de problème de raccordement électrique, un poste qui a une gamme de 30-350A est vraiment ce qu'il faut à l'amateur qui veut souder de tout. On peut faire autant de la carrosserie que de la charpente métallique, sans jamais se trouver à court et en gardant un poste relativement compacte.

Voici par exemple les caractéristique de mon poste:

IMG_3062.jpg


C'est un poste EWM Saturn 351 kge, on voit qu'ici la valeur maximum, 350A, est donnée avec un facteur de marche de 45% (soit 4,5 minutes d'utilisation puis 5,5 minutes de refroidissement par tranche de 10 minutes). Le poste Castolin 251C, dont l'intensité maximum était de 240A avait un facteur de marche de 35%, on voit donc bien que le nombre généralement présent dans la dénomination d'un poste à souder doit être interprété avec prudence...

Pas de problème si vous avez besoin de conseils sur du matériel, je n'ai pas beaucoup d'expérience mais j'ai dû faire cette démarche il y a peu, c'est encore frais alors si je peux rendre service :)
Pour vous donner une idée, un poste Esab Origomig 340 se trouve neuf pour 1700€ avec une torche, je sais que vous voulez modérer votre budget et je le comprends, mais au moins vous aurez une idée d'où commence le matériel sérieux en neuf.
 
cantause
cantause
Compagnon
13 Avr 2010
1 218
Liège, Belgique
C'est assez différent, c'est un poste mig "portable", c'est un bon produit mais il est intrinsèquement limité de par les concessions qu'il a fallu faire à savoir:

-Torche intégrée (pas de connecteur euro)
-Bobine de 200mm (5kg) donc plus cher au kilo et approvisionnement moins aisé.

Si mes souvenirs sont bons, il possède un mode synergique (à vérifier) mais basique, ça reste néanmoins une très bonne aide aux réglages.

Pour ce qui est des capacités de soudage, c'est un petit poste, il sera limitant pour souder des épaisseurs supérieurs à 4-5mm, ce n'est pas une critique, il est très léger et pour avoir un poste costaud dans cette gamme de poids (un inverter mig) il faut sortir des sommes d'un ordre de grandeur tout autre.
d'en avoir entendu parlé sur d'autres forums, il est assez apprécié des amateur qui restaurent des voitures car il n'est pas très cher, léger et si on ne sort pas des applications de serrurerie on est pas limité par son manque de puissance. Il convient néanmoins de tenir compte du fait que ça reste un mig et qu'il faudra lui adjoindre une bouteille de gaz quoi qu'il arrive, donc les avantages en terme d'encombrement ou de poids sont moins importantes que pour un inverter mma.
En gros, si on se limite à de la carrosserie et des épaisseurs de 3-4mm en serrurerie, pour un usage moyennement fréquent (bobine de 200mm, torche intégrée de 3m) et qu'on a que du monophasé, c'est un poste intéressant.
Si par contre on a le triphasé, pour le même prix on a un poste Esab bien plus costaud, qui accepte des consommables standard (bobines de 300mm, torche euro,...)
 
B
BICKFORD
Compagnon
1 Fev 2009
510
Entendu merci pour ton retour.

visiblement il tolère aussi le fil fourré , mais la qualité de finition n'est pas extra quoiqu'avec un bon meulage ...

Il peut aussi souder l'alu et pour des epaisseurs de 8/10 mm je pense que plusieurs passes sont envisageables ? si évidemment ceci est exceptionnel.

BICK
 
R
Roll
Compagnon
7 Déc 2008
663
89
Bickford, pour des épaisseurs de 8/10 mm, il est certes possible d'effectuer le soudage en plusieurs passes, mais avec seulement 200 A la pénétration ne sera pas suffisante pour obtenir une bonne résistance; c'est tolérable si l'assemblage n'est pas soumis à de fortes contraintes.
Le mieux, c'est de compléter un petit MIG par un poste arc (MMA) (suffisamment puissant) pour réaliser de telles soudures: à la baguette, même un vieux poste à bobinage convient parfaitement à ce genre de travail.

@ Alexandre: Sans contredire les conseils avisés de Cantause, l'option d'un poste neuf Gys Pearl est une autre possibilité envisageable: son mode synergique est un atout important pour un débutant et pour ceux qui soudent dans des configurations variables ; de plus, pour ce budget (1000€) il offre des caractéristiques très intéressantes: un bon entraînement, une bonne régulation de l'avancement du fil, souvent les points faibles des petits appareils.
 
A
Alexandre
Ouvrier
14 Avr 2008
305
Evry
  • Auteur de la discussion
  • #17
Pouvez vous m'éclairer sur le mode synergique ? Vous êtes plusieurs à en parler. C'est le système d'auto-adaptation que l'on voit dans le descriptif du poste de BICKFORD ?

Pas de soucis Roll, néanmoins je préfère ne débourser "que" 500€ pour un vieux poste que 1000 dans un neuf même si il est mieux pour les débutants. Pour la simple et bonne raison que les 500€ d'écart sont bien plus que suffisant pour me payer du fil et du gaz pour faire mes premiers pas. Je risque de me planter au début, c'est sur, mais dans la finalité je saurai me servir d'un MIG. Dans l'autre, non.

Mais je retiens ta remarque malgré tout ! Merci.
 
B
BICKFORD
Compagnon
1 Fev 2009
510
je possède un inverter qui va jusqu'a de la baguette de 3,2 donc pour des grosses épaisseurs je prendrai celui ci ponctuellement .

c'est pour des fines épaisseurs et pour la qualité de la soudure que le MIG m'intéresse.

Pour le système de l'ESAB C300I

en fait tu mentionnes l'épaisseur de la pièce à souder et le poste gère lui même les paramètres.

Voici la notice en français de ce poste : Voir la pièce jointe 0440 001 001 FR.pdf

BICK
 
R
Roll
Compagnon
7 Déc 2008
663
89
Alexandre, tu écris:
Je risque de me planter au début, c'est sûr, mais au final, je saurai me servir d'un MIG. Dans l'autre, non.
Je ne pense pas qu'il faille opposer radicalement ces deux configurations du MIG: le mode synergique est une aide au réglage, ça ne fait pas tout. Une fois habitué à un poste de ce type, l'adaptation à un poste classique doit être très rapide et ne pas poser problème.
En production, la synergie n'offre guère d'intérêt puisque les réglages changent peu...
 
B
BICKFORD
Compagnon
1 Fev 2009
510
Pour l'histoire de la penetration en plusieurs passes j'avoue ne pas comprendre.

Si par exemple je fais un chanfrein en X ou en V pour souder 2 plats d'épaisseur 10 mm , je charge en fond de chanfrein avec un premier cordon , puis je recouvre par un deuxième , un troisième etc... en quoi la pénétration pose-t-elle problème ici ? chaque cordon pénètre sur celui-du dessous.

BICK
 
cantause
cantause
Compagnon
13 Avr 2010
1 218
Liège, Belgique
Concernant les petis postes synergiques:

L'avis de roll est intéressant, la synergie est une fonction intéressante et les postes d'occasion de bonne taille restent coûteux, et c'est vrai qu'a choisir, autant prendre un pearl XL qui lui accèpte des bobines de 300mm et dispose d'une torche euro, qui sont de grosses lacunes sur le poste Esab...
Ceci dit, on soudait très bien sans mode synergique et il est vrai que ce n'est pas la panacée non plus, même si c'est très pratique!

Donc si le budget est limité, je mettrais effectivement 500-700€ dans le poste (si quelques centaines d'euros permettent d'avoir une marque plus réputée, un dévidoir séparé ou un poste plus récent, ça vaut la peine de pousser à 700€) et garder des sous pour le gaz, un détendeur, du fil, un masque correcte, de bons gants, brosse inox, support de torche, accessoires de bridage,... Il y a tellement d'occasions de dépenser :)
C'est sûr, il faudra apprendre à régler le poste, et si on change d'épaisseurs toutes les 5 minutes ça peut être lassant à la fin (raison pour laquelle j'ai opté pour une commande synergique), mais en étant méthodique ce n'est pas un drame non plus, on a toujours fait comme ça avant l'apparition de l'électronique...

Concernant la pénétration dans l'alu

Multiplier les passes ne permet pas de souder toutes les épaisseurs avec n'importe quel intensité, pour une taille de fil donnée, il y a une intensité minimum pour assurer une bonne pénétration, et souder 10mm d'aluminium avec du fil de 0,6 ça risque d'être long... Qui plus est, avec un poste Caddy c200i vous ne pourrez pas souder de manière soutenue à fort ampérage, ce poste à un facteur de marche de seulement 25% à 180A, je crainds qu'il faille soit se contenter d'une pénétration modérée (en multipasse) ou se contenter de plus faibles épaisseurs.

Si vous cherchez un poste monophasé transportable facilement, même si je ne pense pas qu'on puisse comparer Gys à Esab en terme de qualité, le pearl XL est un bon produit qui est à mon sens plus abouti (sur le paier en tout cas) que la version d'Esab. Si vous disposez du triphasé, ou même que le côté portable ne vous intéresse pas particulièrement, jettez un oeil du côté de la taille au dessus (250A en mono, 300-350A en tri), niveau budget il n'y aura pas grande différence...
 
K
KY260
Compagnon
17 Août 2008
6 629
89
une combine pour souder l'alu avec des postes à la puissance modérée, c'est de passer, les pieces au four menager à 250°C environ 30 à 60 minutes, quand c'est possible.

si c'est une echelle pleine, c'est un peu mort :mrgreen:
 
B
BICKFORD
Compagnon
1 Fev 2009
510
Quand je parlais d'épaisseur 10 mm c'est pour de l'acier !

je sais que l'alu dissipe beaucoup mieux que l'acier et donc qu'il faut plus de puissance

Moi l'usage ca sera 3 mm max en alu et 8/10 ponctuel en acier

BICK
 
A
Alexandre
Ouvrier
14 Avr 2008
305
Evry
  • Auteur de la discussion
  • #24
Si j'ai bonne mémoire, la conductivité thermique est toujours en relation avec la conductivité électrique. Et donc, l'alu est plutôt isolant thermiquement parlant que l'acier !
 
B
BICKFORD
Compagnon
1 Fev 2009
510
Je ne pense pas , la sncf remplace son cuivre par de l'alu pour éviter les vols , elle pourrait prendre de l'acier mais résistance plus grande.

BICK
 
cantause
cantause
Compagnon
13 Avr 2010
1 218
Liège, Belgique
Pas de problème pour l'alu dans ce cas, si ce n'est l'entrainement à deux galets et que si vous devez changer votre gaine téflon un samedi, il vous faudra peut-être trouver un revendeur Esab qui l'a de stock, avec une torche euro, n'importe quel vendeur de matériel de soudage digne de se nom aura de quoi vous dépanner.
Pour l'acier, il faudra chanfreiner en x pour avoir une pénétration correcte et être patient, 180A pour ces épaisseurs c'est un peu limite, mais tout dépend de ce que vous devez souder, si les cordons sont courts le poste devrait avoir le temps de refroidir...

Comme vous le voyez, je suis moyennement chaud pour le caddy c200i, c'est à mon sens un appareil sur lequel il a fallu faire beaucoup de compromis pour obtenir un résultat qui est forcément mitigé vu les prix pratiqués et donc ne correspond parfaitement aux besoins que de quelques utilisateurs spécifiques, Esab a voulu faire un poste avant tout pour les amateurs, ayant un usage assez occasionnel. Les professionnels de la soudure qui cherchent un poste mig léger se tournent vers un générateur de type inverter, qui eux allient puissance et légereté, sans sacrifices.
Si vous devez le ranger dans une armoire après usage pour cause de manque de place, ou que vous aménagez un chalet à la montagne inaccessible par la route, vous faîtes certainement partie des utilisateurs visés, donc c'est vraiment le poste qui vous convient, sinon, je ne vois pas vraiment quels sont les avantages de ce poste à souder?

Bonnes soudures à tous.

Cordialement.

François

PS: Désolé Alexandre mais tu fais erreur, l'alu est plus conducteur (électrique) que l'acier, les lignes haute-tension emploient d'ailleurs généralement des câbles en aluminium (avec une âme en acier, plus résistant et moins sujet au fluage). La relation que tu énonces est cependant globalement vraie, même si elle n'est pas toujours respectée, le diamant naturel est un excellent conducteur de chaleur (le synthétique l'est nettement moins, je pense qu'on utilise cette propriété pour les différencier en bijouterie, à vérifier) mais assez isolant éléctriquement (c'est un semi-conducteur).
 
B
BICKFORD
Compagnon
1 Fev 2009
510
Merci encore pour ces explications

Mon usage sera de la petite chaudronnerie fabrication de gâches , portails / portillons (mais là en profilés d'épaisseur 3 mm).

Pour les tôles de 10 mm ça sera exceptionnel et pas sur des longueurs de plus de 30 cm .

Je n'ai pas le tri chez moi et j'ai que peu de place hélas ...

Avec les bouteilles d'argon jetables du casto combien de temps pourrais je souder ?

Car je pense prendre une consigne 4m cube pour argon + Co2 (acier) et une jetable d'argon pour exceptionnellement souder l'alu.

BICK
 
cantause
cantause
Compagnon
13 Avr 2010
1 218
Liège, Belgique
Si vous prenez votre temps pour le 10mm ça devrait aller, on pas toujours besoin d'une pleine pénétration de toute manière.
Je ne connais pas très bien les petites bouteilles, sur le site casto ils disent 60 litres, pour 16,5€, ça fait 275€/m 3 :shock: A titre de comparaison je paie 82€ pour 10 m 3 , soit environ 30 fois moins, et je ne bénéficie d'aucunes ristournes...
Puis c'est vraiment pas grand chose, avec un débit d'environ 10 litre/minutes je vous laisse faire le calcul.
Mais vous habitez en Lorraine, profitez d'un passage en Allemagne pour vous arreter dans un Bauhaus et acheter une bouteille d'argon, là-bas on peut acheter des bouteilles de toutes tailles, je ne connais pas leurs tarifs mais je sais qu'ils ne sont pas chers. A titre d'exemple à l'adresse que je connais en Allemagne, une B50 ( contenance de 50 litres d'eau, à 200 bars, soit 10m3), d'argon 4.6 (donc adapté pour le tig, alu, etc...) coûte 220€ pleine, après ça ne vous coûtera que la recharge (50-60€), vous pouvez faire pareil pour tous vos gazs et grouper vos trajets!
 
B
BICKFORD
Compagnon
1 Fev 2009
510
Bonne idée pour le plan allemand !

Un concessionnaire ESAB doit apparemment commercialiser du gaz italien à partir de l'année prochaine je vais voir quels prix il propose

BICK
 
Fred_64
Fred_64
Apprenti
12 Mar 2012
129
L'ironie du gaz en France, c'est qu'Air Liquide profite joyeusement de son quasi monopole, tandis qu'en Angleterre il est l'outsider et propose des bouteilles sans contrat très très compétitives (Albee)... Maintenant pour ceux qui sont proches de l'Allemagne ou de la Belgique, c'est tout à leur avantage (encore que, je suppose que les pas de vis sont standards entre Européens du continent pour les manos ?

Pour ceux qui cherchent un petit poste Mig compact qui rend la vie plus facile, il y a aussi le Kemppi MinarcMig Evo 200 (c'est lui qui a créée cette catégorie de petits postes à tout faire), 200 Ampères dans 13 kilos (OK par pendant 10 minutes mais quand même, 30% de facteur de marche et sur une ligne mono de 16A c'est beau, ça tolère même les rallonges et autres groupes électrogènes mal régulés). 1241 Euros chez les Anglais (Rapid Welding, je n'ose pas demande le prix en France, le dernier que j'ai vu sur le Bon Coin était à 1650 euros !!);
Minarc_Mig_Evo_200.jpg


En plus traditionnel (pas d'inverter et pas syngergique), il y a aussi le très bon Lincoln Power MIG 180C, transfo alu (pour le poids ; 20 kg), et superbe dévidoir tout en alu, par contre comme le Kemppi et l'ESAB pas de torche euro. Les réglages sont continus; pas de "crans" ce qui est idéal pour ajuster parfaitement le poste; on soude sur une pièce de test et on tourne le bouton jusqu'à ce que l'on entende parfaitement ce bruit de Bacon qui grille, synonyme de belle fusion...
Lincoln Power Mig 180C.jpg


Lincoln_Rollers.jpg


Concernant les prix je modère encore un peu ce que j'avais annoncé, une petite torche (pour carrosserie) Binzel vaut 55 euros, toujours chez les rotisseurs de notre bonne Jeanne (d'Arc);
Binzel MB15 EVO.jpg


Et pour régler le débit de gaz, on peut aussi utiliser (pour être vraiment sûr de son réglage) utiliser un tube gradué avec bille, dans les 11 euros vous savez ou; la bille se place précisément à 11, 12, 15 litre à la minutes;
Nozzle Flow Tube.jpg


Pour le fil ne pas hésiter à acheter une vraie marque (Lincoln est pas mal; bonne fusion, bonne conductivité et bon déroulement dans la torche); 24 euros les 5 kilos (200mm):
Lincoln_UltraMag.jpg


Je serais moins focalisé sur les dévidoirs à 4 galets; c'est sûr c'est absolument le top, mais si l'on soude avec du fil de 0.6 (carrosserie) et une torche de 3 mètre pas trop biscornue le déroulement du fil est très bon.
 
Haut