1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

Réorientation professionnelle , choix métiers et formation

Discussion dans 'Etudes et orientation' créé par Zinouth, 20 Avril 2016.

  1. Zinouth

    Zinouth Nouveau

    Messages:
    1
    Inscrit:
    20 Avril 2016
    Localité:
    Nantes
    Réorientation professionnelle , choix métiers et formation
    Bonjour à tous :smt039

    Je me présente rapidement , car en effet , je ne viens pas du totu du milieu de l'usiange , ou même de l'industrie .
    Alors moi c'est Cédric , bientôt 32 ans ( aie ca passe vite dejà ) .

    Ayant été cuisinier pendant un petit peu plus de 10 ans , je souhaite complètement me réorienter , d'où mon inscription ici .

    Suite a mon " licenciement volontaire "de mon entreprise , je suis actuellement , en "activ' projet" avec le pôle emploi une sorte de bilan personnels et de compétences qui se déroule sur 2 mois , et qui nous aident a cibler des métiers qui pourraient nous plaire , nous aiguiller sur les méthodes de recherche d'emploi ,etc ..bref , passons .

    Je viens ici surtout pour vous solliciter vous les professionnels de l'usinage , car en affinant mes recherches , j'avais dejà une petite idée , mais le secteur de l'usinage pourrait coincider avec les valeurs que j'ai au travail , travail bien fait , minutie , gout du travail en équipe , c'est un peu rapide comme raccourci mais étant cuisinier , j'aime de partir d'un produit brut , voir son évolution et voir un produit finit , etc...

    Forcément je me pose beaucoup de questions , alors je suis désolé par avance pour le nombre de questions posées et la mise en forme de celles çi assez " carrées " :mrgreen: :

    Je me dirige donc vers le ou les métiers de TOURNEUR -FRAISEUR

    - 1ère question : a ma grande stupeur , ou alors ma faible connaissance du milieu , il n'existe pas de formation à proprement parlée de TOURNEUR-FRAISEUR , les formations que je vois sur l'AFPA par exemple , c'est soit tourneur soit fraiseur .J'ai vraiment beaucoup de mal a faire un choix entre les 2 , pour moi les 2 sont complémentaires , et j'aimerais pouvoir toucher au 2 , l'un ne doit pas aller sans l'autre

    Donc ma question est : Quelles sont en grandes lignes les différences entre un Tourneur et un Fraiseur ?

    - 2ème question : En terme d'offre d'emploi , d'évolution et de diversité dans le travail effectué , y a t-il un métier sur les 2 qui se distingue plus que l'autre ?

    En gros , recherche-t-on plus de Tourneur ou de Fraiseur ?

    C'est un peu paradoxale , car après plusieurs après midi a lire quasiment tous les sujets de cette rubrique , les entreprises recherchent la plupart du temps des gens polyvalents ...:roll:

    - 3ème question : Comment bien choisir sa formation ?

    Vous qui êtes tous du milieu , il y a un nombre assez conséquent d'appellation différente de formations , je m'y perds :shock:
    Je voudrais surtout bien choisir la formation qui me permettra de trouver du boulot , pas faire une formation d'un métier plus recherché ...

    Voici quelques liens des formations , donnez moi vos avis :

    L'AFPA

    https://www.afpa.fr/formation-quali...ines-conventionnelles-et-a-commande-numeriq-1

    https://www.afpa.fr/formation-quali...ines-conventionnelles-et-a-commande-numeriq-1

    L'ICAM , je ne sais pas vraiment si l'on peu se former sur les 2 métiers :

    http://www.icam.fr/formation_professionnelle/formation_qualifiante_v2/formations2/tourneur-fraiseur

    L'AFPI également

    http://www.formation-industries-pay...urneur-industriel-sur-tour-conventionnel.html

    Ce serait surtout pour avoir vos avis , sur ces formations , et peut etre de ceux qui ont suivi ce genre de formation , qui sont l'équivalent pour toutes d'un niveau CAP

    - 4ème question :
    - Que valent vraiment ces formations pour les professionnels que vous êtes ?
    - Serait ce suffisant pour prétendre a un poste ?
    - Possibilité d'évolution meme avec ce genre de formation ?

    - 5ème question :

    J'ai lus beaucoup ici et là , que les formations de l' AFPA étaient beaucoup basé sur " l'auto formation " , et a vrai dire , j'ai un peu peur de celà ...

    - Est ce vraiment la vérité , et que l'on doit apprendre un peu par nous meme ?

    - Dernière question : Si vous êtes arrivés là , je vous félicite , vous êtes courageux :-D

    Le plus gros de mes doutes , est qu'effectivement , venant de la cuisine , un tout autre monde
    J'aurais voulu connaitre les " pré requis " si je puis dire pour ces métiers ?

    C'est surtout au niveau des mathématiques , ma plus grande crainte :roll:

    Faut il vraiment un niveau élevé dans cette discipline ? quelles sont les connaissances de bases a avoir pour pouvoir prétendre m'inscrire a ce genre de formation ?

    Merci beaucoup d'avance de votre intérêt :smt039
     
  2. Le bleu fou

    Le bleu fou Apprenti

    Messages:
    212
    Inscrit:
    13 Septembre 2014
    Localité:
    Toulon
    Réorientation professionnelle , choix métiers et formation
    Bonjour,

    habituellement la norme est de passer par la case présentation mais les modos se chargeront de te le rappeler.

    Je comprend ton admiration pour le fait de partir d'un ou des blocs et d'en tirer un petit bijoux de pièce au centième.... c'est ce qui m'a attirer vers l'usinage mais bref.


    1) : En usinage le tournage et le fraisage sont les opérations les plus courantes et quand ont réalise un piece un poil complexe ont a souvent recours aux deux. Voila pourquoi ont parle du métier de tourneur fraiseur. Apres il y a beaucoup de point commun entre les deux (réflexion, dessin/lecteur de plan, métrologie) le seul truc qui change c'est les possibilités de la machine dont découlent les techniques et donc le maniement. Donc ce sont souvent les même personnes qui s'y collent, sauf organisation du travail très fordiste.

    2): bah souvent ont doit faire les deux, histoire de polyvalence dans l'entreprise. Apres ça depant de ce que tu cherche comme taf, un bon usineur qui bosse en solo doit savoir tout faire, un gars qui usine des arbres moteurs a la chaîne sur cnd toute sa vie n'a pas besoin de savoir fraiser mais c'est pas très passionnant.

    3) : une fois de plus ca va dépendre de ton projet, si tu cherche a faire de la pièce unique, du prototypage ou du la maintenance une bonne formation en tournage et fraisage conventionnel complétée des formations soudures/chaudronnerie est nécessaire, si tu veux de la pièce en série, il te faut des formations cn obligatoirement.

    Quand au formations je n'ait eu des contact qu'avec l'AFPI (bretagne) car mon contrat se termine sous peu et que je pourrait profiter de mon chômage pour compléter ma formation de maitenancier par des qualifs usinage/chaudronnerie/soudure. je pense que leur formations sont de qualités mais bon faut pas non plus se leurrer, c'est pas 10 jours de fraisage qui font de toi un docteur en usinage. Au moins ça permet de poser une base carrée. De toute façon l'usinage est un domaine ou l'ont n'a toujours a apprendre. A noter que si un employeur cherche a te recruter et qu'il s'engage a te prendre si tu a formation, le pole emploi peut te payer cette formation.

    4) : je ne suis pas un pro de l'usinage donc j'en sais rien. Mais une chose est sur, un bon usineur ou un bon soudeur vaut de l'or sur le marché du travail dans certaines régions, donc le salaire peut être très attractif et l’évolution rapide.

    5) : je n'en sais rien

    6) bien Evidemment il y'a du changement mais rien d'est impossible avec de la volonté. Pour les prérequis je dirait une bonne vision dans l'espace, le compas de l’œil, de la logique, savoir faire un peut de maths( rien de sorcier un! un peu de trigo niveau collège et quelques formules pour les paramètres de coupe). bref le bon usineur est un manuel, pas un crétin un, non un gars qui réfléchi, se sert de ses doigts, qui apprend de ses erreurs et est un poil maniaque.

    mais de rien, je te souhaite bonne chance et a bientôt j’espère.

    le bleu
     
  3. Popino

    Popino Ouvrier

    Messages:
    497
    Inscrit:
    23 Avril 2012
    Réorientation professionnelle , choix métiers et formation
    Peut-être rester/chercher sur du matériel de cuisine évolué (fabrication, installation, maintenance...), que ce que tu as connu serve. Parce que repartir à zéro à faire des rondelles (et faut savoir!) pour ne faire que ça, t'as la concurrence mondiale.
    Mais faut apprendre, écouter les gens du métier
    Bonne chance
     
  4. bipbip30

    bipbip30 Compagnon

    Messages:
    2 372
    Inscrit:
    23 Décembre 2012
    Projets:
    H130 De Vallière en cours
    Département:
    30
    Réorientation professionnelle , choix métiers et formation
    bjr le bleu fou ça fait peut être partie d'une certaine tradition mais ça n'est pas obligatoire :wink: qui plus est quand quelqu'un se présente, qui répond ? une poignée et toujours les mêmes :rolleyes:

    pour le 5 eme point, c'est tout à fait vrai mais ça dépend aussi un peu des centres AFPA et pas mal des formateurs. Que doit on apprendre, et bien on te donne tout un tas de classeurs avec la partie théorique et les travaux pratiques que tu dois mettre en oeuvre, et puis quand tu as des questions tu discutes avec les autres stagiaires.

    pour le 6 eme point, les maths pas de panique, c'est surtout la trigonométrie et ça n'est pas d'un niveau très élevé.
     
  5. jjdu33

    jjdu33 Compagnon

    Messages:
    1 056
    Inscrit:
    2 Janvier 2013
    Localité:
    F-33
    Réorientation professionnelle , choix métiers et formation
    bjr,

    tout a fait d 'accord avec bipbip30 , pour l' AFPA ( je suis passé par la ,il y a quelques années ), je rajouterai que c 'est une formation en 9 mois , dont 6 mois de tournage + fraisage , ensuite tu choisi de te spécialisé soit dans l' un ou l' autre, donc pendant trois mois. Après faut pas se leurrer non plus , c 'est pas en 9 mois que tu apprends un métier qui réclame de la pratique, de plus c 'est un CAP ....., il faudrait pouvoir continuer pour trouver du boulot par la suite .....ou trouver un patron chez qui tu puisse continuer à te former.....donc tu as te forte chance si tu t ' arrête au CAP de finir au mieux " presse bouton " derrière une cn si tu trouves , sinon retour case départ pole emploi .....

    les prérequis , simple : un bon niveau 3 ème ( math et français ) et de préférence de forte connaissance en dessin indus ( c 'est un plus qui te facilite la vie ....)

    ensuite avoir une forte envie d' apprendre .... ( ils vont pas venir te chercher par la main ) .....

    jj
     
  6. JMdu02

    JMdu02 Apprenti

    Messages:
    192
    Inscrit:
    3 Novembre 2009
    Localité:
    à 25 km de Laon
    Réorientation professionnelle , choix métiers et formation
    il faudrait pouvoir continuer pour trouver du boulot par la suite .....ou trouver un patron chez qui tu puisse continuer à te former.....donc tu as te forte chance si tu t ' arrête au CAP de finir au mieux " presse bouton " derrière une cn si tu trouves , sinon retour case départ pole emploi .....

    Même avec un BAC, tu fais le " pousse bouton " ou tu prepares la machine des autres, xD . je suis surpris que l'on souhaite s'orienter là - dedans . Mais soit, si vous arrivez à la fin de votre formation avec 3 ou 4 ans d'expèrience sur une machine alors tant mieux pour vous . Pour moi, ce n'est pas une bonne idée de se réorienter là-dedans comme je l'ai dis et je le répète ce n'est pas un secteur qui recrute donc cela répond à la majorité de tes questions ...
     
  7. bendu73

    bendu73 Ouvrier

    Messages:
    388
    Inscrit:
    18 Septembre 2013
    Localité:
    SAVOIE
    Département:
    73
    Réorientation professionnelle , choix métiers et formation
    Je ne suis pas d'accord, le métier de tourneur-fraiseur est très demandé et il y a peu de candidat !
    Quand je vois sur le LBC toute les annonces d'emploi (il y en à plus que de machine à vendre). Cela dépend des régions me direz vous, en tout cas vers chez moi c'est le cas.
     
  8. philippe2

    philippe2 Ouvrier

    Messages:
    318
    Inscrit:
    20 Février 2016
    Localité:
    Rebreuve Ranchicourt
    Projets:
    Modelisme
    Département:
    62150
    Réorientation professionnelle , choix métiers et formation
    Bonjour et bienvenue,

    Mon humble avis.

    La maîtrise de la cuisine est une question de feeling et de méthode (je pratique la cuisine familiale). Donc oui, pourquoi pas cette reconversion dans l'usinage "traditionnel" qui d'une certaine façon requiert les mêmes aptitudes.

    Mais il ne faut pas oublier la commande numérique qui demande aussi une formation spécifique. Et oui pour l'aspect "presse bouton" évoqué par JMdu02.

    En revanche, pour l'aspect tourneur et/ou fraiseur, cela dépend du tissu industriel de là ou tu résides. Quelles offres d'emploi, par quelles boîtes ? Là il va falloir gratter et être opportuniste.

    Bien cordialement, et bon courage à toi.

    ++++

    Philippe.
     
  9. Elvin

    Elvin Compagnon

    Messages:
    946
    Inscrit:
    25 Octobre 2015
    Localité:
    Fréjus
    Réorientation professionnelle , choix métiers et formation
    Est-ce qu'on peut vraiment se baser sur des annonces sur LBC, pour dire que ces métiers sont demandés ?
    Tout et n'importe quoi peut se cacher derrière ce type d'annonces.
     
  10. G-M

    G-M Apprenti

    Messages:
    168
    Inscrit:
    27 Avril 2012
    Localité:
    La Ferté Bernard
    Réorientation professionnelle , choix métiers et formation
    Pareil ici (en Sarthe)
    Ce matin même on nous disait en info Hebdo:
    "Si vous nous rapportez le CV d'un copain qui est tourneur, fraiseur ou outilleur et qu'on fait affaire avec lui, vous touchez une prime de 200€"

    Il sont à la ramasse, impossible de trouver du monde.
    Les anciens sont partis en retraite, les jeunes ne veulent plus faire ça.
    C'est bien dommage, ce sont de vrai beau métiers, pas seulement des jobs.
     
  11. bendu73

    bendu73 Ouvrier

    Messages:
    388
    Inscrit:
    18 Septembre 2013
    Localité:
    SAVOIE
    Département:
    73
    Réorientation professionnelle , choix métiers et formation
    @Elvin non biensur, c'est juste une remarque. J'ai toujours entendu que ces métiers étaient demandés mais que l'éducation n'y aidait pas (ou plus). Les ateliers des lycées sont vidés à cause de norme de sécu, de budget, et de manque d'interessés (bien que cela fasse des heureux pour la récup de machine :mrgreen:).
     
  12. JMdu02

    JMdu02 Apprenti

    Messages:
    192
    Inscrit:
    3 Novembre 2009
    Localité:
    à 25 km de Laon
    Réorientation professionnelle , choix métiers et formation
    Peu de candidats ? Oui il y'a des candidats à la pelle sinon on ne ferait pas des formations ...

    Cependant comment veux tu que l'on sorte pour la plupart des lycées professionnelles et que l'on puisse sortir 3 ou 4 ans d'expèrience de sa poche ou encore connaitre le langage de telle machine ? C'est irréaliste .
    Ou alors tu fais un contrat d'alternance vers l'apprentissage, un contrat de professionnalisation ... J'en sais rien .

    G - M, j'aime la mécanique mais quand on te renvoie dans les brancards car " pas assez productif " , " mal formés par le lycée " au bout d'un moment tu changes de voie ...

    On tourne en rond, le gouvernement ne comprend rien à rien que ce soit niveau travail, économie et éducation ...

    Ce qui me surprend Zinouth et c'est juste dit amicalement c'est que la restauration y'a du boulot donc pourquoi tu viens t'engluer dans ce qui est pour moi " une galère " ?
     
  13. Elvin

    Elvin Compagnon

    Messages:
    946
    Inscrit:
    25 Octobre 2015
    Localité:
    Fréjus
    Réorientation professionnelle , choix métiers et formation
    Parce que, au delà de l'alimentaire et du boulot pour vivre, on cherche à se réaliser et à s'épanouir dans son travail.

    C'est normal, c'est humain .
     
  14. JMdu02

    JMdu02 Apprenti

    Messages:
    192
    Inscrit:
    3 Novembre 2009
    Localité:
    à 25 km de Laon
    Réorientation professionnelle , choix métiers et formation
    Oui mais au delà du travail, tu as les loisirs . Si tu as du mal à t'épanouir dans ton boulot, tu peux compenser au niveau loisir . Mais là, je me demande si Zinouth a conscience du boulot en lui-même de tourneur - fraiseur et notamment des freins qui peuvent subsister, c'est pour cela que je lui pose cette question ...

    Pour moi, la restauration y'a du boulot à la pelle contrairement au secteur de l'usinage donc ma question principale est " qu'est-ce qui te pousse à quitter ce secteur pour vouloir te lancer dans l'usinage ?
     
  15. Elvin

    Elvin Compagnon

    Messages:
    946
    Inscrit:
    25 Octobre 2015
    Localité:
    Fréjus
    Réorientation professionnelle , choix métiers et formation
    Je crois que c'est l'idée qu'on se fait de ces métiers, idée qui n'est plus vraiment en adéquation avec la réalité d'aujourd'hui.
    On s'imagine tourner des manivelles et des verniers, manipuler de belles pièces fièrement réalisées … Alors que maintenant la pièce est enfermée dans un centre d'usinage et qu'il s'agit de programmer ou de saisir correctement des données sur un clavier !
     
Chargement...

Partager cette page