1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

ma nouvelle (première) une beaver

Discussion dans 'Fraiseuses' créé par cerber, 4 Mars 2011.

  1. cerber

    cerber Compagnon

    Messages:
    1 966
    Inscrit:
    16 Novembre 2009
    Localité:
    Belgique (près de Binche)
    ma nouvelle (première) une beaver
    voilà la patience aura payé. demain je vais chercher ma toute première fraiseuse, une beaver mk2.
    le hic c'est que mo père à mal compris quand il a retenu le transporteur, il avait compris que sa grue soulevait 1800 kg mais j'ai eu le chauffeur tentôt et c'est plutôt 800 à 900 kg.
    bon pour le chargement ça pose logiquement pas de problème (mais faudra voir sur place) car le proprio de la machine à de quoi la charger.
    pour la décharger, là faudra la démonter en pièces pour que le chauffeur puisse la prendre avec sa grue.

    mais d'un côté ça m'arrange en fait car j'allais louer une grue d'atelier pour effectuer le même boulot pour pouvoir la rentrer dans l'atelier (la table est trop large par rapport à la porte), donc ça me fait du même coup des économies.

    je mettrais des photos demain

    pour ceux qui ne connaissent pas ce modèle vous pouvez la trouver ici :

    http://www.lathes.co.uk/beaver/

    c'est la fraiseuse de la 8ème photo.
     
  2. cerber

    cerber Compagnon

    Messages:
    1 966
    Inscrit:
    16 Novembre 2009
    Localité:
    Belgique (près de Binche)
    ma nouvelle (première) une beaver
    bonjour,
    comme je devrais la démonter, quelqu'un a une idée de comment prendre le bâti seul par hasard ?
    edit : le bâti de la machine a été pris comme suit : on sait enlevé 2 "caches" on voit une plaque ronde(c'est un trou) et de l'autre côté du bâti il y a le boitier électrique (un autre trou) le vendeur a passé l'élingue comme ça à travers le bâti et a pu la soulever (j'ai pas fait de photo car je retenais mon souffle et j'y ai plus pensé :-D )
    et la table avec son support ?
    edit : j'ai juste dévisser le pied et déserré les vis des "plaques" retenant le tablier au bâti (ils sont situé derrière les glissières du bâti pour pas que ça bascule) mais j'ai laissé dessus les plaques pour ainsi protéger les glissières. donc en fait il a juste 3 vis à défaire totalement (celle du pied) et les autres à déserrer et à soulever bien dans l'axe pour pas griffer les glissières.

    pour le bélier et la tête de fraisage là il a juste 4 boulons à enlever et hop c'est partis

    car elle sera démontée en 3 parties :
    le bélier et moteur et tête de fraiseuse c'est une partie

    la table et son support c'est la deuxième

    la bâti c'est la troisième

    pour les 2 premières ça pourra aller mais est ce que la table et son support se démonter en le tirant par le haut je supposes ? mais y a t'il des trucs à dévisser (comme par exemple si on prend par exemple une induma, bridgeport en comparaison);
    pour la bâti ?? comment prendre la chose ?

    quelqu'un sait où je pourrais trouver un manuel parlant de ça par hasard ? mis à part l'acheter forcémment.
     
  3. cerber

    cerber Compagnon

    Messages:
    1 966
    Inscrit:
    16 Novembre 2009
    Localité:
    Belgique (près de Binche)
    ma nouvelle (première) une beaver
    bonjour,
    enfin elle est à la maison, j'ai bien cru qu'on ne saurait jamais revenir (voir état du camion sur photo), en revenant on a même pas su reprendre l'autroroute (la cause en était qu'en faible côte, le camion ne savait pour ainsi dire pas dépasser le 60 km/h et ça c'était bien, en fin de montée le camion peinait à arriver au bout, le chauffeur devait se mettre en première et pousser à fond, en entendait le moteur hurler à exploser) en plus à la moindre bosse, le camion partait à droite, à gauche, le chauffeur devait vraiment tenir le volant pour pas aller dans le fossé (à mon avis il doit avoir sa direction foutue depuis pas mal de temps car à ce point là c'était incroyable). de plus les amortisseurs complètement (mais alors complètement) mort de chez mort, au moindre trou c'était comme si une bombe était larguée sur le camion suite au choc.
    tout le long de l'aller (pourtant à vide) et pire au retour (chargé) je me suis demandé si on allait pas mourir ou si la machine n'allais pas traversé le camion (et c'est pas une couille, j'ai réellement cru que j'allais crever tellement ce "camion" est dangereux c'est incroyable, même à un moment donné, j'ai failli lui dire de me laisser sur le bord de la route et que j'allais appelé mon père pour venir me chercher, j'ai franchement eu chaud).

    de plus j'ai bien cru aussi qu'il allait se renversé quand il a chargé la tête de fraisage et surtout déchargé le bâti de la machine (c'était limite d'après le chauffeur, faut pas demander).

    mais ouf, incroyable la machine est là et je ne suis pas mort.
    prochain coup je vais voir le camion du transporteur avant ça c est sûr et certain.

    le hic, le camion dépose les pièces, il s'embourbe dans le terrain. après plus d'une heure à essayer de le sortir, on y arrive enfin, 2 mètres plus loin (même pas) il s'arrête et là bam, il s'embourbe de nouveau (encore plus d'une heure à essayer de le sortir). (j'ai pris des photos discrètement là pour pas qu'il croient que je trouvais ça marrant (dans 10 ans oui j'en rigolerais)).

    enfin, heureusement que j'avais pris des sangles et cordes car ils voulaient laisser les pièces même pas attachées sur le camion (ben mouaip.
    franchement ça commence bien , la première pièce, avec la table est mis sur une planche mais manque de port en poussant la pièce, bam la planche qui casse, du coup bloqué pour rentrer les pièces.

    je vais devoir du coup louer une grue d'atelier comme prévus initialement .

    mais bonne nouvelle, la machine est en état de fonctionnement , elle tournait toujours avant que j'ailles la chercher (voir bon plan j'ai pris d'autres phtotos que je mettrais car il a plusieurs machines à vendre (2 tours et 2 ou 3 fraiseuses et d'autres trucs). bref en fait je pourrais la remonter et déjà l'utiliser mais je vais quand même sans doute la repeindre (j'y réfléchis pour le moment).

    voici enfin les photos après tout mon bla bla et préchi précha

    au fait je la voyais vachement plus petite (je n'ai pas réalisé les distances franchement je dosi l'admettre, je l'ai acheté sur photo uniquement car le vendeur m'a dit qu'elle tournait toujours et la vendait car il déménageait). une fois arrivé sur place j'ai vu la bête et je me susi dit "pfiou qu'est ce que j'ai encore acheté comme truc".

    elle a l'avance automatique sur x, y et peut être sur le z (faut que je vérifies car il a un cache qui planque peut être un moteur et j'ai oublié de demander).

    sous bâche.jpg
    ↑  les pièces sous bâche en attendant de rentrer


    embourbement 2.jpg
    ↑  2ème embourbement là c'était les roues de devant qui étaient sous terre) (l'autre côté la roue était enfoncée)


    embourbement 1.jpg
    ↑  1er embourbement (photo pris en cachette)


    pièce à la maison.jpg
    ↑  enfin elles sont chez moi, la première bloque tout à cause que la planche en dessous s'est cassée.


    enlèvement table et tablier.jpg
    ↑  enlèvement par le haut de la table et tablier avec un bon clarck venu à la rescousse (ouf)


    photo chez vendeur 1 côté droit.jpg
    ↑  autre côté


    beaver chez vendeur côté gauche.jpg
    ↑  1 côté


    enlèvement de la tête.jpg
    ↑  la tête de fraisage et son "bélier" là déjà le camion penchait comme tout quand il l'a soulevé
     
  4. cerber

    cerber Compagnon

    Messages:
    1 966
    Inscrit:
    16 Novembre 2009
    Localité:
    Belgique (près de Binche)
    ma nouvelle (première) une beaver
    au fait, le seul hic que j'ai vu pour le moment, c'est que la table a été fraisée à un endroit mais bon je crois pas que cela derrangera.
    sinon, les glissières sont nickel c'est déjà ça, rien est grippé, j'ai pas constaté de jeu en tournant les manettes ni sur la broche.

    voici la photo de la fourlache dans la table (première question : comment peu t'on remédier à un truc pareil quelqu'un sait ?)

    fourlache dans la table.jpg
    ↑  ça fait +- 7 ou 8 cm de long je dirais et +- 1,5 mm de profondeur
     
  5. lolomoto31

    lolomoto31 Compagnon

    Messages:
    774
    Inscrit:
    3 Juin 2010
    Localité:
    toulouse nord
    ma nouvelle (première) une beaver
    :shock: wouawooo belle béte :shock:
    mais sacre mésaventure avec le transport ,ça fait parti du jeux quelque fois :-D
    je suis sur quand t'en rigole encore
    [​IMG]
     
  6. thomas69440

    thomas69440 Apprenti

    Messages:
    109
    Inscrit:
    31 Juillet 2010
    Localité:
    France , Rhone , Lyon
    ma nouvelle (première) une beaver
    Salut Cerber.
    Ah ben voila une belle machine. Comme quoi attendre un peu permet de trouver ce que l`on cherche.
    Pour la table personellement je laisserai la marque, peut etre juste un coup de papier de verre pour casser les arretes, si elle avait ete moins profonde et que tu voulais vraiment une table nikel , une rectification. Peut etre peux tu la faire surfacer avec une fraiseuse pour enlever le plus gros et rectification apres, mais la il faut avoir de grosses machines avec de grandes capacites.
    Bref bel achat en complement de ton diviseur.
    bonne restauration
     
  7. cerber

    cerber Compagnon

    Messages:
    1 966
    Inscrit:
    16 Novembre 2009
    Localité:
    Belgique (près de Binche)
    ma nouvelle (première) une beaver
    oui le diviseur est aux bonnes dimenssions à mon avis . pour la marque on verra si ça gêne en effet pour le futur, mais bon faut déjà la rentrer dans l'atelier (pff j'ai perdu un boulon en pouce à mon avis comme c'est une anglaise, je l'ai oublié chez le vendeur, s'il le retrouve j'ai demandé qu'il me l'envoie par la poste avec la doc qu'il a peut être gardé). c'est l'un des 4 boulons qui tient le bélier au bâti, mais bon si jamais il est perdu il est possible de les refaires en métriques car c'est une vis en T venant dans une glissière pour faire tourner le bâti (comme sur une induma ou bridgeport), donc c'est pas encore catastrophique pour ça.

    oui malheureusement le transport fait partie du jeu, mais le prochain, je retournes avec celui qui avait transporter mon tour, c'est quand même mieux, mais j'ai voulu écouter les conseils de papa (qui s'est foutu de moi quand je lui ai raconté après notez bien)
     
  8. cerber

    cerber Compagnon

    Messages:
    1 966
    Inscrit:
    16 Novembre 2009
    Localité:
    Belgique (près de Binche)
    ma nouvelle (première) une beaver
    bonjour,

    voilà après 12h00 (quasi) j'ai enfin réussis à rentrer la première pièce de la machine dans l'atelier.

    comme hier la planche que j'avais mis en dessous s'était cassée, et n'ayant pas de grue d'atelier (à mon avis mon prochain achat car j'en ai raz le bol de ne pas en avoir une), j'ai du soulever petit à petit la pièce de chaque côté et mettre des cales de bois en dessous pour pouvoir la lever, enlever la planche et tuyau, remettre une planche et des tuyaux (plus gros).
    le plus dur ça a été d'équilibrer la pièce car la table est apparemment vachement lourde (j'ai failli faire basculer le tout 2 ou 3 fois ça aurait été gagné du coup).

    enfin pour rentrer dans l'atelier j'ai une toute petite bordure d'à peine 3 cm et franchement c'est pas évident de la passer cette connerie car la pièce rentre tout juste (j'ai du défaire la vis de l'axe z sinon ça passait pas).

    remarque : l'axe z est aussi motorisé, donc les axes x, y et z sont en avance automatiques ça c'est plutôt chouette je trouves. et la table fait 1,42 mètre de long sur 26 cm de large, grande table y a de quoi mettre dessus

    le jour où je devrais là sortir, se sera plus facile car en enlevant uniquement la table, on sait directement passer tout le reste d'un bloc par la porte et apparemment la table s'enlève assez rapidement. (mais j'espère que se sera pas jsute après l'avoir remonté quand même)

    edit : au fait son année de construction est de 1967

    moteur axe z.jpg
    ↑  moteur axe z sans son cache


    1ère pièce enfin dans l'atelier.jpg
    ↑  enfin dedans, va falloir la coller contre le mur pour pas gêner l'entrée des autres


    rentrée 1ère pièce dans l'atelier.jpg
    ↑  vu de dedans, ça à pas l'air mais ça passe tout juste tout juste


    rentrée 1ère pièce entrée.jpg
    ↑  vu de dehors, enfin elle a passé le cap de la toute petite marche à la con
     
  9. cerber

    cerber Compagnon

    Messages:
    1 966
    Inscrit:
    16 Novembre 2009
    Localité:
    Belgique (près de Binche)
    ma nouvelle (première) une beaver
    bonjour,
    na enfin j'ai fini de rentrer les pièces dans l'atelier et ça fait franchement le bordel, j'aurais du mal à rentrer le banc de mon tour cazeneuve du coup, va falloir en premier travailler sur la fraiseuse avant de pouvoir penser à rentrer quoique se soit comme l'on voit sur la photo.
    pour le bélier et la broche j'ai du démonter le moteur car dans ce sens là couché ça passait pas et déjà comme ça, ça a passé à un cheveux près (mais j'avais rien pour mettre le truc debout.
    sinon ça a pris du temps, ça m'a vidé mais j'ai eu beaucoup moins de mal qu'avec la première pièce (avec la table ).
    hier et avant hier j'ai passé mes soirées à faire un système maison comme j'en ai vu ici pour soulever à partir du sol une charge, ça marche très bien comme truc

    edit : l'embêtant avec ma porte d'entrée c'est qu'elle n'est pas juste en face de l'allée (on le voit sur l'avant dernière photo) et donc je suis obligé de faire un zig zag avec les pièces pour pouvoir les rentrer et pousser des trucs pareils c'est pas évident n'empêche, ça fait des muscles :-D )

    toutes les pièces rentrée ça fait bordeljpg.jpg
    ↑  là c'est franchement le bordel dans l'atelier je dois dire va falloir ranger un peu tout ça


    broche à la porte, passe pil poil.jpg
    ↑  là ça rentre à un cheveu près mais pas de soucis


    bâti à la porte d'entrée.jpg
    ↑  le bâti rentre à l'aiser (j'ai failli quand même arracher un coffret électrique sur le côté)


    levage bâti avec système maison.jpg
    ↑  levage du bâti avec le sysètme maison pour mettre les rouleaux


    démontage sur place moteur et plat broche.jpg
    ↑  le moteur de la broche (un 2 cv 2 vitesses) et le plat du bélier
     
  10. boucqueneau

    boucqueneau Compagnon

    Messages:
    907
    Inscrit:
    23 Novembre 2009
    Localité:
    Belgique Quiévrain
    ma nouvelle (première) une beaver
    Bonsoir, Vous avez acquis là une très belle fraiseuse.
    Si vous ne parvenez pas à tout rentrer, je suis certain qu'il y a de nombreux amateurs sur le site.
    Depuis vos recherches, je suis vos rubriques, quelle aventure !

    Au plaisir de vous lire,

    Jacques de Quiévrain
     
  11. koye

    koye Compagnon

    Messages:
    680
    Inscrit:
    28 Juin 2010
  12. cerber

    cerber Compagnon

    Messages:
    1 966
    Inscrit:
    16 Novembre 2009
    Localité:
    Belgique (près de Binche)
    ma nouvelle (première) une beaver
    bonjour,
    ça ira logiquement je saurais tout mettre dans l'atelier, je devrais inverser le sens d'ouverture/fermeture de la porte de l'atelier pour qu'elle puisses s'ouvrir vers l'extérieur et pas à l'intérieur de l'atelier comme acutellement.
    suffit de tout réviser et réassembler maintenant et sans doute une peinture aussi tant que se sera démonté autant en profiter. une fois la fraiseuse faite je pourrais alors rentrer le banc du tour (enfin) et le remonter lui aussi.
    demain je vais chercher des poutrelles métalliques chez mon père pour me faire un système par la suite pour un palan pour lever certaines pièces comme ça

    après je pourrais enlever la table car elle encombre pas mal celle là comme elle est mise dans cette position.

    edit : au fait pour la broche c'est en sa40, ce que l'on voit à l'extrémité de la broche c'est une sorte de porte barreau pour faire du surfaçage ou alésage (mais manque le barreau mais j'en ai déjà donc ça me fait déjà 1 outils ).

    et mon père m'a donné hier un gros étau de fraisage (les 2 mors sont mobiles à celui là), il est à restauré (tout rouillé) mais à mon avis il peut toujours remplir son office. il ira à l'électrolyse et quand la fraiseuse sera active, il subira à mon avis l'une ou l'autre rectification des surfaces vu son état (il a trainé pendant plus de 20 ans à mon avis(j'étais encore assez jeune) sur le sol de la cave.
     
  13. cerber

    cerber Compagnon

    Messages:
    1 966
    Inscrit:
    16 Novembre 2009
    Localité:
    Belgique (près de Binche)
    ma nouvelle (première) une beaver
    bonjour,
    voilà j'ai commencé à m'y mettre un peu, aujourd'hui je me suis attaquer à la tête de fraisage en premier (je pensais la faire en dernier mais comme elle est dans les jambes autant la faire).
    comme il y a pas mal d'alu (comme les bridgeports) il sera mis à nu et un polissage sera fait comme apparemment il a pas trop de coups,

    j'ai retrouvé une clef dans le carter supportant le moteur (une clef de 13), dommage que c'était pas un lingot d'or mais bon on fera avec.

    j'ai fait des photos du système de vitesse réglable par une manivelle. en fait en tournant la manivelle de vitesse, 2 petits butoirs pousse sur une coupole, elle même pousse apparemment sur la poulie (qui est en relation avec elle du moteur. cette poulie devient plus étroite ou plus large selon le réglage de la vitesse . (voir photo) et du coup la courroie moteur "monte ou descands" dans la poulie ce qui fait varier le diamètre de prise pour la couroie et du coup la vitesse de broche., système simple mais très efficace en fait. avec ça pas besoin d'un variateur électronique.

    j'ai aussi un frein de broche (voir photo) au début je me demandais ce qu'étais cet espèce de coupole à l'extrémité de la broche mais en fait c'est un système de freinage par patin. mais il doit être révisé car il freine plus grand chose, soit les patins sont fichus, soit la butée qui fait collé les patins contre le tambour est morte. à voir donc plutard.

    pour le moment j'ai jettoyé le carter qui était bien dégueulasse à l'intérieur demain je vais commencer à le polir.

    carter nettoyé.jpg
    ↑  là le carter en alu est dégraissé et nettoyé reste le plus dur, le polir et remettre de la couleur blanche ou noir à l'intérieur


    système de vitesse réglable.jpg
    ↑  là les butées poussent sur la coupoles (on voit les traces) ce qui réduit l'épaisseur de la poulie et donc plus grand diamètre de prise de la courroie = plus petite vitesse


    système de vitesse réglable avec poulie grande ouverte.jpg
    ↑  là la vitesse est au max, les 2 butées ne poussent pas sur la coupole (on voit les traces des butées)


    patin de frein de broche.jpg
    ↑  ici les patins de freins et en haut on voit la butée qui pousse via une manette les patins contre le tambour


    tambour frein.jpg
    ↑  on voit sur la photo le tambour de frein


    derrière face avant.jpg
    ↑  l'arrière face avant, on voit les 2 butées pour faire varier la vitesse


    face avantjpg.jpg
    ↑  la face avant est retirée, il n'y a que 4 vis à défaire et tout vient


    clef trouvée dans la têtejpg.jpg
    ↑  une clef de 13, dommage c'est pas du pognon.
     
  14. remi 1

    remi 1 Ouvrier

    Messages:
    430
    Inscrit:
    12 Mars 2010
    Localité:
    nancy
    ma nouvelle (première) une beaver
    Felicitations pour l'aquisition de cette belle machine Cerber
    Pour deplacer la machine ,la placer sur une palette "euro" et utiliser un transpalette ,c'est plus facile et un grand gain de temps. :wink: .Dans les boutiques de location de materiel on peut en avoir pour 15 euros la journée il faut y penser


    Courage pour la suite
     
  15. cerber

    cerber Compagnon

    Messages:
    1 966
    Inscrit:
    16 Novembre 2009
    Localité:
    Belgique (près de Binche)
    ma nouvelle (première) une beaver
    oui c'est vrai que j'avais pas penser à louer un transpal pour la déplacer ça m'aurait éviter pas mal de boulot en effet. mais bon tampis, ici je m'attaques à la tête car vu que c'est de l'alu pour pas mal de truc (allégemment de la tête oblige ) y a pas de difficulté pour démonter ça.
    le plus dur sera la table et tout ce qui va avec, là y a pas des masses d'alu sur ça :-D
    et puis comme le polissage va prendre pas mal de temps, je préfères le faire de suite car je trouves ça emmerdant à faire (bien que le résultat est super par la suite).

    sur de l'alu poli, un vernis transparent est utile pour protéger le brillant du polissage ?

    mais y aura pas mal de boulot quand même pour l'avoir nickel, plus que je ne l'avais pensé en la voyant l'autre jour, c'est en la regardant bien que l'on s'apperçoit petit à petit du boulot, mais bon faut ce qu'il faut. le vendeur m'avait dit qu'elle tournait toujours mais je préfères quand même la vérifier totalement car j'ai déjà trouvé quelques petits trucs "curieux" sur le système électrique qui ne me plaise pas et faut de toute façon la nettoyer complètement car il a une couche de crasse monstre.
     
Chargement...
Articles en relation
  1. david35460
    Réponses:
    24
    Affichages:
    1 711
  2. fauxjetons
    Réponses:
    49
    Affichages:
    8 091
  3. jean13
    Réponses:
    0
    Affichages:
    557
  4. eric09
    Réponses:
    26
    Affichages:
    2 873
  5. Fredo67
    Réponses:
    3
    Affichages:
    1 032

Partager cette page