Vitesse de rotation et pointe

Kesuny
Kesuny
Compagnon
28 Fev 2012
500
Rouen
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour

J'ai récemment pris un poste de tourneur, auparavant je travaillais sur des lignes d'usinage dans l'automobile.

Je travaille sur un cazneuve optimax 590, et je suis amener a m'en servir en mode "CN" et conventionnel, j'ai de l'experiance dans les deux domaines pendant mes 4 ans d’apprentissage, donc je ne suis pas trop perdu, mais pour le coup je suis amener a travailler souvent avec un pointe tournante avec des diamètre plutôt faible, 10mm par exemple, et j'ai peur de tourner trop vite avec, quelle vitesse je peut utiliser dans ces condition?
 
Dodore
Dodore
Compagnon
27 Oct 2008
17 048
F-69400 villefranche sur saone
Je ne connais pas de limite de rotation des pointes tournantes
Est-ce que ça existe??
Il faudrait vérifier sur le site de la marque
Par exemple pour rhom
 
kiki86
kiki86
Compagnon
7 Jan 2015
4 490
Maisons Alfort
bonjour
tu dois avoir les caractéristiques de ta pointe sur une doc ou sur gogol en fonction de la marque et référence de celle-ci
environ 4000 tr/mn
 
Kesuny
Kesuny
Compagnon
28 Fev 2012
500
Rouen
  • Auteur de la discussion
  • #4
D’accord merci, je n’aurais pas pensé à cela, en tournage pur, il y a pas de risque de se prendre une pièce dans la face en tournant trop vite?
 
vax
vax
Modérateur
5 Mar 2008
8 031
Guipavas (près de Brest)
Si ta pièce est mal bridée, si tu as mal définit la pression desserrage de ton mandrin, si tes paramètres de coupes sont extravagant...
A part ça, pourquoi avoir peur ? C'est aussi fait pour ça un tour ! :wink: Et même pour faire du bien plus petit...

Au plaisir de te lire.
 
FB29
FB29
Compagnon
1 Nov 2013
9 025
FR-29 Brest
Dernière édition:
mickbzh
mickbzh
Compagnon
13 Sept 2016
550
(29)
Bonsoir, entre pointe sur un tour classique, il n'y a pas trop de risque, effectivement, comme le dis @FB29, si la pièce n'est pas sortie du mandrin de 5000 mm, la contre pointe bien serrée, tu tourne dans des valeurs correctes <= 4000 trs, il ne devrais pas avoir de casse. Après, c'est l'expérience qui parle, et le savoir faire. J'ai déjà vu un brut tourner à l'arrière d'un tour CN Hitachi seiki, ça fait de la casse............ surtout si on reste en VCC (vitesse de coupe constante).
 
Kesuny
Kesuny
Compagnon
28 Fev 2012
500
Rouen
  • Auteur de la discussion
  • #8
Merci des réponses, de toute façon je suis limiter a 2500tr par le mandrin donc pas de problème de ce coter, je tesetais tout ca

Par contre, un serrage sur mandrin concentrique çà équivaut a quoi par rapport a un hydraulique?
 
Dodore
Dodore
Compagnon
27 Oct 2008
17 048
F-69400 villefranche sur saone
Par contre, un serrage sur mandrin concentrique çà équivaut a quoi par rapport a un hydraulique?
Et bien ta question sur les pointes ça continu par la tenu de pièce , et maintenant la force de serrage du mandrin.... et après il va y avoir quoi ?
Pour le mandrin manuel je ne me suis jamais posé la question
Je sais simplement deux choses
Normalement la clé du mandrin ( la longueur de la tige de manœuvre) est prévu pour maintenir la pièce par un serrage énergique
Pour un serrage énergique , il faut mettre les mors en contact avec la pièce et exercer pendant un très court instant un effort maxi
Si tu veux comparer le serrage d’un mandrin hydraulique et mécanique, il existe des rondelles brancher sur un appareil qui enregistre la force de serrage exercée
 
Eric29
Eric29
Compagnon
31 Jan 2014
1 152
Finistère
Le serrage est également fonction de ce qu'il a pu t'arriver comme "crash", après avoir vu une tourelle reculer à 2 cm de ta cage thoracique après que le bout de matière ait volé, l'outil pété, tout ça avec une passe plus que correcte, rotation également, tu as tendance à serrer un peu plus fort...

Ca dépend des opérations également, pour percer avec un gros forêt du genre 40mm en pleine matière tu sers plus énergiquement que pour blanchir un diamètre.

Toujours est-il que c'est l'expérience et le feeling, entre les déformations en serrant trop, ou les frayeurs en serrant pas assez...

Sans compter les clés de mandrins qui 95% du temps ne sont plus celles d'origine, donc le coup de la longueur de la tige c'est aussi très subjectif.
 
vax
vax
Modérateur
5 Mar 2008
8 031
Guipavas (près de Brest)
On voit de plus en plus de personnes utilisant une clef dynamométrique sur les gros mandrins manuel...
Ce qui ne donne pas d'info sur la valeur du serrage ! :wink:
 
Dodore
Dodore
Compagnon
27 Oct 2008
17 048
F-69400 villefranche sur saone
Effectivement . Ça donne uniquement l’effort exercé sur la clé
Mais ensuite il faut tenir compte , au minimum, du pas de la spirale ( comme pour une vis pas normale ou pas fin,) plus tous les autres problèmes genre graissage état du mandrin etc , comme pour une vis
Il y a plein de liens et quelques uns sur usinages
 
Dernière édition:
kiki86
kiki86
Compagnon
7 Jan 2015
4 490
Maisons Alfort
bonjour
et le travail entres pointes ? le serrage c'est le toc
 
Eric29
Eric29
Compagnon
31 Jan 2014
1 152
Finistère
Pour "l'entre-pointes" je ne vois pas utiliser de tocs. Par contre, pour une finition (quelques dixièmes) et selon la pièce bien entendu, j'usine un cône à 60 ° sur un brut dans le 3 mors, que je laisse, puis je mets ma pièce (avec ses 2 points de centre) entre ce cône et la contre-pointe (tournante). L'effort de coupe sur la finition étant très faible, ça n'a jamais bougé. Ca évite plein de manipulations, et c'est une technique que j'ai vu et que je vois régulièrement utilisée.
 
Dodore
Dodore
Compagnon
27 Oct 2008
17 048
F-69400 villefranche sur saone
Houla , même pas peur
Je n’ai jamais monté une pièce entre pointes sans toc ou autre système d’entrainement , j’aurais bien trop peur de prendre la pièce dans les dents
 
serge 91
serge 91
Lexique
18 Fev 2010
7 431
FR-91 Brétigny sur Orge
Bah,
au pire, elle va tourner sur la pointe d'entrainement (coté mandrin), pas de raison qu'elle s'envole...
Par contre, l'état du point de centre après ?
 
Dodore
Dodore
Compagnon
27 Oct 2008
17 048
F-69400 villefranche sur saone
Ah bon ! Vous avez jamais vu une pointe qui deviens toute bleu et qui casse
 
Eric29
Eric29
Compagnon
31 Jan 2014
1 152
Finistère
J'ai précisé c'est pour la finition sur quelques dixièmes max (01-0.2 voir 0.3 max au diamètre). Selon les tolérances géométriques demandées, ça aide vachement ce système. Donc avant que l'effort bloque la pièce, que la pointe fonde ou autre on s'en aperçoit quand même vite...
 
Dodore
Dodore
Compagnon
27 Oct 2008
17 048
F-69400 villefranche sur saone
Bof tu fait comme tu veux
Moi je ne l’ai jamais fait
 
Eric29
Eric29
Compagnon
31 Jan 2014
1 152
Finistère
Le forum est la pour ça il me semble. Je ne dis pas que je fais mieux ou que j'ai des super techniques de la mort, mais on est la pour échanger ce qu'on fait avec les autres. Ce qu'on dit n'engage que nous-même, à chacun de faire son tri. On dérive cependant du sujet donc je m’arrêterai la.
 
Dodore
Dodore
Compagnon
27 Oct 2008
17 048
F-69400 villefranche sur saone
Le forum est la pour ça il me semble. Je ne dis pas que je fais mieux ou que j'ai des super techniques de la mort, mais on est la pour échanger ce qu'on fait avec les autres. Ce qu'on dit n'engage que nous-même, à chacun de faire son tri. On dérive cependant du sujet donc je m’arrêterai la.
Je n’ai pas dis autre chose , j’ai dis « tu fais comme tu veux »
Il est vrai que j’ai rajouté « bof »
Bonne fin de journée
 
Kesuny
Kesuny
Compagnon
28 Fev 2012
500
Rouen
  • Auteur de la discussion
  • #26
Ça dépend des paramètres de prise aussi, il m’arrive de faire des remise en ligne sur des pièces avec des portions non cylindrique, donc avec du balourd (atténuer avec un contrepoids) ça marche nickel sans toc, bon c’est de l’alu,mais avec du travail au choc.

Bon après avant de faire bleuire à poindre, il y a de la marge, le diamètre en haut du cône c’est du 35


Parcontre la pointe en question c’est un morceau d’une sorte d’inox monter en mors dur et usiner à caque montage, c’est couramment de faire ça où c’est plus courant le montage avec le plateau et tout?

Après usiner à 9000tr il faut que le tour puisse suivre mais pour faire du petit diamètre ça doit être top pour avoir des beau état de surface, il y a bien des UGV qui monte sans problème à 21000tr
 
Dodore
Dodore
Compagnon
27 Oct 2008
17 048
F-69400 villefranche sur saone
Je vais faire comme eric21
Je vais arrêter la discussion
Faites comme vous voulez
Bon vent et bonne chance
 
K
kerdour29
Apprenti
13 Déc 2016
131
Pour "l'entre-pointes" je ne vois pas utiliser de tocs. Par contre, pour une finition (quelques dixièmes) et selon la pièce bien entendu, j'usine un cône à 60 ° sur un brut dans le 3 mors, que je laisse, puis je mets ma pièce (avec ses 2 points de centre) entre ce cône et la contre-pointe (tournante). L'effort de coupe sur la finition étant très faible, ça n'a jamais bougé. Ca évite plein de manipulations, et c'est une technique que j'ai vu et que je vois régulièrement utilisée.
Je le fait régulièrement, ça marche super et au moins tout est concentrique, évidement juste pour de la finition.
 
Haut