validation de mes calculs

  • Auteur de la discussion joumpy
  • Date de début
J
joumpy
Compagnon
8 Oct 2009
1 519
38: Grenoble
  • Auteur de la discussion
  • #1
Je viens de regarder une opération de tournage de plus près et je suis surpris par mes résultats.
Matière acier 450Hv soit 45HRC donc type 35NCD16 ou 55NCDV7
Outil plaquette carbure type V (à 35°)
Vitesse de coupe: 120 m/min
Prise de passe: 0.25 mm
Vitesse d'avance 0.15 mm/tour (mais je n'ai pas vu de G99 ou G98 dans le programme)
Quand je calcule la puissance à la broche, j'obtiens 300 watts.
Je vois bien pourquoi il n'y a aucun bruit ni aucune vibration autour de la machine...
Mais ça me parait vraiment faible!
Si vous validez que ces paramètres sont effectivement très bas, je solliciterai un possesseur de tour miniature CN pour faire un test sur pièce.
 
Dodore
Dodore
Compagnon
27 Oct 2008
16 316
F-69400 villefranche sur saone
Je l'ai jamais fait
Mais en demandant gentiment à gougolle " tournage métaux puissance absorbée" on a des tas de solutions
Celle ci par exemple
Mais comme ça au pif même si c'est un acier dur une profondeur de passe de 0,25 avec une avance de 0,15 , c'est de la finition et ça ne doit pas demander une puissance terrible
 
PUSSY
PUSSY
Lexique
25 Oct 2010
6 202
FR-17800 Charente maritime
Compte tenu des faibles valeurs d'avance et de profondeur de passe, l'exemple donné par Dodore est difficilement exploitable (et en plus l'on ne connait pas l'angle d'attaque).
Il faut donc le faire par calcul, mais le résultat trouvé par Joumpy est plausible.
 
A
alpachino758
Nouveau
20 Déc 2012
39
Tours
Bonsoir entre le 35cnd16 et le 55ncdv7 il y a une énorme différence, dans mon cas je préfère le 35cnd16.

Après dans tes calculs il y a le diamètre de départ.

Tu dis que tu vois pas de g98 ou g99 dans ton programme, tu es plus susceptibles de vois g96.
 
J
joumpy
Compagnon
8 Oct 2009
1 519
38: Grenoble
  • Auteur de la discussion
  • #5
Avec le graphique sous les calculs fournis par dodore, on retrouve bien moins de 1 kW...Donc pas idiot mon résultat.
Pour alpachino, le diamètre n'intervient pas dans la formule car on utilise une CN capable de gérer 120 m/min. Et pour ça, on utilise l'instruction G96. La matière, c'est juste pour donner une idée des valeurs de Kc vers 300 daN/mm².
Bon, je vais demander à un possesseur de tour miniature s'il peut me faire un essai.
 
Dodore
Dodore
Compagnon
27 Oct 2008
16 316
F-69400 villefranche sur saone
Juste une idée
Pour trouver un tour miniature , il me semble que ca ne va pas être facile ... Je pense que pour en trouver un gros qui veuille bien perdre du temps ça risque d'être pareil
Je voulais simplément faire une remarque
Il me semble qu'il existe des tours qui affichent la puissance consommée... Donc il faudrait trouver un testeur qui possède un tel tour et lui demander de faire le test
Édit
Je n'ai aucune connaissance en électricité .. Mais peut être qu'il est possible de bidouiller un truc qui mesure la puissance absorbée
 
J
joumpy
Compagnon
8 Oct 2009
1 519
38: Grenoble
  • Auteur de la discussion
  • #7
Je me dis qu'il devrait y avoir des amateurs possédant un petit tour CN.
J'ai posté une annonce, on verra bien...
 
Dodore
Dodore
Compagnon
27 Oct 2008
16 316
F-69400 villefranche sur saone
Oui bien sûr mais comment il va vérifier la puissance absorbée?
Je me rappelle avoir utilisé un tour CN ( il me semble Müller et pesant, mais je ne me rappele plus le type)
Je ne sais plus quel problème j'avais .. Mais le technicien que j'ai contacté â l''epoque m'a répondu ... Mais vous dépasser la puissance de la machine ! .. Et pourtant je n'avais pas callé le tour
 
J
joumpy
Compagnon
8 Oct 2009
1 519
38: Grenoble
  • Auteur de la discussion
  • #9
Les petits tours CN sont souvent en 220V.
Il existe des appareils très simples à brancher sur une prise pour mesurer la consommation des appareils.
Ca devrait faire l'affaire...
Après, un moteur de 500W (les plus petits tours) et un variateur, ça risque de caler en fonction de l'exactitude des calculs.
Si ça ne cale, je sais qu'avec un moteur d'1 ou 1.5 KW j'aurais de la marge...C'est très empirique, je le reconnais, mais je n'ai pas besoin de plus de précision.
 
J
joumpy
Compagnon
8 Oct 2009
1 519
38: Grenoble
  • Auteur de la discussion
  • #10
Bonjour,
Salut,

Pas logique un forum c'est fait pour partager.

@ +
Comme promis à Brise-copeaux, je partage les résultats obtenus par Pussy sur son tour.
Les préliminaires d'abord.

Salut,
J'ai commencé avec un peu de retard par rapport à ce que j'avais prévu.
Compte tenu des faibles puissances en jeu, je me suis dit qu'il fallait tenir compte de la puissance absorbée par les transmissions.
Ce n'est pas évident de maintenir une vitesse de coupe constante, aussi je te propose de travailler suivant le processus suivant :
travail à vitesse fixe (moyenne) pour chacun des paliers (soit 1 tour de tambour pour chaque palier).

Ci-joint les vidéos des essais et le graphique que l'on obtient.

Amitiés,


Fichiers joints
 
Dernière édition:
J
joumpy
Compagnon
8 Oct 2009
1 519
38: Grenoble
  • Auteur de la discussion
  • #11
La mise en forme des échantillons.
Salut,

Les pièces sont préparées pour les essais :



Mais j'ai l'impression que 120 m/min est une vitesse un peu trop élevée (il est vrai que la pastille n'était sans doute pas adaptée, mais comme il y a des accoups à cause de trois rainures, je serai peut-être amené à la réduire).
Les bossages seront usinés en environ 1 seconde, j’espère que l'on pourra voir les valeurs V et A sur les vidéo !
Cela s'usine bien, le tour "tient le coup" mais les copeaux sont très chaud !
 
Dernière édition:
J
joumpy
Compagnon
8 Oct 2009
1 519
38: Grenoble
  • Auteur de la discussion
  • #12
Les mesures.
Je n'ai pi faire les essais qu'aujourd'hui et à la fin, j'ai bousculé la caméra, ce qui fait que je ne voyais plus la vitesse de broche.
Il y a une légère augmentation de la fréquence de rotation lots de la coupe (contrairement à ce que l'on pourrait penser. C'est ma carte qui cherche à compenser la variation de puissance !).




En relevant les valeurs à plusieurs moments et en faisant des moyennes, j'arrive aux résultats suivants :
Ø moyen 39, N=980 théorique, P broche + avance = 208 VA, P broche + avance + usinage = 860 VA, coupe = 658 VA.
Ø moyen 45, N=850 théorique, P broche + avance = 150 VA, P broche + avance + usinage = 758 VA, coupe = 608 VA.
Ø moyen 51, N=750 théorique, P broche + avance = 143 VA, P broche + avance + usinage = 772 VA, coupe = 629 VA.
Compte tenu de l'imprécision des mesures, du rendement du moteur et de la transmission, la valeur trouvée initialement de 300W est cohérente (quoique un peu faible) (surtout si c'est une valeur théorique qui ne tient pas compte du rendement !).
Si l'on tient compte de l'augmentation de la fréquence de rotation (donc de la vitesse de coupe) due à la carte de commande du moteur (environ x1,17), cela "ramène" la puissance mesurée (absorbée par la coupe) à environ 540 VA.

Amitiés,
 
Dernière édition:
J
joumpy
Compagnon
8 Oct 2009
1 519
38: Grenoble
  • Auteur de la discussion
  • #13
Et enfin la discussion des résultats obtenus.

Ce sont exactement les résultats que je souhaitais!
Je peux présenter la preuve qu'il n'y a pas besoin d'un tour de 15kW pour faire ce travail!
Le calcul ne tenait effectivement pas compte du rendement de transmission donc c'est cohérent.
Je suis allé la semaine dernière chez Chauvin-Mecagraphic et on est parti plutôt sur un modèle plus industriel et mieux protégé: le iKC6. 1.5kW à la broche donc ça passe à l'aise quel que soit le rendement de transmission.
Il me faut encore quelques données de chez Heidenhain et Renishaw pour les palpeurs et j'attaque la planification de l'ilot d'usinage...
Salut,

Tu peux mettre les vidéos ET la photo des pièces préparées.
Tu peux aussi préciser que les premières indications de puissances (VA) avec la broche et l'avance (de 200 à 500 VA) (le PDF du 14 mai) avaient été faite avec quasiment pas de jeu entre les pignons de la lyre.
Pour les derniers essais, j'avais au contraire exagéré le jeu pour que la transmission soit plus fluide et la différence est flagrante !
Par contre, il y a un risque de talonage de l'outil s'il travaille du petit Ø vers le grand Ø si la profondeur de passe est plus importante.
D'autre part, quand je revenais au départ pour la deuxième passe, l'outil "reprenait" sur la face usinée (mauvaise nuance de plaquette, manque de rigidité de l'outil (12x12) ?).

Content que cela ait servi.
Amitiés,
 
Dernière édition:
Haut