Tour Ernault Somua Cholet 435 sans petit chariot ! Adaptation

Djviper16
Compagnon
11 Octobre 2012
1 176
Angoulême
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonsoir,

J'ai rénové ce tour, acheté à côté de chez moi, vous remarquerez la cartérisation "home made" pour éviter d'en prendre plein la vue.

DSC_0369a.JPG
DSC_0348.JPG

Le problème c'est que je ne peux pas faire de cônes, puisqu'il est équipé uniquement d'une tourelle arrière.

J'ai eu la chance d'acheter un petit chariot neuf, à un ancien travaillant pour la marque.

Seul soucis, il me manque la platine qui permet de le faire pivoter pour régler un angle précis.

J'en ai bien trouvé d'occasion mais vu les tarifs demandés et l'état j'ai passé mon chemin !

Je vous propose un petit reportage photo de la fabication de cette pièce, mettant à l'oeuvre le tour lui même et ma petite fraiseuse cnc autoconstruite.

Je n'ai aucune prétention, il y a certainement de meilleures méthodes, des meilleures solutions, je suis ouvert aux critiques constructives et ça m'interesse de savoir comment vous auriez fait (pour ma culture). Je n'ai aucune formation dans le domaine, et encore beaucoup à apprendre.

La tourelle arrière est montée sur queue d'aronde, je vais donc faire ma pièce en me basant sur l'existant.

J'ai commencé par découper un morceau dans une tôle à peu près aux bonnes dimensions, que j'ai écrouté puis dressé (surfacé?) au tour. Le "bridage" si l'on peut dire se fait par un tirant en acier fileté aux deux extrémités et au scotch double face.
DSC_0803.JPG
DSC_0804.JPG

J'ai ensuite rainuré sur la face, avec un outil meulé pour éviter de talonner.
DSC_0805.JPG
DSC_0807.JPG

Le but c'est de faire le logement des deux petits taquets tournants dont on se sert pour régler l'angle du petit chariot.
Avec un outil à rainurer interieur, j'ai creusé les deux rainures sur leur diamètre respectif.
DSC_0810.JPG



La partie tournage est terminée, le plus marrant reste à venir !

J'ai choisi de faire la queue d'aronde en trois éléments : la platine, et les deux glissières.
Ebauche de la première glissière.
percages, lamages et chanfreins
DSC_0811.JPG
DSC_0812.JPG
DSC_0813.JPG
 
Dernière édition par un modérateur:
Djviper16
Compagnon
11 Octobre 2012
1 176
Angoulême
  • Auteur de la discussion
  • #2
J'ai pris pas mal de photo, mais il manque quand même quelques étapes !
Bridage de la platine sur la fraiseuse, perçage, taraudage, puis la première glissière est fixée.
C'est la première fois que je me sers d'une fraise à queue d'aronde, d'ailleurs c'est la première fois que j'en fais une...
J'ai pris des passes d'ébauche de 0.5mm en avalant, puis une passe de finition de 0.1mm en opposition.
DSC_0814.JPG


le résultat est très correct, bien lisse, ça se passe mieux que ce que j'aurais cru !
DSC_0815.JPG


Préparation de la deuxième glissière, mise à longueur.
DSC_0816.JPG


Reprise de l'ensemble assemblé "pour faire beau".
DSC_0817.JPG
DSC_0818.JPG



Perçages Ø8 et lamages Ø13, oblongs sur 0.5mm.
DSC_0820.JPG


Bon allez tant que la pièce est dans ce sens, j'en profite pour faire la gravure.
Avec une vieille fraise hss cassée, meulée en pointe. La gravure se fait broche à l'arrêt, sur 5/100èmes de profondeur.
DSC_0821.JPG
DSC_0822.JPG
DSC_0823.JPG
DSC_0824.JPG



Allez je laisse ma patte !
DSC_0826.JPG


Montage de la deuxième glissière, puis j'ai enlevé la matière sur 2mm au milieu de la platine, comme c'est fait sur la tourelle arrière.
DSC_0827.JPG


Léger surfacage
DSC_0828.JPG


Et c'est reparti avec la fameuse fraise ! Sauf que cette fois attention, il y a la cote à respecter !
DSC_0829.JPG
 
Dernière édition par un modérateur:
Vieulapin
Compagnon
24 Novembre 2008
2 453
Chartres
Bonjour Djviper16

Très chouette boulot et gravures impeccables. Toutefois, si je peux me permettre un conseil issu de mon expérience en matière de queues d'aronde rapportées, ce serait d'assurer leur position rigoureuse en insérant à chacune deux goupilles cylindriques de positionnement comme je l'avais fait ici. En effet, j'ai constaté que des vis seules ne suffisent pas à garder un positionnement rigoureux, cela étant dû au jeu inévitable entre vis et taraudage (ainsi qu'entre la vis et son trou) et peut poser problème de pérennité du réglage des lardons (car je suppose que tu as prévu une possibilité de réglage à ce niveau ?). Ce n'est en aucun cas une critique, seulement une suggestion.

Cordialement
 
Djviper16
Compagnon
11 Octobre 2012
1 176
Angoulême
  • Auteur de la discussion
  • #8
J'ai corrigé tes messages :wink:
Merci JMS ! Au top !

assurer leur position rigoureuse en insérant à chacune deux goupilles cylindriques de positionnement
Très bonne remarque, c'est prévu, je vais utiliser des queues de fraises pour faire office de goupille, dans des trous passés à l'alésoir, et les coller à la colle à métaux.
Cependant il n'y aura qu'une seul queues d'aronde immobilisée, l'autre servant de réglage.
Au passage, tu as fait un très beau boulot !
 
Djviper16
Compagnon
11 Octobre 2012
1 176
Angoulême
je comprend le procédé pour les traits mais comment as tu fait pour les chiffres ??
Comme pour les traits, j'ai tout dessiné sur l'ordi, et la cnc a fait la gravure !

Pour faire du serrage, il sufit de rectifier la queue d'arronde en épaisseur,
elle peut aussi avoir 2 ou 3 goupilles de position,
Tu peut même lui faire un petit talon de 3mm à l'extérieur,
et dégager de 3 ou 4 dixiême le reste.
les vis feront le blocage.
Excellente idée ! Pourquoi je n'y ai pas pensé ??? Ce sera beaucoup plus simple que ce que je voulais faire, avec des vis de pression qui poussent sur les vis de blocage.
Je vais mettre tout ça en application, merci beaucoup !

très joli travail de gravure .
En fait, si j' ai bien compris, tu t' es servi d' une fraise taillée en pointe comme pointe à tracer .
Merci, c'est exactement ça !
Et ensuite j'ai enlevé les bavures à la toile emery fine.
 
Vieulapin
Compagnon
24 Novembre 2008
2 453
Chartres
Je suis quand même très sceptique sur le côté pratique de ces systèmes de réglage. Quand tu auras 1/10e de jeu (par exemple) dans ta queue d'aronde, comment déterminer exactement quelle épaisseur enlever (comme le préconise laboureau) pour retomber pile poil sans jeu et sans que ce soit trop serré ? Pas évident à calculer. Si le système du lardon, conique ou non, avec vis de pression est celui qui est quasi-universellement employé sur les assemblages avec glissement, c'est, je pense, parce que c'est celui qui s'est révélé le plus pratique. Après, c'est toi qui vois.
 
brise-copeaux
Compagnon
comment déterminer exactement quelle épaisseur enlever (comme le préconise laboureau) pour retomber pile poil sans jeu et sans que ce soit trop serré ?
Salut,

Avec un plaquage fil d'étain ou plastique pour, c'est comme cela que l'on procédait avant dans le temps, avec un fil de plomb de 0.5.

@ +
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Haut