Tolérance de concentricité

  • Auteur de la discussion Funklife
  • Date de début
F
Funklife
Nouveau
Bonjour à tous,
je vois souvent sur des plans que je reçoit des tolérances de concentricité demandées sur une diamètre qui demande en référence A&B.
A étant un plan et B un autre diamètre.
Etes vous d'accord avec moi: ce qui est demandé est plus une localisation qu'une concentricité, non ?
Je comprends bien qu'il est demandé la localisation des deux diamètres projetés sur le plan Ref A mais est-ce juste ?
Merci d'avance pour votre aide

PS: J'ai regardé les normes, lorsque il apparait une double référence sur une concentricité, cela concerne uniquement deux diamètres et non un plan dans le référencement.
 
Dernière édition:
Dodore
Dodore
Compagnon
Bonjour Funklife
:bienven:
on va attendre d’autre avis mais effectivement , pour moi quand on parle concentricité c’est le centre d’un cercle ou d’un cylindre par rapport à un autre cercle ou cylindre , pas par rapport à une face . Dans ce cas peut être qu’on pourrait parler d’equerrage entre le cylindre et la face
 
Dernière édition:
F
Funklife
Nouveau
1615472312626.png

Concentricité de 0.02
 
brise-copeaux
brise-copeaux
Compagnon
Il est demander une concentricité de 0.02 que sur le plan B.
 
F
Funklife
Nouveau
Une concentricité sur un plan ? Pouvez vous développer svp ?...
 
V
vivesbenoit
Compagnon
Bonsoir en dessous du 32,10 dans le rectangle l’espèce de cercle dans un cercle avec 0,02 à côté
 
V
vivesbenoit
Compagnon
C’est le symbole à 3 traits horizontaux
Dans le rectangle du deuxième schéma
 
F
Funklife
Nouveau
Bonjour, sans vouloir t’offenser Vivesbenoit je pense qu’on sait tous reconnaître les symboles géométriques, on parle de la construction de ces derniers.
 
Dodore
Dodore
Compagnon
Pour apporter mon point de vu
Je propose ce lien
et on vois qu’il y a une concentricité par rapport à A et un équerrage par rapport à B
pour moi il devrait y avoir deux indications séparées
une avec concentricité par rapport à A
une avec perpendicularité par rapport à B
je propose pour ce cas l’exemple 7 de mon lien
31938181-F4C1-4E5F-A6AE-A4FB5591CDCD.jpeg

juste une remarque sur le dessin , je ne suis pas très doué mais j’ai pas trop compris la forme de la pièce
 
Dernière édition:
F
Funklife
Nouveau
Merci Dodore pour ta contribution.
En effet c’est ce qu’il faudrait, et c’est ce que fait la localisation à mon sens.
On est bien en présence d’une « coquille » sur le plan, j’ai remonté l’information au BE et on a modifié la tolérance par une concentricité uniquement et plus d’equerrage par rapport à la face.
(Je n’ai de tout le facon pas assez de hauteur pour gêner une perpendicularité propre en contrôle 3D)
Merci à tous
 
T
toffer81
Apprenti
Salut a tous! je confirme ce qui l'a déjà été ^^

la concentricité c'est un diam par rapport a un autre. (ou l'axe qui et implicite) le symbole pour une localisation, c'est le cercle avec une croix qui représente les axes.

Au taf on place une tolérance de localisation sans référence. Juste on autorise un décalage par rapport a l'axe du trou lui même (surtout perçage pour bride etc)

Une autre question sur le plan, le rayon de 0.1 au fond du Ø32.10, vous le tenez comment? y a des outils, plaquettes qui arrivent a sortir ca?
 
F
Funklife
Nouveau
Bonjour Toffer81,
Oui effectivement il existe des plaquettes ou des grains avec des petits rayons.
Pour info cette pièce est en graphite c’est vraiment une fabrication particulière.
Dodore j’essaie de te mettre un 3D lundi pour que tu imagine mieux la pièce (Je n’ai pas posté le plan complet... je n’ai pas le droit.
Bon dimanche !
 
relax
relax
Compagnon
Une autre question sur le plan, le rayon de 0.1 au fond du Ø32.10, vous le tenez comment? y a des outils, plaquettes qui arrivent a sortir ca?
C'est R 0,1 max donc tu peux utiliser une fraise sans rayon, une fraise standard
 
C
cynci01
Compagnon
Bonjour,

Pour mettre le bon critère de tolérance géométrique, il faut connaitre le besoin fonctionnel de la pièce et le rôle des surfaces. Dans l'hypothèse d'un centrage court dans le diamètre référence A (diamètre de faible hauteur) avec appui plan sur B, l'usage d'une localisation avec le plan B (3 degrés bloqués) indiqué en premier et ensuite le diamètre A (2 degrés bloqués) reste un point de rotation non nécessaire (à priori) pour bloquer les 6 degrés de liberté (isostatisme).
Cordialement
 
C
cynci01
Compagnon
Bonjour,

Merci, pour la vue 3D, cependant le choix d'une cotation bien adaptée se fait à partir d'une étude d'interface (petite étude 8-)) entre la géométrie à coter de cette pièce et celle de l'autre pièce venant se loger dedans. Est-il possible d'avoir une vue 3D ou un extrait de plan qui montre la partie de la géométrie de l'autre pièce venant se centrer. Un fichier step ou dxf utilisable dans catia me permettrait de bien expliciter la proposition de cotation (en MP si confidentialité).
Cordialement,
 
F
Funklife
Nouveau
Bonjour, merci pour votre contribution, malheureusement je ne peux pas et mon interrogation concerne plus une problématique récurrente que ce cas de figure précis.
Merci à tous pour votre aide
Bonne journée
 
L
lolo64230
Apprenti
Bonsoir,
Il est plus d'usage de prendre en première référence celle qui bloque le plus de degrés de liberté et qui offre la plus grande stabilité dimensionnelle. Dans notre cas, il s'agit de l'appui plan B. Les deux diamètres étant de faible hauteur, leur reconstruction est assimilable à un point.
Il vaudrait donc mieux considérer les centres des deux diamètres en projection sur B en localisant le Ø32,10 avec LOC|Ø0,02|B|A
 

Sujets similaires

Castor24
Réponses
52
Affichages
2 027
kiki86
kiki86
D
Réponses
54
Affichages
2 758
DimiDimDimi
D
Flavccw
Réponses
13
Affichages
1 469
Flavccw
Flavccw
J
Réponses
81
Affichages
4 235
Dodore
Dodore
T
Réponses
28
Affichages
9 419
toffer81
T
L
Réponses
16
Affichages
1 119
Bricoleur_69
Bricoleur_69
SULREN
Réponses
64
Affichages
2 750
SULREN
SULREN
Haut