[Synthèse] Huilage-Graissage-Lubrification

  • Auteur de la discussion yateri
  • Date de début
phil916
phil916
Compagnon
Merci, la réfection/fabrication de glissières oui c'est exactement ce à quoi je pensais :-D
En fait tu as recrée une des premières formules du Moglice, c'était bien de l'epoxy avec du MOS2.
Dans le "fluide 1000" ils ont remplacé le MOS2 par du téflon pour un gain antifriction très net (25%)
Je suppose que comme toi ils ont du constaté qu'il était aussi/plus? important de réduire la friction que de protéger contre l'usure ?...
Peut-être un mélange style 30%MOS2-70% PTFE ?

Jette un œil
J'arrête là le hors sujet :oops:

bon week-end sous le soleil
Phil
 
J
j.f.
Compagnon
L'air ? Rien du tout. C'est juste un vecteur et accessoirement ça souffle les copeaux.

En micropulvérisation, ce qui refroidit, c'est l'évaporation. Ce qui implique l'utilisation d'un produit à chaleur latente de vaporisation élevée. Eau, alcool.

S'il y a de l'air, mais que le liquide n'arrive pas, on s'en rend très vite compte !


MOS2 : quid de la corrosion ? (pas des plastiques, mais de l'acier ou de la fonte)
 
H
Hdx
Ouvrier
Merci a tous pour ces précisions !!! :smileJap:

J'en retiens donc que le plus simple est la lubrification a la graisse de silicone ou le spay de PTFE ...

Je conserverai le MoS2 pour les applications sur métal.
 
C
Chris TBD
Nouveau
Et pour continuer,

Bonsoir à tous

Ne serait il pas possible d'avoir un résumé pour 2 autres cas :

- l'huile de coupe (version entière et version soluble (pour ceux qui veulent des traces de rouilles entre la table et l'étaux !!! ou qui fraisent 20h par jour)

- le produit miracle (mélange de derrière les fagots) pour nettoyer les réservoirs totalement innaccéssibles (1m² x 5 cm d'épaisseur environ) contenant les très vieilles huiles (de coupe ou de lubrification)

Merci de vos conseils ou de vos résumés
(ca fait plus d'1 semaine que je cherche sur ce forum sans trouver mon bonheur mais en découvrant plein d'autres sujets plus que passionnant au fil des renvois divers - que du bonheur !)

Chris TBD
 
A
Guest
Bonjour tout le monde,

Sujet passionnant, et je tiens à vous donner ma technique... Certes, pas très cathodique, mais ça fonctionne... et puis j'ai pas de TV de toute façon. :|
Jusqu'à aujourd'hui, j'utilise un mélange d'huile de chaine de tronçonneuse + pétrole dés-aromatisé. 50/50 pour faire de l'acier, et 80% pétrole + 20% huile pour de l'alu par exemple. J'ai toujours bosser sur ma CN avec mon pinceau, et ma boite de margarine à moitié rempli de ce mélange. C'est assez efficace, ça pue pas trop, et le lendemain, lorsque le pétrole s'est évaporé, ça laisse un film très gras, qui protège bien la ferraille.

C'est d'ailleurs tellement pratique, que j'en prépare parfois 5 litres pour le pulvé' Berthoux... Et hop, me v'là parti dans la grange ou je stock ma ferraille et j'enduis tout ce qui à envie de rouiller ! Vu que c'est très liquide, ça se faufile partout, et je suis sur d'avoir mon film gras dessus, dessous, partout, c'est nickel.

J'hésite quand même un peu à faire 30l de mélange pour le bac de ma fraiseuse Lagun... Peut-être c'est risqué pour la pompe, ou pire, ça va bouffer la fonte de la fraiseuse par démolécularisation, et je vais me retrouver avec un tas de pignons, axes, manivelles, cables, etc...? :smt033
 
G
gaston48
Compagnon
Bonsoir,
Ce que tu préconises, lubrification et protection antirouille, je le pratique depuis bien
longtemps même pour la rectification et c’est l’idéal pour moi .
Avec plutôt de l’huile de moteur (neuve) que je trouve insensible au gommage par rapport
à une huile de glissière comme la Vactra 2 .
J’assimile l’huile de chaîne minérale à une huile de glissière concernant son aptitude au gommage
mais ce n’est peut être pas le cas je manque encore de recul.
L’autre inconvénient est l’évaporation inéluctable de la part de pétrole quand le réservoir n’est
pas suffisamment étanche sur certaine machine (celui de ma scie alternative par exemple),
ainsi qu’à chaque utilisation quand les surfaces imbibées sont importantes : table de fraiseuse etc.
j’ai observé aussi, au fur et à mesure de l’utilisation, une perte d’efficacité de la
désodorisation mais moins avec les pétroles récents, il y a peut être des variantes
avec une méthode par produits masquant ou une autre par distillation particulière ?
Je n’est pas éliminé l’émulsion de coupe avec un pulvérisateur à main pour les
usinages à fort dégagement de calories : gros perçage au foret par exemple ainsi
que des huiles de coupe entière véritables type sulfo-chloré au pinceau pour des usinages
difficiles : tronçonnage, filetage, taraudage etc
 
Vieux Rabot
Vieux Rabot
Nouveau
Re:

Hdx a dit:
Quel lubrifiant est le plus efficace pour les pignons de mon Sieg C2 ?

Les pignons sont en "plastique"
Il y a des pignons noirs (POM) et des blancs , genre Ertalon, je suppose......
Les blancs pour l'entrainement de broche par le moteur,
Les noirs pour la cascade de pignons d'entrainement de la vis-mère ...

Le MoS2 peut-il convenir pour les pignons blancs ?
NB : ils sont peu accessibles, il faut demonter la broche pour les atteindre.

Les noirs sont tres facilement accessibles, derrière le carter ...

Ne tirer pas sur l'ambulancier, mais le plus simple :oops:
du "gel" pour "relation intime" en vente au super marché du coin
et expliquer clairement à madame que même si tu passe énormément de temps avec "elle" (machine-outils) ce n'est pas pour ça :smt003
 
D
delorge64
Ouvrier
Salut, oui je sais je déterre un peu.
D'accord avec vous sur tout, SAUF SUR L'HUILE DE CHAINE DE TRONCONNEUSE!!!
Cette huile est faite pour lubrifier pendant un temps très court, quelques minutes maxi. J'ai lubrifié les guides de ma scie radiale avec, 2 mois après: scie bloquée, corrosion importante des guides... Je suppose donc qu'il n'y a pas d'additifs anti- corrosion dans ce type d'huile, inutile pour une chaine de tronçonneuse, indispensable pour des glissières de M.O.!
A bientot
 
patduf33
patduf33
Administrateur
Nous somme bien d'accord :-D , ça peu dépanner mais c'est pas le top :wink:
 
D
durasup
Ouvrier
bonjour,
il y à la quadra qui coute 17€ht les 5 litres, je ne trouve pas que cela soit €€€ ?
et ont est sure d'utiliser une huile qui n’endommage pas les machines ni les palliés ni les glissières, les adaptation ne sont pas toujours bien supporté et quand le mal est fait, les petite économie paraisse bien inutile
 
G
Gilcat
Nouveau
Bonjour,
Attention, l'huile de chaînes n'est absolument pas recommandée pour les glissières, elle ne contient pas les additifs nécessaires pour résister à la pression. En règle générale, les huiles de chaînes sont faites avec des huiles recyclées dans lesquelles on ajoute un agent filant. En dépannage, alors, mais uniquement !
Pour les huiles glissièeres on utilise en général une viscosité de 68 cst (parfois 220 cst, surtout sur glissières verticales) il y a la Quadra, mais aussi la SONIGLISS 68 d'IGOL INDUSTRIE, la DROSERA MS 68 de TOTAL, la Vactra 2 de Mobil, etc....
Pour le prix entre 3 et 4 € HT en bidon de 5 litres.

Cdlt
 
M
moissan
Compagnon
je confirme pour l'huile de tronconeuse ! c'est la pire mauvaise qualité d'huile disponible dans le commerce : elle est faite pour etre perdue rapidement

l'huile moteur n'est pas plus chere et contient des aditif anti corrosion qui la rend plus efficace

j'achetait de l'huile de tronconeuse quand on la trouvait beaucoup moins cher que l'huile moteur , juste pour avoir l'huile la moins chere possible quand il en faut beaucoup ... maintenant on en voit vendre de l'huile de tronconeuse aussi cher que l'huile moteur ...

l'aditif filant de l'huile de tronconeuse lui permet de rester ou il faut même avec la grande vitesse de la chaine : inutile pour les glissiere ... l'aditif filant etant aussi collant et gommant , plutot nuisible

autre precision pour huile de broche :

quelle broche ? il y été preconisé de l'huile très fluide genre amortisseur : il faut preciser que ce n'est que pour broche a grande vitesse ... pour vitesse plus faible et forte charge de l'huile trop fluide sera une catastrophe : il faut de l'huile moteur

c'est le probleme des histoire d'huile il y a des tas chose vraie dans un cas qui deviennent fausse ailleur

il a été dit aussi de mettre de la 80w90 la ou il y a des engrenages ... pas forcement , tout depand comment il sont calculé : certain constructeur automobile on preferé mettre des engrenage un tou petit peu plus gros avec de l'huile moteur 15w40

pour les moteur de bateaux il est courant de faire les reducteur et inverseur prevu pour huile moteur et non huile de boite 80W90 ... l'huile moteur etant plus fluide ça donne un meilleur rendement , même si les engrenage doivent etre un peu plus gros

pour les tracteur agricole c'est pire : la plupart des tracteur on une boite de vitesse remplie avec de l'huile hydraulique , pourtant encore moins bonne pour les engrenage ... mais il y ont mis des engrenage assez gros

donc il faut connaitre les intention du concepteur de la machine pour y mettre la bonne huile

le probleme de la 80W90 c'est que c'est 80W90EP , le EP voulant dire extreme pression avec aditif incompatible avec le bronze et surtout mauvais avec les roue et vis sans fin qu'il y a souvent dans les machine outil

donc sans preconisation precise il vaut mieux mettre de l'huile moteur que de la 80W90EP
 
O
Oltec oltip
Nouveau
Pour ceux qui recherchent différentes huiles et graisses techniques dans tous les conditionnements, je peux vous trouver ce que vous cherchez. C est mon métier depuis 20 ans.
:o
 
B
basilic
Compagnon
J'ai trouver un vendeur d'huile sur la bay mais je suis un peu perdu avec les references d'huile...

En effet il y a plein d'huile ISO XX avec des lettres devant, j'ai cru comprendre que l'huile de glissiere était par exemple la CGLP ISO VG 68

Mais pour les boites d'avance et principale je suis un peu perdu entre les différentes dénomination

CGLP: Huiles spécialement formulées pour la lubrification des glissières de machines-outils. Renforcées par des additifs spécifiques leur conférant d'excellentes caractéristiques antifrictions, anti stick-slip et une grande adhésivité. Haute filtrabilité et excellente désémulsion. Grades 32 et 68 utilisables pour les circuits mixtes hydraulique-glissières

HLP: Huile hydraulique hautes performances

HLP-D: Huile hydraulique détergente à base minérale efficace contre la corrosion, le vieillissement de l'huile et l'usure. Les propriétés détergentes diminuent la formation de dépôts dans le système hydraulique et empêchent ainsi les problèmes d'agglutination. Les huiles HLPD présentent la caractéristique particulière de pouvoir être chargées avec un certain volume d'eau sans causer de problème au système hydraulique.

VDL (je suppose equivalent a VD-L): Huiles minérales hautement raffinées renforcées avec des additifs spécifiques pour la lubrification des compresseurs d'air alternatifs ou rotatifs et pour les pompes à vide. Grade de viscosité suivant recommandations constructeurs

Si quelqu'un peu l'éclairer
 
V
Vinces
Apprenti
Re:

KY260 a dit:
Pignon, boite de vitesse dans carter :

- Huile de voiture 15W40, trouvable partout.
- Huile GL4 ? Nom commun ? Trouvable dans tout bon centreAuto.
- Huile 80w90 (boite de vitesse) ? Trouvable dans tout bon centreAuto.
- Autre chose

là, y'a un os.
la 80W90, c'est de l'huile de boite.
la GL4, est une norme d'huile de boite, il y a egalement la GL5 plus moderne, toujours avec la denomination 80W90.
regarde sur les arrieres de bidon, c'est noté.
Par contre, rien à voir avec une 15W40 qui est une huile moteur, donc qui ne resiste pas bien aux extremes pressions.

Sinon, pour l'huile de ricin, chez le pharmacien.
Pour les huile de Boites la GL4 est une huile passe-partout, par contre la GL5 contient des additifs qui n'aime pas du tout le bronze, donc si vous avez des paliers en Bronze ---> GL4

j'utilise la GL4 dans la boite de ma Jeep M201 (licence Willys) car il y a justement des pièces en bronze dans ces boites, Depuis 17 ans que je l'ai pas de soucis avec ces huile GL4
 
H
howard
Nouveau
yateri a dit:
5 Pignon, boite de vitesse dans carter :

- Huile norme GL4 ou GL5 (plus récente). Dénomination 80w90. Trouvable dans tout bon centre auto.
- Huile hydraulique, trouvable dans un commerce agricole / machine à outils ?

Quelque chose m'interroge :
la viscosité d'une huile hydraulique agricole est de 46 à 40°C, 137 à 20°C, 30 à 100°C
celle d'une huile type 80W90 est de plus de 100 à 40°C, et 15 à 100°C, je n'ai pas trouvé son indice à 20°C

Du coup je ne sais laquelle privilégier, en pensant notamment aux démarrages en hiver dans un atelier non chauffé...

D'autre part, il me faut de l'huile pour la poupée fixe, dans laquelle il y a des éléments en bronze. Pensez-vous qu'une huile pneumatique iso22 pourrait convenir ?
 
R
rabotnuc
Compagnon
une poupée fixe contient des engrenages (s'il y a un harnais) et des roulements de précision, il faut donc une huile utilisable pour engrenages et les roulements. Arrétez de faire une fixette sur le bronze, avant que les fourchettes soient bouffées vous serez morts. Une huile hydraulique convient bien, respectez surtout la viscosité préconisée par le fabricant du tour, parce que les roulements sont à faible jeu, c'est tout.
Une huile pneumatique n'a rien à faire dans une boite ou une poupée fixe.
de la shell omala si vous voulez, mais surtout pas en viscosité ISO 220 , sauf si c'est expressément spécifié par le fabricant du tour; au mieux vous allez faire surchauffer le moteur et la poupée fixe, au pire vous allez casser quelque chose. Pour la même raison, évitez les huiles EP. Puisque vous citez Shell, vous avez de la Tellus qui correspond à ce type d'usage avec les viscosités qui conviennent, idem dans les autres marques d'huile.
Les viscosité recommandées pour les poupées fixes dépassent rarement iso 32 ou 46,
Si vous voulez utiliser des huile voitures, il y a sur le forum les tableaux de correspondance des différentes normes avec les normes iso.
 
Dernière édition:
R
rabotnuc
Compagnon
j'ajouterai que le problème du bronze se pose surtout pour les mécanismes contenant une vis sans fin avec une roue bronze , ou contenant des paliers bronze, parce que le coin d'huile chauffe (parfois) et c'est la chauffe qui entraine la corrosion par dégradation des additifs.
 
R.2087
R.2087
Compagnon
salut

une poupée fixe contient des engrenages (s'il y a un harnais) et des roulements de précision, il faut donc une huile utilisable pour engrenages et les roulements. Arrêtez de faire une fixette sur le bronze, avant que les fourchettes soient bouffées vous serez morts. Une huile hydraulique convient bien, respectez surtout la viscosité préconisée par le fabricant du tour, parce que les roulements sont à faible jeu, c'est tout.
Une huile pneumatique n'a rien à faire dans une boite ou une poupée fixe.
de la shell omala si vous voulez, mais surtout pas en viscosité ISO 220 , sauf si c'est expressément spécifié par le fabricant du tour; au mieux vous allez faire surchauffer le moteur et la poupée fixe, au pire vous allez casser quelque chose. Pour la même raison, évitez les huiles EP. Puisque vous citez Shell, vous avez de la Tellus qui correspond à ce type d'usage avec les viscosités qui conviennent, idem dans les autres marques d'huile.
Les viscosité recommandées pour les poupées fixes dépassent rarement iso 32 ou 46,
Si vous voulez utiliser des huile voitures, il y a sur le forum les tableaux de correspondance des différentes normes avec les normes iso.

Là pour le coup, suis entièrement d'accord !!!
et ça m’étonnerait fort que l'on met de l'huile avec une viscosité de 220 dans la poupée d'un tour !!!
ou alors, c'est vraiment un putain de tour monstrueux !!!
inutile de vous dire qu'une huile de 220 de grade, dans la température ambiante d'un garage ou d'un petit atelier en hiver, n'est pas là de passer dans le dédale de réseau de capillaires et de gouttières d'une poupée fixe, sans compté que la petite pompe à piston va avoir un mal de chien à aspirer le précieux fluide ...

au mieux, une bonne huile hydraulique ISO 32 ou 46 fera bien l'affaire, au pire de la 80w90 mais l'idéal, c'est de suivre la préconisation du constructeur et même si l'on a une vieille bécane dont le constructeur a préconisait une huile qui n'existe plus, y'a bien son équivalence quelques part !!!

A++++++++
 
phil916
phil916
Compagnon
C'est jamais assez détaillé et là c'est juste parfait ! grand merci:smt023
 
Charly 57
Charly 57
Compagnon
Bonsoir
Je cherche une huile ISO 220 pour mes glissières de fraiseuse.
Vu le document, puisque mes glissières ne chauffent pas et restent à environ 20°C, je crois que je peux choisir une huile MOTEUR SAE 30 (ou SAE 40) ou alors une huile TRANSMISSION ENGRENAGE 85W ou 90
Si j'ai tout bon dans mon raisonnement, cela m'ouvrira du choix dans la quantité de conditionnement et peut être dans les prix.
Selon vous est ce que je fais fausse route ?

A vous lire. Merci
 
phil916
phil916
Compagnon
c'est la correspondance qu'indique ton document.
probable que les additifs ne sont pas les mêmes mais est-ce gênant ?
je pense à ceux qui rendent l'huile de glissières plus filante (très adhérente) pour les parois verticales ?
au pire tu devras lubrifier plus régulièrement (ou mélanger une petite proportion d'huile de chaine de tronçonneuse? qui est une ISO150 et est très filante)
test et tu nous diras :-D
 
Charly 57
Charly 57
Compagnon
Merci phil pour ton avis.

Je crois que plus une huile est visqueuse, mois elle a tendance à couler.
Pour une glissière, l'huile utile devrait rester en place entre les deux parties en frottement. La couche utile est trés mince, je crois que c'est quand il y en a trop que ça doit couler en étant poussé par le chariot sur la glissière ( un peu comme un bulldozer qui pousse tout ce qui est pris par la lame, ce qui est dessous la lame, reste en place ). L’huile de tronçonneuse, j'aime pas, car elle colle tout et apres il faut forcer sur les manivelles pour déplacer les chariots !!!.

Je vais attendre quelques autres avis avant d'acheter mais je pense que ça devrait satisfaire mon usage de bricoleur...
 
phil916
phil916
Compagnon
pour avoir testé le coté très filante de l'huile de tronçonneuse c'est pour ça que j'ai écris une >petite< proportion :wink:
pour nos usages tant qu'il y a de l'huile, quelle quelle soit, la durée de fonctionnement sera probablement supérieure à la notre :mrgreen:
 
R
rabotnuc
Compagnon
ce qu'il faut c'est huiler souvent, bannir tout fonctionnement à sec. Si tu hésites entre les huiles , achètes de l'huile pour glissière...:)
c'est dommage que tu te réveille un peu tard , il ya eu ça pendant 3 semaines dans la rubrique "vente"
Huile glissière DROSERA MS 220
 
Dernière édition:

Sujets similaires

V
Réponses
24
Affichages
844
laboureau
laboureau
mecanicpassion
Réponses
0
Affichages
7 093
mecanicpassion
mecanicpassion
Haut