Remplacement roulements clône x2

MCrevot
Ouvrier
1 Janvier 2016
448
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour,

A l'occasion de la réalisation d'un alésage sur ma petite fraiseuse Multirex X2, j'ai constaté que ma broche présentait un jeu de près de 5/100 en X et rien de mesurable en Y ; du coup, alésage ovale ...

Après quelques recherches, et plans de l'engin sous les yeux, je décide de remplacer les roulements de broche (2x6206) par des roulements coniques (2x30206).

Démontage un peu chaud (surtout le roulement du bas et les clavettes), mais c'est fait : tige filetée de 12 et les cales qui vont bien, très gros serre-joint pour le récalcitrant, et burin pour les clavettes) ; et évidement, surprise, les 2 doc que j'ai (l'une en très bon anglais, et une trad en français provenance Multirex) annoncent sur leur plan 2 roulements identiques type 6206, alors qu'en réalité il y a un 6206 en haut,

IMAG2473.jpg


et un autre bidule en bas :

IMAG2472.jpg


En tous les cas, ces 2 roulements sont en pré-contrainte, ça ne me semble pas vraiment mécanique et je ne suis pas très étonné qu'un jeu soit apparu !

Maintenant, il faut remonter, voilà les roulements de remplacement et la broche d'accueil :

IMAG2475.jpg


J'ai plusieurs questions :
1) je compte remonter les 2 cages en chauffant le corps de la tête (c'est de la fonte) au four à 60°C, et en refroidissant les cages au congelo à -19°C : ça vous semble correct ?
2) idem pour le roulement du bas sur la broche : correct ?
3) et pour le graissage, j'envisage d'utiliser de la graisse universelle au lithium de chez 3 en 1, ça va ?

j'espère vos réponses, car cette étape m'inquiète un peu !

Michel
 
Dernière édition:
MCrevot
Ouvrier
1 Janvier 2016
448
  • Auteur de la discussion
  • #3
Pardon, j'ai franchement pataugé !
 
Jmr06
Compagnon
14 Février 2017
1 488
Cannes
et un autre bidule en bas
C'est sûr qu'un rigide à bille d'un côté et un oblique de l'autre, c'est bizarre.

Une autre chose qui me surprend, c'est que si je comprend bien, les cages sont montées à la presse sur la partie fixe et glissant sur la broche mobile. Il me semble que j'avais appris qu'il fallait faire le contraire. C'est comme cela sur toutes les fraiseuses ?

Pour répondre à une des questions, chauffer l'alésage et refroidir l'arbre, c'est un grand classique qui facilite énormément le montage. Avant de tenter le montage, je mesure toujours le plus précisément que je peux les côtes, pour apprécier l'interférence et déterminer à combien il faut refroidir/chauffer et s'il prévoir la presse. Mais je suis un grand anguoissé quand je fait ce type de montage :roll:
 
MCrevot
Ouvrier
1 Janvier 2016
448
  • Auteur de la discussion
  • #5
Je n'ai pas l'impression que ce roulement du bas soit oblique, juste ouvert d'un côté ???

Alors, oui, les cages sont montées serrées, mais le montage sur la broche aussi ! Tout faux.

Tu dis évaluer l'interférence ; comment fais-tu pour en déduire, à température ? Car je n'ai pas de presse, juste ma tige filetée de 12 ...

Michel
 
mickbzh
Ouvrier
13 Septembre 2016
403
(29)
Bonjour.
Le 2em roulement est bien un roulement à bille à portée oblique, normalement monté par paire, soit en montage en "O" ou en "X", dans tous les cas, si tu passes en roulement à rouleaux coniques, ils faut que la bague intérieure soit montée glissante pour pouvoir le pré-contraindre avec un écrou type KM
 
Jmr06
Compagnon
14 Février 2017
1 488
Cannes
comment fais-tu pour en déduire, à température
Je mesure l'interférence (enfin, j'essaie) et je compte 10x10-6 de cefficient de dilatation thermique. L'interférence doit être inférieur au diamètre x coefficient x écart de température.
 
PUSSY
Lexique
25 Octobre 2010
5 504
FR-17800 Charente maritime
Bonjour,

La règle générale est que la bague mobile par rapport à l'effort (radial) doit être montée serrée.
Dans le cas d'une broche de fraiseuse, l'effort est fixe et la broche tourne, c'est donc la bague intérieure qui doit être montée serrée.
Dans le cas de montage de paire de roulements (à billes à contact oblique ou à rouleaux coniques), il y a deux montages :
en "X" ou en "O".
C'est le montage en "O" qui offre la meilleure rigidité du fait de l'écartement des points virtuels d'application des efforts.
Pour que le réglage du jeu soit possible (et accessible), il faut pouvoir rapprocher les deux bagues extérieures (montées glissantes) l'une de l'autre (et bien sûr qu'il y ait une entretoise entre les deux bagues intérieures).
Ce montage (en en "X") est bien cohérent avec la règle générale citée plus haut.
Dans un montage en "O", il faut rapprocher les bagues intérieures l'une de l'autre (avec une entretoise sur les bagues extérieures), et on est en contradiction avec la règle précédente.
En ce cas, la bague intérieure le plus près des efforts est montée serrée

dans tous les cas, si tu passes en roulement à rouleaux coniques, ils faut que la bague intérieure soit montée glissante pour pouvoir le pré-contraindre avec un écrou type KM
Faut, UNIQUEMENT dans le cas d'un montage en "X", mais là, on est en contradiction avec la règle générale !
et en refroidissant les cages au congélateur à -19°C : ça vous semble correct ?
Refroidir au congélateur est une solution, pas toujours nécessaire :
Vu que c'est la bague intérieure qui doit être montée serrée, il faut la dilater pour la monter sur l'arbre (chauffer à l'huile à 60-80°C).
Si tu mets une pièce au congélateur pour la rétrécir, mets la dans un sac en plastique pour minimiser le dépôt de givre qui induira une oxydation future et/ou badigeonnes-la de graisse.
Tiens nous au courant.

Cordialement,
PUSSY.
 
Dernière édition:
MCrevot
Ouvrier
1 Janvier 2016
448
  • Auteur de la discussion
  • #9
@mickbsz : oui, j'ai toilé la portée du roulement haut, j'en suis à 3/100 de jeux, ça glisse gras, c'est ok pour la pre-contrainte.

@Jmr06 : merçi, la réponse que j'espérai, donc avec un alésage de 30, un écart de temp de 80, il faut un diamètre d'arbre compris entre 30 et 30.024, c'est ça ?


Sinon, côté graissage, vous pensez que ma graisse lithium conviendra ?

Michel
 
MCrevot
Ouvrier
1 Janvier 2016
448
Pas vu ta réponse, Pussy, pardon.

Si j'ai bien compris, je vais devoir faire un montage en X (les petits diamètres en vis à vis), d'ou bague du haut glissante ;
Édit : non, je dis une ânerie, montage en O ; les bagues externes montées serrées, "ouvertes" vers l'extérieur, bague interne basse serrée sur la broche, et bague interne haute montée glissante.

Pour le remontage, ce sera, ceinture et bretelles, c'est parti avec le sac en plastique, merci pour l'astuce !

Michel
 
Dernière édition:
coredump
Compagnon
8 Janvier 2007
4 185
FR-06
60°C sur la fonderie ca suffit, avec la cage au congel elle tombe littéralement dans l'alésage.
Je vois que tu as aussi toilé le haut c'est ce qu'il faut faire.
N'oublie pas que les roulements sont plus épais, donc il faut recaler la transmission (poulie ou engrenage).
J'ai aussi fait un cache alu avec un joint téflon tout juste glissant, ca évite que les poussières ne contamine les roulements.
Pour la graisse, si tu ne trouve pas une graisse dédiée broche/roulement, tu as la graisse XAD Ront qu'on trouve en GSB et qui n'est pas trop mal (bonne adhérence et néanmoins fluide).
 
mickbzh
Ouvrier
13 Septembre 2016
403
(29)
Bonjour,

La règle générale est que la bague mobile par rapport à l'effort (radial) doit être montée serrée.
Dans le cas d'une broche de fraiseuse, l'effort est fixe et la broche tourne, c'est donc la bague intérieure qui doit être montée serrée.
Dans le cas de montage de paire de roulements (à billes à contact oblique ou à rouleaux coniques), il y a deux montages :
en "X" ou en "O".
C'est le montage en "O" qui offre la meilleure rigidité du fait de l'écartement des points virtuels d'application des efforts.
Pour que le réglage du jeu soit possible (et accessible), il faut pouvoir rapprocher les deux bagues extérieures (montées glissantes) l'une de l'autre (et bien sûr qu'il y ait une entretoise entre les deux bagues intérieures).
Ce montage est bien cohérent avec la règle générale citée plus haut.

Faut, UNIQUEMENT dans le cas d'un montage en "X", mais là, on est en contradiction avec la règle générale !

Refroidir au congélateur est une solution, pas toujours nécessaire :
Vu que c'est la bague intérieure qui doit être montée serrée, il faut la dilater pour la monter sur l'arbre (chauffer à l'huile à 60-80°C).
Si tu mets une pièce au congélateur pour la rétrécir, mets la dans un sac en plastique pour minimiser le dépôt de givre qui induira une oxydation future.
Tiens nous au courant.

Cordialement,
PUSSY.
Je n'ai, je crois, jamais vu de montage en "O" pour des roulements à rouleaux coniques du moins en machines outils, les broches de tour Cazeneuve sont montées en X, avec un montage glissant de la bague intérieur du roulement arrière + rondelle belleville (dilatation à chaud) et écrou de type KM. Pour les montages en "O" que j'ai eu l'occasion de rencontrer ( roulement à billes à portée conique), on monte des roulements en doublette ou triplette qui sont appairés pour un montage sans réglage (les cages intérieures ou extérieures sont montées en butée mécanique), c'est la référence de la doublette (ou triplette) de roulements qui donne la valeur de pré-contrainte et l'angle de portée des billes.
 
mickbzh
Ouvrier
13 Septembre 2016
403
(29)
1212 0003 - 13383 w_tcm_12-116209.png

Image " SKF", montage en "O" d'une broche en triplette, la pré-charge se fait par le serrage de la bague intérieur du dernier roulement à portée oblique.
 
MCrevot
Ouvrier
1 Janvier 2016
448
Bonsoir,
Sur la tête de la x2, montage en O obligé, malgré que le corps soit fixe et l'axe mobile ... conception peu orthodoxe mais je n'y peux rien, c'est comme ça !

@coredump : oui, j'ai bien noté l'écart d'épaisseur (16 à 17.5), en haut je vais raccourcir la bague d'appui, et en bas, j'ai déjà refait le cache, en delrin, l'original était suffisamment épais.

Michel
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Haut