Réflexion sur la conception d’une fraiseuse et d’une future

  • Auteur de la discussion yannick.scher
  • Date de début
booddha
booddha
Compagnon
Re: Réflexion sur la conception d’une fraiseuse et d’une fut

stanloc a dit:
Moi c'est comment réussir une installation des rails de guidages linéaires sur les bords de l'IPN lorsqu'on n'a pas un atelier complet et des gars compétents pour faire le boulot.
Hé oui, c'est parfois ce qu'il manque, l'imagination. On serait surpris de voir ce que l'on peut faire avec un simple tuyau et de l'eau.
stanloc a dit:
Accessoirement comment un particulier se procure un bout d'IPN de 180 cm dans cette section et le manipule ?
En faisant comme moi par exemple, en allant chez le ferrailleur (et pourtant je n'ai aucune compétences pour aller chez le ferrailleur) et charger le dit bout dans le véhicule adéquat (et pourtant je n'ai pas les gars compétents pour le faire).
Certains contournent les montagnes, d'autres les escaladent, d'autres encore passent à travers, et certains restent au pied.
stanloc a dit:
Dessiner c'est facile ; passer à la réalisation c'est une autre histoire.
La tour Eiffel a été dessinée avant d'être montée, c'est d'ailleurs pourquoi elle a été montée si vite.
Le Concorde c'est pareil, et sans informatique.
Enfin des tas de trucs dessinés d'abord PUIS réalisés.

Avec toi, rien n'est possible si on n'est pas bardé de diplômes multi-confessionnel et sans une ou des usines derrière soi.
Les carottes sont cuites? Il faut aller les cueillir
 
F
Francois59
Apprenti
Re: Réflexion sur la conception d’une fraiseuse et d’une fut

Puisqu'on est en train de discuter de machines de 17 tonnes, et du déplacement de machines:

Quelques poids et dimensions usinables de fraiseuses amateur , genre made in china :
BF 20L , 115 kg , 175mm * 480mm
BF30 , 265 kg , 200mm * 450mm
BF46, 480kg , 250mm * 500mm

On voit que ces machines ont pratiquement la même course en X. Diffèrent la course en Y (le porte à faux, puisqu'il s'agit de fraiseuses conventionnelles) et le poids.

La question à 2 sesterces, comme dirait Astérix, c'est le pifométrage du poids d'une machine de dimension usinable 300mm * 1200mm ????

Perso, je pense qu'un poids de 1000kg à 2000kg est réaliste. Et si les prévisions sont en dessous, je pense qu'au aura du mal à usiner avec la même qualité , si l'on peut dire, qu'une fraiseuse hobby made in china...

NB La CNX 3 axes Huron (SX 4 )qui usine 300mm * 400mm pèse 4400 kg...
 
cantause
cantause
Compagnon
Re: Réflexion sur la conception d’une fraiseuse et d’une fut

Bonjour,

Je suis d'accord avec Moissan, L'ipn ne me paraît pas non plus la section la plus intéressante.

Ceci dit, j'ai parfois du mal à comprendre ce problème d'approvisionnement en matière première dès que ça devient un peu plus "sérieux". J'habite un coin perdu de la Belgique, et s'il me faut un morceau de 2 m d'IPN de 300, je passe chez le marchand de métaux local et il m'en dépose un morceau devant chez moi le mercredi (commande passée au plus tard le mardi midi), tout neuf. Je n'ai que les tarifs de ses IPE (20% plus léger que l'ipn), en 300 mm c'est 49,28€/m je suppose raisonnablement que l'IPN 300 est aux environ de 60€/m, et pèse 110kg pour un morceau de 2m, que je peux même aller chercher avec ma remorque et l'avoir de suite. Etant frontalier, je vais parfois faire ce genre de courses en France et des établissements similaires existent, donc un morceau d'IPN de 300 ça doit pouvoir ce trouver sans trop de problème.

Ceci dit, comme Moissan, j'opterais aussi pour un profilé fermé, un carré, ou même un tube, sur ce dernier seraient soudés deux cornières pour recevoir les portées sur lesquels sont posés les rails à billes (ou a rouleaux), une fois les soudure faites, il suffit de l'amener chez une entreprise spécialisée dans le traitement des pièces soudées pour en libérer les contraintes, et ensuite dans un atelier de rectification pour usiner les portées.
On pourrait vite croire que ce procédé va être coûteux, ou que les professionnels vont lui claquer la porte au nez, mais je n'y crois guère... Le détentionnement des contraintes n'est pas un procédé très coûteux, en demandant gentiment et en acceptant de leur laisser la pièce le temps qu'ils aient un trou à combler dans le four je ne pense pas que la note sera si élevée, idem pour la rectification, en acceptant de faire le "bouche-trou". Bien entendu, inutile de contacter les sociétés par e-mail pour solliciter ce genre de service, un coup de téléphone ou mieux une petite visite un vendredi après-midi ouvrira bien plus de portes qu'on ne pourrait le croire. J'ai toujours été bien reçu dans de grandes entreprises, mais j'ai toujours pris le temps de préparer ma leçon, leur ai fait comprendre que je n'exigerais pas le même délais qu'un client normal, et leur parler de ces projets suscite généralement l'enthousiasme.

Le fait de remplir le profilé avec du béton, et un agent expansif pour prendre en sandwich une feuille de d'élastomère absorbant les vibrations est abordé en détails dans cette thès (partielle) de doctorat:

Principles of rapid machine design

Gentiment amenée sur usinages.com par Coredump remise au premier plan par Gaston48 dans le sujet sur la CNC en profilés soudés de kro, les mathématiques n'y sont pas très techniques donc il ne faut pas hésiter à la lire, il y a des choses très intéressantes à en tirer!

Pour ce qui est du poids, tant qu'on a un accès facile à l'atelier, quelques tonnes de plus ou de moins... Je comprends qu'en appartement on doive faire des compromis, mais il y a aussi de nombreux membres qui ont un accès à la rue depuis leur atelier, pourquoi donc de fixer des limites inutiles.
Pour ce qui est du poids des machines "industrielles", il faut aussi bien se dire que c'est un marché féroce, avec, comparativement à des secteurs comme l'automobile, des volume limités et peu de contrainte de poids ou d'encombrement sur certains sous-ensembles. Les frais de développement coûtent chers, un ingénieur dans un bureau d'étude doit coûter au moins 4-500€/jour à l'entreprise et souvent beaucoup plus, donc il faut qu'il rapporte au moins ce montant là, et avec 400-500€ on a part contre beaucoup de fonte, résultat des courses, on dimensionne encore aujourd'hui pas mal de trucs à l'oeil, ce n'est pas optimal, mais au final ça revient moins cher que d'occuper un BE pendant trois mois à grapiller 100kg par ci, ou 50 kg par là, et prendre le risque qu'ils se plantent en prime. C'est pareil dans de nombreux domaines, l'informatique par exemple, où ça revient bien moins cher de faire des codes "moyennement" optimisés et d'augmenter les ressources que de peaufiner comme on le ferait dans certaines applications embarquées, "time is money" comme on dit.

Yannick.scher, as-tu des problèmes d'accès qui handicapent une construction lourde? Ca aiguillerait un peu les participants sur ce qui est envisageable ou pas.

Bonne continuation.

François
 
S
stanloc
Compagnon
Re: Réflexion sur la conception d’une fraiseuse et d’une fut

La preuve est là qu'il faut commencer par établir un cahier des charges complet pour donner les besoins et tout le contexte dans lequel se trouve l'initiateur du projet afin que chaque intervenant ne donne pas ses solutions pour chez lui mais les solutions aptes à satisfaire le cahier des charges.
Stan
 
Y
yannick.scher
Nouveau
Re: Réflexion sur la conception d’une fraiseuse et d’une fut

lors du lancement du sujet, j'avais dis "C’est avec ces questions que je compte « édifier » le cahier des charges pour éviter de me planter"...
dans mon boulot, il y a le client, qui pense vouloir; nous qui pensons proposer, et c'est en discutant que l'on se rend compte que l'on a oublier beaucoup de choses, et d'autres qui deviennent inutiles...
bref, j'ai une remorque, une girafe pour la décharger, même un palan électrique; et une pelleteuse de 7T5 qui devra être revendue une fois ma maison finie! mais je n'accède pas à mon atelier avec le bras de la pelle... pour le fraiseuse, 1T risque d'être beaucoup, 500Kg, c'est déjà plus envisageable...
un tube carrée est meilleur qu'un IPN? OK, on prendra un carré pour rectangle...
le remplir de béton? le poids n'est pas plutôt là pour accusé les accélération et décélération? il est certain que ma CNC ne sera pas aussi rapide qu'un HURON ou DECKEL....

pour la recherche de précision, il ne faut pas plutôt que la machine soit rigide? là c'est du statisme
pour la dynamique, là il faut (ou pas) du poids.... c'est comme une presse et ses masses en mouvement...

imaginons que je parte sur un tube rectangulaire, je pourrais l'essayer vide, puis je le remplie avec du sable, et on verra si il y a du mieux... non?
après, pour le tube carrée il y a ce post: https://www.usinages.com/threads/structure-mecano-soude-et-resine.16996/
un triangle par rapport à un carré, moi, je préfère le carré.... si quelqu"un maîtrise les simulation sous solid, je peut faire les dessin (SW 2012) et lui envoyer...

après pour l'usinage, je travaille avec quelques sous-traitants; il serait possible de voir avec eux ce qui est possible....

faut juste encore trouver un fournisseur dans mon coin...
 
Dernière édition par un modérateur:
M
moissan
Compagnon
Re: Réflexion sur la conception d’une fraiseuse et d’une fut

pour la rigidité tube triangulaire ou carré il n'y a pas de difference fondamentale ... mais il n'y a que les tube carré ou rectangulaire qui existent tout fait

les gros tube caré sont assez precis : pour usiner des porté corecte il suffit d'usiner très peu ! quelques dizieme de mm ou même parfois rien du tout

pour certain type de cnc de precision moyenne il est possible de visser un rail a bille directement sur une face du tube carré : le controler quand même serieusement pour choisir la meilleure face

je prefere eviter les soudure : ça produit des deformation d'ensemble , et n'est pas forcement plus rigide que des bon assemblage vissé

j'ai fait des soudure pour de la mecanique agricole ou travaux public ou il y a des effort beaucoup plus violent qu'en machine outil et ou la precision n'a pas la même importance : c'est du genre piece droite qui se tord de 2° a cause d'une soudure et qu'on redresse a la presse avant la suite du montage

pour l'instant je n'ai que mes machines de 1900 tout en fontes ... je vais peut etre faire une fraiseuse cnc portique tout en tube carré vissé utilisant les face brute des tube carré comme glissiere , avec des patin en bronze ou en nylon ... il y aura un peu plus de frotement que des bille , mais les moteur puissant sont moins cher que les rail a billes
 
carlos78
carlos78
Compagnon
Re: Réflexion sur la conception d’une fraiseuse et d’une fut

Bonjour YANNICK,

Ce que j'ai compris dans l'expression de vos besoins :

- Votre CNC est destinée à usiner du métal, mais plutot des petites pièces pour des maquettes de train.
- Une côte d'encombrement de cette CNC est dimensionnante : 800mm max en profondeur.
- Vous ne voulez pas de copeaux au niveau des rails en X.
- Vous voulez une structure dégagée aux extrémités de l'axe X
- Un poids maxi de 500Kg.
- etc ...

Une reflexion me vient à l'esprit : A part, le magasin d'outils, j'ai l'impression que vos objectifs d'usinage seraient atteints en transformant une petite fraiseuse classique en CNC. Au niveau budget final, je crois que ce serait très proche.

Ceci étant dit, votre CNC m'intéresse pour l'originalité de sa structure, ce pourquoi je m'incrit à votre post.

Carlos78
 
S
sativa55
Ouvrier
Re: Réflexion sur la conception d’une fraiseuse et d’une fut

Bonjour,

Quelque photos d'une machine qui est passée sur LBC, si ça peut donner des idées.

*old link*

*old link*

*old link*
 
Y
yannick.scher
Nouveau
Re: Réflexion sur la conception d’une fraiseuse et d’une fut

entre les optimistes et les sceptiques, il n'y a plus tant de différences que cela! et on avance et le cahier des charges s'édifie!
sativa 55, merci pour tes photos, ça me fait penser au BUSCH que l'on a chez nous pour l'usinage des rainures de clavettes...
à part les collisions, nous n'avons jamais eu de soucis avec les axes... en fait, c'est exactement ce type de machine que je voudrais!
pour l'axe Y, je ne sais pas encore par contre comment positionner l'ensemble rail/patin (si j'ai le temps ce soir, je le modéliserais)
par contre sativa 55, que veut dire LBC?

carlos 78, tu as assez bien récapituler l'ensemble (je répondrais un cahier des charges en bonne dû forme une fois toutes les idées éclaircie...)
j'ai déjà eu l'occasion de "transformer" un tour en CNC, en fait, ce n'est pas si évident que cela! une bonne machine sans jeu coute aussi cher, et il n'est pas toujours évident de la transformer... et une machine de ce type ne court pas les rues...
en plus, je possède quelques rails-chariots et VàB, autant les utiliser...

moissan, tes idées me plaisent bien! l'assemblage vissé, effectivement c'est sans doute plus judicieux dans mon cas, et bien suffisant...

un tube rectangulaire de 400x400 Lg 1800m Ep 10mm, ça vaut combien?

faut-il réellement le remplir de béton alors? ou je peut passer à travers une phase "légère"?

cantause, ton idée du tube rond avec cornière soudées n'est pas mal non plus! il faudrait faire un comparatif vis à vis du prix....
je vais demander à un de mes fournisseurs pour la libération de contrainte ce qu'il pourrais faire...
 
M
moissan
Compagnon
Re: Réflexion sur la conception d’une fraiseuse et d’une fut

quand j'ai la chance de trouver la bonne dimension chez le ferrailleur , c'est toujours le même prix : 0,5 euro/kg ... mais le plus gros que j'ai utilisé c'est 200x200mm

en neuf c'est plus cher ... les tube rond ou carré sont toujours legerement plus cher au kg que les laminé , mais comme le tube est plus efficace que le laminé on en met moins lourd et le prix total est le meme

400x400 Lg 1800m Ep 10mm : ça a une rigidité serieuse sans remplissage en beton

le remplissage ce n'est pas pour un question de rigidité mais pour amortissement des vibration : l'acier en forme simple résone comme une cloche , beaucoup plus que la fonte : un remplissage reduit le bruit : un remplissage par du sable est une solution , moins definitive que le beton , permetant non seulement de vider pour le transport , mais surtout permetant de percer des trous suplementatire pour fixer tout ce qu'on veut

une machine fabrication maison doit etre un jeu de construction ! il est illusoire de tout prevoir sur plan : il faut pouvoir ajouter tout ce qu'on veut facilement

pas de parano sur les vibration ... on cherche des solution pour le bruit et les vibration quand on a une broche de 2kW sur une machine trop legere ... le tube de 400 sera tout sauf trop leger , et me parait suffisant sans remplissage
 
booddha
booddha
Compagnon
Re: Réflexion sur la conception d’une fraiseuse et d’une fut

yannick.scher a dit:
un tube rectangulaire de 400x400 Lg 1800m Ep 10mm, ça vaut combien?

Environ 220 kg à 0.50 € le kg = 110 €
 
orion-p87
orion-p87
Nouveau
Re: Réflexion sur la conception d’une fraiseuse et d’une fut

yannick.scher a dit:
...par contre sativa 55, que veut dire LBC?
...

M'enfin Yannick, tu n'as jamais été faire d'achats sur Le Bon Coin ?
Oui c'est vrai qu'il n'y a pas beaucoup de train miniature... mais on y trouve des trucs sympas.
 
Y
yannick.scher
Nouveau
Re: Réflexion sur la conception d’une fraiseuse et d’une fut

pour revenir à la fraiseuse, pour l'axe X, j'ai 4 patins en largeur 25mm de marque IKO LRXG25C1T1HS2 neuf. il ne me manque "que" les rails...
17.jpg

le commercail pourrait me les vendre en direct, mais on va dire qu'ils sont assez cher... quelqu'un a-t-il un bon plan pour les avoir pour ....3x rien....????
pour l'instant, je ne parle pas de longeur, si quelqu'un en a de 1m00, 1m50; 2m00.. je m'en "contenterais"...
pour la représentation, tube de 400x400 (si je réduis à 300 en largeur, ça irait aussi non?) comme support d'axe X, tube de 60x60 pour la table....
18.JPG

les tubes sont assemblé avec des vis M8....
qu'en pensez-vous?
j'attends encore quelques remarques et je continuerais la conception...
 
F
Francois59
Apprenti
Re: Réflexion sur la conception d’une fraiseuse et d’une fut

booddha a dit:
yannick.scher a dit:
un tube rectangulaire de 400x400 Lg 1800m Ep 10mm, ça vaut combien?

Environ 220 kg à 0.50 € le kg = 110 €

Je peux avoir l'adresse du fournisseur qui l'a en stock et le coupe au détail ????

Parce que là : http://www.metalaladecoupe.com/francais/tubes_carres_80_400.asp , c'est 500€ pour le tube en 180cm de long, et 400€ de frais de port. Soit un peu plus de 900€ pour le tube livré.

Cordialement.
 
Dernière édition par un modérateur:
Y
yannick.scher
Nouveau
Re: Réflexion sur la conception d’une fraiseuse et d’une fut

je connaissais le site, et effectivement, on est loin des 110€....
le top ce serait d'avoir un fournisseur dans le 67, il y a sans doute des dépôt dans toute la france, et vue le nombre d'industries, je pense même qu'il devrait y en avoir plusieurs...
sinon pour la conception????
j'ai déjà commencé quelques crobards pour les autres axes....
 
carlos78
carlos78
Compagnon
Re: Réflexion sur la conception d’une fraiseuse et d’une fut

Ce tube de 400x400 me choque... C'est pour moi une erreur de dimensionnement.

Carlos78
 
Y
yannick.scher
Nouveau
Re: Réflexion sur la conception d’une fraiseuse et d’une fut

tu trouves cela trop léger? trop carré?
je récupère toutes les idées, après, je me ferais la mienne, et je pondrais le plans par la suite...
 
cantause
cantause
Compagnon
Re: Réflexion sur la conception d’une fraiseuse et d’une fut

Bonjour,

C'est du bien joli matériel Yannick, mais je doutes qu'il y ait beaucoup de personnes avec une expérience sur ce type de patins, qui sont à rouleaux (si je ne e trompe), alors qu'en général ce sont des systèmes à bille que j'ai pu voir sur ce forum. De plus, les dimensions extérieurs sont normalisées pour assurer l'interchangeabilité, mais je pense que ça concerne l'ensemble rail+patin, et donc qu'on ne peut mélanger du matériel de marques différentes, il te faudra donc des rails Thomson, à vérifier...
Si ce n'est pas indiscret, quel est l'ordre de prix pour ces patins et rails?

Pour le bâti, le remplissage de béton n'a effectivement pas pour but de rendre la structure plus rigide, ni d'en augmenter la masse (ça fait descendre la fréquence des modes résonnants), mais deux cas de figure sont possible:

-Emploi du béton seul, il fait alors office d'amortisseur (il est relativement bon pour ça).
-Emploi d'une couche de matériaux absorbant (de vibrations) collé sur la paroi interne du tube, le remplissage de béton sert à contraindre ce film dissipateur, pour que par cisaillement il transforme l'énergie des ondulations en chaleur. S'il n'y avait pas ce béton, le film ne serait pas (ou en fait très peu) cisaillé, par analogie cela reviendrait à boulonner un moteur de voiture directement sur le chassis, et attacher les silent-block ailleurs, uniquement sur le moteur sans qu'ils touchent quoi que ce soit d'autre.

Dans un cas comme dans l'autre, il faut ajouter un agent expansif dans le béton pour compenser le retrait, qui nuirait au couplage dans le premier cas, et diminuerait la contrainte sur le film absorbant dans le second. Tout ceci est expliqué en détail dans le document en liens quelques messages plus haut.

La solution film+béton donne apparemment de bons résultats, le film utilisé dans les essais de la thèse plus haut n'est pas très cher dans les épaisseurs concernées, de plus c'est facile à mettre en oeuvre.
Ca ajoute de la masse c'est certain, mais le résultat est incomparable à un remplissage au sable, donc le couplage avec la structure n'est pas très bon, ceci dit, à chacun ses contraintes et ses solution.

Pour la solution des tubes pour la base, pourquoi pas, mais ici de petit IPN auraient plus de sens, la contrainte étant mieux définie.
Le réglage va par contre être délicat, mais des solutions existent, toujours sortis de la thèse en lien, l'emploi de vis de réglage sur chaque profilé et de trous de passage pour mettre de la résine époxy entre la surface du gros tube et celles des profilés une fois réglés, quand c'est durs on sert et on une bonne interface sans usinages coûteux, encore une technique intéressante.

Bonne continuation.

François
 
cantause
cantause
Compagnon
Re: Réflexion sur la conception d’une fraiseuse et d’une fut

Re,

Il ne faut pas non plus être pisse-vinaigre, le site en liens pour le tube carré a des tarifs au moins deux fois trop cher pour ce qu'ils vendent (d'après mes petites comparaisons), à moins que ce soit de l'acier spécial, auquel cas ils feraient bien de le préciser. Payer 400€ de frais de port pour un morceau de 2m d'acier relève à mon sens de l'ineptie, soit on va le chercher, soit on se le fait livrer par son marchand de métaux local.

Voici par exemple les tarifs d'une quincaillerie belge qui vend aussi des métaux:

Leboutte

Ils savent avoir de tout sur commande (et pas nécessairement en barres de 6m pour de grosses section), on voit bien que le tarif donné par Moissan de 1€/kg est à peu près respecté pour les métaux à la découpe. C'est de "l'acier marchand" donc bien entendu le même tube en S355 coûterait plus cher, et je ne suis pas sûr qu'ils en vendent, mais c'est un magasin qui vend de tout, même s'ils ont un gros hall rempli de métaux, et font encore des découpes le samedi à 11h45, ça dépanne bien.
Maintenant je me fourni dans un atelier de construction métallique local, qui fait aussi du négoce (et des découpes le samedi sur place), ils sont moins cher, à 15 km de chez moi, et ils livrent mon village une fois par semaine.

Il ne faut pas avoir peur de pousser la porte des sociétés, se fournir sur internet (ou contacter des sociétés par internet) n'a pas de sens pour acheter ce genre de matériaux!

Bonne journée.

François
 
F
Francois59
Apprenti
Re: Réflexion sur la conception d’une fraiseuse et d’une fut

Du carré 400*400*10 au détail, ça ne se vend quand même pas tous les jours. Leboutte se limite sur son site à 150*150*5.

Celui qui bosse n'a pas forcement le temps de démarcher en personne toutes les sociétés du coin pour savoir laquelle pourrait éventuellement lui vendre un morceau de tube dans des dimensions pas franchement courantes.
 
booddha
booddha
Compagnon
Re: Réflexion sur la conception d’une fraiseuse et d’une fut

Bonjour,
Le démarchage peut se faire au téléphone. En dix minutes, tu auras écrémé la moitié de ton secteur.
Maintenant si tu veux acheter 4 fois plus cher sur internet .....
Le prix de 0.50 c'est le prix pour de la ferraille de récup chez un de mes ferrailleurs.
 
carlos78
carlos78
Compagnon
Re: Réflexion sur la conception d’une fraiseuse et d’une fut

yannick.scher a dit:
tu trouves cela trop léger? trop carré? ...
:smt075 C'est beaucoup trop léger ... et pas assez carré !

Plus sérieusement, disons au feeling que la section me parait énorme par rapport aux objectifs de coupe annoncés en début de ce post.
J'y ai lu : essais d'usinage sur broche DREMEL, puis KRESS, voir d'autres par la suite ... utilisation d'une fraise de 6 mm, de 10 mm pour le surfaçage ... usinage de pièces en laiton de 4 mm maxi d'épaisseur... etc ...
Avec cette 1ère section de poutre, qui plus est remplie de béton, on est visiblement parti dans une autre dimension. :supz: C'est de la BIGGEST CNC.
:wink: Il faut reconnaitre que la poutre porteuse de 225kg sans le béton, et de 850Kg avec le béton a l'avantage de la simplicité.
Je retire ( :wink: momentanément) que c'est une erreur de dimensionnement ... à suivre.

Un avis pour le dimensionnement : bien qu'il n'y ait aucune relation, ma fraiseuse ZAY7045FG a une colonne prismatique en fonte de 900 mm de haut qui fait à sa base beaucoup moins que le quart de cette section (150x180), et je ne suis pas sur que son épaisseur soit constante à 10 mm.

Comme je l'ai déja écrit, cette CNC bouleverse la routine. J'adhore ...

Carlos78
 
Y
yannick.scher
Nouveau
Re: Réflexion sur la conception d’une fraiseuse et d’une fut

1. pour les rails thomson, il y en a pour 500€
2. effectivement la norme donne les dimensions extérieures de l'ensemble rails+patins
3. pour l'achat de ce tube, je regarderais dans mon coin....
4. est-il judicieux de passer ce tubeà 300mm de largeur?
 
M
moissan
Compagnon
Re: Réflexion sur la conception d’une fraiseuse et d’une fut

Ce tube de 400x400 me choque... C'est pour moi une erreur de dimensionnement.

je le trouve gros ! , mais puisqu'il est fixe trop gros ne nuit pas

10mm d'epaisseur : des grosse machine en fonte on parfois des epaisseur de fonte plus fine : des grosse epaisseur sur les bord , mais les partie plate beaucoup plus fine qu'on le croit

le travail pour ajuster la geometrie des rail a bille est exactement le même que ça soit monté sur ce tube enorme que sur un tube trop petit : sauf que quand le travail sera fait avec precision sur ce gros tube il sera correct pour l'eternité , alors que quand c'est fait sur du trop petit qui se deforme on a perdu son temps

prix ? 0,5 euro le kg c'est chez les ferrailleur
1euro le kg c'est des laminé courant genre petite corniere chez un marchand d'acier qui fait un bon prix

pour du tube carré qui sort de l'ordinaire 2 euro/kg serait un bon prix , mais il faudra peut etre y mettre plus

il ne faut pas chercher que chez les marchand d'acier , il faut chercher aussi chez les entreprise de construction mecanique qui ont plus de moyen pour couper a la bonne longueur

il faut aussi donner de la liberté sur la dimension : si une entreprise de construction mecanique a eu besoin de faire quelque chose avec du 300x300 ça doit convenir aussi
 
Y
yannick.scher
Nouveau
Re: Réflexion sur la conception d’une fraiseuse et d’une fut

carlos78, as-tu des photos de ta fraiseuse ZAY7045FG? la comparaison pourrait-être intéressante en fait....
 
F
Francois59
Apprenti
Re: Réflexion sur la conception d’une fraiseuse et d’une fut

carlos78 a dit:
J'y ai lu : essais d'usinage sur broche DREMEL, puis KRESS, voir d'autres par la suite ... utilisation d'une fraise de 6 mm, de 10 mm pour le surfaçage ... usinage de pièces en laiton de 4 mm maxi d'épaisseur... etc ...

Moi, j'y ai lu "mais il faut que je garde la possibilité de pouvoir usiner de l’acier (pour confectionner d’autres machines-outils, gabarits, etc…).".
 
cantause
cantause
Compagnon
Re: Réflexion sur la conception d’une fraiseuse et d’une fut

Je trouve les gens bien négatifs ces derniers temps, l'approche de l'hiver sans doute? :)

Il ne faut pas toujours voir le verre au quart pas assez plein, c'est un hobby, si on commence à se tracasser pour des problèmes qui n'en sont potentiellement pas il vaut mieux se mettre au trico. Bergère de France fait de la livraison porte-à-porte et on peut commander par internet, ça évite de démarcher les merceries, mais bon faut se contenter des couleurs au catalogue...

Pour en revenir à nos moutons, je ne vois pas la raison du foin autour de ce profilé de 400x400x10, qu'il soit nécessaire ou pas (on a pas encore vu un seul calcul), ça ne me paraît pas être compliqué de s'en procurer un morceau, à un prix honnête (disons 300€ pour une nuance courante, probablement en S355), mais quand on veut jouer dans la court des grands il vaut mieux oublier internet. Ce n'est évidemment pas du matériel de bricolage, il faut se diriger vers des canaux professionnels, mais j'ai l'impression que notre ami Yannick n'est pas étranger à ce monde, il s'en sortira probablement sans soucis.

Si celui qui travaille n'a pas le temps de se rendre chez des fournisseurs, j'ai des doutes qu'il ait du temps pour construire une cnc, projet relativement chronophage, mais de nouveau bergère de France est là pour lui, le tricot ça peut se faire dans le métro, le soir avant de s'endormir,... ça reste un passe-temps manuel et en plus ça fait faire des économies!

Bon courage à Yannick dans son projet.
 
Y
yannick.scher
Nouveau
Re: Réflexion sur la conception d’une fraiseuse et d’une fut

je souligne 3x le mot "hobby"... bien souvent je fais de la miniature en hiver, car je ne fais pas grand chose dehors....
et pour cette CNC; c'est pareil, pour l'instant j'essaie de couvher toutes les fonctions de cette CNC, en sortant des sentiers battus.
peut-être que cette philosophie aura un nom, et que l'on parlera de cette fraiseuse comme de la mechmate... il y a quelque fois des solutions simple et pas trop chère...
je suis conscient que je lui demande plus qu'un jouet qui grave des CIs, mais je ne recherche pas non plus les performances d'une HURON de 17t!
là encore je souligne le mot "compromis", si ma fraiseuse travail très bien les métaux tendre, je pourrais sans doute usiner de l'acier d'une façon "douce"....
pour se procuere des groses barres, il y a la société eiffel à 50Km de chez moi, eux le standard, c'est l'IPN de 1m20....
est-ce qu'un morceau de 1m50 est une chute? on est juste tous d'accord que l'on peut se le procurer....

concernant le temps à y consacrer, en effet, il me manque.. pour l'instant! il faut que je termine d'abord ma maison, une fois fait je serais dans mon atelier à me depander ce que je pourrais faire... autant y penser avant.... peut-être que la maison m'aura griller toutes mes finances! et là plus de questions!
voilà, stop la philo, le projet, c'est la fraiseuse....

pour le prix des rails thomson: 500€ les 2 TTC en 1250mm...

c'est un petit budget déjà; mais avec eux, pas de soucis de porte à faut!

imaginons une broche de 120Kg, à 450mm du premier rail, son rail parallèle à 250mm du premier, 4 chariots.... le tout en rexroth de larg. 16mm

quelqu'un peux me dire si mes ensemble rails/chariots sont capable d'accuser le tout?
ça m'éviterais d'acheter les rails...


4 rails REXROTH avec 8 chariots Réf.: R1622 113 22 longueur du rail: 1230mm Quasi neuf

19.jpg


20.jpg
 
carlos78
carlos78
Compagnon
Re: Réflexion sur la conception d’une fraiseuse et d’une fut

yannick.scher a dit:
carlos78, as-tu des photos de ta fraiseuse ZAY7045FG? la comparaison pourrait-être intéressante en fait....
C'est une banale petite machine de hobbyste.
La comparaison n'aura pas beaucoup de sens. Lorsque je disais dans un message plus haut, qu'une fraiseuse transformée en CNC répondait à tes attentes, je pensais à ce genre de machine.

Bon courage pour le futur concept.

Carlos78
 

Sujets similaires

G
Réponses
40
Affichages
4 360
gouje33
G
A
Réponses
20
Affichages
2 217
yvon29
yvon29
M
Réponses
10
Affichages
584
mvt
ilfaitvraimentbeau
Réponses
19
Affichages
786
FILEAX 33
F
Teddy-M
Réponses
73
Affichages
5 169
Precis84
P
O
Réponses
7
Affichages
600
Oldschool
O
Woz
Réponses
35
Affichages
1 748
Korgar
Korgar
Haut