Général Réalisation d’une poupée d’affûtage

  • Auteur de la discussion CALCULATE
  • Date de début
C

CALCULATE

Ouvrier
Bonjour à tous,

Bon en ce moment je suis en train de me fabriquer une affuteuse de fraises. Les plans en CAO avec Fusion 360 et le reste en récupération. Cette partie est loin d'être terminée, il manque les manivelles pour les tables croisées, le disque pour l'orientation (avec le demi tour, le quart de tour ....etc) et plein d'autres choses.

Ma grande difficulté a été d'usiner et de fileter un cylindre qui provenait d'un vérin de 1,5 m de long. J'ai bousillé une fraise de sectionnement au tour au bout d'une minute même pas, puis avec la scie à ruban à métal en coupant au bout de 5 minutes il n'y avait que la trace....etc. Donc il fallait détremper le métal. Un coup de chalumeau à 3000° et une nuit de refroidissement et le métal était ....comme je le veux, sauf que le chromé est parti, mais ce n'est pas grave peut être qu'il sera peint.

Autre chose certainement à cause de mon manque total d'expérience en conception. Lorsque j'ai voulu assembler deux cylindres j'ai pait 6 trous sur un cylindre de 60, j'ai ensuite fait les filetages de diamètre 5 sur l'autre cylindre plus gros de diamètre 80. J'avais prévu des trous de 5,5 pour faire passer les vis de 5, hé bien lors de l'assemblage ça ne passait pas , j'ai été obligé de refaire des trous de 6 au lieu de 5,5 et la tout a été bon. (Et pour refaire des trous de 6 à partir de trous de 5,5 c'est encore tout un montage) J'avais portant pris toutes les précautions et dieu sait si c'est complexe de fileter sur un cylindre....mais bon ça m'a servi de leçon, entre le papier et la réalisation il y a des contraintes que j'ignorais.

Maintenant il reste à essayer de terminer l'autre partie c'est à dire le support de meule. J'ai déjà récupéré un moteur d'aspirateur de 750 W et qui tourne à 3000 T/mn. Il me reste à faire les plans en CAO et de continuer. Je ne suis pas pressé, je suis en retraite et c'est pour moi du bricolage qui est le principal passe temps de ma retraite

A bientôt

Calculate

P1110484.JPG


P1110485.JPG


P1110486.JPG


P1110487.JPG
 
Dernière édition par un modérateur:
Yoda78

Yoda78

Compagnon
Belle poupée, cela représente deja pas mal de travail. Bon courage pour la suite.
 
Bbr

Bbr

Compagnon
Bonjour,

J'ai déjà récupéré un moteur d'aspirateur de 750 W et qui tourne à 3000 T/mn

De quel type de moteur s'agit-il ?
Si c'est un moteur asynchrone pas de problème par contre si c'est un moteur universel (donc avec balais et collecteur) il vaut mieux éviter pour entrainer une meule.

Cordialement,
Bertrand
 
JPDB 15

JPDB 15

Compagnon
Elle a bien belle allure cette poupée . Si tu peux nous en dire plus sur la conception interne, n'hésite pas je suis preneur . La broche tourne sur roulements ou sur coussinets?
Jean-Paul
 
Pitch

Pitch

Compagnon
Bonjour,
pour le perçage des 6 trous as-tu percer les deux pièces en même temps ?
Un repère ou indexe sur les deux pièces t'aurai éviter de repercer en retombant dans les mêmes perçages.
Là, j'ai pas l'impression d'être très clair.
Et après coup, c'est facile à dire.

Ton cône porte fraise est mis dans un simple alésage ?

Bonne continuation .
 
DA l'Auvergnat

DA l'Auvergnat

Ouvrier
Bonjour
Donc il fallait détremper le métal
La tige de vérin n'était certainement pas trempée mais revêtue de chrome dur que l'on ne peut pas usiner avec de acier rapide sauf à utiliser le carbure ou la meule En chauffant vous avez détruit cette couche comme vous le dites ce qui a permis l'usinage.
pour le perçage des 6 trous as-tu percer les deux pièces en même temps
C'est exactement ce qu'il faut faire pour ne pas avoir de souci de montage
On perce en même temps ou on fait du contre perçage c'est à dire que l'on se sert de la pièce percée à 5mm comme guide de perçage pour les trous taraudés donc percés à 4.2mm
Pour être absolument sûr de ne pas avoir d'ennuie je procède de la façon suivante :
Percer la pièce qui a les trous lisse à 4.2 à partir de cette pièce je l'utilise comme guide de perçage et je perce à 4.2 un premier trou dans la pièce à tarauder ce premier trou étant fait il faut impérativement immobiliser les deux pièces par une goupille ou un première vis c'est celle que je pratique car très efficace.
puis on agrandit à 5 ou 5.2 la pièce aux trous lisses ,on monte les deux pièces et on taraude .La pièce aux trous lisses permet de garder la perpendicularité du taraud
J'ai oublié il faut repérer angulairement les deux pièces
J'ai utilisé des dizaines de fois voir des centaines fois cette méthode qui m'a toujours donné satisfaction. Naturellement quand elle est applicable ce qui n'est pas toujours le cas
Quant au montage bravo pour cette réalisation et bonne continuation
 
C

CALCULATE

Ouvrier
Bonjour à tous,
Bon étant donné qu'il y a pas mal de questions je vais déjà répondre à Bertrand.
Oui bien entendu c'est un asynchrone, c'est un ancien aspirateur Hoover qui doit bien avoir dans les 40 ans. C'est un gros un "cylindre" de diamètre 130 et de longueur 22O. Il est très léger donc pour moi c'est lui qui va faire l'affaire. J'avais aussi des moteurs de machine à laver mais selon moi la puissance n'était pas correcte. Là avec 750 w je pense que j'ai presque le double du nécessaire (je pense, peut être à tord, qu'il faut autour de 350 W car les efforts ne sont pas terribles). Je ne sais pas si je vais lui adjoindre un variateur ou mettre plusieurs poulies.
Par contre pour démonter ce moteur , ben ce n'est pas si simple, car j'ai été contraint de couper pas mal de choses et ensuite de rafistoler tout cela dans la boîte pour que ça soit bien stable (environ 2 après midi de job piane piane). Ce qui m'a étonné aussi c'est qu'il y a une hélice de ventilation mais pas de "trou d'air" pour alimenter en air le moteur.....c'était fait ainsi dans l'aspirateur !!! Bon sinon je fais quelques trous dans la carcasse pour alimenter en air ce moteur
A +

P1110488.JPG


P1110489.JPG


P1110490.JPG
 
C

CALCULATE

Ouvrier
RE bonjour,
Jean Paul (JPDB 15) je vais t'envoyer ce que j'ai fait en CAO. Tout d'abord une remarque lorsque je conçoit en CAO je n'essaye pas de faire un truc pile poil, non c'est un truc qui va me servir à faire les plans et même s'il n'est pas beau je m'en moque. Donc il y a certains traits qui ne devraient pas être, et les roulements sont représentés par un carré sur la vue en coupe. La broche tourne sur simples roulements (je n'ai pas utilisé des roulements à contact oblique). Pour mettre le cône porte fraise j'ai usiné dans de l'alu un cône avec un outil à chambrer. Bon ce n'ai peut être pas le bon outil mais avec des passes de 0,04 à 0,05 (mince j'ai oublié si c'est 0,04 ou 0,4, pareil pour 0,05.....ha bonté de sort, l'âge n'aide pas pour la mémoire ) c'est un véritable miroir. Je m'étais aperçu (je ne suis pas tourneur ni fraiseur de métier) que plus tu descendais en profondeur de passe plus tu avais d'ennuis, alors avec des passes assez grosse dans l'alu ce fût parfait....mais je ne prétends pas connaître correctement cette question.....j'ai peur être eu de la chance !!!!
Il faut voir aussi dans les photos que je fais parvenir que je change d'idée parfois et que les photos si elles na sont pas les dernières ne sont pas celles à partir desquelles je fais les plans et donc ne valent rien. Par exemple pour les tables croisées je vais changer mon système de manivelles et suis en train de réfléchir à cela. Quant au reste je suis en pleine réflexion : la colonne qui portera le moteur et la meule doit elle être cylindrique ou carré, comment fixer les diverses meules correctement sur le porte meule, avec un cône ou autrement, les roulement du porte meule doivent ils être à contact oblique......bref plein de questions qui occupent agréablement mes journées.
Si tu as d'autres questions auxquelles je puisse répondre, pas de problème
A +

Calculate

la veritable table croisée v6.jpg


nouvelle porte fraise V10.png


nouvelle porte fraise     v11.jpg


nouvelle porte fraise v15.jpg


nouvelle porte fraise v15 suite.jpg
 
Bbr

Bbr

Compagnon
Bonjour,

Faire circuler l'air dans le moteur n'est pas forcément une bonne idée sur une affûteuse (poussière d'acier, d'abrasif et de liant de meule dans l'air aux alentours d'une affûteuse en service).

750W pour la broche meule c'est suffisant pour une meule de 150 (c'est ce qu'il y a sur la CG standard).

Je vois que ton moteur n'a que 2 fils, donc moteur monophasé (logique sur un aspirateur grand public), il y a peu être un condensateur ou une spire de Frager ce qui risque de poser un problème si tu veux inverser le sens de rotation (les affûteuses ont en général cette possibilité).
Mettre un variateur de fréquence sur ton moteur me parait délicat. AMHA tu gagnerais ton temps en trouvant un moteur tri 1cv 2pôles fixation par bride B5 ou B14.

les roulements sont représentés par un carré sur la vue en coupe
Tu peux trouver les modèles CAO sur le site skf par exemple (à voir s'il y a pour ton logiciel).

pour les tables croisées je vais changer mon système de manivelles
Le mouvement d'avance sur une affûteuse est fait soit par la translation de la table soit par la rotation du rayonneur en règle générale (ça peut aussi être le déplacement d'une broche à air pour un listel ou une rotation d'un appareil pour affûter les forets).
Le déplacement de la table doit être très précis (genre guidage rails-patins) et très facile. La commande est soit manuelle, soit avec un câble soit pignon/crémaillère. Un système à vis est rarement utilisé car la vitesse d'avance est relativement élevée (sauf dans le cas de CN bien sûr).

Quant au reste je suis en pleine réflexion
Regardes les solutions utilisées sur les différentes affûteuses universelles conventionnelles (il y a plein de doc sur le forum).

Pour mémoire : une affûteuse universelle est une machine avec un grand nombre d'axes (exemple 8 sur une CG standard + 3 sur la poupée universelle donc 11 axes pour une config de base, 13 si utilisation d'un rayonneur il me semble).

Bonne réflexion :7grat:

Bertrand
 
JPDB 15

JPDB 15

Compagnon
RE bonjour,
Jean Paul (JPDB 15) je vais t'envoyer ce que j'ai fait en CAO. Tout d'abord une remarque lorsque je conçoit en CAO je n'essaye pas de faire un truc pile poil, non c'est un truc qui va me servir à faire les plans et même s'il n'est pas beau je m'en moque. Donc il y a certains traits qui ne devraient pas être, et les roulements sont représentés par un carré sur la vue en coupe. La broche tourne sur simples roulements (je n'ai pas utilisé des roulements à contact oblique). Pour mettre le cône porte fraise j'ai usiné dans de l'alu un cône avec un outil à chambrer. Bon ce n'ai peut être pas le bon outil mais avec des passes de 0,04 à 0,05 (mince j'ai oublié si c'est 0,04 ou 0,4, pareil pour 0,05.....ha bonté de sort, l'âge n'aide pas pour la mémoire ) c'est un véritable miroir. Je m'étais aperçu (je ne suis pas tourneur ni fraiseur de métier) que plus tu descendais en profondeur de passe plus tu avais d'ennuis, alors avec des passes assez grosse dans l'alu ce fût parfait....mais je ne prétends pas connaître correctement cette question.....j'ai peur être eu de la chance !!!!
Il faut voir aussi dans les photos que je fais parvenir que je change d'idée parfois et que les photos si elles na sont pas les dernières ne sont pas celles à partir desquelles je fais les plans et donc ne valent rien. Par exemple pour les tables croisées je vais changer mon système de manivelles et suis en train de réfléchir à cela. Quant au reste je suis en pleine réflexion : la colonne qui portera le moteur et la meule doit elle être cylindrique ou carré, comment fixer les diverses meules correctement sur le porte meule, avec un cône ou autrement, les roulement du porte meule doivent ils être à contact oblique......bref plein de questions qui occupent agréablement mes journées.
Si tu as d'autres questions auxquelles je puisse répondre, pas de problème
A +

Calculate
Merci pour tous ces détails de conception .
Je travaille moi aussi un peu comme toi avec la CAO . La finalisation des pièces se fait souvent à l'atelier avec des croquis à main levé . mais ayant un peu la tremblote , il y a plus de sinusoïde que de droite sur mes dessins .
Ne pas oublier, sur ta poupée , de prévoir un réglage fin angulaire, entre la broche et le disque d'indexation. Cela facilite grandement les réglages.
Compte tenu des efforts de coupe, je ne pense pas que les roulements à contact oblique soient indispensable sur la proche porte meule (pour une machine amateur ) . Mais ce n'est que mon avis.
Bon courage pour la suite
Jean-Paul
 
  • Réagir
Reactions: Bbr
C

CALCULATE

Ouvrier
Bonjour à tous,

Bon je reviens sur le détrempage. Bien entendu avant ce détrempage j'avais essayé une coupe avec le carbure....j'ai pété la plaquette...alors là je me suis dit il faut détremper. Ta théorie sur la couche de chrome est valable DA l'Auvergnat, je ne la connaissais pas , maintenant est ce que c'est nitruré, cémenté ou chromé je n'en sais rien...toujours est il que mon traitement a réussi.

Entre parenthèses il y a à côté de chez moi une entreprise spécialisée dans les vérins. Il m'en a montré des vérins de 80 qui avaient une déformation de 0,5 cm sur 2m...et le vérin est foutu pour eux...irrécupérable. Peut être un début de flambement...impressionnant !!!

Revenons à l'assemblage des cylindres; un de diamètre 80 et L'autre 60. Pour faire les trous de 5,5 j'ai posé le 60 sur un plateau tournant, et j'ai percé les 6 trous . Ensuite j'ai posé mon 80 sur un étau et dessus j'ai posé mon 60 qui était libre, sur le 80. J'ai alors mis un foret de 3 qui tournait librement dans les trous du 60 (bon du mieux que j'ai pu, c'est certain que je n'étais pas pil poil au centre) et j'ai fait un très très léger trou sur le 80. J'ai ensuite enlevé mon 60 remis le 4,2 et percé le 80 avec le départ des trous déja effectués.

Pourquoi je n'ai pas percé les deux cylindres en même temps. D'abord le foret de 4,2 n'était pas assez long mais surtout parce que le montage pour que les deux cylindres soient indépendants l'un de l'autre était impossible sur un plateau tournant. C'était certainement la bonne solution mais comment faire ? J'ai donc galéré pour arriver à une pseudo solution pas trop mauvaise.

En fait ce qui m'a le plus ennuyé c'est le taraudage. Voyez sur le dessin que j'ai envoyé comment 2 trous non débouchants devaient être taraudés. J'ai fait cela à la fraiseuse pour maintenir le taraud vertical, et je tournais à la main car je n'ai pas de taraudage automatique. J'avais pensé donner un petit coup de fraise....voir explication sur dessin.

Quand j'ai mis mes forets sur le 80 ils étaient tous "comme il faut" mais à l'assemblage ça n'allait pas. J'ai donc augmenté les trous dans le 60 au lieu de 5,5 j'ai mis 6 et tout était parfait. Je me suis dit aussi que c'est la tête de la vis qui appui donc que le trou fasse 5,5 ou 6 ce n'était pas bien grave. Bon j'ai peut être perdu un peu de surface d'appui sur la tête de vis mais ho si peu...et puis sinon c'était cuit alors...!!!
A bientôt

Calculate

P1110497.JPG
 
midodiy

midodiy

Compagnon
Il me semble que tu as fais un montage de roulements en X, ça doit marcher meme avec des roulements à billes ordinaire.
 
Bbr

Bbr

Compagnon
Bonjour,

Percer le 60 à 4,2
Mettre un pion (goupille cylindrique) dans l'axe entre le 60 et le 80 (donc trou borgne dans les 2 pièces)
Poser le 60 sur le 80 (le pion positionne les 2 pièces)
Percer à 4,2 (au moins partiellement, qui à faire une reprise une fois le 60 enlevé, mais trouver un foret de 4,2 plus long est quand même mieux)
Remettre le 60 sur le 80 (toujours avec le pion) et tarauder l'ensemble (je suppose que la matière est la même pour les 2 pièces).
Déposer le 60 pour le percer (trous lisses donc suppression du taraudage) et le chambrer pour mettre les vis (CHc M5 si j'ai bien compris).

Nota : faire un taraudage dans un trou avec l'entrée ou la sortie non perpendiculaire à l'axe est une bonne solution pour flinguer un taraud.

Cordialement,
Bertrand
 
FB29

FB29

Rédacteur
Superbe travail :smt041 !

C'est quoi la dimension du cône de broche ? SA 30 ou SA 40 peut-être ? il y a une raison particulière à ce choix :-D ?
 
C

CALCULATE

Ouvrier
Bonjour à tous,
Très bonne idée Bertrand mais il faut un taraud assez long, environ 45mm exploitable or je n'ai que du 22 mm . Ou peut on trouver des tarauds aussi long ?
Et ensuite lors de l'utilisation avec une telle longueur et une aussi faible épaisseur n'y a t il pas risque de casse à cause du cisaillement de torsion ? (je ne sais pas je me pose des questions !!) . Mais j'ai retenu l'idée, (que je n'avais pas eu)....pour la prochaine fois.

Pitch en ce qui concerne les roulements je m'étais posé la question de la reprise des efforts axiaux lorsque l'on démonte le cône porte fraise. Un peu comme dans un fraiseuse quand tu tapes avec un marteau pour enlever la fraise. dans ce cas je m'étais dit que des roulements ordinaires n'étaient peut être pas très bons.

FB29 merci de tes félicitations. C'est un cône SA40, tout simplement parce qu'il me permet de mettre toutes les fraises que je possède.

A bientôt

Calculate
 
Bbr

Bbr

Compagnon
Bonjour,

On trouve parfois des tarauds longs sur ib (exemple, ex1, ex2) ou lbc à des prix abordables sinon il y a bien sûr les sites professionnels (fabricants d'outils, revendeurs d'outils, etc.).
Un taraud long est caractérisé surtout par la longueur de la queue du taraud (certains ont un diamètre de queue qui peut passer dans l'avant trou du taraudage), la longueur du filetage n'a pas besoin d'avoir la longueur du taraudage à effectuer (attention quand même à l'évacuation des copeaux en particulier dans le cas de trous borgnes).
L'effort de coupe n'est pas lié à la longueur du taraud mais seulement à la zone active du taraud (sauf cas particulier comme les tarauds coniques gaz ou NPT) c'est à dire quelques "filets" au début du taraud (longueur variable selon la conception du taraud, les tarauds "machine" ont une longueur active plus faible qu'un taraud à main en général et le filetage est fait en un passage).

Pour info : les roulements de broche d'une poupée CG sont des 16010-P6 (rigide une rangée de bille, précision P6), pour la broche meule 3 roulements 6005-2Z-P5.

Normalement on ne sert pas le tirant comme une mule sur une poupée d'affûteuse donc pas besoin de taper comme un sourd pour éjecter le cône. Si on ne veut pas utiliser "l'outil de persuasion" il faut que le tirant puisse aussi pousser lorsqu'on le dévisse (donc modif de conception).

Cordialement,
Bertrand
 
G

Gcrimi2005

Ouvrier
Beau travail, mais prévoyez d'aligner toutes les pièces mobiles avec des soufflets. (même le cabas, fermé par élastique, ça va)
Gardez à l'esprit que la poussière qui tourne, bloque tous les mouvements mécaniques et abîme également les poumons
Je ne vois les roulements que sur les broches à grande vitesse, pour le reste que des trous et des arbres à tolérance de glissement étroite, ce qui permet au porte-fraise de tourner, mais aussi de se translater.
 

Sujets similaires

T
Réponses
9
Affichages
871
tinkerland
T
B
Réponses
8
Affichages
3 219
tibus
tibus
Castor24
Réponses
19
Affichages
2 141
vieuxfraiseur
vieuxfraiseur
A
Réponses
70
Affichages
2 292
aerane
A
Pervenche
Réponses
15
Affichages
1 474
rabotnuc
R
g0b
Réponses
14
Affichages
1 013
tekilachat
T
Gaston38
Réponses
16
Affichages
971
vieuxfraiseur
vieuxfraiseur
D
Réponses
10
Affichages
1 000
Jmr06
J
A
Réponses
5
Affichages
1 069
Dodore
Dodore
Haut