Problème physique du vide "rov"

Compagnon
12 Octobre 2012
627
Nyon suisse
  • Auteur de la discussion
  • #1
Hello, tout le monde je suis en train de bricoler un "rov" qui est un genre de sous marin avec caméra et transmission filiaire pour explorer les fonds marins.
La structure de base est un tube Pvc. Je me suis fixé pour objectif d atteindre 30m de profondeur avec.

Dans l'eau 30m il y a 4bars absolue soit 3 de plus que dans mon tube, ça fait donc 3kg/cm2 ça me paraît pas insurmontable pour ma
construction.

J'aimerai quand même bien simuler un peu la chose avant, en faisant le vide a l'intérieur avec une petite pompe que j'ai pour recorder les condition sous marine. Mais la je seche....
Je travail pourtant avec le vide tout les jours, nos vraiment je sais pas par quel bout prendre l problème d'un point de vue theorique....
Qu'elle valeur donner a mon vide pour simuler les conditions d immersion a 30m?

Sous l'eau j aurai un delta de 3bars, impossible avec le vide, puisque le vide absolu est a 0....
Et pourtant je "sens" bien que vide absolue vs l'atmosphère c est bien pire que l'atmosphère vs 4 bar....

Alors merci de m'aider à me renouer les neurones sur ce coup la :) je dois bricoler trop et me fatiguer !
Ou alors c'est pas si trivial que ça...

un bon dimanche!

IMG_20190513_175128.jpg


IMG_20190513_175156.jpg
 
Compagnon
5 Janvier 2013
709
LANDES
Bonjour!

J'aurai envie de te dire que tirer au vide ne pourra pas créer des conditions similaires a la situation réelle. Comme tu l'écris, tu ne pourra descendre qu'a -1 bar, une fois "vide", c'est vide! :smt003

La seule solution est de mettre en pression, tout simplement.

En tout cas, chouette projet, j'espère que tu nous le présentera une fois fini et testé! :-D
 
Compagnon
26 Février 2013
2 501
Harnes (Pas de Calais)
bonjour,
tu ne peux pas simuler une pression extérieure de 3 bar (relatif) avec le vide, même un vide parfait qui ne correspondra, du point de vue des efforts dur la coque, qu'à une pression extérieure de 1 bar (relatif). La seule solution est de tester ton tube en pression, dans un réservoir capable de tenir la pression voulue (même un peu plus :) ). Au niveau sécurité, attention justement à la pression, il vaut mieux être en milieu liquide, comme toujours quand on fait une épreuve de résistance. Donc: de l'air dans le tube, plongé dans l'eau, et faire monter la pression de l'eau à la valeur voulue. Bien sûr c'est moins pratique quand on ne voit pas le tube....Pour être sûr de tenir à 3 bar, c'est mieux de tester à un peu plus. Attention aussi si tu fais le test sur un morceau de tube plus court que ton sous-marin, les extrêmités jouent un rôle de renforcement, et le résultat sera différent. Si le tube est plus court, il faut tester à une pression un peu supérieure pour une situation comparable. L'exemple extrême et simple consiste à comparer une sphère et un cylindre long, de même diamètre et épaisseur: la sphère tient une pression double en pression interne, et je pense (sans être sûr) que ce doit être à peu près la même chose pour la pression extérieure.
 
Compagnon
26 Février 2013
2 501
Harnes (Pas de Calais)
La seule solution est de mettre en pression, tout simplement.
en pression extérieure, n'est-ce pas, car les situations ne sont pas les mêmes. En pression interne, un réservoir périt par effet de traction sur la paroi. En pression externe, le phénomène est une instabilité comparable à un flambage, qui le fait s'écraser (imploser), et ce pratiquement sans prévenir.....
j'écris cela à cause du "tout simplement" :wink:
 
Compagnon
22 Avril 2012
4 519
FR40 / FR64
Bonjour
Le plus gros travail va être de faire le réservoir qui va permettre de mettre le sous marin en pression avec de l’eau. Si ça craque Il y en aura partout mais c’est moins grave qu’une déflagration avec les gaz. Pour la pression de test je pense que les horlogers qui font les montres de plongée doivent savoir mieux que nous.
 
Compagnon
14 Février 2017
1 161
Cannes
Projet intéressant et ambitieux.
Je ne sais pas si cela peut aider, mais il y a bien longtemps, pour un bricolage j'avais renforcer un tube pvc d'évacuation en "mettant un tube dans un tube". On prend 2 tubes même diamètre et on en scie un en longueur. On peut alors l'écarter pour l'emmancher dans l'autre. La colle pvc fait le reste.
Pour les essais au vide, en plus du fait que cela ne marche que jusqu'à 1 barre, est dangereux pour les oreilles en cas de rupture. En pression comme en dépression, il faut faire les essais avec de l'eau.
Mais comme déjà dit, la rupture est un flambage et le plus simple est de le suspendre au bout de 30 m de cordage. En remontant, si cela a rompu, ça se verra de suite.
Pour voir, passer par un club de plongée, ils descendent avec...
Moi, je ne le ferai pas, je tiens à mes tympans...
 
Ouvrier
5 Juin 2017
256
Grasse (06)
J'ai du mal a croire qu'un tube PVC supporte 3 bar en pression extérieure. Je suis à la limite plus confiant pour les 3 bar interne. Alors pourquoi pas gonfler la bécane avant la plongé ? Pas forcement à la pression finale, mais peut etre à 1 à 2 bar, dans ce cas, la machine supportera plus facilement les efforts.

Concernant les essais en prenant suffisement de distance (10 m!), et en plaçant un écran entre le testeur et la bombe potentielle, ca reste possible. Pour etre certain que cela tienne 3 bars, il faut appliquer un coefficient de sécurité d'au moins 2, dont tenir sans soucis 6 b. La pose de renforts collés interne me parrait indispensable, et pas en PVC, mais au moins en bois, voir en acier ou plaques carbone de modelisme. le poid ne doit pas etre un plobleme, car il faut lester la chose pour que cela descende.
 
Compagnon
14 Février 2017
1 161
Cannes
Moi non plus,
Mais dans un club de plongée (sous-marine), 30 m, c'est "rien"
Bon, c'est peu hors sujet, mais c'est pour préciser.
C'est n'est pas la profondeur qui pose problème. C'est qu'en cas de rupture, l'"implosion" risque de faire une belle onde de pression qui va faire très mal aux tympans. A priori, la rupture est un flambage, donc très brusque.
 
Sujets similaires

Haut