Général Présentation tour d’établi peut-être Carteron type D

D
DavidH
Apprenti
15 Mai 2017
143
78
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour,
je vous présente mon première tour à métaux. Un petit tour d’établi datant probablement des années 30/40. Il n’était pas utilisé depuis très long temps, mais gardé bien au sec. J’ai eu la chance, il est plus tôt complet et en bon état. Sa particularité - le banc «semi-prismatique » un côté prisme – l’autre plat.

Quelques paramètres :
longueur du banc ~750mm, hauteur de point ~ 80mm, entre pointes ~ 350mm
mandrin 100mm, dispositif à fileter par cardan.
La poupée fixe a un emmanchement pour les pinces tirées diamètre 15mm (un peu comme W15 mais pas exactement).
La poupée mobile est avec un emmanchement conique proche de CM1 (je vais y revenir prochainement)
Un moteur triphasé avec les paramètres non-spécifiées (pour le moment)

Avec le tour j’ai eu : un point avec son tirant pour la poupée fixe, un plateau entraîneur, quelques pignons, des forets en CM1, et une boîte des outils ARS (HSS) des formes insoupçonnées.

Pour le moment je n’envisage pas une restauration complète, juste remise en route pour pouvoir commencer à apprendre avec.
David


tour_ensemble_01.jpg
tour_charriot.jpg
nez_de_broche.jpg
banc_profile.jpg


banc_top.jpg
 
Dernière édition:
D
DavidH
Apprenti
15 Mai 2017
143
78
  • Auteur de la discussion
  • #2
Il n’y a aucune marque sur la fonderie, ni une plaque de constructeur.

Sur http://www.lathes.co.uk/carteron/ on peut trouver une photo avec la légende :
« Type D precision bench lathe by Marius Carteron »
Ateliers de Mécanique, De Précision D'Annecy (Haute Savoie)
mais là non plus on ne vois aucun plaque de constructeur
Je n’ai trouvé rien d’autre sur possible origine de ce tour, ni sur le constructeur M.Carteron

Sur le forum j'ai trouvé trois autres
celui de @aerostiffer

de @lolo le dessoudeur

et de @ahvlanico

mais il ressemble beaucoup à Boley - Leinen mdèles A - E
https://www.usinages.com/resources/boley-leinen-tours-leinen-et-accessoires-brochure-env-1938.7157/
qui a aussi un banc "semi-prismatique"

1614037847132.png

1614038374023.png

ici on voie très bien le forme du banc​
 
Dernière édition:
Papygraines
Papygraines
Compagnon
21 Jan 2019
3 537
Lorraine
On sait d'où les chinois ont copié les bancs des Sieg !
Je trouve ton tour très "mignon" et tu devrais pouvoir sortir de belles pièces !
Bon ouvrage à toi !
PG
 
simon74
simon74
Compagnon
3 Mai 2016
1 865
Savoie
mais il ressemble beaucoup à Boley - Leinen mdèles A - E qui a aussi un banc "semi-prismatique"
Oui, mais pas la meme forme des pieds de banc, et le serrage du contre-point est sur le coté pour les Boley-Leinen, et a l'arriere sur celles-la.

Une mystere...
 
D
DavidH
Apprenti
15 Mai 2017
143
78
  • Auteur de la discussion
  • #5
Oui, mais pas la meme forme des pieds de banc, et le serrage du contre-point est sur le coté pour les Boley-Leinen, et a l'arriere sur celles-la.
Une mystere...
Oui effectivement, j'ai pensé soit à une version antérieur, soit un autre constructeur qui s'est inspiré.
J'ai aussi constaté que sur certain modèles des tours Wolf Jahn on peut trouver le même type du banc.
Visiblement ce banc n'est pas si "unique"
 
D
DavidH
Apprenti
15 Mai 2017
143
78
  • Auteur de la discussion
  • #6
À la découvert de la poupée mobile.
Avec mon tour j'ai eu quelques forets en CM1. Le foret tient bien dans le cône de la poupée mobile mais il entre trop profond (voir l'image). il faut donc beaucoup sortir le fourreau si non le foret but sur la vis. En conséquence la cours est seulement 15mm (après le fourreau sort du vis). ça ne me semble pas normal.

J'ai mesuré le diamètre à l'entrée du cône et je trouve 12,7 mm (contre 12,06 pour CM1).
Le fourreau mesure 100mm avec 25mm du filetage intérieur 10 x 1,5 (côté opposé du cône)

J’ai vu qu’il existe les autre type des emmanchement :
- cône 5 % (conicité très proche du CM1 4,988 %), mais je ne trouve s’il existe avec la taille 12,7mm

- grâce à l’article de @PUSSY j’ai découvert le cône "Jarno", qui a le conicité 1:20 (5 %)
particulièrement Jarno #4 semble "matcher" ma poupée – diamètre à l’entré 0,5’’, longueur 2’’ (plus court que CM1)

Ma question : est ce courant ce type de cône sur les tours (supposé d’être européen) ?
Ou c’est spécifique pour une point (centre) et il faut une autre poupée pour le perçage ?
Que penser vous?
Merci David

Article de Pussy

foretCM1_a.jpg
foretCM1_b.jpg
fourreau3.jpg
fourreau_filetage.jpg
 
Dernière édition:
simon74
simon74
Compagnon
3 Mai 2016
1 865
Savoie
Y a les anciens cones Schaublin 2°.

L'autre these sera un fourreau qui a etait endommagé, ou avec un cone introuvable style schaublin 2°, puis (trop) re-alesé avec une alesoir CM. C'est facile d'enlever trop avec cette operation, une centieme enleve au rayon fait bien une mi-millimetre en longueur..

Pour verifier si sa conicité soit vraiment du CM1, marquer le cone (propre) d'une foret / arbre porte-mandrin / ect avec une marquer, inser-le dlicatement et tourner dans le fourreau, pour voir ou ca porte.
 
D
DavidH
Apprenti
15 Mai 2017
143
78
  • Auteur de la discussion
  • #8
Le nez de la broche
voici quelques nouvelles images.
J’ai eu mon tour avec un mandrin 100mm (monté), une pointe (centre) avec son tirant, et un plateau pousse toc.
Après le démontage du mandrin (sur le filetage M28x2) on découvre un cône 20° pour accueillir la pointe (ou une pince) du diamètre 15mm.

Ma pointe fait : diamètre 15mm, longueur 65 mm, filetage M14 x 1
J’ai pensé que c’est une W15 (Schaublin), mais W15 a l'angle 15°
@simon74 a suggéré que ça peut être une B15 (cône 20°), mais le filetage est M13x1 et la longueur seulement 55mm
Sur le forum j’ai vu une message de @jeanmichel1946 sur une ancienne pince L15 (Schaublin)
l'angle 20°, filetage M14x 1, mais celle-ci est trop longue 86mm.

Je voudrais bien utiliser les pinces – quelqu’un a déjà vu ce modèle de l’attachement ?
(on peut peut-être fabriquer un nouveau tirant pour les pinces B15)
Bonne soiré
David
nez_de_broche.jpg
broche_interieur.jpg
pince_cote.jpg
nez_avec_pointe.jpg
 
Dernière édition:
D
DavidH
Apprenti
15 Mai 2017
143
78
  • Auteur de la discussion
  • #9
Merci pour cette piste je vais voir.
J'ai essayé mesurer la conicite aves une série des piges, mais ce n'était pas très concluant.
Je ne trouvait pas beacoup sur les cônes Jarno, mais en cherchant en anglais "jarno taper" on trouve beaucoup de réferénces des pointes et poupées mobile.
Merci David

Y a les anciens cones Schaublin 2°.

L'autre these sera un fourreau qui a etait endommagé, ou avec un cone introuvable style schaublin 2°, puis (trop) re-alesé avec une alesoir CM. C'est facile d'enlever trop avec cette operation, une centieme enleve au rayon fait bien une mi-millimetre en longueur..

Pour verifier si sa conicité soit vraiment du CM1, marquer le cone (propre) d'une foret / arbre porte-mandrin / ect avec une marquer, inser-le dlicatement et tourner dans le fourreau, pour voir ou ca porte.
 
D
DavidH
Apprenti
15 Mai 2017
143
78
  • Auteur de la discussion
  • #10
Le moteur
Je vous présente le moteur de mon tour. Je ne sais pas s’il est d’origine, mais je dirai au moins de la même époque. Il semble être en bon état et à la main il tourne très doucement (silencieusement).
Sous la couche de la peinture on retrouve la plaquette. Elle est partiellement effacé (photo n’est pas très claire) mais j’ai pu lire.
AEG S-10739
D Mot Nr 6566773
Typ DA 0 30 4
3/5 PS 0,45 kW cos phi 0,7
220/380 V 2.25/1.3A DB
delta/étoile 1410 U/min
PL nr 112246

Donc un moteur allemand AEG, 3/5 ch, et la bonne nouvelle - il est configurable 220V/380V.
Configuré en étoile pour 380V. La mesure donne 14 Ohm et 100mH par bobine.
J’ai nettoyé les bornes un peu oxydées, et rebranché en triangle (delta) avec un condensateur pour tester en 230V mono. j'ai aussi ajouté un fil de terre sur le châssis du moteur.

Valeur du condensateur calculé grâce au tableau et la formule de @Labobine
C(uF) = 1000000 * I/(2*pi*f*U) = 32,5 uF

J’ai eu un 30uF / 440V - je branche et ça tourne !
Mon petit wattmètre affiche 220V, 1.1A, 145W, cos phi 0,6 – moteur à vide – ça me semble raisonnable.

Une question pour les experts – qu’est-ce que on met dans les « huileurs » au niveau des roulements? (on peut soulever le chapeau et on voit que le tube descende dans le profondeurs)
Merci David
motor_top.jpg
motor_side.jpg
motor_side2.jpg
motor_plaquette.jpg
motor_branchement.jpg
motor_connected.jpg
 
Dernière édition:
D
DavidH
Apprenti
15 Mai 2017
143
78
  • Auteur de la discussion
  • #11
E pur si muove !
Voilà le moteur en marche et après une rapide nettoyage du chariot je m’attaque au remontage du système d’entraînement de la broche.
La poulie intermédiaire (entre le moteur et la broche) avec son bras sont clairement fait maison.
Côté moteur - une poulie à gorge D=59mm, le courroie (13x8 – type A) est trop large pour se gorge qui est plutôt type Z. Par contre la gorge de la poulie intermédiaire D=108 est à la bonne taille.

La poulie intermédiaire a trois étages (D=108, 81, 55) les même diamètres que la poulie de la broche. Ça donne les rapports 2, 1 et 1/2. Avec la vitesse du moteur 1400 tour/min et la réduction par deux entre moteur et la poulie - ça fait les vitesses de la broche 1400, 700 et 350 tours/min.
(vitesse périphérique maximale de la broche = (1400/60) * 24*pi /1000 = 1,8 m/s, je pense que même pour les paliers en bronze on peut aller plus vite)

Remontage de la poulie n’est pas facile. Les deux bras (fixées à un bout sur le tour et à l’autre côté liées par l’axe de la poulie) «cisaillent» et bloquent l’axe. Finalement j’ai réussie serrer les bras assez fort et dans une bonne position.

Première démarrage !! le tour (avec la table) a commencé sauter comme un jeune taureau.
La cause - poulie intermédiaire, qui tourne comme une patate. Après une démontage complet je découvre que son axe (fait maison) est « parfaitement » conique. Il va falloir complètement refaire la fixation de la poulie. Mais en attendent j’ai calé (centré) la poulie avec la feuille d’acier (cannette du Coca) et an ajoutant un support sur le bras les vibrations se sont « calmées »

Maintenant il ne reste qu’à apprendre de tourner.
tour_poulie.jpg


on_tourne2.jpg
 
D
DavidH
Apprenti
15 Mai 2017
143
78
  • Auteur de la discussion
  • #12
En examinant mon tour j’ai trouvé un inscription sur le graisseur de palier de la broche.
« GIRATOR Bte S.G.D.G ».
La recherche m'a amené sur un merveilleux musée des graisseurs et huilers

http://www.graisseur.fr/franc/entonoir.php

Au sujet du mien j’ai trouvé:
« Girator est un graisseur très rependu dans les années 1930. Il a été créé et fabriqué par matriçage par Marc Sourdillon, Ingénieur de l'Ecole Centrale à La Roche Posay en 1919 puis en 1927 au moulin des Poulineries à Esvres. »

De là, j'ai trouvé une publicité d’époque dans « L'Industrie des Cycle et Automobiles, N° 321, Janvier-Février 1925 ».
ça confirme donc que mon tour est probablement fabriqué en France dans les années 20/30.
huiler0.jpg

girator_pub_1925.jpg
 
D
DavidH
Apprenti
15 Mai 2017
143
78
  • Auteur de la discussion
  • #13
Aujourd’hui démontage et nettoyage du petit chariot (chariot supérieur) en images.
C’est un système simplissime. Après avoir enlevé les deux goujons (je ne suis pas sur si c’est un terme correct) qui servent à bloquer l’orientation angulaire on peut sortir le chariot en le soulevant.
Quelques vis à enlever et la vis sans fin (M10x150) avec sa noix sont enlevées.
Il n’y a visiblement aucun système de rattrapage de jeu (ni sur la noix, ni au niveau de la butée )
J'ai préféré de ne pas enlever le chariot lui même, n’étant pas sûr de pouvoir le remettre.
Place aux images
chariot01.jpg

chariot02.jpg

chariot03.jpg

chariot04.jpg

chariot05.jpg
chariot06.jpg
 
Haut