LIAISON OUTIL / MACHINE

Pour lire cet article "sur une seule page" cliquez ici.
Vous pouvez aussi le lire page / page comme un livre.



Le montage d'un outil dans la broche d'une machine-outil peut se faire directement si la queue de l'outil est compatible avec la broche ou par l'intermédiaire d'une pièce appelée "attachement" présentant les formes permettant l'adaptation.
Ces formes sont très diverses :
Pour accéder directement à l'attachement, cliquez sur son nom dans la table des matière ci-contre
(mais vous n'aurez plus la lecture de l'article sur une seule page !).

A) LIAISON OUTIL / MACHINE (INTERFACE COTÉ MACHINE) :

Pour accéder aux liaisons côté outil, suivre ce lien

Cette liaison se fait généralement par un emmanchement conique.

Outre son appellation normalisée, un cône est défini par (tout ou partie de) :
- son diamètre au plan de jauge,
- la position de son plan de jauge,
- sa longueur,
- l'angle au sommet ou le demi angle au sommet
ou la pente (pente = tangente (demi angle au sommet))
ou la conicité (conicité = 2 x pente).

Le cône assure le bon centrage de l'outil. C'est un élément majeur qui concerne pratiquement toutes les machines d'usinage et même certains accessoires liés. Il permet une transmission de forte puissance à travers l'interface, nécessaire au tournage, fraisage et autres tâches..

Les cônes de machines peuvent être regroupés en deux classes : "auto-maintenant" (auto-bloquant) et "auto-libérant" (auto-détachables).

Avec les cônes "auto-maintenant" (à tenons), les mâles et les femelles s'emboîtent l'un dans l'autre sans tirant. Me cône mâle est chassé par un coin (ou chasse-cône) lorsqu'un changement d'outil est nécessaire. Ils sont généralement utilisés pour les forets hélicoïdaux à queue conique, les alésoirs machines, les broches des perceuses à colonne et les queues de tour.

Les cônes "auto-libérant" (à filetage) mâles et femelles s'emboîtent l'un dans l'autre mais sont maintenus par un tirant fileté (ou barre de traction) et sont plus généralement utilisé pour les fraiseuses car il permet de ne pas se libérer en présence de forces latérales.

Les différents types de cônes :
À propos de l'auteur
PUSSY
bricolage & encadrement