Pompe à main de cour de ferme.

  • Auteur de la discussion philippe2
  • Date de début
philippe2
philippe2
Compagnon
20 Fev 2016
994
A côté d'Orléans
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour à tous,

En espérant poster dans la bonne rubrique. :wink:

Nous habitons une vieille ferme dans les "hauts de France". Et parmi d'autres merveilles il y a une vieille pompe à main dans la cour.
Rien n'est bloqué sur cette pompe, il manque juste le joint de piston et le clapet inférieur. Là j'ai retrouvé de la matière première (du cuir) pour refaire ces pièces.
Le haut du corps (dégorgeoir) est fissuré, mais c'est réparable (soudure inox ou époxy) et c'est une pièce simplement emboitée sur la partie dans laquelle coulisse le piston qui elle est intègre, à part de la corrosion.

Avant de me lancer dans une restauration je voudrai vérifier si cette pompe est toujours alimentée à son point de puisage.

On voit bien sur la photo en PJ le raccordement à une canalisation en plomb. Pour info cette ferme n'est pas reliée à l'eau potable, il y a un surpresseur dans la cave à moins de 10m de distance qui permet largement d'alimenter avec 4 personnes à bord.

Ma question :
Comment vérifier de façon simple que l'aspiration de cette pompe est toujours immergée ?

Bien cordialement,
001 [1280x768].JPG
 
Fred69
Fred69
Compagnon
2 Déc 2008
4 258
F-69 sud-ouest Lyon
il manque juste le joint de piston et le clapet inférieur.
On trouve facilement des rondelles en caoutchouc ou pvc ou silicone aux rayons chasses d'eau dans les grandes surfaces, ça conviendrait peut-être mieux.
 
Earthwalker
Earthwalker
Compagnon
7 Déc 2013
1 210
45
Bonjour,
peut être en démontant la pompe du tuyau de plomb et enfilant un tuyau d'arrosage , s'il ressort mouillé c'est qu'il y a de l'eau .
( évitez de boire l'eau qui circule dans un tuyau de plomb)
 
fafnir70
fafnir70
Compagnon
9 Jan 2011
4 261
FR-70 70150Haute-Saône Val de l'Ognon
Bonsoir,

Il faut vérifier que la dallette vers le tuyau de plomb soit amovible. Si elle l'est tu la retires et tu auras peut-être une réponse à ta question.
Ta pompe mérite une belle restauration.
Je me rappelle de la cuisine chez un vieil oncle. Dans sa vieille ferme une pompe en cuivre était installée près de la fenêtre de la cuisine, le bec envoyait l'eau dans l'évier sous la fenêtre.

Bernard
 
H
Harry78
Ouvrier
10 Juil 2010
290
J'ai habité quelques années dans le Nord, la maison était raccordée au réseau d'eau potable, mais il subsistait une pompe de ce type, bien que plus moderne d'aspect...Dans ces maisons anciennes, il est fréquent de trouver une citerne datant de l'époque où il n'y avait pas l'eau courante. Il est donc possible que ta pompe soit alimentée par une citerne d'eau de pluie plutôt que par un puits, et qu'il y ait quelque part un regard permettant de la controler et/ou d'y accéder.
Chez moi, c'était une plaque en fonte dans le garage, sous lequel la citerne se trouvait. S'il s'agit bien d'une citerne dans ton cas, je doute fort que ton tuyau en plomb soit le seul accès...
 
lepierre
lepierre
Ouvrier
1 Fev 2013
436
Molain 39
Bonsoir,
Dans notre ferme du Jura , il y a une grosse citerne alimentée par les toits de deux maisons.
Les pompes à main situées à l'intérieur à cause du froid sont reliées à la citerne par des tuyaux en plomb.
Il y a des clapets anti-retour en bronze immergés !
Il doit y avoir , soit un puit , soit une citerne quelque part ?
L'idée de démonter le tuyau de plomb est bonne, il faudra refaire une étanchéité !
Mais je crains que le clapet anti-retour ne soit aussi à restaurer ??
Bonne soirée,

Lepierre
 
coquillette
coquillette
Compagnon
31 Mai 2016
2 354
le wast
Bonsoir

Il est évident que si il n'y a plus d'eau...pas la peine de se casser la tète.....un puits qui ne fonctionne pas régulièrement finit par se tarir...
Si il y a de l'eau je mettrai un système de pompe électrique avec sortie par le bec de la pompe. C'est sympa et on peut y accrocher les seaux...en galva bien entendu..
Il y a 50 ans, mes parents avaient une pompe identique...elle était toujours en panne...quand c'était pas le cuir, c'était l'amorçage ...une vraie galère...
Bien entendu il faut un clapet .....en bout
Je dois encore en avoir au moins deux completes...il faut que j'en réinstalle une ..c'est trop beau....(naturellement pompe elec inside)...:smileyvieux: mes bras sont fatigués...

Jean Paul :drinkers:

regarde la...il y a tout ce qu'il faut !! (depannage provisoire)
http://www.systemed.fr/conseils-bricolage/restaurer-pompe-a-bras,733.html
 
M
moissan
Compagnon
13 Mar 2012
11 794
FR-16 angouleme
un tuyaux en plomb est aceptable pour pomper dans un puit ou l'eau est un peu calcaire ... le plomb est catastrophique pour de l'eau de citerne toujours acide qui bouffe le plomb

puit ou citerne il faut de toute façon savoir ou il est avant d'essayer de faire marcher la pompe

il y a une pompe electrique , donc voir ou elle pompe et il y a de grande chance pour que l'ancienne pompe au même endroit

pour faire un joint le cuir est le meilleur materiaux : ces vielles pompe on beaucoup de jeu , un joint moderne en caoutchouc est presque impossible
 
mwm
mwm
Compagnon
22 Mar 2014
3 376
FR 63630
Bonsoir,
Tourner un joint en ertalon, cela ne s'abîme pas même si elle fonctionne à sec ,,,
On peut tricher avec un piston plus récent adapté à la pompe pour obtenir une étanchéité entre le corps et le piston, l'éternel problème de ces modèles de pompe ,,,
Pour savoir si la canalisation d'une pompe est utilisable, la débrancher et injecter de l'eau avec un tuyau d'arrosage jusqu'à débordement, arrêter l'arrivée d'eau ; le niveau doit rester si le clapet de pied est fermé,
Parfois il n'y en a pas, c'est le clapet inférieur de la pompe qui tient la colonne d'eau en équilibre dans le tuyau en aspiration, alors pour réamorcer, il faut boucher la bouche et pomper assez longtemps pour que l'air contenu dans la tuyauterie s'en aille et si vous continuez à pomper, le niveau va aller au débordement, à ce moment là, elle est réellement amorcée, vous pouvez déboucher la bouche,,,
Si tout est en bon état, elle doit garder son amorçage A ++
 
philippe2
philippe2
Compagnon
20 Fev 2016
994
A côté d'Orléans
  • Auteur de la discussion
  • #10
(Bonjour,

Merci à tous pour vos réponses. Pour les matériaux des joints modernes ou rester sur du cuir, cela reste pour l'instant un point de détail mais je retiens les suggestions car avant de faire quoi que ce soit, je veux m'assurer que cette pompe est reliée à une source.

Pour la pompe, le joint autour du piston a disparu. Elle ne peut donc pas s'amorcer sans réparations. En plus du fait que l'étanchéité au niveau du raccordement du tube plomb me semble à refaire (et la moindre fuite à ce niveau risque d'empêcher à elle seule l'amorçage). Ce sont des observations faites sans démontage, il y aurai sûrement d'autres choses à refaire, d'où l'idée d'aller vérifier autrement la présence d'eau avant tout.

Je retiens l'idée de contrôle de présence d'eau par l'intrusion d'un tuyau d'arrosage dans le tube plomb.

Pour l'électrification. Pourquoi pas...

Le "regard" au pied de la pompe n'est pas démontable, il s'agit d'un simple maçonnage.

Pour la source en eau, un puits doit exister quelque part, d'un débit conséquent puisque cette maison n'est pas reliée au réseau d'eau potable et que les besoins divers pour 4 à 6 personnes sont couverts par une autre arrivée dans la cave en face de la pompe, sur laquelle il y a un surpresseur.
Concernant ce point, je confirme qu'il ne s'agit pas d'un raccordement pirate au réseau puisqu'il y a quelques années nous nous sommes retrouvés sans eau durant quelques heures pendant un été sec, suite à une belle fuite continue de la chasse d'eau.

Pour préciser le contexte, il s'agit d'une "ferme à cour carrée" classique dans la région. Aucune descente d'eau de gouttière des 500m² de toitures n'est reliée à ce qui pourrait être une citerne. En revanche, il y a un petit ruisseau en bout de terrain qui coule en permanence. Ainsi qu'un cours d'eau plus important à quelques centaines de mètres avec le bief d'un ancien moulin à eau. Donc probablement pas mal d'eau en sous sol, à la limite du sol de la cave qui peut être humide.

Et personne y compris la grand mère ne sait me dire où pourrait être ce puits.

Bien cordialement,

Edit, ajout de photos. Sur la première, point rouge = puisage en service, point vert = pompe "à restaurer". Sur la deuxième, point bleu = ruisseau permanent, point jaune = bief du moulin :
Ferme1.JPG
[div=none][arrow][/arrow][/div][div=none][arrow][/arrow][/div][div=none][arrow][/arrow][/div]
Ferme2.JPG
[div=none][arrow][/arrow][/div][div=none][arrow][/arrow][/div][div=none][arrow][/arrow][/div]
 
Dernière édition:
Albert le Belge
Albert le Belge
Compagnon
5 Jan 2013
2 644
Tirlemont Belgique
Bonjour, si tu enlèves le piston et le clapet, il suffit de pousser un passe fil d'électricien dans le tuyau à travers la pompe, c'est plus fin qu'un tuyau d’arrosage et aussi rigide si non plus. :wink:

par contre au tuyau d’arrosage...rien ne t’empêche d'y raccorder une pompe vide cave celle-ci, par le débit qu'elle fournira (amorcée) te permettra de juger directement de l'état de l'ensemble.
les joints de pompes, on les trouve encore dans les bonne quincailleries ou sur le net.
Mais il est vrai que bon nombres de matières plastiques (inconnues à l'époque) remplaceront avantageusement le cuir.

Bonne chasse. :lol:
 
chabercha
chabercha
Compagnon
9 Jan 2009
10 386
FR-84 Cavaillon
Bonjour
Je suis entrain de remettre en état de fonctionnement une pompe un peu dans le genre et de taille certainement équivalente mais moins belle, restée dehors depuis 20/30 ans à tous les temps et même dans le midi ce n'est pas toujours beau.
Ma sœur est un peu dans la même situation, pas d'eau de la ville, son fils est venu dans l'autre partie de la ferme et ils sont maintenant huit à tirer sur un gros puits.
Cet été pour ne pas être à sec ils ont laissés le jardin et les fleurs crever donc essai de remettre cette pompe en fonctionnement sans cosmétique.
Hauteur totale de l'ensemble 1400
De l'axe du bras à en bas 800
Corps de la pompe 660 Ø100 intérieur
20161020_115850.jpg


Le clapet qui viens se fixer sous le corps, 140 de hauteur.
20161020_120000.jpg

Passage de 40.
20161020_120014.jpg

Le piston avec aussi un clapet en bronze.
20161020_120137.jpg

Le joint à changer, certainement en cuir et dur comme de la caillasse, je l'ai fait bouillir pour lui redonner une forme mais pas un état.
20161020_120156.jpg

Pas trouvé sur le net en 100 mais chez un fournisseur pro à coté, 12€ + 18 de port, je ne sait pas en quelle matière, pas encore commandé, cela s'appelle un godet Grillot.
La suite un peu plus tard quand j'aurais le joint.
A+Bernard
 
Charly 57
Charly 57
Compagnon
21 Déc 2008
5 216
FR-57330 Moselle
Bonjour

Pour connaitre la hauteur d'eau, tu gonfles à l'air comprimé. La pression se stabilisera et te donnera la hauteur d'eau au dessus du bas de tuyau avec la relation 0,9 bar = 10 m de colonne d'eau.

Si la pression dépasse 0.6 bar, c'est que c'est bouché car une telle pompe ne puise pas si bas.
 
mwm
mwm
Compagnon
22 Mar 2014
3 376
FR 63630
Bonsoir,
Une source , plutôt une résurgence du bief,,,
Il est possible aussi que le tuyau d'aspiration soit installé à plat dans une tranchée pour aller chercher l'eau dans le bief, de cette façon on ne crée pas de hauteur de colonne , mais une tuyauterie en pente légère tout le long du trajet,,,
La hauteur manométrique de 5 à 6 mètres d'aspiration est employée pour l'installation dans le bief et pour le raccordement de la pompe,,,
Il te reste la solution d'un sourcier pour trouver ton point d'alimentation de ta pompe,( un radiesthésiste, c'est la dénomination officielle dans les pages jaunes,,,) A ++
 
F
fred250
Compagnon
8 Mai 2007
3 059
Vienne Isére 38
C'est peut être des puits artésien que tu a (appellation un peut abusive), c'est un simple tube en acier planter dans le sol jusqu’à arriver a la nappe ou la veine d'eau, donc pas de puits classique d'apparent.
 
moufy55
moufy55
Modérateur
23 Nov 2010
5 696
FR-55 Sud-Meusien
C'est peut être aussi une pompe décorative, avec le tuyau planté en pleine terre :D
 
mwm
mwm
Compagnon
22 Mar 2014
3 376
FR 63630
Bonsoir,
Les Anciens étaient plus réalistes que Nous, s'ils avaient une pompe pour alimenter une maison et peut être du bétail et chevaux, jardin, etc,, il fallait que la présence d'eau soit assurée toute l'année, et pas de manque au moment ou l'on en a le plus besoin,,,,
Soit par le bief et alimenté comme je l'ai déjà décrit,,
soit par un puits apparamment bien caché pour éviter les noyades !!!, ou de l'empoisonner!!!
Il peut se trouver dans la cave, parce que certaines maisons ont été construites avec la terre du volume de la cave et les briques sont cuites sur place,,,
Donc logiquement , la construction de la maison commencait par un puits, puis par le dégagement du volume de la terre de la cave,,,,puis la cuisson
Les puits anciens étaient souvent maçonnés sur une trousse, c'est un chassis en bois de chêne rond de + - 1mètre de diamètre sur lesquel on batissait la couronne en brique ,
Le poids du volume faisaient descendre la trousse munie d'une lame d'acier coupante pour n'avoir qu'a ramasser la terre refoulée à l'intérieur du puits,
Je reste persuadé de ces 2 solutions, la plus logique étant celle du bief, presque pas de travaux à réaliser , une tranchée,,, c'est moins crevant que de creuser un puits,,,
On devrait trouver une crépine d'aspiration,dans cet endroit,,,
La seconde étant plus chère en main d'oeuvre et temps, on ne maçonnait qu'un mètre de haut par jour, il fallait laisser sécher,,, Un endroit pour creuser un puits se cherche , les jours de soleil d'été quand il fait très chaud , pour éviter les veines d'eau éphémères,,, A ++
 
philippe2
philippe2
Compagnon
20 Fev 2016
994
A côté d'Orléans
  • Auteur de la discussion
  • #18
Bonjour,

Et merci encore une fois pour l'intérêt que vous portez à ce sujet.

A mouffy55 :
Cette pompe a fonctionné dans le passé (témoignage d'une Ancienne) , et il ne s'agit pas à la base d'un objet de décoration.

A mwm :
J'ai "métré" via Google Earth la proximité des cours d'eau avec le point probable de puisage. Le bief est à 66m, le ruisseau à 45m. Ce n'est pas si loin mais me paraît beaucoup pour de la tuyauterie en alimentation directe.
Ta réponse me fait poser pas mal de questions (intéressantes), car je n'ai qu'une vision partielle de l'historique du coin et de son réseau hydrologique.

L'alimentation qui comme tu l'évoques pouvait alimenter une vingtaine de vaches, trois chevaux de trait, des cochons et une basse cour doit être un puits artésien bien planqué dans la cour...

Bien cordialement,
 
S
stanloc
Compagnon
29 Oct 2012
5 120
A ce que je sache, un puits artésien ne nécessite pas de pompe.
Une chose est sûre aussi c'est que l'eau est à moins de 10 mètres de profondeur par rapport à la pompe.
Stan
 
mwm
mwm
Compagnon
22 Mar 2014
3 376
FR 63630
Bonsoir,
la version en tube à plat est plus que probable, il n' y a que de la hauteur pour arriver du sol à la pompe et de la crépine au premier coude de la tuyauterie d'aspiration, donc moins de 6 mètres de colonne, le tuyau à plat est certainement un 40/49, donc 5 millimètres de colonne par mètre en perte de charge, c'est cela qui me fait penser à cette version même en comptant 100 mètres on est encore dans les clous!!
Le soucis d'eau dans les fermes je connais, p c q je réparais beaucoup de pompes différentes, à main,sur prise de force de tracteur et électrique de tous débits,
L'eau est cruciale pour la vie d'une ferme tu me décris le cheptel, mais il ya aussi le monde humain à nourrir, laver, pour la cuisine, pour le matériel, pour les lessives à la main à l'époque il fallait compter vers 5 m3 par jour à pomper et que ce soit disponible surtout,,,
A ++
 
mwm
mwm
Compagnon
22 Mar 2014
3 376
FR 63630
Bonsoir Philippe ,
la nuit porte conseil et je me demande si tu n'as pas une citerne qui se rempli par le bief du ruisseau et de là vers la pompe??? ce serait encore une possibilité, les Anciens étaient prévoyants,,,, A ++
 
philippe2
philippe2
Compagnon
20 Fev 2016
994
A côté d'Orléans
  • Auteur de la discussion
  • #22
Bonjour,

J'ai bien sûr lu avec intérêt vos dernières réponses, et comme tu dis mwm la nuit (voire plusieurs) porte conseil.

A Stanloc :
Oui tu as raison en toute rigueur sur la définition du puits artésien. En revanche, il fallait ajouter de la pression donc une pompe pour alimenter l'étage de la maison d'habitation (construction vers 1930) à 4m du sol. Donc pression mini de 0,4 bar, plus celle nécessaire à compenser les pertes de charges pour avoir un débit acceptable. Dans l'état de l'installation, il faut au minimum 2 bars au sol pour garantir ce débit (constat fait via le manomètre de la pompe).

A mwm :
Je ne vois pas où pourrait être cette citerne s'il y en a une. Ce que j'ai pu constater :
La "source" d'eau est épuisable. Malgré le bief du moulin alimenté en permanence et à niveau constant.
Lors du changement de pompe, le point de raccordement de l'alimentation dans la cave à environ 50cm de hauteur sous la cour débitait "tout seul" et de façon importante.

Je vais faire quelques photos des installations existantes, encore en service ou pas. Ainsi que celles des cours d'eau avoisinants.

Bien cordialement,
 
metalban
metalban
Compagnon
24 Fev 2011
1 284
bonjour,
il est possible que l'aquifère soit près de la surface : il y a un cours d'eau et un ruisseau à proximité, donc une pompe simple peut suffire.
En effet il n'est pas possible de pomper en aspiration plus haut que 7 mètres environ.

Va sur infoterre , sire du BRGM tu auras des informations sur les puits voisins (super site !) donc sur la profondeur de l'eau dans ton secteur.
là : http://infoterre.brgm.fr/

attention avec les tuyaux en plomb, même si l'eau est très calcaire.
l’agressivité de l'eau n'a rien à voir avec la dureté , pour la connaître il faut la calculer.
l'eau très douce est naturellement corrosive , mais l'eau calcaire aussi dans certains cas...
le plomb dans l'eau ne donne pas le saturnisme mais entraine l'apparition de cancers...
 
Haut