moteur électrique

  • Auteur de la discussion usineux
  • Date de début
usineux
usineux
Apprenti
j'ai un projet de véhicule électrique pour mes élèves, je cherche les plans pour la fabrication du moteur CC, quelqu'un à des info?
 
H
halflife
Apprenti
Salut, je te donne le liens d'une realisation de "moto electrique" par des etudiants.
la partie cycle est pas au top... mais au niveau realisation ca peux t'aiguiller peut etre...

PS : c'est quoi un moteur CC ? Pour moi ca correspond à Competition Client mais c'est po electrique ces engins ! :lol:

http://www.dailymotion.com/video/x24jwb ... ctriq_tech
 
M
Maximil
Ouvrier
Ca serait vachement plus simple et avec un nettement meilleur rendement de faire un brushless genre un LRK pour une voiture
 
O
ordinerf
Compagnon
c'est clair mais il va te falloir un variateur de fréquence ou tu va devoir utiliser un petit circuit électronique pour capter l'angle de rotation du moteur et envoyer le courant quand il faut.
en faite si tu vire les charbons il te faut un système de capteurs.
 
O
Otatiaro
Compagnon
ordinerf a dit:
c'est clair mais il va te falloir un variateur de fréquence ou tu va devoir utiliser un petit circuit électronique pour capter l'angle de rotation du moteur et envoyer le courant quand il faut.
en faite si tu vire les charbons il te faut un système de capteurs.

Salut,

Nop, pas d'accord

On peut faire tourner très correctement un moteur sans charbon (brushless) sans capteur.

Il "suffit" de mesurer la force contre electro motrice générée après que tu ais passé le pole pour switcher sur celui d'après.

++
 
usineux
usineux
Apprenti
Merci pour le lien halflife et comme la dit Maximil cc= courant continue :)

le but c'est surtout de fabriquer le moteur, avec un grand diametre et beaucoup de couple
 
H
halflife
Apprenti
Pas de probleme ! :-D
Pour CC, effectivement j'ai appris ca par la passé !
merci de m'avoir remis ca a l'esprit, je suis trop braqué moto je crois ! :-D
A bientot, bon courage pour ta realisation, je pense que je suis pas la personne la plus à meme pour voler a ton secours ! :wink:
 
O
ordinerf
Compagnon
Otatiaro a dit:
Il "suffit" de mesurer la force contre electro motrice générée après que tu ais passé le pole pour switcher sur celui d'après
il n'y a pas un risque que ça s'emmêle les crayons à un certain régime ?
 
M
MRG-NK
Compagnon
Je me doute : le projet scolaire est terminé, ce post pour d'autres projets similaires :
En utilisant un moteur à balais, collecteur.
Exitation par aimant permanent : a un bon rendement, mais on ne peut pas régler le flux.
Le moteur série a un fort couple au démarrage, mais peu de réglage de la vitesse : il faut shunter l'enroulement pour avoir plus de vitesse.
Exitation paralléle ou indépendante : permet un réglage de la vitesse, mais ne sait pas bien gérer un fort couple résistant en cas de changement de régime moteur.
La solution : le moteur compound : il allie les deux avantages : série et //. On peut aussi avoir un moteur avec aimant permanent et un enroulement en différentiel qui diminue le flux. Dans ce cas, il faut peu d'énergies pour augmenter la vitesse. L'enroulement série augmentant le flux quand le moteur consomme plus de courant.
Cela permet d'avoir un couple moteur qui grandit.
Ne pas annuler le flux par un enroulement différentiel : le moteur s'emballerait.
Prendre des aimants néodyne.
Donc, il faut fixer une limite à ne pas franchir : réglage du moteur. Si l'aimantation permanente diminue, on peut la renforcer, la "remettre" en inversant le courant dans la bobine exitation //.
On pourra ajouter des poles de compensation : des enroulments série qui en créant un flux compensent la déviation du champ magnétique causé par le courant dans l'unduit : la partie rotative.
Sans pole de compensation, on se contente de décaler les charbon , pour les alligner sur la nouvelle ligne neutre.

Sinon, le moteur style pas à pas et autres brushless.
 

Sujets similaires

j-pax
Réponses
485
Affichages
40 443
christian73
C
Mcar
Réponses
15
Affichages
5 837
Doctor_itchy
D
R
Réponses
35
Affichages
2 930
DavidH
D
Haut