Modif Perceuse colonne Sidermo

Bonne idée ou non? quelles améliorations?

  • oui

    Votes: 1 50.0%
  • oui

    Votes: 1 50.0%

  • Nombre total d'électeurs
    2
Andoche
Andoche
Compagnon
28 Mar 2010
510
France Drôme
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour,
Il y a quelques années j’avais acheté une perceuse à colonne Sidermo d’occasion pour 450€.
Une fois à la maison déjà l’interrupteur/disjoncteur ne marchait pas (45€ supplémentaire pour le remplacer).
Au moment de percer le 1er trou, une fois le foret au contact de la pièce, j’avais beau actionner le cabestan impossible de percer.
Bref j’ai revu tout le système de descente de la mèche, tout était cassé à l’intérieur.

Après une chute de vélo, début juillet, avec rupture des ligaments de l’épaule et en attendent une éventuel opération.
J’ai repris un projet de descente/monté du plateau porte pièce sans perdre la position de la mèche par rapport à la pièce au moment du desserrage du plateau sur la perceuse.
C’est une étude que je n’avais pas concrétisais en son temps, plusieurs points ne me satisfaisaient pas.
Je pense avoir amélioré le système par rapport à mes premières études, en profitant de mon repos forcé.
De plus j’ai essayé de simplifier la fabrication des pièces.
Notamment au niveau du palier inférieur.
Au départ je comptais usiner le haut du pied en fonte pour faire un appui au palier inférieur.
Cet usinage en particulier posait trop de problèmes :
Prise sur le tour ou la fraiseuse (encombrement).
Faire un usinage bien concentrique avec le tube de Ø 92mm, et surtout que les 2 usinages soient bien sur le même plan dans tous les sens.
Puisque je suis obligé d’attendre un avis médical et que je ne peux pas attaquer comme un malade selon mon habitude, j’ai pensé demander l’avis de tous les membres toujours très avisés de ce forum.
Je suis preneur de toutes les remarques qui seront compatibles avec mes capacités d’usinage.
Je précise que l’ensemble plateau paliers peut pivoter autour de la colonne et retrouver les mêmes avantages une fois les 2 paliers bloqués.
En vous remerciant par avance.

ProjetPerceuse01.jpg


ProjetPerceuse02.jpg


ProjetPerceuse03.jpg


ProjetPerceuse04.jpg


ProjetPerceuse05.jpg


ProjetPerceuse06.jpg


ProjetPerceuse07.jpg


ProjetPerceuse08.jpg


ProjetPerceuse09.jpg
 
PUSSY
PUSSY
Lexique
25 Oct 2010
6 058
FR-17800 Charente maritime
Bonjour,

Projet ambitieux, mais je pense que tu te compliques inutilement la vie :
L'idée de "suspendre" la crémaillère plutôt que de la comprimer est bonne.
Mais pourquoi mettre en parallèle à la crémaillère un rond Ø42 ?
Il y a double emploi !
- Garde le palier supérieur, mais juste avec son système de blocage sur la colonne.
- Attache le haut de la crémaillère dessus (rainure + vis).
- Fais pivoter le palier supérieur sur une bague serrée sur la colonne, avec une butée à bille.
C'est elle qui fixera la hauteur de la crémaillère et ne bougera jamais !
- Fais le palier inférieur identique au palier supérieur.
- Attache le bas de la crémaillère dessus (rainure + vis).

Si tu veux monter ou descendre, tu bloques les deux paliers.
Si tu veux tourner la table, tu libères les deux paliers.
Et tu n'auras pas de problème de passage sous le moteur !

Cordialement,
PUSSY.
 
P
proton95
Ouvrier
29 Juin 2011
364
val d'oise
Bonsoir Andoche
Joli projet comme le dit Pussy,mais au niveau sécurité tu vas retirer les 4 roulements de la base une collègue a eu 2 orteils amputés à cause d'une bouteille d'oxygène non securisée(1967). Vu le poids de la pàc avec une si petite base il serait dommage de repousser encore ton projet.
Amicalement Jean marie
 
Andoche
Andoche
Compagnon
28 Mar 2010
510
France Drôme
  • Auteur de la discussion
  • #4
Bonjour PUSSY.
Connaissant tes compétences je vais sur la pointe des pieds.
Je pense, mais je peux me tromper, que la colonne arrière une fois bloquée dans les 2 paliers et bien parallèle à la colonne de Ø92mm, on a un ensemble rigide qui se déplace d’un bloc quand on débloque les 2 paliers (sans se soucier du parallélisme).
Je pense (encore une fois sans être certain), que si les 2 paliers ne sont pas liés et en exagérant, si le palier supérieur est dans l’axe et que le palier inférieur est bloqué à 90° d’un côté ou de l’autre (j’exagéré volontairement).
Le plateau va descendre en décrivant une hélice en suivant la crémaillère qui est dans l’axe en haut et à 90° en bas.
L’axe de départ de la pièce par rapport à la mèche sera perdu.
Il ne faut pas compter sur la crémaillère pour une quelconque rigidité c’est de la guimauve.
En plus les usinages dans la fonte du plateau sont faits avec un très large jeu pour le fonctionnement.
J’espère ne pas dire des bêtises.
Ceci dit, si ma santé physique va me le permettre, c’est évident que ce ne sera pas facile à faire.
Cordialement
 
PUSSY
PUSSY
Lexique
25 Oct 2010
6 058
FR-17800 Charente maritime
Bonjour,

Les perceuses que j'ai utilisé et qui possédaient une crémaillère n'avaient pas de jeu au niveau de la table et la crémaillère était suffisamment rigide pour servir de "guidage" à la table.
Est-elle si "chewing-gum" que ça ?
S'il y à du jeu au niveau de la table, n'est-il pas plus simple d'ajouter un lardon ?

Cordialement,
PUSSY.
 
Andoche
Andoche
Compagnon
28 Mar 2010
510
France Drôme
  • Auteur de la discussion
  • #6
Bonjour proton95 et merci de me donner ton avis c'est très sympha.
Joli projet comme le dit Pussy,mais au niveau sécurité tu vas retirer les 4 roulements de la base une collègue a eu 2 orteils amputés à cause d'une bouteille d'oxygène non securisée(1967). Vu le poids de la pàc avec une si petite base
J’ai refait mes calculs les 3 vis supportent environ 1 tonne au cisaillement en prenant 5 kg/mm (coefficient sécurité 4).
En flexion en prenant le cas le plus défavorable possible et un R/mm2 de 10 kg/mm, je supporte encore 100kg de charge (coefficient sécurité 4)
Bien évidement au choc ces valeurs sont à revoir à la baisse.

Même si tout cassait, pendant que les 2 paliers sont débloqués, l’ensemble ne descendrait que de 2mm et porterait sur la base.
Il se peut qu’une chose m’échappe, si tu pouvais me préciser un peu plus.
Merci et cordialement

ProjetPerceuse10.jpg
 
Andoche
Andoche
Compagnon
28 Mar 2010
510
France Drôme
  • Auteur de la discussion
  • #7
Bonsoir PUSSY
Les perceuses que j'ai utilisé et qui possédaient une crémaillère n'avaient pas de jeu au niveau de la table et la crémaillère était suffisamment rigide pour servir de "guidage" à la table.
Est-elle si "chewing-gum" que ça ?
S'il y à du jeu au niveau de la table, n'est-il pas plus simple d'ajouter un lardon ?
Tu viens de mettre le doute dans mon raisonnement.
Je pense aller voir des perceuses, je dois surement mésestimer l'effet de la crémaillère.
Par contre, je ne vois pas où mettre le lardon???
Merci et cordialement.
 
P
proton95
Ouvrier
29 Juin 2011
364
val d'oise
Re
Je parlais des roulements pour deplacer la perceuse,si tu as prevu une fixation au sol alors meaculpa je n'ai rien dit
amicalement Jean marie
 
PUSSY
PUSSY
Lexique
25 Oct 2010
6 058
FR-17800 Charente maritime
Bonsoir PUSSY

Tu viens de mettre le doute dans mon raisonnement.
Je pense aller voir des perceuses, je dois surement mésestimer l'effet de la crémaillère.
Par contre, je ne vois pas où mettre le lardon???
Merci et cordialement.
Bonjour,

Je parlais de mettre un lardon s'il y avait du jeu entre la crémaillère et le fût de la table (autour de la colonne) puisque tu avais peur que le mouvement de montée-descente soit hélicoïdal.
Le lardon se place sur l'un des coté de la crémaillère, s'il y a la place.

Cordialement,
PUSSY.
 
lion10
lion10
Compagnon
7 Mai 2010
4 710
Bonsoir

Je vais suivre ce projet de près. J'ai également noté depuis longtemps le problème de la perte de l'axe de perçage, pour l'instant je peux m'en tirer en jouant sur la longueur des forets, court, extra court ou long.

Ce que je constate sur ma perceuse c'est aussi une crémaillère qui est fragile, elle a tendance à se vriller et ne plus être verticale lorsque je veux tourner la table de perçage. Ce qui pose problème à mon sens c'est la liaison à chaque extrémité de la crémaillère. Il faudrait en quelque sorte que la surface de contact de la crémaillère d'environ 20 mm de large je pense soit fraisée pour tourner facilement sur la colonne de diamètre 92 mm.
En bas de la crémaillère c'est pareil peut être faudrait il qu'elle repose en son extrémité rectangulaire sur une bague fendue sérrée sur la colonne à proximité du pied.
La crémaillère quitte à faire une amélioration ne faudrait il pas soit la rigidifier dans une version plus simple de votre système pour éviter qu'elle vrille ou carrément la supprimer avec un système électrique. Cela permettrait sans doute une simplification et surtout un confort pour lever ou descendre la table si elle est chargée d'un gros étau lourd.
Si votre perceuse est proche d'un mur vous pourriez peut être y fixer un moteur qui se contenterait de soulever une fourchette qui soulèverait ou descendrait la table. Du coup sur la colonne vous n'auriez plus que la fonction anti rotation de la table de perçage.

J'avais pensé à un système maquetté avec des colonnes de perceuses peugeot :
-une sorte de bague fendue percée et alésée au diamètre 92 mm, (montage sans démonter la perceuse)
-cette bague comporterait également un ou 2 trous diamètre 40 mm pour y serrer les colonnes de perceuse peugeot,
-une liaison entre la table de perçage et ces 2 colonnes.
Tant que ces deux bagues idéalement avec un serrage / desserrage commun rapide seraient bloquées sur la colonne, la descente seraient verticale.

Effectivement comme souligné ci dessus par PUSSY la crémaillère à du jeu sans parler des chocs pignon crémaillère lorsque la table est lourde comme dans mon utilisation. Une raison de plus pour la retirer ?

cdlt lion10
 
Dernière édition:
Andoche
Andoche
Compagnon
28 Mar 2010
510
France Drôme
  • Auteur de la discussion
  • #11
Bonjour proton95
Je parlais des roulements pour deplacer la perceuse
Le socle de la perceuse est à 4mm du sol.
Si l'effort est trop important la vis qui tient le boîtier de roulement va s'allonger et le jeu au sol sera rapidement nul.
Au départ je serrais les vis qui tiennent les boîtiers de roulement (la perceuse décollait du sol de 4mm), juste pour déplacer la perceuse.
Ensuite je desserrais légèrement les vis et la perceuse posait au sol.
A l'usage j'avoue que je laisse la perceuse levée de 4mm.
C'est évident qu'en cas de grosse charge (ce que mes capacités physiques répugnent de plus en plus), un coup de clé et le socle de la perceuse est au sol.
Merci et cordialement.
 
Andoche
Andoche
Compagnon
28 Mar 2010
510
France Drôme
  • Auteur de la discussion
  • #12
Bonjour PUSSY et lion10.
Après vous avoir lu, mon projet vient de prendre un coup dans l'aile.
Il va falloir que je révise ma copie.
Je vais essayer de partir sur d'autres bases ou abandonner le projet si c'est vraiment trop casse-tête.
A voir!!!
Cordialement
 
Andoche
Andoche
Compagnon
28 Mar 2010
510
France Drôme
  • Auteur de la discussion
  • #13
Bonsoir à tous.
Je reviens avec ma perceuse à colonne.
Suite à vos commentaires j’avais enterré le projet.
Ensuite, je suis revenu pour tester la solution de PUSSY avec 2 paliers non reliés entre eux.
Sur ma perceuse en bloquant la crémaillère en bas je décale le haut de la crémaillère de 2cm à la main, donc sur ma perceuse cette solution n’est pas viable.
Et encore je ne parle pas du jeu qui existe entre la crémaillère et le palier du plateau, c’est encore pire.
J’ai enterré de nouveau le projet.
Quelques temps après nous en avons discuté avec un ancien collègue de travail.
le projet lui a plu, il m’a conseillé de le mettre en œuvre.
Dans ma tête le projet étant mort, j’ai prétexté ne pas pouvoir trouver juste une petite longueur de rond de Ø120mm.
L’après-midi même il m’amenait le rond de 120.
Après quelques semaines à trainer les pieds, je me suis brusquement décidé et 2 semaines et demi après avoir travaillé d’arrache-pied voilà le résultat.
Je dois reconnaître que ça marche super.
Je devais percer un gros trous dans une pièce.
J’ai fixé l’étau sur le plateau de la perceuse, j’ai serré la pièce dans l’étau bien en position.
J’ai fait un avant trou au forêt à centré, j’ai descendu le plateau pour percer à Ø10.
J’ai descendu encore le plateau pour pouvoir chasser le mandrin et le remplacer par un forêt à queue conique, j’ai remonté le plateau sous le forêt et j’ai percé.
Dans toutes ces manœuvres la pièce est restée pile sous la colonne de perçage comme sur une fraiseuse.
Bonne soirée à vous tous

PerceuseFinie01.jpg


PerceuseFinie02.jpg


PerceuseFinie03.jpg


PerceuseFinie04.jpg


PerceuseFinie05.jpg
 
PUSSY
PUSSY
Lexique
25 Oct 2010
6 058
FR-17800 Charente maritime
Nous sommes tous très heureux que tu ais réussi dans ton amélioration.

Cordialement,
PUSSY.
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Haut