Maho MH800 T : remise en marche

  • Auteur de la discussion Christophe C.
  • Date de début
Christophe C.
Christophe C.
Ouvrier
31 Mai 2016
271
Toulouse
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour,

Je me suis occupé récemment de l'achat pour le Fablab de Toulouse (Artilect) d'une fraiseuse trois axes Maho MH800T de 1987. Pour ceux qui ne connaitraient pas, c'est un beau bloc de ferraille de 4 tonnes comme on en fait plus, glissières en queue d’aronde grattées, boite de vitesse mécanique commandée par la commande numérique, bâti en fonte sérieux...

Niveau courses elle fait 800x500x450. La broche fait 5,5kW et va de 60 à 3200tr/mn. Une fonctionnalité très intéressante sur cette machine est qu'elle fait à la fois fraiseuse horizontale et fraiseuse verticale. En prime la tête est inclinable.

Elle est équipée d'un pupitre de commande Heindenhain CNC 332.

La machine a été achetée pour la somme tout à fait ridicule de 400€... Elle a été vendue "pour pièces" par le précédent propriétaire (une entreprise de mécanique toulousaine qui l'avait achetée neuve en 1989). La raison pour laquelle ils l'ont réformée est un "blocage" de la boîte de vitesse. Toute l'électronique est parait-il fonctionnelle.

J'ai un peu hésité à engager le Fablab dans ce chantier mais vu le prix de la bête j'en suis finalement arrivé à la conclusion que ce n'était pas un bien gros risque :)

En prime j'ai absolument toute la doc de la machine (qui partage beaucoup d'éléments avec les Maho MH800E de la même époque, dont la principale différence est un pupitre Philips CNC 432) : manuel utilisateur, plan et liste des pièces mécaniques, schémas électriques, doc du pupitre. J'en ai scanné une partie et je continue à les scanner petit à petit, si ça peut rendre service n'hésitez pas à me solliciter. Et cerise sur le gateau, la doc est en français.


Place aux photos! avant même d'attaque le nettoyage (et elle va en avoir besoin... elle est couverte d'une gangue d'huile et de lubrifiant séchés et a été vendue avec une bonne cargaison de copeaux...) on a attaqué le démontage de la boîte de vitesse pour voire de quoi il en retournait. Pour que vous situiez un peu, voilà à quoi ressemble l'entrainement de la broche :

boite_01.jpg


Le moteur (4) entraine la boîte de vitesse (2) par l'intermédiaire d'une courroie rainurée (3).

En sortie de boîte, un axe avec une mortaise en bout (9) permet l'entrainement de la broche verticale lorsque celle-ci est montée. Un pignon mobile permet d'embrayer la broche horizontale (8).

Et ci-dessous le plan de la boîte : il y a trois étages successifs avec chacun trois positions.

boite_02.jpg


Première surprise en enlevant le carter de protection de la courroie de transmission : elle est complètement disloquée.

boite_04.jpg


Deuxième surprise, le circlips de la poulie d'entrée de boîte (102 sur le plan ci-dessus) est cassé. La poulie a un jeu démentiel, plus d'1mm au diamètre, on la croirait montée sur rotule!

boite_05.jpg


La poulie a un peu d'usure au niveau de l'appui sur l'épaulement de l'arbre du côté du circlips. L'alésage s'évase à chaque extrémité, ce qui explique l'important rotulage. Sinon la surface de l'alésage est plutôt propre. On voit qu'elle a déjà été baguée; cette bague ne figure pas sur les plans. La bague n'est pas dans un acier très dur, on arrive à l'attaquer au cutter. La bague doit être emmanchée à force et est verrouillée en rotation par une vis sans tête montée entre cuir et chair. La vis est bloquée, je n'ai pas insisté pour ne pas abimer la tête de vis.

boite_06.jpg


Le pire pour la fin, sur l'axe d'entrée de boîte la rainure de clavette est cassée et la clavette a disparu.

boite_08.jpg


Du coup on a démonté la boîte pour pouvoir démonter l'axe. Pour ça il faut défaire les moteurs qui commandent la boîte (1) et la jauge de niveau d'huile (2).

boite_03.jpg


Ensuite la boîte tiens simplement avec deux vis côté arbre d'entrée et un centrage dans le bâti de la machine côté arbre de sortie.

boite_15.jpg


A l'intérieur de la boîte, pas de mauvaises surprise. Tout est propre, pas de signes d'usure des pignons, pas de limaille de fer. Ouf!

boite_18.jpg


L'arbre d'entrée démonté.

boite_22.jpg


Par contre la boîte perd de l'huile, on voit les traces sur la peinture... et surtout le bâti de la machine au niveau de la boîte est littéralement rempli d'huile de boîte (et de copeaux... et encore j'en ai enlevé par poignées avant de prendre cette photo). Mais je précise qu'elle avait son niveau d'huile (et même un peu au dessus du niveau max) avant que je ne démonte la jauge et que je ne vidange la boîte.

boite_19.jpg


En enlevant les copeaux j'ai retrouvé un reste de clavette... elle a bien morflé.

boite_21.jpg


Elle retrouve sa place sur l'arbre...

boite_20.jpg


Voilà ou j'en suis. Je n'ai trouvé de trace de blocage nulle part, je ne comprends pas trop qu'es-ce qui a provoqué toute cette casse. Si vous avez des idées, je serais curieux de les entendre!

Pour la suite des évènements voilà ce que j'envisage :
Poulie :
- démontage de la bague (à la presse une fois la vis entre cuir et chair retirée... comment procéder pour l'enlever??)
- tournage d'une bague qui va bien et usinage du logement de clavette
- remontage à force avec une vis entre cuir et chair (ça n'a pas bougé!)

Arbre :
- montage entre pointe sur tour avec entraineur frontal (il y a déjà des traces d'entraineur frontal sur l'axe, on les voit sur la photo ci-dessus)
- réduction du diamètre pour rattraper le faux rond dû à l'usure (mesuré un peu à l'arrache, il y a environ 1/10ème)
- usinage d'une rainure de clavette à l'opposé et ré-usinage de la gorge de circlips si besoin

Si vous avez d'autres suggestions de méthode de réparation, je suis preneur!

Christophe
 
Dernière édition:
wika58
wika58
Compagnon
17 Déc 2006
13 068
FR-54560 Lorraine
Bonjour Christophe,

Belle machine :smt038

Voilà un reportage qui s’annonce intéressant.
Nous en sommes friands sur ce forum.
Une petite photo d'ensemble de la machine serait intéressante pour se rendre compte de la taille et de la machine.

Vous trouverez ici bcp de conseils pour arriver au bout de votre projet.

En ce qui concerne la doc que vous êtes en train de scanner, n'hésitez pas à l’uploader dans la section Ressources du forum.

Bonne continuation.
 
Dernière édition:
chabercha
chabercha
Compagnon
9 Jan 2009
10 393
FR-84 Cavaillon
Bonjour
Christophe, bienvenue sur usinages.com.
Belles initiatives que sont ces Fablab, la décision de prendre cette machine semble bien bonne, si cela ce cantonne au problème poulie axe vous aurez fait une bonne affaire.
Le reportage avec photos s'annonce très intéressant.
Bonne continuation.
A+Bernard
 
P
papeteme
Compagnon
14 Oct 2009
1 171
entre Savoie et Isère
Bonjour,
Pour sortir une bague qui est montée à force, on cherche parfois à la rétrécir en faisant à l'intérieur 2 cordons de soudure à l'arc. C'est un des seuls moments où le rétreint après soudure est utile et non embêtant...

Pour réparer un battage comme il y a ici, mais sur des engins soumis aux chocs, j'ai plusieurs fois modifié le montage avec succès en passant d'un montage cylindrique à un montage conique.
Je pense par exemple à un petit chargeur hydraulique qu'on appelle valet de ferme : les moyeux de roues étaient montés cylindrique sur les arbres des moteurs hydrauliques et, ce qui devait arriver ...... Nous avons fait des doubles bagues coniques qui étaient rapprochées par vis BTR et le problème a été définitivement réglé malgré les incessantes inversions de marche et secousses diverses. Il suffit de prévoir un ou deux resserrages au début. Pensez aux moyeux autobloc.

Par contre, il est quand même très curieux qu'un montage aussi compact, sur une machine-outil d'usinage et de plus produite par une firme allemande de renom connaisse une altération de ce genre. Peut-être même que je ne serais pas le seul à en être surpris. Cette panne ne serait-elle pas la mise en évidence d'une brutalité dans le fonctionnement de la boite ? Brutalité peut être due à un mauvais fonctionnement des commandes automatiques(le mot blocage employé par les vendeurs).

Bonne suite dans cette remise en ordre.
Bien cordialement.
Papeteme

Refaire la rainure de clavette à l'opposée : c'est ce que tu proposes et qui vient de suite à l'esprit. Mais en fait et là je questionne les spécialistes ou les puristes, n'est-ce pas le plus mauvais endroit ? L'usure ne s'étant faite que d'un coté, ne vaudrait-il pas mieux la faire juste après la partie usée. Il y aurait alors, à l'opposé de la clavette une zone d'appui franche et saine.
 
Dernière édition:
G
gaston48
Compagnon
26 Fev 2008
9 575
59000
Bonjour et bienvenu,
je ne suis pas du tout étonné, les démarrages et freinages sont très violents. Avec une poulie montée
libre de cette façon, cela provoque des oscillations frottements entre l'alésage et l'arbre et une corrosion
par fretting avec perte de matière apparaît et tout se bouffe, clavette comprise. 30 ans quand même ...
Maho fait parfois des petites bêtises de conception comme ça, sur de nouvelles gammes elle sont corrigée
sur les modèles suivants mais il faut le temps que les pépins chez le client se manifestent.

Je rechargerais au Tig, par petits apports sans trop chauffer puis je retourne la portée et fraise une
nouvelle rainure de clavette à l'opposé et j'adapterais un Taper lock sur la poulie, il y a
même des adaptateurs sur poulie pour cela

http://www.tridistribution.fr/fr/moyeux-de-serrage-et-accouplement/moyeux-amovibles.html

Si tu as l'occasion de mettre la doc sur le forum, dans les "ressources", je vais m'en "délecter"
 
Dernière édition:
vax
vax
Modérateur
5 Mar 2008
7 787
Guipavas (près de Brest)
(Je me doutais bien en commençant à lire que l'ami Gaston allait être du sujet ! Merci à toi encore une fois.)

Bienvenue sur le forum et félicitation, un Fablabs avec une MH800 !!!! On est loin du bricolage, c'est super !!!!

L'ancien proprio de mes 2 MH600 avait une MH800 et il a eu des Pb sur la broche suite à une utilisation intensive sur une commande où il a été forcé de forcer sur sa machine (des cadences de débile tant pour l'home que pour la machine). Il a du démonter toute la broche et changer tous les roulements...

Oui OUI OUIIIIIIII, s'il te plait partage la doc en Français, surtout si tu as les docs des variateurs (TRK6, 3TRM2...) nous ne les avons qu'en allemand (et même sous la torture, mon allemand laisse à désirer ! Pour te dire... J'en suis à scanner les pages les passer à l'OCR puis rentrer ça dans google pour essayer de comprendre...).

Si j'ai bien compris l'histoire la commande Heindenhain CNC 332 est très inspiré de la Philips 432 qui a disparu plus ou moins à ce moment là...
 
Christophe C.
Christophe C.
Ouvrier
31 Mai 2016
271
Toulouse
  • Auteur de la discussion
  • #7
Bonjour,

Tout d'abord merci de votre intérêt et de votre accueil, ça fait plaisir :)

Wika58, voilà ce que j'ai de mieux en photos d'ensemble. Ici la machine tout juste débarquée du camion :

maho_1.JPG


Et ici une photo plus récente (on a monté des murs et un toît autour entre temps!), avec les carters de protections ouverts et une partie des carters "fixes" démontés :

maho_2.JPG

Chabercha, effectivement les Fablabs sont très intéressants; on aime bien avoir sa machine dans son atelier mais quand on y pense ça n'a pas trop de sens pour l'usage somme toute occasionnel qu'on en fait. Mutualisons! :) Et puis c'est l'occasion de faire vivre des machines qui sont difficiles d'accès pour des particuliers.

vax, je ne manquerais pas d'uploader ce que j'ai (manuel utilisateur, doc de cablage et catalogue de pièces détachées avec pas mal de plans et vues en coupe pour Maho MH800E et MH800T). Pour le variateur je n'ai pas de doc mais un ami qui a une MH800E (et qui la vends d'ailleurs... elle est sur leboncoin) en a un peu, il faut que je la scanne avant qu'il la vende!

Pour la CN c'est en fait une Heidenhain TNC151 (ou 155, je ne suis pas sur) rebadgée CNC 332. Je n'ai pas regardé ça de très près mais l'ancien propriétaire ne m'en a dit que du bien.

Merci pour vos réponses pleines de bonne idées papeteme et gaston48. Vos réponses se rejoignent; je me suis un peu précipité dans l'idée de réparer à l'identique mais effectivement ces systèmes à moyen conique sont des alternatives intéressantes.

Pour que vous ayez bien tous les éléments j'ai fait un petit plan de ma poulie avec sa bague :

maho_3.PNG


L'arbre lui fait dans les 34.1 +/-0,1mm à cause de l'usure.

Et un plan de la poulie en place tiré de la doc Maho :

maho_4.PNG


Un Taper Lock ça ne passera pas, le seul qui pourrait aller est celui-la mais c'est vraiment trop juste, les vis vont se retrouver à moitié dans la bague et à moitié dans le moyeu de la poulie :
http://www.tridistribution.fr/fr/moyeux-de-serrage-et-accouplement/moyeux-amovibles/moyeux-1210.html

Par contre je suis tombé la dessus :
http://www.norelem.fr/fr/fr/Produits/THE-BIG-GREEN-BOOK/norelem-actionne-Systèmes-et-composants-pour-la-construction-de-machines-et-d-installations/23000-Accouplements-Accouplements-rigides-Bagues-de-serrage-coniques-Joints-de-cardan-Accouplements-rapides-Paliers/Ensembles-de-serrage-arbres-moyeux/23350-Bague-de-serrage-forme-A-avec-paroi-fine.html

En diamètre 32 intérieur et 43 extérieur ça me semble être une bonne option. Gros avantage en plus, ça simplifie vachement l'usinage, il faut juste réduire l'arbre à 32 et agrandir l'alésage de la poulie à 43; pas de rainures de clavettes ni de cônes à usiner. Qu'en pensez-vous?

Pour le rechargement au TIG, quel type de baguettes préconises-tu?


Sinon j'ai fait quelques calculs de coin de table; le couple sur cette poulie est de 13.1N.m à 4021tr/min. C'est finalement assez faible, je m'étonne de la taille de la poulie et du dimensionnement de l'axe. J'ai aussi fait des petits calculs de contraintes en torsion, même en prenant en compte les accumulations de contraintes dues au logement de goupille, elles sont ridiculement faibles (y compris en baissant le diamètre d'arbre à 32mm). Et je ne comprends pas non plus pourquoi il y a deux roulements en entrée de boîte; la tension dans la courroie n'est pas énorme, il n'y a pas beaucoup d'efforts radiaux à reprendre. La sortie et l'entrée de la boîte son dimensionnés pareil...

... mais il faut bien reconnaître que côté entrée ça s'use alors qu'à la sortie il n'y a pas d'usure!
 
Dernière édition:
P
papeteme
Compagnon
14 Oct 2009
1 171
entre Savoie et Isère
Merci pour vos réponses pleines de bonne idées papeteme et gaston48. Vos réponses se rejoignent; je me suis un peu précipité dans l'idée de réparer à l'identique mais effectivement ces systèmes à moyen conique sont des alternatives intéressantes.
Bonjour à tous,

Bien content que tu apprécies nos ressentis par rapport à cette réparation et que l'évocation que j'ai faite dès le départ, d'une solution conique soit partagée et étudiée. Avec cette panne, on est en plein dans ce qui fait le charme et la grandeur du métier de réparateur : rétablir ce qui a été anormalement abimé, rechercher les causes et y porter remède sans dénaturer l'ensemble pour que jamais plus pareil incident ne revienne. Cet esprit doit certainement être bien accueilli dans le milieu où arrive cette machine. Il y a là un sujet bien intéressant pour ce forum : tu as parlé de fretting par exemple, que penses-tu de l'utilisation de certains Loctite pour l'éviter ?

Même si le montage tout simple d'un Taper-Lock dans une poulie qui n'est pas faite pour ça n'est pas dimensionnellement possible, il reste plein de solutions à acheter ou à réaliser. Les manchons coniques de montage des roulements sont assez économe en place et méritent d'être observés, employés ou copiés. Si par exemple il est possible de faire 2 ou 3 taraudages de 8 ou 10 en extrémité d'arbre, pourquoi ne pas imaginer deux demi-bagues coniques qui seraient enfoncées dans l'alésage bi-conique fait sur la poulie. La portée sur l'arbre serait plus longue que la largeur de la courroie. Voir SIAM RINGSPANN SA à Lyon : catalogue complet de liaisons coniques sans clavette.

Perso, j'ai été surpris parce que j'ai plus souvent vu ce genre de dégradations survenir sur des montages soumis à des chocs, à des vibrations, à des inversions de sens avec des charges entrainées ayant beaucoup d'inertie (idem volant).
Je crois d'ailleurs que tous les calculs que tu as fait confortent aussi le même sentiment. Il me semble que tu écris que l'arbre aurait pu être moins gros .......Le logement de clavette sur l'arbre est détérioré d'un seul coté, alors que souvent quand on trouve des montages aussi abimés, c'est des 2 cotés. Ici, est-ce dans le sens du travail ou dans celui du freinage ? Il peut y avoir intérêt à s'en assurer pour mieux comprendre.

Beaucoup de plaisir en perspective à suivre cette réparation.
Bien cordialement.
Papeteme
 
Dernière édition:
vax
vax
Modérateur
5 Mar 2008
7 787
Guipavas (près de Brest)
C'est super plaisant de te lire, je ne suis pas en mesure (incapable) de poser les torseurs vu que j'ai pas fait ça depuis plus de 25 ans... Je sais que chest simple, mais jai été "martyrisé" par un prof pas très pédagogue à l'époque... Mais as-tu bien pris en compte le fait que toute la puissance peut être stoppée par un outil ? Je ne sais pas comment est géré la boite de vitesse avec la commande Heidenhain mais il faut savoir que la mécanique du système, avec ses moteurs et ses cames d'indexation, est problématique sur cette série de machines (chronique). L'ancien proprio de mes belles avait une clef 6 pans avec une ficelle pour venir titiller un moteur ou l'autre pour que les rapports puissent rentrer et ainsi libérer les sécurités !

Si par bonheur tu arrives à dégotter les docs des variateurs transcrits (français ou anglais) tu vas rendre service à un paquet de monde !!!!
 
Christophe C.
Christophe C.
Ouvrier
31 Mai 2016
271
Toulouse
  • Auteur de la discussion
  • #10
Bonsoir,

Très intéressants les produits de la société RINGSPANN papeteme; j'ai fait le tour de la gamme, il y en a pour tous les goûts. Malheureusement il n'y a pas grand chose pour un arbre de 32 (si je peux éviter de le descendre à 30...). Le seul produit qui conviendrait est quasi équivalent à celui que j'ai identifié chez Norelem (lien dans mon message précédent) mais avec une portée plus courte.

Effectivement vos remarques sur mes calculs sont fondées : je me suis contenté de calculer en régime permanent alors que c'est les chocs et autres phénomènes dynamiques qui sont dimensionnant. Mais alors la je laisse ma place, c'est une autre paire de manches de faire de la résistance des matériaux sur des sollicitations dynamiques!

Pour ce qui est du côté ou le logement de clavette a cassé, vous avez mis dans le mille : c'est du côté du freinage, quand le moteur se bloque et que l'inertie de l'outil et de toute les pignons de la boîte viens se dissiper sous forme d'un bon choc dans la clavette de l'arbre d'entrée de boîte (tout le reste de la chaine est bien rigide, il y a des cannelures partout).

Si on pousse cette piste un peu plus loin, la situation la plus défavorable est quand le rapport le plus élevé est enclenché : dans ce cas la boite, qui réduit un peu la vitesse de rotation (4021 tr/mn en entrée de boîte, 3200 à l'outil) laisse passer presque toute l'inertie de l'outil au freinage (80%). Dans le rapport le plus faible (63 tr/mn à l'outil) c'est à peine 1,5% de l'inertie de l'outil qui passe. Donc quand on est sur les rapports les plus élevés il ne vaut mieux pas monter de trop gros tourteaux...

Il serait intéressant de jeter un œil au réglage du frein de moteur de broche et peut-être le dé-serrer un peu; à part pour du taraudage je ne vois pas bien l'intérêt d'arrêter la broche très brusquement. Si le freinage est un tout petit peux plus doux le choc en est fortement réduit (pour aller à l'extrême, un arrêt instantané libère une énergie infinie!).


Suite à ce discussion très constructive, je pense que je vais partir sur cette solution :
Poulie :
- Agrandissement de l'alésage à 43mm au tour

Arbre :
- Démontage des roulements et pignons
- Rechargement au TIG du logement de clavette en y allant très doucement
- Reprise au tour entre pointes avec entraineur frontal du diamètre extérieur à 32mm
- Remontage des pignons et de roulements neufs

Assemblage :
- Montage d'une bague de serrage Norelem 23350-3243 (http://www.norelem.fr/fr/fr/Produits/THE-BIG-GREEN-BOOK/norelem-actionne-Systèmes-et-composants-pour-la-construction-de-machines-et-d-installations/23000-Accouplements-Accouplements-rigides-Bagues-de-serrage-coniques-Joints-de-cardan-Accouplements-rapides-Paliers/Ensembles-de-serrage-arbres-moyeux/23350-Bague-de-serrage-forme-A-avec-paroi-fine.html?search_keywords=23350-3243)


Je vais donc surement changer les roulements de l'arbre d'entrée de boïte par précaution (je n'ai pas l'intention de démonter la boîte tous les jours...), ils ne sont pas trop cher :
- 2x 6009-2RS : https://www.123roulement.com/roulement-6009-2RS-SKF.php
- 1x 6006 : https://www.123roulement.com/roulement-6006-SKF.php

Il va aussi falloir que j'achète une nouvelle courroie; la doc n'est pas très explicite à ce sujet, ce qui ressemble le plus à une référence de courroie c'est ça :
J20 340
27.64223
Wirkl. 864

Je mesurerais les dimensions de l'ancienne quand j'irais au Fablab.

Dernier élément à acheter, de l'huile de boîte. La documenation préconise de l'huile "Aral Sumorol CM46" et précise sa gamme de viscosité à 40°C : 41,4. A priori elle existe encore (http://www.bencsikkft.hu/index.php?...6:aral-sumurol-cm-46&catid=32:ipfem&Itemid=47) mais j'imagine que je peux trouver un équivalent un France. Ou vous fournissez-vous pour vos machines?


A part ça j'ai essayé d'uploader une première doc mais ça m'a renvoyé une erreur, je ne sais pas trop pourquoi... peut-être la taille du fichier? j'ai fait des scann en haute résolution, c'est très agréable à lire mais les PDF pèsent jusqu'à 100Mo... Je réessayerais.

Christophe
 
Dernière édition:
G
gaston48
Compagnon
26 Fev 2008
9 575
59000
Bonsoir,
Pour le Tig, comme métal d’apport, ce que tu as sous la main. acier doux spécial tig (calmé) ou inox
de toute façon tu recharges un acier allié non soudable, ça va crépiter à la couche de transition et ensuite
ça ira tout seul... enfin normalement ...
Tes Norelem sont très bien, il t'évite de fraiser une rainure de clavetage. Mais le L1 du modèle que tu
as choisi est vraiment trop court. va falloir que tu passes à la forme B par exemple avec une dia externe de 60 (L3: 39)
Il faudra donc réaléser ta poulie à dia 90 et monter un moyeu de dia 60 dia 90 h 40.
si la poulie est en acier quelques points de Tig, sinon collage au loctite.
Elle aura un peu plus d'inertie, mais ça sera négligeable.
Il faudrait analyser le schéma sur les Maho, mais sur les Deckel les passages de rapport se font en alimentant le moteur
à travers de fortes résistances donc à très basse vitesse de rotation, sans couple. Une solution séduisante
sur Maho serait d’intercaler un variateur de fréquence pour disposer de ce très bas régime en plus de
disposer d'un démarrage et freinage progressif, d'une petite modulation de vitesse en cour d'usinage (pour sortir d'une vibration critique).
 
Dernière édition:
vax
vax
Modérateur
5 Mar 2008
7 787
Guipavas (près de Brest)
Je ne sais pas sur la 800T, mais sur la 600C (pas sur la 600E) les rapports passent effectivement avec la broche à très faible vitesse.
 
G
gaston48
Compagnon
26 Fev 2008
9 575
59000
Aral Sumorol CM46 c'est une huile un peu spéciale, le viscosité est une ISO 46 mais elle chlorée !
c'est donc à la base une huile de coupe entière, qui est également hydraulique HLP-D et de boite CLP !
à voir l'état de tes pignons, elle a l'air très efficace.
J'ai un équivalent chez castrol, la "universal" à la base une huile de coupe entière chlorée aussi.
Habituellement dans les boites de M.O. on mets de l'huile hydraulique de la bonne viscosité neutre.
Sinon sur ebay.de, même avec les frais de port, ils sont les plus compétitifs, je vais rechercher
mes bon liens ...
 
P
papeteme
Compagnon
14 Oct 2009
1 171
entre Savoie et Isère
Bonjour à tous et merci Christophe,
Merci aussi au hazard qui un jour a mis ce forum sur ma route.
Quel plaisir, quand on est un gosse de paysan qui n'a jamais fait d'études autres que quelques données agricoles alors qu'il rêvait de technique, que de pouvoir fréquenter même de loin un tel cénacle. Côtoyer autour d'une machine-outil à améliorer et non pas seulement à réparer comme cela avait déjà été fait (poulie baguée), des collègues ayant un tel savoir ! Vous avez la capacité à calculer tous les efforts qui passent dans une machine alors que moi, je ne peux que les exprimer même si j'ai une certaine sensibilité et une certaine expérience visuelle.

C'est certainement cette expérience visuelle qui m'a alerté et interrogé sur la détérioration pratiquement unilatérale de la rainure de clavette sur l'arbre. Je pense qu'ainsi est mis en évidence l'élément perturbateur qui s'est introduit dans la conception germanique de cet assemblage. Quand l'arrêt est plus destructeur que le travail : il y a peut-être même là un clin d'œil philosophique au moment où la France, en plus des inondations est perturbée par des ..........grèves à répétition.

Il serait instructif de savoir si, dans l'usage qui en a été fait, cette machine a entrainer, à vitesse de coupe élevée, des outils particulièrement lourds qui auraient dépassé les calculs du constructeur. On pense toujours à regarder le coté usé des dents de pignons quand on hésite sur un sens de rotation, mais de là à penser que l'arrêt a détruit ce que le travail n'a pas réussi à fatiguer (voir l'état des pignons), voilà qui impose de trouver comment apporter un peu de douceur dans ces freinages de brutes. Il suffirait de pouvoir introduire une rampe, même mini de décélération, un peu comme l'avant des voitures est conçu pour s'écraser progressivement en cas de chocs. Si le variateur de fréquence pouvait s'introduire dans le circuit avec tous ses paramétrages possibles, un grand pas serait fait !

Tu proposes, et c'est très logique de desserrer le frein du moteur : mais est-ce que ce réglage joue sur la brutalité du blocage ? Je pense que c'est surtout sur les ressorts qui serrent le frein qu'il faudrait intervenir. Mais au fait, le freinage est-il par manque de courant ou par injection de courant ?
Je n'avais pas étudié les dimensions proposées par RINGSPANN, j'ai indiqué ce catalogue pour donner des idées de montage. Je partage bien l'avis de Gaston concernant l'usage seul de la jante de la poulie. La place ainsi libérée pouvant alors permettre le montage d'un moyeu à serrage conique que vous pouvez concevoir et réaliser vous-même aux dimensions maxi possibles, même non standard. Dommage d'enlever des mm à un arbre déjà bien sollicité.

Bonne continuation dans cette adaptation qui nous rassemble.

Bien cordialement.
Papeteme
 
Dernière édition:
Christophe C.
Christophe C.
Ouvrier
31 Mai 2016
271
Toulouse
  • Auteur de la discussion
  • #15
Bonjour,

Effectivement tu as raison Gaston, le montage de cette bague Norelem sur 30mm seulement ne serait pas très satisfaisant, ça dépasserait pas mal de l'arbre. Avant de partir sur la solution que vous suggérez, que pensez-vous d'un montage comme ça, toujours avec la même bague Norelem? Ça réduit un peu la poulie (mais sans empêcher de se reprendre "sur la jante" plus tard si ce montage se révèle un peu léger) et ça a l'avantage de rester très simple à mettre en œuvre. Hélas on a pas encore de tour au Fablab, il va falloir faire toutes les opérations d'usinage chez les copains qui font ça au boulot quand le patron est d'accord... moins il y a de travail mieux c'est!

Plan poulie assemblée 2.PNG
 
Christophe C.
Christophe C.
Ouvrier
31 Mai 2016
271
Toulouse
  • Auteur de la discussion
  • #16
Bonjour,

Quelques questions étaient restées en suspens : effectivement sur la MH800 aussi les vitesses passent avec la broche qui tourne au ralenti. Idemn que ce que tu décrits gaston, le moteur est alimenté au travers de grosses résistances.

Le variateur de fréquence serait un ajout intéressant mais difficilement intégrable dans le système actuel, en gardant la commande Heindenhein. A terme j'aimerais bien la remplacer par un Linux CNC, histoire d'être vraiment maître du système (si la Heidenhein tombe en panne je serais bien embeté!). J'y repenserais quand j'en serais la!

Ok pour l'huile, j'attends tes bons liens :)

Le freinage se fait par manque de courant; machine éteinte tous les moteurs sont bloqués.


Aujourd'hui grosse séance nettoyage, on a démonté presque tout les carters et on a nettoyé tout ça.

maho_5.PNG


La machine n'a plus aucune de ses "cuirasses" qui protègent notamment les glissières verticales, du coup il y a des copeaux partout, englués dans une bonne couche de gras (ci-dessous le moteur de l'axe horizontal, derrière le bac à copeaux à gauche).

maho_8.PNG


Un autre Maho, avec ses cuirasses. Il y en a une autre à gauche. Une idée pour les remplacer?

maho_10.PNG


J'ai même retrouvé (un peu) de copeaux dans la partie puissance de l'armoire électrique... rassurant!

maho_6.PNG


J'ai aussi découvert deux tubes du système de graissage centralisé qui sont sectionnés (et rebouchés, le problème avait donc surement été repéré mais pas réglé). Un truc de plus à remplacer...

maho_7.PNG


Tous les carters nettoyés aujourd'hui... il y en a un paquet!

maho_9.PNG


Et maintenant c'est à mon tour de me dégraisser, c'est salissant ces bêtises! :)

Christophe
 
vax
vax
Modérateur
5 Mar 2008
7 787
Guipavas (près de Brest)
Ben ça avance ! Félicitations, cela va me donner du courage.

Il y a un beau rétrofit de MH700 (de tête) par un Allemand sur Youtube... Nick...



Mais en faisant la recherche je découvre d'autre sujets.... à Suivre...


J'ai juste tapé "maho linuxcnc" dans la recherche de Google...
 
G
gaston48
Compagnon
26 Fev 2008
9 575
59000
En France, chez directlub tu as de la 75w80 très proche de l’iso 48
en viscosité (c’est ce que j’ai mis dans ma boite de maho mh600
conventionnelle) et additivée en extrême pression.

http://www.directlub.com/huile-mote...0-peugeot-citroen-constructeurs-japonais.html

Tu as tout de sorte de viscosité en hydraulique et en glissière

http://www.directlub.com/lubrifiant-industriel.html

Sur ebay.de c’est
http://stores.ebay.de/motor-oel-guenstig-eu?_trksid=p2047675.l2563
http://www.ebay.de/itm/1x20-Liter-MEGUIN-megol-Schneidoel-32-EP-/322072302017?hash=item4afd0151c1
Oil-guenstig-de

il couvre le domaine de l’automobile et de l’industrie jusqu’aux
lubrifiants de coupe, soluble et huiles entières (Kroon oil)
mais ce qu'ils font n’est pas facile trouver sur ebay et ils "verdissent" aussi
malheureusement …

http://www.ebay.de/sch/Ole-Schmiers...rs=1&_ipg=&_from=&_ssn=oel-guenstig-de&_sac=1
http://www.oel-guenstig.de/

Pour le variateur de fréquence, tu dois pouvoir adapter directement la logique de
commande qui provient de la plc de l'Heidenhain.
C'est un peu plus compliqué pour réécrire la plc , en particulier le séquençage
de la boite (car il faut garder la majorité des rapports même avec le variateur)
avec linuxcnc. Tout dépend si on est plus à l'aise avec l'automate intégré de linuxcnc
ou si on préfère écrire un composant spécifique hal.
Je pense qu'il ne faut pas attendre la panne de l'Heidenhain pour étudier le retrofit
son bon fonctionnement est même un plus dans cette démarche, pour identifier
le fonctionnement et réutiliser le maximum de composants périphériques.

Si tu veux rafraîchir la peinture :smt110:
Chez gopeinture par internet: une peinture Besa epoxy industrielle:
1 Kg URKIPOX RAL 6011 vert réséda + 500 ml de durcisseur E316 + fdp = 47.38 E ttc
1kg + 500 ml = 1.23 litre peinture, appliquée au rouleau laqueur ep : 0.1mm = 12.3 m2 de revétement.
livraison en 2 jours. Diluant: prendre diluant universel de nettoyage ou synthétique en gsb (contenant du Toluéne xyléne)
Application pinceau et rouleau laqueur "patte de lapin" qui restitue bien le grainé
original. Excédent de peinture accéléré et rouleau, au congélo le temps de la
campagne de peinture...
 
Dernière édition:
Christophe C.
Christophe C.
Ouvrier
31 Mai 2016
271
Toulouse
  • Auteur de la discussion
  • #19
Bonjour,

Ah, le retrofit... c'est un sujet qui m'intéresse beaucoup mais j'ai encore beaucoup à apprendre sur Linux CNC avant de me lancer; il faudra que je monte des machines plus simples avant la Maho. Ça pourrait faire l'objet d'un autre post tant il y a de choses à dire! Je rejoint tout à fait ton point de vue gaston, il faut profiter de ce que la machine tourne pour étudier tout ce que la doc ne décrit pas avant d'attaquer le retrofit. Une personne sur le forum practical machinist a commencé le retrofit en utilisant les mêmes connecteurs que sur sa CN actuelle pour pouvoir switcher de l'une à l'autre au début :
http://www.practicalmachinist.com/vb/dmg-mori-gildemeister-maho-cnc/fix-your-maho-thread-270525/

Le post est très long mais très intéressant. D'ailleurs on y retrouve l'auteur du retrofit dont vax parle, Nick Mueller. Et sur la chaine youtube de Nick Mueller il y a d'autres vidéos sympa, sur lesquelles ont voit notamment un 4ème axe... ça donne des idées!

Je trouve quand même cette perspective un peu inquiétante, j'ai vu beaucoup de gens commencer des retrofit mais je n'en ai pas vu beaucoup de terminés et complètement fonctionnels.


Merci pour les liens pour les huiles gaston, je vais étudier tout ça. Tant qu'on y est, qu'utilises-tu pour l'hydraulique et pour le système de graissage centralisé?

Pour la peinture ce n'est pas au programme pour l'instant, on a un budget vraiment trop serré... on va la remettre propre et la faire marcher déjà, on verra le cosmétique après!


Côté réparation, j'ai trouvé quelqu'un qui sait très bien souder au TIG et j'ai une bonne piste pour accéder à un tour conventionnel. Ça devrait avancer dans les semaines qui viennent!


Et vax, j'ai une très bonne nouvelle : j'ai récupéré auprès d'un ami les docs en anglais des variateurs 1TRM2 et 3TRM2. Ça va être un peu long à scanner parce-qu'il va falloir y aller page par page, c'est des livrets... mais promis, dès que c'est fait je les mets en ligne!

Christophe
 
vax
vax
Modérateur
5 Mar 2008
7 787
Guipavas (près de Brest)
C'est vraiment super de te lire.

MERCI POUR LES DOCS EN ANGLAIS, Ca c'est vraiment une super avancée pour moi.

Si tu veux voir des rétrofits fonctionnels va faire un tour chez les Russes (et pays de l'est associés), c'est mecs sont d'une débrouillardise sans nom.

A très vite.
 
G
gaston48
Compagnon
26 Fev 2008
9 575
59000
Je trouve quand même cette perspective un peu inquiétante, j'ai vu beaucoup de gens commencer des retrofit mais je n'en ai pas vu beaucoup de terminés et complètement fonctionnels.
Ceux qui publient avec assiduité le début de leur démarche, c'est mauvais signe, à moins d'avoir déjà une première expérience.
C'est un projet de longue haleine, au fur et à mesure de la progression, il faut acquérir des compétences qu'on ne trouvera pas
sur le forum initial. Cela peut être très long et l'initiateur du sujet va le mettre en standby pour se documenter ailleurs, dans
le meilleur des cas... s'il n'abandonne pas finalement car trop de lacunes. Mais techniquement, il n'y a aucune impossibilité
technique. Mesa electronics n'aurait pas les succès qu'il a, s'il n'y avait pas un marché derrière, j'ai compté 3 distributeurs
dans les pays de l'Est. Les conseils de Nick sont excellent, acquérir d'abord le savoir faire par des sortes de TP parallèles. L’environnement du fablab permettrait de partager les objectifs. Il y a déjà un sujet à part entière pour traiter les signaux
des règles optique, par détournement de la carte initiale ou par la confection d'un interpolateur à base de ci iC-NV de chez IC haus (Elfa distrelec Sweden :wink:).

Pour les huiles, tu repères les viscosités avec une hydraulique classique pour les serrages d'outils et une nuance d'huile
pour glissière (adhérente) pour la lubrification générale. sans doute de l'iso 150 ou même 220.

Au moment de la reprise au tour, une foi entre pointe, vérifie bien le faux rond de la porté de roulement.
Les soudures vont se contracter d'un seul coté, plus la chaude de retrait, avec le risque de cintrer le bout d'arbre.
n'hésite pas à, peut être, marteler les cordons entre deux, sinon il faudra retoucher l'arbre ou le centre avec un
montage à lunette.
 
bendu73
bendu73
Compagnon
18 Sept 2013
1 226
SAVOIE
Bonjour,

Je suis sur un retrofit d'une Deckel fp4nc, du moins je suis au début. C'est effectivement un long travail ou l'on est pas forcement très à l'aise au départ. C'est un excellent moyen d'apprendre tant au niveau mécanique qu'au niveau électronique.
Il y a des temps mort, c'est comme ça (je suis dans ce cas en ce moment car j'ai d'autre chose en cours), mais c'est pas pour autant qu'il faut abandonner. Dans un autre sens, il faut attendre de remplir le porte-monnaie, ça laisse le temps de bien cogiter avant d'investir.
Personnellement je procède à un rétrofit vers LinuxCNC car je n'ai pas le choix mon armoire a été priver de l'automate CN. gaston m'a convainque sur les cartes Mesa :wink:

Bonne continuation
 
Christophe C.
Christophe C.
Ouvrier
31 Mai 2016
271
Toulouse
  • Auteur de la discussion
  • #23
Bonjour,

Ok pour l'huile, merci des conseils Gaston. Pour l'instant elle a le niveau, je chercherais ça tranquillement plus tard. Es-ce que je pourrais faire le niveau avec la nouvelle huile ou es-ce qu'il vaut mieux vidanger et n'avoir qu'un type d'huile dans le circuit?

Ok pour les conseils pour la reprise. Je prendrais des photos de tout ça...


Bendu73, tu as du courage de te lancer sur une machine achetée sans contrôleur, il va te falloir du temps pour la voire bouger! Effectivement les cartes Mesa sont LA voie à suivre, ils font du très bon matériel à des prix très raisonnables (surtout si on compare au prix des pièces détachées électroniques sur nos machines...).


Sinon vax j'ai uploadé la doc en anglais du 3TRM2, tu la trouveras ici :
https://www.usinages.com/resources/indramat-3trm2-manuel-controleur.6951/

Bonne lecture!

Christophe
 
vax
vax
Modérateur
5 Mar 2008
7 787
Guipavas (près de Brest)
MERCI MERCI MERCI Christophe. Ca va nous changer la vie ! J'en étais à traduire ça à coup de Google Translator... Phrase par phrase en essayant de remettre les espaces au bon endroit dans les mots allemands !

Pour l'huile approvisionne rapidement de l'huile de glissière, ces demoiselles en sont gourmandes...
Lorsque le reservoir est presque vide, tu auras une erreur qui bloqueras le directeur de commande...
J'avais noté la marque de l'huile qu'utilisait mon copain...
 
Christophe C.
Christophe C.
Ouvrier
31 Mai 2016
271
Toulouse
  • Auteur de la discussion
  • #25
Hello,

Content que ça te plaise vax :)

Ici la réparation avance bien! On a démonté les roulements et les engrenages...

reparation_4.JPG


On s'est rendus compte au passage qu'il y avait déjà eu pas mal de démontages/remontages pas forcement très soignés. Par exemple un des roulements a des sacrés gnons sur la cage intérieure + des marques sur les flasques (et puis des roulements japonais sur une machine allemande, ça fait tache!).

reparation_5.JPG


Il y aussi des marques sur l'arbre qui ressemblent beaucoup à un coup de disque à tronçonner; lors d'un précédent démontage un des roulements a du résister...

reparation_7.JPG


Autre surprise, j'étais persuadé que l'axe était cannelé côté engrenages alors qu'en fait il y a une simple clavette. Si je l'avais sur avant j'aurais peut-être poussé un peu plus dans le sens de refaire un axe from scratch...

L'axe a été rechargé au TIG par un ami. Il a fait ça par étapes, avec la portée de roulements entourée dans un chiffon humide pour pas qu'elle chauffe trop et en refroidissant l'axe à l'air comprimé entre chaque passe. Le résultat (la portée de roulement fait peur sur cette photo mais c'est le flash qui donne cet effet) :

reparation_12.JPG


On l'a ensuite repris au tour (un Ernault Somua Cholet 350). Il se trouve que mon ami qui a ce tour a plein de jeux de mors doux et qu'il en avait du bon diamètre, du coup on a simplement pris l'arbre comme ça. On a bien vérifié la concentricité avec la portée de roulement, on était aux environs du centième.

reparation_16.JPG


L'arbre finit à 31.96 pour un 32h8, ça passe!

reparation_19.JPG


Pour la poulie on est restés sur le moyeu expansible "épaulé" avec 30mm de portée en réduisant un peu le moyeu de la poulie.

reparation_20.JPG


Le tournage s'est passé sans encombres, la aussi avec des mors doux (toujours en stock... il doit avoir une bonne quarantaine de mors doux...). Seul petit bémol, l'état de surface sur l'alésage n'est pas génial, on devait être un peu en dessous du copeau mini sur la dernière passe.

reparation_26.JPG


En tout cas niveau diamètre on est à 43.03, c'est tout bon pour notre 43H8.

J'ai commandé à peu près toutes les pièces manquantes, on va bientôt pouvoir remonter la boîte de vitesses.

Christophe
 
Christophe C.
Christophe C.
Ouvrier
31 Mai 2016
271
Toulouse
  • Auteur de la discussion
  • #26
Bonjour,

Je n'ai pas trop posté dernièrement; internet en rade chez moi, du coup c'est un peu galère. Mais j'ai pris des photos, je vous montrerais l'avancée quand j'aurais récupéré le net!

Côté commandes, j'ai reçu les roulements et le moyeu d'accouplement Norelem. J'ai trouvé et commandé la courroie :
http://www.123courroies.com/courroie-section-j-pj/84990-courroie-striee-poly-v-20pj864.html

J'ai commandé de la pâte à joint pour refermer la boite; il n'y avait rien pour faire joint et il y avait des traces de fuite :
http://www.piecesetpneus.com/Acheter/loctite 510

J'ai aussi pris le temps de me plonger dans les histoires d'huiles, j'ai trouvé un vendeur en Angleterre avec pas mal de choix et des tarifs qui me semblent intéressants. Je pense partir la dessus pour l'hydraulique :
http://www.alexoil.co.uk/hydraulic-oil-iso-46-5l_p38.aspx

Et la dessus pour l'huile de glissière :
www.alexoil.co.uk/waylube-220t-slideway-oil--20l_p213.aspx

Pour l'huile de boîte, pensez-vous que je peux utiliser l'huile hydraulique comme c'était le cas à l'origine? elle est additivée haute pression. Sinon je partirais sur l'huile automobile conseillée par Gaston.

Pour remplacer les tuyaux de du système de graissage centralisé qui sont abimés ou manquants j'ai commandé ça; je ne suis pas persuadé que ça convienne mais vu le prix je n'ai pas pris un gros risque :
http://www.rs-particuliers.com/WebC..._20m_Argent__en_PUR__Diamext_4mm-7440755.aspx

Sinon je me suis rendu compte qu'un des pignons en plastique du moteur qui passe les vitesses a une dent cassée. Je vais le refaire en PE-HD sur le routeur du Fablab. Je prendrais aussi le temps de vérifier que les vitesses passent bien, je trouve ça bizarre qu'une dent ait cassé.

Dernier point, après nettoyage la jauge de niveau d'huile s'est révélée vraiment trop abimée. J'en ai trouvé du même modèle mais le vendeur en demande 90€... du coup même traitement, je vais la refaire en PE-HD avec une "vitre" en polycarbonate.

Christophe
 
G
gaston48
Compagnon
26 Fev 2008
9 575
59000
Beau travail tout ça !
L'huile hydraulique ou de mouvement est habituellement choisi pour les boites de M.O.
je t'ai juste indiqué une alternative d'appro en centre auto
Le tuyau PU pneumatique que tu as choisi à tendance à se dégrader (mais très lentement) avec les
hydrocarbures, tout au moins la nuance Festo que j'ai... Il faut prendre le pneumatique en rilsan Legris.
va falloir trouver les olives à sertir aussi, moi j'ai du en décolleter: un petit tube en laiton interne
de renfort et un bicône externe.
 
G
gralo
Compagnon
20 Jan 2010
500
31 et 46
Salut

Pour le tuyau normalement en lubrification il faut un tuyau particulier. car entre la pompe et les injecteurs la pression peut monter trop haut pour tu simple tube pneumatique PU.
Va voir à la CIR pour du tuyau, les olives et les fourreaux. (ou elemotac qui est la filiale hydraulique de la CIR) A elemotac tu auras toutes les huiles de dispos aussi.
Si tu en as pas besoin de beaucoup je peux te dépanner en tube de centrale de lubrification.

Pour les glissières j'utilise comme huile de la SP150.
Sinon tu as besoin de combien de litres en ISO46, car je la trouve un peu chère celle de ton lien.

Tu as la chance d’être dans une grande ville , tu peux trouver tout pour refaire cette machine chez des vendeurs locaux et pas forcément plus cher que sur le net.
Si tu as besoin d'adresse fais-moi un MP.

J'habite à 500m du Fablab, je passerais peu être un jour voir cette machine!
 
Christophe C.
Christophe C.
Ouvrier
31 Mai 2016
271
Toulouse
  • Auteur de la discussion
  • #29
Hello,

Bienvenue sur le sujet gralo, et merci de ces conseils. N'hésites pas à faire un saut au Fablab à l'occasion! Tu es à peu près sur de m'y trouver le Lundi soir et toute la journée le Samedi.

Grace à vos conseils je commence à y voire clair sur les histoires d'huile. J'ai fouillé ebay.de comme tu me l'avais conseillé gaston, j'ai trouvé ça :
- Boîte + hydraulique :
http://www.ebay.fr/itm/10-1x10-Lite...930432?hash=item3aa5fd1780:g:NmMAAOSwQTVV8XVY

- Glissières :
http://www.ebay.fr/itm/25-1x25-Lite...791179?hash=item4af834d24b:g:gY0AAOSwKtlWqeJ-

Les prix se tiennent par rapport à mon site Anglais. J'ai aussi fait faire un devis pour l'huile de glissière chez Elemotac à Toulouse comme tu me l'as conseillé gralo; les prix sont équivalents à ceux d'ebay. L'huile qu'ils me proposent est de marque Fuchs :
https://www.orexad.com/medias/sys_master/datasheets/datasheets/h90/hd4/9817121488926/RENEP-CGLP.pdf


J'ai enfin récupéré le net, du coup quelques photos! pour commencer, la jauge d'huile avant nettoyage :

jauge_0.png


Je pensais pouvoir m'en ressortir en refaisant seulement la partie taraudée qui va à la boîte mais après nettoyage je me suis rendu compte qu'elle est fissurée de partout et qu'elle a déjà des traces de réparations pas très réussies; du coup je vais la refaire. J'ai pas envie de batailler avec des fuites d'huile de boîte juste au dessus de la règle du bélier...

jauge_1.png


Du coup l'idée est de la refaire en deux partie, avec le corps en PE-HD et la vitre en polycarbonate. La vitre sera tenue par six vis M3 et l'étanchéité entre la vitre et le corps sera assurée par un joint boudin Ø1,5.

jauge_2.png


J'ai réfléchi à la refaire en 3 axes sur le routeur CNC du Fablab mais bonjour la galère, il aurait fallu s'y reprendre à quatre fois pour pouvoir usiner toutes les faces. Du coup je me suis motivé et j'ai monté le 4ème axe qui trainait dans un coin depuis des années. Pas mal de FAO sous Catia, un peu de trigonométrie pour post-processer tout ça et en avant...

D'abord préparation des bruts dans un chute de PE-HD de 60mm. Le routeur est un peu juste en course et la fraise ne fait que 40mm, du coup il fallu usiner en deux fois. Le recalage entre les deux phases est fait à l'oeil; l'alignement n'est pas parfait mais pour un brut c'est très suffisant.

jauge_5.png


Après usinage les bruts étaient tenus à la chute par trois petites pattes de 8x3mm. Un coup de cutter et hop, deux bruts prêts pour l'usinage 4 axes.

jauge_6.png


Et c'est parti...

jauge_3.png


jauge_4.png

... je me suis finalement arrêté à mi-parcours de la première, une petite inversion dans le post-processeur et une des ouvertures s'est retrouvée au mauvais endroit (sur la droite sur la photo ci-dessous, elle aurait du être de l'autre côté!). J'ai été un peu optimiste pour une première pièce en 4 axes, j'aurais pu commencer par quelque-chose de plus simple.

jauge_7.png


jauge_9.png


J'ai bien cerné le problème et j'en ai profité pour modifier certaines trajectoires pour améliorer l'état de surface.

On voit un taraudage sur les photos; il n'a pas été fait sur le routeur, je l'ai fait après coup avec un taraud venu de chine pour l'occasion :
http://www.ebay.fr/itm/ZG3-4-14-HSS...read-26mm-Dia-Machine-Plug-Tap-/301761445682?

J'ai bien fait de prévoir un deuxième brut... la suite bientôt :)

Christophe
 
Christophe C.
Christophe C.
Ouvrier
31 Mai 2016
271
Toulouse
  • Auteur de la discussion
  • #30
Bonsoir,

J'ai repris mon code et mon post-processeur à tête reposée, cette fois tout s'est bien passé, ça tourne dans le bon sens et ça fait ce que je veux. Quelques photos de l'usinage; la première face :

jauge_10.png


Dernière face avec la fraise de 8mm 1 dent... lors des plongées dans la matière de longs copeaux s'enroulent atour de la fraise et s'accumulent; il faut parfois arrêter l'usinage pour les retirer.

jauge_11.png


Changement d'outil, usinage de la rainure pour le joint avec la fraise de 2mm.

jauge_12.png


Perçage des trous qui seront taraudés à M3 avec un foret de 2,5mm... bonjour les copeaux longs!

jauge_13.png


Et finalement retour de la fraise de 8mm pour quasiment séparer la pièce du brut...

jauge_14.png


... il reste juste quatre plots de 5x3mm pour maintenir la pièce.

jauge_15.png


Avec les différents taraudages : je suis bien content du résultat!

jauge_16.png


Côté tubes hydrauliques, j'ai démonté un raccord pour voire de quoi il en retourne. En chauffant modérément l'olive au briquet j'ai réussi à sortir le vieux tube sans rien abimer. L'olive et le fourreau rentrent légèrement en force sur le nouveau tube:

raccord_1.JPG


Donc à priori, pas besoin de sourcer ça. Je vais voire pour le tube si je trouve quelque-chose de mieux que mon tube pneumatique.
 
Haut