Maho MH800 T : remise en marche

  • Auteur de la discussion Christophe C.
  • Date de début
Christophe C.

Christophe C.

Ouvrier
Hello,

Je n'ai pas trop donné de nouvelles récemment mais on a passé tous nos Dimanches, un peu de Samedi, quelques jours de congés et quelques soirées à faire avancer la peinture et le remontage. Je vais dépiler mon retard de documentation progressivement...

Concernant nos mauvaises nouvelles de local, ça se concrétise, on a eu un petit délais mais à priori on devrait vider les lieux à la fin de la semaine... du coup on a bien la pression et plus le temps de prendre notre temps; il faut que la machine soit remontée et transportable au plus vite. On a une piste pour monter un atelier avec le Fablab Artilect sur une autre localité de la banlieue Toulousaine; j'en reparlerais quand ça sera plus mur. Sinon la machine partira en stockage dans un hangard chez un ami à une heure de Toulouse... ça serait pas bon du tout ça, c'est généralement le début de la fin...

Côté peinture on a continué sur notre bonne dynamique de Mai et on a bouclé ça : les portes et les carters...

1626124886199.png


... la table...

1626124949079.png


... la nouvelle ligne vestimentaire...

1626124987707.png


... l'extérieur du bac à copeaux... bon on voit quand même les marques de pistolet mais j'ai pas fait de coulures... vraiment dure cette peinture nacrée...

1626125025231.png


On quand même pris le temps de profiter d'un beau coucher de soleil dans le local!

1626125119575.png


Ensuite la machine elle même; on a pas absolument tout repeint, la peinture qui était sous les carters n'a pas trop bougé. Et on a ni le temps ni l'envie d'absolument tout démonter... Donc on a tout emmitouflé dans des bâches...

1626125240662.png


Un beau paquet cadeau!, il est content Lucas! On se demande bien ce qu'il y a à l'intérieur?!

1626125318044.png


Il a même obtenu son brevet de peinture niveau et a mis la machine en apprêt :)

1626125402607.png


Ça lui donne un style le gris...

1626125467825.png


On prends les mêmes et on recommence en vert! cet apprêt sèche très vite et se peint même mouillé sur mouillé donc on peut enchaine, c'est bien pratique.

1626125565215.png


Et attention, surprise : dans le paquet, c'est une fraiseuse! ça fait toujours plaisir.

1626125662321.png


En parallèle on fait une peu de mécanique histoire d'occuper les soirées, remontage des douilles à billes neuves pour le carter coulissant latéral. Un morceau de tube de cuivre enfilé sur une mauvaise tige filetée pour guider la douille et la protéger, des rondelles, une rondelle nylon pour pas abimer la peinture, une pince étau...

1626126027820.png


Et on serre... graisse obligatoire pour pas fumer la tige filetée immédiatement.

1626126166948.png


Mission accomplie!

1626126200662.png


Ce carter coulissant (sur la droite du bac à copeaux) est équipé d'un système de retenue constitué de deux tambours desquels un câble se déroule quand le carter descend, et qui sont retenus par un ressort spiral chacun. Le tout pivote sur un axe Ø8 avec une cage à aiguilles.

1626126461415.png


C'était toujours fonctionnel mais le câble est à changer et c'était bien crade. J'en ai profité pour changer les cages à aiguilles. Même process pour remonter.

1626126492478.png


Et hop, ça repart pour vingt ans?!

1626126534261.png


Dans la série, occupons nos longues soirées d'hiver... merde, les bars on rouvert? tant pis, on ira l'année prochaine! remontage de l'écrou de la vis à billes... sans graisse, seulement avec de l'amour et une grande pince brucelles!

1626126793771.png


Comme je l'avais écrit plus haut, il y avait 253 billes pour 8 chemins de roulements... du coup j'ai alterné les chemins avec 31 et les chemins avec 32 billes. M. Maho s'est surement retourné dans sa tombe, m'enfin, vu le poids qu'il y a dessus, même s'il y avait 5/10ème de jeu ça se sentirait probablement pas.

Et voilà le produit fini, qui a quand même eu le droit à un bon coup d'huile une fois remonté. Les amateurs noteront le petit joint bien particulier estampillé Maho... autant vous dire que celui la j'ai pas cherché à le remplacer.

1626127039304.png


Ensuite j'ai commencé à remonter le limiteur de couple. Première chose, remise en état du disque de frottement. Le côté qui frottait sur la poulie s'est complètement poli avec le temps avant de se décoller; je vais le retourner pour repartir sur de bonnes bases. J'ai donc bien dépoli le côté brillant au papier 240 à l'eau. Sur l'autre face j'ai gratté les restes de colle et je lui ai fait un bon nettoyage au papier grain 400. J'ai aussi bien cassé les arêtes vives au papier de verre fin.

1626127520347.png


Côté moyeu la surface est propre, j'ai simplement gratté au scalpel les restes de colle et mis un coup léger de papier de verre grain 400.

1626127584470.png


Ensuite nettoyage et dégraissage minutieux (faudrait pas laisser des particules abrasives dessus sinon la poulie en bakelite va se transformer en rodoir!) avant collage. J'ai utilisé de la Loctite HY4070; ça tiens bien la chaleur, ça prends plutôt vite et ça supporte les collages à faible jeu. C'est une colle hybride cyanoacrylate/epoxy.

1626127754790.png


Buse neuve et go... on jette un peu de produit pour s'assurer d'avoir un mélange bien homogène, un peu de colle sur une des surfaces, on étale bien avec une petite raclette. Mise en place du disque, on appuie bien partout, puis j'ai mis la poulie par dessus et j'ai serré avec des serre joint pour bien serrer. Une feuille de papier sulfurisé est glissée entre le moyeu et la poulie pour me rassurer.

1626127894499.png


... au bout d'une petite minute, gros doute... j'enlève les serre joints : poulie collée! bon c'était pas grand chose, juste un petit point de colle qui a dégueulé d'un côté.

1626128019723.png


Nettoyage des petites dégueulures (?!) et remise sous presse pour une petite demi heure. Ensuite remontage du limiteur; j'ai changé toute la visserie et les goupilles pour mettre toutes les chances de notre côté. Sur Fix'N'Vis (ou Cergy Vis pour les pros) ils vendent les vis à l'unité, quand on sait ce qu'on veut ça revient pas bien cher.

Pour le réglage du couple, il faut deux outils un peu spéciaux pour tenir la poulie dans un étau et entrainer le moyeu avec une clé à couple.

1626128242316.png



....
 
Christophe C.

Christophe C.

Ouvrier
Pour entrainer le moyeu (outil 1.1), un plat d'acier, deux trous taraudés, deux vis M8 dont le diamètre de la tête à été repris au tour pour s'adapter dans les alésages du moyeu et un trou carré (taillé en faisant une série de perçages Ø3 puis en y mettant un peu d'amour à la lime).

1626128477950.png


Pour maintenir la poulie (outil 1), deux machoîres imprimées 3D (imprimées en PLA à 40% de remplissage!) qui se vissent sur un bout de planche qui passait par la :

1626128578555.png


Avec la clé à déclenchement (réglage à 70N.m) ce n'est pas idéal; le manuel recommande une clé à cadran. On fait avec ce qu'on a...

1626128693005.png


Pour le réglage, on serre plus ou moins les petites vis M4 qui compressent des ressorts. J'ai pas de tournevis dynamométrique pour tout régler pareil, du coup je me suis contenté de toutes les régler à la même profondeur en mesurant au pied à coulisse.

1626128764185.png


Ensuite on itère, serrage d'un demi millimètre, on teste jusqu'à ce que ça ne glisse plus et que la clé déclenche... c'est un peu finaud pour se mettre pile au bon réglage.

C'est tout pour ce soir, au prochain épisode on remonte, on démonte, on graisse des roulements avec de la graisse qui coûte un SMIC, on serre au couple, on déserre, on re-démonte... la grosse éclate :wink:

A bientôt!
 
B

bateme01

Nouveau
C'est tout pour ce soir, au prochain épisode on remonte, on démonte, on graisse des roulements avec de la graisse qui coûte un SMIC, on serre au couple, on déserre, on re-démonte... la grosse éclate :wink:

A bientôt!

Salut !

J'ai suivis avec beaucoup d'interêt le fil car j'ai le même problème de résonnance sur ma maho MH500E. Je me demande si tu as pu finir le remontage et si ça à résolu le problème ?

Merci d'avance
 
B

bateme01

Nouveau
Pour entrainer le moyeu (outil 1.1), un plat d'acier, deux trous taraudés, deux vis M8 dont le diamètre de la tête à été repris au tour pour s'adapter dans les alésages du moyeu et un trou carré (taillé en faisant une série de perçages Ø3 puis en y mettant un peu d'amour à la lime).
Petit up si tu as le temps avant que je me mette à démonter toute ma machine :)

Merci d'avance!
 
B

bateme01

Nouveau
Pour information j'ai réglé mon problème en nettoyant le tachomètre. En espérant que la tienne fasse des copeaux aussi !
 
Christophe C.

Christophe C.

Ouvrier
Hello,

Encore désolé de ne pas avoir réagit plus tôt et content que tu ais pu régler le problème.

On a eu beaucoup d'emmerdes avec le local et la machine n'est toujours pas complètement remontée et encore moins rebranchée. Mais au moins elle est toujours sous un toît, et elle va déménager vers un local plus pérenne d'ici quelques semaines. J'espère pouvoir vous donner des nouvelles bientôt! En attendant je ne suis pas resté les mains dans les poches, on a pas mal bossé avec @Luczia sur sa Cincinnati Cu20, mais il documente pas grand chose l'animal... et j'ai fait du tournage sur sa fraiseuse, pièce dans la broche et outil dans l'étau avec de bons résultats, ça sera reproduit sur la Maho!

J'ai encore pas mal de photos en stock sur ce qu'on a fait l'été dernier, il faudra que je prenne le temps de me mettre à jour ici!

A bientôt!
 
Christophe C.

Christophe C.

Ouvrier
Hello,

Chose promise, chose due : voilà la suite de nos aventures. Il y a... quasiment un an... on avait démonté la vis à billes de l'axe Y (l'axe vertical sur cette machine, elle était vendue comme une fraiseuse horizontale). Les roulements à contact oblique avaient été démontés et nettoyés au bac à ultrasons. Étape suivante : graissage.

Côté graisse, pas trop de questions, ce sera de la Klüber ISOFLEX NBU 15. A 0.5€/g, on reste loin du prix de la coke mais pour de la graisse ça pique un peu donc on va réfléchir un peu avant d'en barbouiller partout.

J'ai trouvé un super catalogue Timken Fafnir sur les roulements de précision, une vraie mine d'informations sur leur utilisation et leur montage :


Pour ce type de roulements ils recommandent un remplissage de 25 à 40%. Seulement pas moyen de trouver le volume intérieur dans les catalogues. Qu'à celà ne tienne, j'ai calculé le volume occupé par le roulement :

Volume roulement.png


Et j'ai plongé un roulement assemblé dans l'eau pour mesurer son volume :

DSC03687.JPG


Je trouve 46.5mL et 32mL : la différence des deux donne le volume intérieur, soit 14.5mL.

Pour aller plus vite il y a une formule approchée, trouvée dans un document Klüber sur la lubrification des roulements :


1651919650421.png


La formule me donne 10.64mL, c'est quand même faux de 50%... mais pour des applications moins pointues ça ferait le job. Et ces roulements sont assez fins, ça doit mieux fonctionner sur les roulements classiques à contact radial.

Donc 40% de 14.5mL ça nous donne 5.8mL; étant donné la densité de la graisse de 0.9 on tombe à 5.2mL. Quand c'est précis j'apprécie :) Une petite seringue achetée en pharmacie et en avant. Pour le graissage j'ai reproduit la méthode de Robrenz en travaillant bien la graisse sur un tour pour la faire pénétrer partout avec une petit baguette en bois :


1651920121745.png


J'ai pas l'intention de les regraisser avant une quarantaine d'années, autant faire ça bien? :wink:

1651920259125.png


Tant qu'à y être, j'ai remplacé les joints à lèvres du chapeau des roulements. Pour les insérer sans les déformer j'ai fait un petit outil imprimé 3D. Il y en a deux montés l'un au dessus de l'autre.

1651920480050.png


Et en dessous on retrouve aussi un joint monté directement dans le bâti de la machine.

1651920567909.png


Avant de remonter, il faut remettre le ressort spiralé qui protège la vis à bille. Il n'est pas de première jeunesse, on l'avait déjà amputé d'un morceau au tout début de la restauration. Je l'ai encore amputé de quelques petits bouts; ça ira pour quelques années encore.

1651922633751.png


En regardant la doc on voit qu'à l'origine il y avait des flasques en tôle au deux extrémités de ce ressort pour le maintenir en place. Sur notre machine ils sont manquants...

Qu'à celà ne tienne, quelques mesures, un saut chez le ferrailleur pour acheter quelques bouts de tubes et de plaques, un petit coup de CAO... il s'agit des deux pièces en vert clair ci dessous :

1651923555250.png


Les grosses rondelles ont été fraisés par @Luczia dans de la tôle, un petit tour chez un copain qui soude bien et voilà! en inox de 2mm siouplais :supz:

1651923891011.png


On enfile les deux flasques, le ressort spiralé et nos roulements graissés avec amour et on est prêts à serrer l'écrou de bloquage.

On a un empilement de 4 roulements, trois dans un sens et le quatrième dans l'autre. Bien sur la doc de la machine donne des couples pour tous les axes sauf celui la. Sur le Z (le bélier) c'est les mêmes roulements montés en quadruplex (montage en O, deux dans chaque sens) et le couple est de 94.5N.m. Sur le X même chose mais la c'est 150N.m!

Dans la doc Fafnir il y a les formules pour calculer le couple de serrage en fonction de la précontrainte visée. C'est un sacré bazar, pour les curieux j'ai mis la feuille de calcul en pièce jointe. En quelques mots, ça calcule le couple à appliquer sachant qu'on vise une précontrainte de 12450N (c'est ce qu'ils recommandent pour des MM35BS72, sensiblement les mêmes roulements, pour un montage quadruplex), en prenant en compte le frottement entre l'écrou et la face du roulement, le frottement sur les filets de l'écrou, la déformation de l'axe en traction et quelques facteurs issus d'un abaque. Ça nous donne un couple de 104N.m; on va retenir 110N.m.

Deuxième subtilité, j'avais fabriqué une adaptateur qui se monte sur le carré de 1/2 de ma clé dynamométrique.

1614553966229-png.png


Le bras de levier change, donc il faut modifier le réglage de la clé dynamométrique en conséquence. Le calcul est assez simple une fois qu'on a bien posé le problème :


Dans notre cas ça donne 128N.m pour appliquer 110N.m réels. Serrer à 110N.m? facile! Ou pas... On a commencé avec beaucoup d'optimisme par sangler la vis sur un bâti en bois très simple.

1651921922697.png


Bien sur ça a tourné aussi sec...

1651921983509.png


Ensuite on a enroulé dans les filets un gros fil électrique qu'on a maintenu avec du scotch de peintre, et on a serré ça dans un étau. Success! (sous le chiffon il y a l'écrou de la vis à billes)

1651922105049.png


Tous contents, on remonte la vis... serrage au couple (23N.m comme indiqué dans la doc) des 6 vis M8 du chapeau.

1651924202906.png


Ensuite remontage du limiteur de couple. Il est monté sur l'extrêmité de la vis à billes qui est lisse par un accouplement élastique Spieth (bien visible sur la CAO ci-dessus) :


Ça se serre au couple; il y a 6 vis M6 à serrer à 8.3N.m. L'accès est assez funky, le serrage se fait au travers d'un des trous de vis du chapeau, il faut un embout hexagonal super long. On a sacrifié une clé allen longue pour l'occasion qu'on entraine avec une douille hexagonale de la bonne taille. Pour accéder à la vis suivante il faut tourner la vis à billes de 30° à chaque fois. La ça va que l'écrou de la vis à billes n'est pas relié à la table sinon il faudrait la monter/descendre la table de quelques millimètres à chaque fois.

1651924701566.png


Et voilà le produit "fini", on voit les deux

1651925082955.png


... fini... haha... wait for it... tiens tiens tiens, mais en position complètement compressée, le bas du chariot vertical sur lequel on a appuyé le flasque du haut descends facilement 30mm plus bas que ça?!

1651925235517.png


Un mec malin, il aurait peut-être regardé comment c'était foutu dans la doc avant de faire des pièces. On voit bien que le flasque viens s'appuyer sur l'écrou de la vis à billes (en rouge ci-dessous) et rentre donc dans la cavité du chariot vertical (en bleu). Et encore sur le dessin ci-dessous le chariot vertical n'est pas en butée basse (il viens appuyer sur la vis 38). A ce moment la il faut en plus que le bas de l'écrou rentre dans la partie verticale du flasque du bas.

1651925741467.png


Rien de regarder les photos, ça me fait mal. Il y a un dégagement rond avec une légère dépouille dans la fonderie du bas du chariot vertical...

1651926544660.png


... le flasque passe pas à 1mm... A ce moment la, on a déjà redémonté le limiteur de couple, déserré l'écrou des roulements et re-démonté la vis à billes.

1651926467732.png


Aux grands maux les grands remèdes...

1651926737233.png


Après ça on a tout remonté, et c'est à ce moment la qu'on a réalisé que le flasque du bas allait pas non plus. L'écrou ne rentre pas dedans de quelques dixièmes... Il y a bien eu une tentative un peu désespérée sur mon petit tour... qui a finie avec un insert arraché et une pièce qui se ballade. Heureusement pas d'autres casses.

1651926871426.png


Pour remettre les choses dans leur contexte, à ce moment la la mairie qui nous hébergeait commençait à nous faire comprendre qu'ils seraient bien contents qu'on libère le local et a fini par nous interdire l'accès. Du coup cet épisode était particulièrement malvenu et on a fini par remonter l'axe Z tel quel pour pouvoir bouger la machine (c'était en Juillet l'année dernière... elle a pas bougé depuis...). Affaire à suivre... je referait des pièces propres et aux bonnes dimensions cette fois!

En parallèle de ça on a profité de ce qu'on était dans la mécanique pour inspecter la vis à billes de l'axe X qui était bruyante depuis le début. On avait déjà démonté et nettoyé l'écrou; rien d'inquiétant de côté la mais le bruit avait persisté. On a fait un adaptateur pour tourner la vis à la visseuse et essayer de localiser la source du bruit. Rien de très clair sans charge mais ça semblait venir des roulements de vis à bille.

1651927365318.png


Démontage de la vis... il est tout fier @Luczia !

1651927423153.png
 

Fichiers joints

  • Calculs précontrainte roulements et rallonge clé dynamo.xlsx
    90.4 KB · Affichages: 4
Dernière édition:
Christophe C.

Christophe C.

Ouvrier
Démontage de l'écrou des roulements... je sais pas si c'était serré à 150N.m, mais c'était certainement très serré! Je ne commenterais pas cette photo :wink:

1651927726838.png


On a eu beaucoup de mal à maintenir la vis, au final c'est les mordache en plomb (sur l'étau rouge sur la photo ci-dessus, on a quand même pas serré direct sur la vis!) dans le gros étau de fraisage qui ont fait le job. Le carré de l'outil s'en souviens...

1651927855677.png


Du coup même punition, démontage et nettoyage des roulements... mais déjà au bruit j'avais pas trop d'espoir les concernant...

1651928009607.png


La photo est bien floue mais c'est pas juste des reflets, la zone de roulement est complètement piquée.

1651928079395.png


Bien sur ces roulements ne sont pas très standards, ils font Ø72x35 épaisseur 15mm. On trouve beaucoup plus facilement aujourd'hui des roulements de 16mm.

A force de recherche j'ai quand même trouvé des équivalents chez à peu près toutes les marques (je vous épargne les détails, en fin de référence on peut ajouter plein de lettres selon le type de montage, etc...) :
  • Référence d'origine FAG : L20 DF 035 T
  • SKF : BSD3572C
  • Fafnir/Timken : MM35BS72
  • NSK : 35TAC72
J'ai demandé des devis, il y en avait pour 100€/roulement... et finalement j'ai trouvé mon bonheur sur ebay pour 160$ les 4 (le prix a un peu augmenté depuis) :


Je les ai commandés mais pour l'instant on en est restés la à cause des histoires de local, c'est pas encore remonté.

Du coup on a remonté la le bac à copeaux, la table et tous les carters pour pouvoir la transporter... s'ils étaient pas repeints j'aurais tout jeté dans une remorque mais la ça aurait été l'enfer à transporter autrement sans les abimer.

1651929412394.png


La table se monte dans le bac à copeaux et vu que la chèvre ne lève pas assez haut, il faut d'abord présenter la table...

1651929485659.png


... puis venir monter le bac à copeaux.

1651929578255.png


Une fois la table vissée en place petite sieste... c'est top confort la dedans.

1651929763128.png


... et dans l'excitation on a pas pris de photos de tous les carters remontés.

1651929885722.png


Voilà ou on en est. Toutes ces photos datent de l'été dernier, ça n'a pas bougé depuis. La bonne nouvelle c'est qu'une autre Mairie (la troisième en trois ans...) est prête à nous héberger, le déménagement est imminent. Normalement cette fois on repart pour trois ans minimum donc on va enfin pouvoir faire tourner la machine.

A bientôt pour la suite!
 

Sujets similaires

Pierrot Lecopeau
Réponses
3
Affichages
1 229
Pierrot Lecopeau
Pierrot Lecopeau
D
Réponses
47
Affichages
2 258
le grand 63
le grand 63
P
Réponses
2
Affichages
406
Ph00enyx
P
R
Réponses
15
Affichages
1 028
Ragotd27
R
D
Réponses
1
Affichages
733
kawah2
K
D
Réponses
11
Affichages
410
Dubois laurent
D
3
Réponses
4
Affichages
207
rabotnuc
R
L
Réponses
15
Affichages
738
Ledid17
L
ingenieu59
Restauration PADOVANI LABOR 180S
Réponses
23
Affichages
1 256
ingenieu59
ingenieu59
Haut