Huile de coupe

  • Auteur de la discussion nicoyote
  • Date de début
N
nicoyote
Compagnon
3 Oct 2007
813
Bergerac Dordogne
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour, J'ai une question
pour l'huile de coupe il me semble que l'on peut se la faire avec de l'huile de vidange et de l'eau c'est vrai ou pas ?
si c'est possible quel sont les dosage a faire ?
merci
 
jajalv
jajalv
Administrateur
22 Août 2007
11 824
Rhône-Alpes-Auvergne
Avec de l'huile de vidange ???

D'abord l'huile de vidange a perdu une partie de ses performances lubrifiantes, ensuite, il faudrait qu'elle se mélange bien à l'eau (rajouter un mixer ou un mélangeur à peinture, mais ça fait de la mayonnaise !).

Pour certaines applications, on peut en employer aditionnée de soufre soluble.
Mais dans ce cas, ATTENTION A L'OXYDATION !!!
 
N
nicoyote
Compagnon
3 Oct 2007
813
Bergerac Dordogne
  • Auteur de la discussion
  • #3
enfin je dit huile de vidange oui neuve ou ancienne peut importe
il me semble qu'un gars il y a longtemps m'avais dit qu'on pouvais fire un truc comme 40/60 ou 30/70 eau huile pour faire de l'uile de coupe
 
jajalv
jajalv
Administrateur
22 Août 2007
11 824
Rhône-Alpes-Auvergne
Par définition, l'huile de vidange est une huile qui a servi (donc usée, en partie au moins).

Pour la mélanger à l'eau, il faudrait qu'elle soit soluble.

Peut-être que certaines huiles de graissage sont solubles ???
Je ne le sais pas.
 
N
nektarfl
Compagnon
19 Nov 2007
916
POMMEUSE (77)
Oui, mais il existe de l'huile soluble étudiée pour, et les permormances sont bien meilleures... l'huile de moteur est une huile de friction, les huiles de coups n'ont pas les même compositions (malheureusement)
 
coredump
coredump
Compagnon
8 Jan 2007
4 474
FR-06
C'est possible mais franchement c'est de l'économie de bout de chandelles...

Déja les additifs de l'huile ne sont pas sans danger, mais en plus de l'huile de vidange est carrement nocive, alors si tu t'amuses a barboter dedans...

l'huile de coupe soluble ne coute pas chere quand meme, 10€/l environ. Tu peux toujours essayer avec de l'huile végétale (colza) et un peu de liquide vaisselle. Il faut juste choisir une huile qui ne polymérise pas (le lin par exemple ne va pas).

n'hésite pas non plus a acheter une huile sans souffre, c'est nettement plus agréable. Déja en huile de coupe entiere, la difference entre de la degypoil de castobrico et de la lascol est tres nette coté odeur...
 
jajalv
jajalv
Administrateur
22 Août 2007
11 824
Rhône-Alpes-Auvergne
nektarfl a dit:
Oui, mais il existe de l'huile soluble étudiée pour, et les permormances sont bien meilleures... l'huile de moteur est une huile de friction, les huiles de coups n'ont pas les même compositions (malheureusement)
Oui, les huiles de coupe sont étudiées POUR.
C'est pour ça que les caractéristiques varient en fonction de la matière travaillée, et des conditions de coupe.
 
Paul69
Paul69
Apprenti
10 Juil 2007
158
Lyon
Bonjour, j'ai une question dans ce domaine.

Il y a des huiles de coupe solubles et des huiles entières

Je me pose la question suivante :
Soluble = dissolution dans l'eau ... donc oxydation des pièces ....
Entière = pas d'eau ! pas d'oxydation ...

Vrai ou Faux ?

Peut on mettre de l'huile de coupe entière dans des systèmes de lubrifiant de ce type :
http://www.ironwood-distribution.co...r_fraiseuses/systeme-lubrification-p-751.html

Merci pour vos réponses
Paul
 
jajalv
jajalv
Administrateur
22 Août 2007
11 824
Rhône-Alpes-Auvergne
Paul69 a dit:
Je me pose la question suivante :
Soluble = dissolution dans l'eau ... donc oxydation des pièces ....
Entière = pas d'eau ! pas d'oxydation ...
Je ne suis pas breton, mais je répond vrai et faux !!!

Une huile soluble employée selon les préconisations données par les fabricants n'oxyde pas. Les concentrations doivent être respectées, et contrôlées régulièrement.

Une huile entière peut être très très oxydante.

J'ai connu une huile rouge hors pair pour le filetage et le taraudage. Si les pièces n'étaient pas dégraissées immédiatement et correctement au trempé, elles étaient bonnes pour la ferraille dès le lendemain. C'était pourtant de l'huile entière. Elle permettait un très joli fini des filets, et permettait aussi l'abaissement de la valeur du copeau minimum, et donc un respect des tolérances très serrées.

Elle avait beaucoup de qualités, mais un gros INCONVENIENT. Son emploi a donc été abandonné.
 
N
nektarfl
Compagnon
19 Nov 2007
916
POMMEUSE (77)
En ce qui me concerne, je n'ai jamais vu de bac d'huile "entière" pour un arrosage automatique d'usinage, c'est lorsqu'on étale l'huile au pinceau sur la pièce

Le fait d'utiliser le l'huile soluble (la solution est plutôt grasse et n'oxyde pas les pièces - pas tout de suite du moins) permet aux pompes de remonter le liquide et justement d'avoir un fluide de coupe qui se déplace comme de l'eau, tout en ayant les caractéristiques de l'huile...

de plus, dans le cas d'un usinage ou les copeaux chaufferaient, l'huile soluble ne diffuse que de la vapeur d'eau (non nocive) alors que l'huile entière dégage une odeur d'huile brulée (odeur qu'on ne retrouve plus guère désormais dans les ateliers d'usinage)
 
E
Guest
Les huile solubles (qu'elles soient de coupe, d'emboutissage, etc ..) ont normalement des inhibiteurs de corrosions de même que qu'un ou des bactéricides. Les petites bêtes aiment ces milieux-là et en plus elles s'habituent à ces poisons c'est pour ça qu'il est souvent recommandé de changer souvent de produits (alternance de fournisseurs mais ceux ci ont trouvé la parade :lol: ils changent eux même le bactéricide d'un lot à l'autre)
 
jajalv
jajalv
Administrateur
22 Août 2007
11 824
Rhône-Alpes-Auvergne
nektarfl a dit:
En ce qui me concerne, je n'ai jamais vu de bac d'huile "entière" pour un arrosage automatique d'usinage, c'est lorsqu'on étale l'huile au pinceau sur la pièce

Le fait d'utiliser le l'huile soluble (la solution est plutôt grasse et n'oxyde pas les pièces - pas tout de suite du moins) permet aux pompes de remonter le liquide et justement d'avoir un fluide de coupe qui se déplace comme de l'eau, tout en ayant les caractéristiques de l'huile...

de plus, dans le cas d'un usinage ou les copeaux chaufferaient, l'huile soluble ne diffuse que de la vapeur d'eau (non nocive) alors que l'huile entière dégage une odeur d'huile brulée (odeur qu'on ne retrouve plus guère désormais dans les ateliers d'usinage)
Si, si, on peut employer de l'huile entière avec cet appareil. Mais c'est plutôt rare.

On peut utiliser, aussi, de l'huile entière en vaporisation (appareil spécial avec dosage huile-air comprimé).
 
jajalv
jajalv
Administrateur
22 Août 2007
11 824
Rhône-Alpes-Auvergne
chlore a dit:
Les huile solubles (qu'elles soient de coupe, d'emboutissage, etc ..) ont normalement des inhibiteurs de corrosions de même que qu'un ou des bactéricides. Les petites bêtes aiment ces milieux-là et en plus elles s'habituent à ces poisons c'est pour ça qu'il est souvent recommandé de changer souvent de produits (alternance de fournisseurs mais ceux ci ont trouvé la parade :lol: ils changent eux même le bactéricide d'un lot à l'autre)
Ils vendent même des additifs à rajouter periodiquement.
 
P
Pascal 71
Apprenti
12 Jan 2008
187
Lyon
La seul foi ou j'ai vue ultiliser de l'huile entiere remonte au lycée.
Ce type de lubrification à disparue.
L'huile soluble n'oxyde pas si le pourcentage est correcte.

Par contre pour l'histoire de l'huile de vidange ... vaut mieux éviter...
De toute façon pour mélanger de l'huile a de l'eau il faut un composant chimique spéciale.

Pour les amateurs, un lub en bombe pas cher pour l'alu : Le WD40, par contre ça pue ...
 
jajalv
jajalv
Administrateur
22 Août 2007
11 824
Rhône-Alpes-Auvergne
Pascal 71 a dit:
La seul foi ou j'ai vue ultiliser de l'huile entiere remonte au lycée.
Ce type de lubrification à disparue.
Pas du tout !!!
Certaines machines ne fonctionnent (et ne peuvent fonctionner) qu'avec de l'huile entière.
Cette huile est d'ailleurs analysée périodiquement, car elle peut se charger en eau, et au-delà d'un certain pourcentage, elle doit être impérativement changée. (Si ce changement n'est pas fait, c'est la qualité qui en souffre, et les tolérances aussi).
J'ai travaillé sur une machine qui avait une réserve d'huile de 6000 litres (je dis bien 6000). Eh bien quand on connaît le prix du litre, je te dis pas la grimace des responsables quand il faut changer le réservoir !!!
 
P
Pascal 71
Apprenti
12 Jan 2008
187
Lyon
L'application doit etre vraiment spécifique !!

Il existe toujours des exceptions.
 
c.phili
c.phili
Compagnon
14 Fev 2007
4 284
Comines Belgique près du 59 (Fr)
Moi perso j'utilise de l'huile soluble mais je me suis souvent demandé si l'huile hydraulique ne conviendrait pas pour faire de l'huile soluble, non seulement je sais en avoir facilement mais en plus on doit payer pour s'en débarrasser quand elle est usagé, tout les 2 ans je fais une vidange complète des pompe hydraulique je n'ai jamais compté au juste mais ça doit tourner au environ des 2000 L
 
D
Doctor_itchy
Compagnon
20 Avr 2007
5 215
Morlanwelz
l'huile hydraulique , meme si ont l'appelle "huile" n'est pas une huile , mais un fluide non compressible a faible viscositer sans aucune action lubrificative c'est comme l'huile de frein , c'est meme corrosif et accelere le phenomene de rouille !!

en plus c'est toxique pour la peau !!!

on peu prendre de l'huile de coupe non soluble pour tarauder ça fonctionne tres bien , ou on peu prendre du petrol blanc aussi c'est tout aussi bien , les huile de taraudage c'est de l'huile de coupe non soluble ou du pertol avec des additif diverse selon les marque , pour de la production c'est interessant car ça permet des taraudage en serie sur machine rapide , pour l'amateur ou des taraudage manuel la differençe n'est pas enorme !
 
jajalv
jajalv
Administrateur
22 Août 2007
11 824
Rhône-Alpes-Auvergne
Bonjour,

Un petit truc de bricoleur.
Prendre de l'huile ordinaire (quelle qu'elle soit), et y mélanger du souffre soluble (employé par les viticulteurs).

Proportions:
environ un litre d'huile pour deux à trois cuillères à soupe de souffre, et bien mélanger.

Avantages: améliore les taraudages et tronçonnages difficiles.

GROS INCONVENIENT: l'oxydation. Pensez à bien nettoyer les pièces (et la machine) après usinage.
 
Y
Yann
Apprenti
23 Nov 2007
237
Essonne
jajalv a dit:
GROS INCONVENIENT: l'oxydation. Pensez à bien nettoyer les pièces (et la machine) après usinage.
Alors il faut oublier ce moyen "économique" car de l'oxydation on en a assez comme cela.
En fait tous ces messages sont le reflet de la personnalité des gens : il y a ceux qui ne peuvent travailler qu'avec le bon outil ou le bon produit et ceux qui utilisent n'importe quoi n'importe comment.
 
mekratrig
mekratrig
Compagnon
10 Déc 2007
1 117
Moyenmoutier (88-F)
Pascal 71 a dit:
De toute façon pour mélanger de l'huile a de l'eau il faut un composant chimique spéciale.
Il suffit d'y adjoindre un agent tension-actif (Teepol) qui maintiendra la dispersion stable de l'huile dans l'eau.

NB : les "liquide-vaiselles" contienent des tensio-actifs en petite quantité, d'où leurs vertus "dégraissantes". En fait ils aident à disperser l'huile dans l'eau (les cochons adorent !), d'ou cette jolie couleur laiteuse à la fin de la vaisselle.

Cordialement
 
D
Doctor_itchy
Compagnon
20 Avr 2007
5 215
Morlanwelz
yann

il faut etre relatif , on as pas besion de forçement LE truc pour !!!!

meme des gros atelier utilise des produit "universelle"

il faut faire la diff entre realiter et MARKETING !!!!!!
 
F
fp7253
Nouveau
1 Mai 2008
21
Doctor_itchy a dit:
l'huile hydraulique , meme si ont l'appelle "huile" n'est pas une huile , mais un fluide non compressible a faible viscositer sans aucune action lubrificative c'est comme l'huile de frein , c'est meme corrosif et accelere le phenomene de rouille !!

en plus c'est toxique pour la peau !!!

bonjour,
Pas trop d'accord. L'huile hydraulique lubrifie en particulier la pompe et les distributeurs (comme le gazole ; les moteurs hdi,dci,cdi,... n'aiment pas du tout l'eau dans le gazole) . Pour améliorer la lubrification indispensable avec les hautes pressions, elle est chargée avec des additifs qui se dégradent avec l'usage. Elle n'est pas oxydante, bien heureusement.

De là à l'utiliser comme fluide de coupe, ??? Elle est certainement moins efficace pour évacuer les calories que ne l'est l'huile soluble.
Et là, je suis d'acord, il faudrait être certain qu'elle n'est pas toxique... "ça, c'est pas gagné"

l'huile entière est utilisée dans de nombreuses applications: brochage, taillage des pignons, ... . Elle n'est pas la plus adaptée pour évacuer les calories
 
O
olivier.a
Nouveau
29 Mai 2008
20
Dans l'industrie les foreuses qui perce des sur de grande profondeur fonctionne a l'huile de coupe entière.De mème dans l'industrie du décoletage c'est souvent la mème chose.(travailler avec de l'huile entière c'est très crad...).
 
P
phil25
Apprenti
1 Déc 2009
99
25 DOUBS
huile entiere

le manuel de ma fraiseuse dufour 51stipule qu'elle doit fonctionner uniquement à l'huile de coupe entiere; bete et discipliné ,je la fais fonctionner depuis près de 15 ans avec ce type d' huile et j' en suis tres content. pareil pour le tour. et la au moins pas de corrosion malgré la faible temperature l'hiver
 
B
BOINET
Ouvrier
26 Mar 2008
452
indre
Bonsoir,

Perso , quand je travaillais dans l'automobile , toutes les machines d'usinages utilisaient de l'huile entiere , les manoeuvres completaient regulierement les bac avec des fut de 200 l ...
on usinait surtout de la fonte FT22 .
Il est vrais cela fumais un peu a l'occasion ; a l'epoque la nocivite des produits n'etait pas trop un probleme ( sauf pour l'utilisateur )

jean luc
 
M
mig45
Compagnon
28 Fev 2008
791
orleans
Bonsoir a tous

je ne savait pas qu'on pouvais utiliser autant de produits pour ameliorer la coupe.

personne ne parle de gasoil, est ce que ce serait efficace ?
parce qu'il me semble que ca protege de l'oxyation ?

cordialement
 
C
cosinus007
Ouvrier
22 Nov 2008
308
Bordeaux
Personne n'a relevé, mais travailler avec de l'huile de vidange, ce doit être plutot dégeu !!!
 
B
Berola
Compagnon
25 Oct 2008
1 896
Vallée du Rhône
Bonsoir
mon cocktel perso :
huile moteur + liquide vaisselle + soufre en fleur + eau
@+
 
R
RICO
Compagnon
17 Août 2009
1 047
Doubs
Salut à tous,

Le soufre est un très bon élément pour la lubrification car il commence à fondre à 150° et prend le relais des autres composants de l'huile qui perdent leur efficacité à cette température. Dans l'industrie, on en voit plus beaucoup maintenant dans les huiles de coupe entières, qui doivent répondre aus normes écologiques.

Salut,

RICO
 
Haut