Groupe électrogène artisanal : Diagnostic/Amélioration

  • Auteur de la discussion Johnspool
  • Date de début
J
Johnspool
Nouveau
21 Août 2016
23
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour à tous,

Il y a quelque temps j'ai acheté un groupe électrogène "artisanal" 380v/220v fait à partir d'un alternateur de 5.5KVA et d'un moteur diesel Deutz de 11cv à 3000 rpm. L'alternateur :



La plaque:



Il est équipé d'une prise pour le 380, et de deux prises pour le 220. Il y a deux voltmètres, un pour le 380 et l'autre pour le 220.

Pour le démarrer/régler, il faut une fois le moteur en marche, presser un bouton jusqu'a ce que les voltmètres se réveillent, puis agir sur un rheostat pour obtenir le voltage désiré.

Le régime moteur se commande avec une manette. Plus le regime augmente, plus le voltage affiché par les voltmètres augmente. Est-ce que c'est normal ? Aucune idée ! J'ai lu ça et là que la fréquence était fonction du régime mais pas la tension qui n'était sensée augmenter jusqu'à sa valeur nominale, mais... ca n'a pas trop l'air de se comporter comme ça.
Lorsque je l'ai acheté, le vendeur m'a simplement montré comment ré-ajuster le voltage avec le rheostat, et je n'ai pas cherché plus loin.

Mon problème numéro 1:

Lorsque je branche un outil qui demande de la puissance (scie à onglet, gonfleur, etc, tronçonneuse électrique, etc.) je peux voir la tension tomber sans que le moteur thermique ne semble forcer. Ma solution est de faire grimper la tension à vide et ré-essayer l'outil jusqu'à ce que j'obtienne un bon 250v en charge. J'ai donc une tension "à vide" très importante (300,400V) sur le voltmètre des prises en 220v.

Si je n'ai pas assez de régime et que la tension tombe trop, l'outil fini par s'arrêter et je n'ai plus de tension du tout. A ce moment là, le moteur thermique monte dans les tours du fait de la perte de charge. Je dois alors re-amorcer avec le bouton et trouver un meilleur régime.

Ma question : Est-ce que je dois faire un système d'asservissement du régime moteur pour régler ça, ou est-ce qu'il y a quelque chose à faire avec l'excitation ? Le groupe se "coupe" alors que le moteur n'a pas l'air de forcer. J'ai tout démonté afin de faire un schéma de l'existant (le gros transformateur prends du 220v en entrée et sort du 24v) :



*J'ai fait ce schéma pour publier quelque chose de plus lisible qu'une feuille scannée, les symboles ne sont pas forcement toujours 100% exacts, comme par exemple le transformateur.

Mon problème numéro 2:

En démontant tout pour faire le schéma, je me suis aperçu qu'il y avait deux branchements possibles, 220v et 380v:




Le diagramme indique bien tension inférieure / tension supérieure, soit comme indiqué sur la plaquette 220v / 380v.

Ma question: Est-ce que j'ai un quelconque intérêt à le passer en couplage 220v plutôt que prendre le 220 entre l'une des phases du 380v et le neutre ? En d'autres termes comme la plaquette indique 380v -> 8.4A et 220v 14.5A, est-ce que le fait d'être couplé en 380v limite le courant que je peux tirer sur chaque phase à 8.4A ?
 
mwm
mwm
Compagnon
22 Mar 2014
3 376
FR 63630
Bonjour,
il ya un problème c'est certain,
je verrai vers le circuit d'excitation, la valeur des condensateurs et que le pont de diodes donne bien la tension attendue, attention aux contacts défectueux et oxydes!!!
A vérifier chez un bobineur s'il ya un court circuit dans ce bobinage, au mégohmètre,,
Le couplage en triangle ou en étoile, n'as que le pouvoir de te donner une intensité plus élevée en mono couplage en triangle sinon la puissance demandée au moteur est la même ,,
Si tu dépasses ton intensité maximum, tu as une chute de tension qui se crée , ton moteur lutte en fumant, et reprend son régime quand la charge s'allège,
MAIS aussi où en es tu en fréquence ? la tension réglée au rhéostat se règle quand le moteur est à sa vitesse,( 235 V)
A VIDE, sans charge et le peaufinage se fait par la fréquence qui doit être vers 52 Hz en réglant le régulateur du moteur,,, un régulateur qui donne l'augmentation de régime à ton moteur en agissant sur la pompe d'injection,,, est ce monté ainsi ?
La tension et la fréquence doivent toujours être connus,
Une armoire de contrôle comprenant Voltmètre, Ampèremètre et Fréquencemètre, doivent être constamment en service,,,, A ++
 
J
Johnspool
Nouveau
21 Août 2016
23
  • Auteur de la discussion
  • #3
>je verrai vers le circuit d'excitation, la valeur des condensateurs et que le pont de diodes donne bien la tension attendue, attention aux contacts défectueux et oxydes!!!

Je ne sais pas vraiment ce que je cherche... J'ai cherché sur le net pour voir si je trouvais la doc de l'alternateur, mais tout ce que j'ai trouvé c'est que la "CEM" n'existe plus, et que "Moteurs Parel" a déposé le bilan. Donc la valeur d'excitation que je "devrais" avoir... je ne la connais pas. Je peux cependant essayer de mesurer ce que j'ai. La sortie du transfo dit "24v". Les condensateurs sont ceux là:



>Le couplage en triangle ou en étoile, n'as que le pouvoir de te donner une intensité plus élevée en mono couplage en triangle sinon la puissance demandée au moteur est la même ,,

Donc ca veut dire qu'en couplage 220v, je peux avoir plus d'intensité ? Que je suis donc limité à 8.4A par phase sur le 380 ?

>Si tu dépasses ton intensité maximum, tu as une chute de tension qui se crée , ton moteur lutte en fumant, et reprend son régime quand la charge s'allège

C'est là que c'est pas tout à fait ça. Si le moteur ne tourne pas assez vite (tension à vide à 250V par exemple) et que je branche un outil qui réclame de la puissance, la tension s'effondre jusqu'a avoir 0 au voltmètre et à "désamorcer" l'alternateur. Mais pendant ce temps, le moteur ne ralentit pas. Il accélère par contre une fois l'alternateur désamorcé. Je le réamorce en appuyant sur le bouton et il reprend son régime précédent.

En clair, l'appel de courant sur le générateur supprime l'excitation mais n'a aucun effet sur le moteur thermique.

>MAIS aussi où en es tu en fréquence ?

Je n'ai rien pour la mesurer ! Est-ce que si j'achète un truc comme ça (lien) c'est bon ?

>n régulateur qui donne l'augmentation de régime à ton moteur en agissant sur la pompe d'injection,,, est ce monté ainsi ?

Justement, il n'y a pas ça. Je choisi le régime moteur avec un levier, il n'y a aucun asservissement entre le moteur et l'alternateur.
 
Dernière édition:
E
ETI
Compagnon
7 Nov 2013
893
FR-74
Bonjour Johnspool
Je ne suis pas un spécialiste des groupes électrogènes mais normalement sur un groupe tu as deux régulateurs :
* un régulateur mécanique (ou électronique) qui mesure la vitesse de rotation du moteur et qui agit sur l'admission ou l'injection pour maintenir cette vitesse constante : il maintient donc la fréquence du courant un peu prés constante quelque soit la charge.
* un régulateur électrique (ou électronique) qui mesure la tension de sortie et commande l'excitation de l'alternateur pour maintenir cette tension un peu près constante quelque soit la charge.

(ces deux régulateurs ne fonctionnent correctement que dans la limite de puissance du moteur et de l'alternateur)

Visiblement ton groupe ne possède pas le régulateur de tension, et on ne sait pas trop si il a un vrai régulateur de vitesse, c'est donc normal qu'il ne fonctionne par correctement.
 
mwm
mwm
Compagnon
22 Mar 2014
3 376
FR 63630
Bonjour, pour le fréquencemètre c'est un appareil de tableau que tu trouves chez Conrad de 45 à 60 Hz pas cher du tout, le multimètre ne convient pas du tout,il travaille vers le Kilohertz , la valeur de 50 Hz n'est pas affichée!
tant que ton groupe ne sera pas en ordre, fais gaffe de ne pas griller tes machines etccc
Voir chez un autre fournisseur (leroy par exemple)pour avoir un avis,,, A ++
 
jetpack2013
jetpack2013
Compagnon
27 Juin 2013
3 111
mg-401majunga
si c'est un diesel il a forcement un regulateur mecanique sur l'injection ; soit tout ou rien (a fond debit ou debit =0) soit toutes vitesses ou quelque soit la charge le regulateur maintiendras la vitesse de rotation constante (dans la fourchette de puissance et couple du moteur thermique bien sur ) je pencherais plutot vers le deuxieme type en effet le regulateur réglé en charge vas faire accelerer le moteur si plus de charge (=0) si c'est le premier type arrivé a x rpm il coupe le debit quelque soit la charge et regule comme son nom l'indique il est assez rare que l'injection du thermique soit asservie sur les groupes de faible puissance il n'y a qu'un regulateur a palette qui agit en fonction du flux d'air de refroidissement (diesel compris )
ici j'ai assez souvent a reparer des groupes artisanaux des fois fait avec des moteurs de bateaux ou de semi aucun n'avais d'asservissement de regime moteur et a chaque fois qu'on as eu un probleme c'etait la partie electrique (qu'on sous traite parcequ'on n'y connait pas grand chose ) par contre le frequence metre est indispensable et ton moteur thermique doit etre capable de tenir ses 3000 tr mn (50hz )certains groupes ne tournent qu'a 1500rpmc'est la construction de la generatrice qui en decide, en charge ce que tu regle avec la poignée de gaz !tu peut remplacer a la tres grande limite ton frequence metre par un compte tour digital a capteur hall mais ce seras de toute façon moins precis (tu n'est pas non plus a +ou - 5hz )
voila ce que je peut en dire
cordialement
nico
 
Z
ZZR1100
Apprenti
12 Fev 2013
193
J'appuie ETI.
Au minimum, il faudrait volmètres (si possible x3), ampèremètres (x3) et fréquencemètre (x1).
De la sorte, tu pourrais avoir une visualisation des caractéristiques de ton électricité produite.
Quelques sécurités ( magnéto-thermique) ne serait pas un luxe, en sortie d'alternateur.​
Le fréquencemètre te renseignant sur la vitesse moteur (qui peut être régler sur +/- 50 Hz. = 3.000 trs/mn)
Un passage à des fréquences différentes pouvant s'avérer intéressantes, dans la mesure ou ton moteur thermique soit capable de délivrer la puissance demandée.
Sur Ebay and Co, tu trouveras ce genre de petit appareil pour une somme modique.

Selon la nature de ta charge (moteur, résistance chauffante, ...), la fréquence a plus ou moins d'importance.
Sur une résistance électrique pure, c'est sans incidence, sur un moteur électrique, c'est très différent : une disqueuse, par exemple, étant équipée d'un moteur + démultiplication devra être alimenté en 50 Hz, sous peine de voir aparaitre de gros problèmes liès aux vitesses de rotation.

La commande d'exitation est la partie la plus simple à réaliser et la moins couteuse.
L'intensité (en A) du courant d'exitation de l'induit te générant la tension de sortie de l'alternateur.
C'est un circuit bricolable sans grandes difficultés.
Ce sera donc priotairement le circuit à réaliser en premier (Je n'ai pas étudiè le schéma de ton alternateur)

La fréquence, je serais d'avis de le régler, manuellement, en fonction de ton besoin.
 
mwm
mwm
Compagnon
22 Mar 2014
3 376
FR 63630
ce qui est prévu pour 50 Hz fonctionnera bien avec 50Hz si on s'en éloigne, parfois des soucis,
+1 ZZR1100
A ++
 
M
moissan
Compagnon
13 Mar 2012
11 794
FR-16 angouleme
ton groupe electrogéne n'est pas fini ! il n'a pas de regulateur !

la fonction d'un regulateur est de modifier l'excitation pour faire une tension constante quand la puissance consommé varie : avec ton rhéostat tu te trouve dans la situation des premières usine électrique ou il fallait un employé pour surveiller voltmètre et fréquencemètre pour commander la vitesse et l'ecitation

a une epoque ou je n'avait plus edf , j'ai eu un alternateur 15kva leroy sommer entrainé par un moteur bernard , dont le regulateur electronique a lâché : je l'ai remplacé par une batterie 12v et un rhéostat , et ça donnait une tension assez stable : la batterie 12v est importante car ça fait une tension indepandante de la charge sur le 220/380 ... sans batterie un regulateur electronique est indispensable

ce qui me sauvait c'est que j'utilisait une puissance assez faible : quelque kw donc l'alternateur 15kw n'avait pas de grosse chute de tension : pour utiliser les 15kw une excitation constante n'aurait pas suffit , il aurait bien fallu un regulateur qui augmente l'excitation quand la puissance augmente

ensuite j'ai fait un vrai regulateur electronique avec une fonction originale : tension constante en cas de sur vitesse pour ne pas griller les lampes , et surtout tension decroissante quand la vitesse baisse pour ne pas saturer les moteur electrique et faciliter les demarages
 
J
Johnspool
Nouveau
21 Août 2016
23
  • Auteur de la discussion
  • #10
si c'est un diesel il a forcement un régulateur mécanique sur l'injection ; soit tout ou rien (a fond debit ou debit =0) soit toutes vitesses ou quelque soit la charge le régulateur maintiendras la vitesse de rotation constante (dans la fourchette de puissance et couple du moteur thermique bien sur ) je pencherais plutôt vers le deuxième type en effet le regulateur réglé en charge vas faire accelerer le moteur si plus de charge (=0) si c'est le premier type arrivé a x rpm il coupe le debit quelque soit la charge et regule comme son nom l'indique
C'est ça, la partie régulation du régime est déjà gérée par la pompe à injection. La manette de commande de moteur correspond à un régime, que la PI va s'efforcer de conserver, modulo la puissance (max 11hp mais à 3000rpm).

Comme fréquence metre, j'ai trouvé ça(lien). Je vais en commander un. La plaque de l'alternateur(photo dans le premier post)ne dit rien comme régime nominal, les 3000rpm, c'est le régime de la puissance max du moteur thermique. Donc si j'ai bien compris, je dois trouver le régime moteur/alternateur qui correspond à du 50hz, c'est correct ?

La commande d'exitation est la partie la plus simple à réaliser et la moins couteuse.
L'intensité (en A) du courant d'exitation de l'induit te générant la tension de sortie de l'alternateur.
C'est un circuit bricolable sans grandes difficultés.
ton groupe electrogéne n'est pas fini ! il n'a pas de regulateur !
je l'ai remplacé par une batterie 12v et un rhéostat , et ça donnait une tension assez stable
Donc ca veut dire que mon excitation ne va pas. Actuellement l'excitation s'en va si je mets une grosse charge et que ma tension à vide est trop "basse". L'excitation actuelle est faite par un transformateur branché sur l'une des phases. Ca signifie que l'alternateur n'est pas capable de s'auto-exciter ?

Le rhéostat du montage actuel fait bien varier la tension à la hausse comme à la baisse, mais le laisser à fond ne permet de "tenir la charge". On dirait que la charge "affame" le circuit d'excitation. C'est possible ?

J'ai une batterie sur le groupe, qui sert à démarrer le moteur, et qui est rechargée par ce dernier. Je peux utiliser cette batterie ? Comment déterminer la "bonne" tension d'excitation ? Je n'ai aucune doc sur l'alternateur.

Si j'ai bien compris je dois mettre un rhéostat sur la batterie, pour que l'excitation soit indépendante de l'alternateur, mais... comment savoir la quantité de courant que je vais devoir fournir pour être capable de tirer les 14.5A dont est capable le générateur ?

ensuite j'ai fait un vrai regulateur electronique avec une fonction originale : tension constante en cas de sur vitesse pour ne pas griller les lampes , et surtout tension decroissante quand la vitesse baisse pour ne pas saturer les moteur electrique et faciliter les demarages
Je suis bien intéressé par ce principe !
 
M
moissan
Compagnon
13 Mar 2012
11 794
FR-16 angouleme
bizare sur ta plaque il n'y a pas marqué la vitesse de rotation : est tu sur que c'est bien 3000t/mn ?

pour mesurer la frequence il y a plusieurs solution , par exemple prise wattmetre dont les modele les plus recent indiquent non seulement la puissance mais aussi la tension et la fréquence

ma solution c'est l'oscilloscope , mais si tu en avait un tu ne poserait pas de question

autre solution transfo 12 v resistance et haut parleur : voir le bruit que ça fait sur le 220v edf et comparer avec l'alternateur ... si par erreur l'alternateur etait un 1500t/mn ça ferait un son moins grave que le 50 hz ... resistance d'enviro 100ohm en serie avec le haut parleur sinon avec 12v direct il va soufrir

puisque a vide ton circuit d'exitation marche tu peut en profiter pour mesurer la tension continue sur l'exitation et voir si le 12v sufira

il est normal que l'exitation se casse la gueule quand la puissance augmente : il existe des alternateur sans regulateur mais avec transfo suplementaire mesurant le courant de sortie et redresseur qui ajoute a la tension d'exitation une tension proportionnelle au courant de sortie : ça evite la baisse de tension
 
J
Johnspool
Nouveau
21 Août 2016
23
  • Auteur de la discussion
  • #12
Les 3000rpm c'est le régime moteur thermique pour la puissance de 11cv. Le régime nominal de l'alternateur, vu que la plaque ne le donne pas, je ne le connais pas.
Le régime nominal de l'alternateur, je ne le connais pas. Je viens de commander ça:
Hertz-Indicator-45-65-Hz-72-72mm-220V-AC.jpg_50x50.jpg
sur aliexpress, plus qu'a attendre...

J'ai un oscilloscope, mais pas là où est le groupe, je vais le prendre le we prochain pour essayer si le frequence-metre n'est pas encore arrivé.

il est normal que l'exitation se casse la gueule quand la puissance augmente : il existe des alternateur sans regulateur mais avec transfo suplementaire mesurant le courant de sortie et redresseur qui ajoute a la tension d'exitation une tension proportionnelle au courant de sortie : ça evite la baisse de tension
Donc en théorie... il faudrait "aider" l'excitation actuelle avec du courant en provenance de la batterie par exemple ?
 
mwm
mwm
Compagnon
22 Mar 2014
3 376
FR 63630
Bonjour, je réponds par paragraphe:
- si tu tournes à 3000 tr, en accouplement direct de ton moteur, quand ton fréquencemètre indiquera 50 Hz, tu es à 3000 tr!!! pas besoin d'oscilloscope pour cela,,,
- ce modèle de fréquencemètre est bon il doit être alimenté en 230 V pas en 380 V sinon c'est foutu !!!
- l'excitation est trop basse, je trouve 60 V sur la partie rotorique c'est cela l'excitation,
les inducteurs sont tournants et le courant collecté est fait par les enroulement fixes, l'inverse d'un moteur triphasé par exemple,
Un essai à faire est de remplacer ce transfo qui ne convient pas du tout par un transfo qui donnera 60 V après le pont de diodes et les condensateurs
- Il restera à placer un régulateur mécanique pour que le moteur compense la demande de puissance de l'alternateur en charge, ton fréquencemètre va descendre un peu, vers 49 ou 48 Hz, mais le régulateur doit compenser en gardant la fréquence,,
A vide; tu règles sur ton fréquencemètre la vitesse de ton moteur à 51,5 Hz, si cela descend, tu seras vers 50 Hz, ce qui est normal,,, ET 235 V à vide,,, A ++
 
J
Johnspool
Nouveau
21 Août 2016
23
  • Auteur de la discussion
  • #14
Hello,

- si tu tournes à 3000 tr, en accouplement direct de ton moteur, quand ton fréquencemètre indiquera 50 Hz, tu es à 3000 tr!!! pas besoin d'oscilloscope pour cela,,,
Yes, mais comme il faut attendre que le fréquence-metre arrive, ce week-end je peux déjà regarder la fréquence avec l'oscilloscope pour déterminer quel est le bon régime moteur pour avoir 50hz. Je ne sais pas réellement à combien je tourne, les 3000rpm c'est le régime de puissance maximum du moteur thermique. Actuellement je mets du régime pour faire monter l'aiguille sur 250v, et j'en rajoute si l'appareil occasionne une chute de tension trop importante.

- ce modèle de fréquencemètre est bon il doit être alimenté en 230 V pas en 380 V sinon c'est foutu !!!
Bien noté, il y avait les deux, j'ai pris le modèle pour le 220v vu que c'est de ça dont je me sers.

l'excitation est trop basse, je trouve 60 V sur la partie rotorique c'est cela l'excitation,
les inducteurs sont tournants et le courant collecté est fait par les enroulement fixes, l'inverse d'un moteur triphasé par exemple,
Un essai à faire est de remplacer ce transfo qui ne convient pas du tout par un transfo qui donnera 60 V après le pont de diodes et les condensateurs
J'ai peur de donner trop de courant ou trop de tension et de tout griller... Est-ce qu'il y aurait un moyen de déterminer quels sont les "bons" paramètres ?

Il restera à placer un régulateur mécanique pour que le moteur compense la demande de puissance de l'alternateur en charge
Normalement, la pompe à injection fait déjà ça. Elle maintient un régime et injecte plus ou moins de gasoil (l'injection dure plus ou moins longtemps) pour le maintenir.
 
M
moissan
Compagnon
13 Mar 2012
11 794
FR-16 angouleme
quand la vitesse est bonne , pour ne pas faire surchauffer l'alternateur , il suffit de ne pas depasser la tension normale , et comme un dépassement n'est pas instantanément destructif , surveiller le voltmetre pendant les essai suffit

attention en cas de grosse erreur sur la vitesse : si l'alternateur tourne 2 fois trop lentement sa tension maximum avant saturation est 2 fois plus basse : si on l'exite pour faire 220v quand même on le fait saturer et chauffer très fort ... ça s'entend rien qu'au bruit du moteur thermique

dans le cas d'un alternateur 1500t/mn entrainé a 3000 c'est le contraire : il fait du 100hz et il serait capable de faire une tension double avant de saturer : attention il serait une machine a tout griller

je pense que si tu a reussi a faire du 220 a peu pres stable c'est la preuve que c'est bien un 3000 t/mn
 
mwm
mwm
Compagnon
22 Mar 2014
3 376
FR 63630
Bonjour,
l'excitation est marquée en tension rotorique sur ta plaque, !!! ( 60 ou 80 V, un peu difficile à lire)
Alimentes ton excitation par une tension continue et variable( variarc + pont de diodes) pour vérifier la tension et l'intensité nécessaire,( en général vers 1 A,,,) un gros transfo n'est pas utile,,,ce n'est pas trop bon pour l'amorçage en fait,, c'et une charge à alimenter en début d'excitation,
Je ne pense pas que ce soit un montage d'origine, mais un montage sans transfo,l'arrivée du bornier alimente le pont de diodes et de là via le rhéostat la chute de tension à 60 V un peu le montage "shunt" des dynamos, s'il ya assez de rémanent dans les inducteurs,,
Tu entendras quand ton groupe va s'amorcer une légère chute de tension et de régime qu'il faut compenser par ta fréquence, donc retouche de ta vitesse considérée à vide ; puisque pas de charge à alimenter à ce moment là !
Il y a bien un régulateur sur la pompe d'injection, mais est ce bien suffisant pour garder la vitesse stable, donc la tension ET fréquence?
Sur les groupes que j'entretenais il y avait un régulateur qui agissait sur la carburation ou l'injection, pour corriger la légère chute de tension / fréquence en charge
Fais les essais et tu verras si c'est nécessaire de revoir ce point pour moi important,
Il y a des appareils sensibles à ces paramètres ( informatique, régulation de température,)mais par contre un moteur chutera un peu en vitesse en chauffant plus, idem pour un poste à souder ou une meuleuse,,,
Pour les résistances de cumulus , et lampes à incandescence, pas de problème, c'est du résistif, bien que les nouveaux radiateurs avec une commande électronique tu risques de ne pas chauffer, ou bien constamment en service,,,
On rend tout "électronique" mais c'est pas sans soucis pour les commutations autre que par contacts mécaniques A ++
 
J
Johnspool
Nouveau
21 Août 2016
23
  • Auteur de la discussion
  • #17
dans le cas d'un alternateur 1500t/mn entrainé a 3000 c'est le contraire : il fait du 100hz et il serait capable de faire une tension double avant de saturer : attention il serait une machine a tout griller

je pense que si tu a reussi a faire du 220 a peu pres stable c'est la preuve que c'est bien un 3000 t/mn
J'ai bien peur que ce soit un 1500rpm. Les 3000rpm c'est ce qu'il y a marqué sur la plaque du moteur thermique comme régime correspondant à la puissance maximale de 11cv. Hors je le fait rarement (jamais) tourner à fond. Si ça se confirme, ça veut dire que je dois modifier le couplage direct en couplage avec réduction, c'est correct ?

l'excitation est marquée en tension rotorique sur ta plaque, !!! ( 60 ou 80 V, un peu difficile à lire)
Yes ! Enfin un truc utile sur cette plaque. Donc le Rot. 60 V c'est la tension d'excitation... Je vais voir si j'ai une alim pour faire ça, mais c'est loin d'être un truc facile comme du 12v.
 
M
moissan
Compagnon
13 Mar 2012
11 794
FR-16 angouleme
si c'est un 1500 t/mn ça ne t'empêchera pas de faire des essai , il suffira de mettre la commande de la pompe a injection dans la position ou ça fait 1500 t/mn ... ça sera dommage car tu n'aura pas la pleine puissance du moteur mais ça marchera

autre façon de voir un moteur de 11kw ne sert a rien pour faire 5kva : donc ce moteur tournant a 1500t/mn ne fera plus que 5,5kw , ce qu'il est pas si mal pour faire 5kva !

quand je dit que le 11kw devient 5.5kw en divisant la vitesse par 2 c'est si le couple etait constant , mais en general avec ce genre de diesel 3000t/mn est au dessus de sa vitesse optimum et fait un couple reduit , donc a 1500 t/mn le moteur marchera avec un meilleur rendement qu'a 3000 t/mn et fera plus que 5.5kw

autre façon de mesurer la vitesse nominale d'un alternateur : y brancher un voltmetre a aiguille courant continu et le faire tourner a la main : le voltmetre fait l'essuie glace : si il fait un seul va et vient par tour c'est un 3000 t/mn ( une paire de pole ) ... si il fait 2 va et vient par tours c'est un 1500t/mn ( 2 paire de pole )

cette methode marche aussi pour identifier la vitesse des moteur asynchrone
 
Dernière édition:
Z
ZZR1100
Apprenti
12 Fev 2013
193
l'excitation est marquée en tension rotorique sur ta plaque, !!! ( 60 ou 80 V, un peu difficile à lire)
Je n'ai jamais été très doué, avec les alternateurs.
Alors arrêtes-moi si je dis une bêtise.

C'est bien l'intensité dans l'induit qui génère le courant de sortie.​

Dans notre cas, cela devrait être exprimé en A, et non pas en Volts (Même si le débit correct ne se fera que sous une certaine tension.)

Il y a des appareils sensibles à ces paramètres ( informatique, régulation de température,)mais par contre un moteur chutera un peu en vitesse en chauffant plus, idem pour un poste à souder ou une meuleuse,,,,
Il y a des choses que tu cites qui s'affranchissent bien d'une variation de fréquence, mais pas d'un sinus anachronique, attention à bien le différencier.
Ainsi, une alim à découpage (informatique, chargeur divers et varié, poste à souder (inverter), ... s'accommodent d'une tension et d'une fréquence variable.
Une des preuves de cela, est confirmé par leurs utilisations en 60 Hz ou 50 Hz et d'une tension qui peut varier beaucoup.
Par contre, le sinus est beaucoup plus important, comme les parasites éventuels.
(Un ordinateur va voir rouge si on lui envoie un signal carré …)

Pour un moteur classique, réduire la fréquence reviendra à baisser sa vitesse, ce qui peut être intéressant.
Il ne chauffera pas plus …., si on adapte la puissance du moteur à la charge demandée.
Un poste à souder, s’il n’est pas électronique, risque effectivement, de chauffer un peu plus, c’est possible, mais d’ordinaire ce type de matériel (transformateur) supporte relativement bien (400 Hz en aéronautique, sur les bateaux).
La meuleuse, c’est aussi une manière de réduire sa vitesse, mais si les disques ne sont pas adéquats …, le plus dangereux, avec ce type d’appareil, c’est la survitesse (+ de 50 Hz)
Il ne faut pas trop se focaliser sur la fréquence, à +/- 10 %, ce sera toujours bon.
 
mwm
mwm
Compagnon
22 Mar 2014
3 376
FR 63630
Bonjour,
un alternateur c'est une dynamo inversée, dans le sens que l'induit tournant est dans le cas de l'alternateur est l'excitation et la sortie de courant sur les bobinages fixes ( stator et rotor pour l'induit)
Un alternateur à 1500 tr est bien plus cher,, la majorité des alternateurs vendus sont en 3000 tr, p c q moins de cuivre, moins lourds,
Il y a 2 bagues lisses et des balais en charbon vérifier aussi s'ils ne sont pas HS, trop courts, sautillants sur les bagues,
Pas de traces noires sur les bagues, ce sont des µ arcs qui signifie que le balais est trop court et cela se désamorce,,une pression de 200 gr sur les balais,pas trop léger , ni trop dur,,
La qualité des balais est aussi importantes, pas trop tendre pour l'usure, bien que ce soit des bagues lisses, et aussi la résistivité qui doit être semblable ou proche,
Voir une société qui produit des alternateurs, Leroy par exemple
Il ya bien une intensité d'excitation correspondant à la tension du bobinage d'excitation, entre 1 et 2 A dans ce cas,,,
Pour les transfos s'ils travaillent à 400 Hz le générateur est conçu pour cette fréquence, il accepte le 50 Hz mais le 400 Hz sur un transfo de 50 Hz il est saturé 8 X plus que sa valeur,,, donc impossible
Un alternateur donne un signal plus ou moins sinus , mais pas carré!
Un transfo de poste à souder pour les essais c'est vers 40 V alternatif redressé par un pont de diodes , cela doit faire pas loin des 60 V, un transfo qui donne du 48 V d'armoire électrique doit convenir ; si plus, tu as le rhéostat de réglage!!!
La fréquence autant s'y tenir pour certains moteurs:
- horloge synchrone pour les minuterie de tarif "heures creuses", de clocher, ( retard )de lessiveuse, sinon programme trop long!!! et pointeuses de présence, il y en a encore de ces trucs électromécaniques,
- moteur d'orgues Hammond à roues phoniques par exemple) , il sera faux!!!!
- ventilateur sous pression donc pas assez de pression ; la pression est définie par la vitesse au carré!!
- Défilement d'un carton d'orgue Limonaire entraîné par un moto réducteur, on as une vitesse impérative qui corresponde au traçage et donc à la cadence qui sera trop lente,,,
On reste à 2 Hz en plus à vide et 50 ou 49 en pleine charge,,, c'est ce qui m'était imposé pour les groupes d'armée,,, A ++
 
J
Johnspool
Nouveau
21 Août 2016
23
  • Auteur de la discussion
  • #21
Bonjour à tous,

En attendant que le fréquence-mètre arrive de chine (pas à pied...), j'ai branché mon oscilloscope. Et c'est... un 1500rpm. J'ai grosso-modo 50hz à ce régime. La fréquence, j'ai peut être tort, mais je ne m'en fait pas trop pour ça. Je fais marcher pas mal d'outils (perceuses, disqueuses, défonceuse, raboteuse, etc.) et ils ont l'air de s'en contenter.

J'ai également fait des tests sur l'excitation :
  • A "bas" regime, à vide vers 1500 tours j'ai 250v et plus ou moins 30v à l'excitation
  • Toujours à bas régime, si je branche un truc demandeur (ce "compresseur" par exemple), la tension d'excitation baisse de ~30v vers 0 si je laisse faire, et donc la tension de sortie de l'alternateur aussi.
  • Si je monte le regime moteur, la tension de sortie monte (vers 300-350v) et l'excitation aussi, vers 40v. Je ne touche rien d'autre ici que la manette des "gaz" moteur. Si je branche le même appareil, la tension baisse aussi vers 220v, l'excitation aussi (~30v), mais ca "tient", et l'appareil marche.
L'excitation est alimentée par un transformateur 220V AC ->24V DC, qui marche sur une phase de l'alternateur. Il y a deux condensateurs 48v en parallèle en plus. Comment est-ce que je peux avoir une tension variable entre 0 et 40V DC à l'excitation dans ces conditions ? Le transformateur fait plus que ce qui est marqué ? Ce sont les condensateurs qui provoquent ça ?

Maintenant, comment solutionner ça ? Vu que j'ai une batterie et une dynamo sur le moteur qui peut la charger, j'aimerai m'en servir pour en tirer l'excitation avec un transformateur DC/DC 12V/60V, comme par exemple celui-là, ou celui là. Est-ce que vous pensez que c'est une bonne idée ?
 
M
moissan
Compagnon
13 Mar 2012
11 794
FR-16 angouleme
si tu branchait ton exitation sur une batterie 30v tu aurai une tension plus stable qu'avec ton transfo car la batterie de baissera pas quand la puissance demandé au groupe augmente

avec des batterie 12v il te faut 3 batterie 12v en serie et un rheostat pour faire le reglage ... même si ce n'est qu'un montage provisoire pour essai ce n'est pas compliqué de trouver 3 batterie 12v

ensuite il faudra mesurer pour trouver une solution de regulateur

avec les 3 batterie et le rhéostat la tension baissera un peu quand la puissance augmente : il faudra modifier la position du rheostat pour trouver la tension d'exitation a puissance maxi

attention les alternateur sont encore plus bizare qu'on le croit : la tension d'exitation ne depand pas que de la puissance consomé , elle depand aussi du cos phi du courant consomé , ce qui fait que quand le cos phi varie dans le mauvais sens il faut augmenter la tension d'excitation encore plus
 
J
Johnspool
Nouveau
21 Août 2016
23
  • Auteur de la discussion
  • #23
avec des batterie 12v il te faut 3 batterie 12v en serie et un rheostat pour faire le reglage ... même si ce n'est qu'un montage provisoire pour essai ce n'est pas compliqué de trouver 3 batterie 12v
Si c'est juste pour faire un essai, je peux faire encore mieux : Brancher le transfo sur le secteur ! Le truc qui me chiffonne, c'est pourquoi ce transfo qui est censé sortir 24v sort des tensions entre 20 et 40V... Ce sont les condensateurs "48V" qui ont cet effet là ?
 
f6exb
f6exb
Compagnon
13 Juin 2013
1 651
Bonsoir,
Les 24 V AC une fois redressés donnent environ 33 V crête (24 V * √2).
 
M
moissan
Compagnon
13 Mar 2012
11 794
FR-16 angouleme
le transfo sort une tension constante si il est alimenté en tension constante ... si la tension fournie par l'alternateur baisse , la sortie du transfo baisse aussi , et ça baisse encore plus la tension de l'alternateur et ça fini a zero volt

pour qu'un circuit aussi simple soit stable il faut un transfo qui donne une tension volontairement trop forte , pour etre sur qu'a la puissance maxi la tension d'excitation puisse etre suffisante , et un circuit régulateur

une alimentation indépendante par batterie ou par le secteur permet de faire des essai stable
 
mwm
mwm
Compagnon
22 Mar 2014
3 376
FR 63630
Bonjour,
ce qui nous ramène toujours à une tension variable avant tes diodes, à déterminer,,,
On avait sur certain groupe un transfo dit de compoundage, c'est un transfo à 3 enroulements, le primaire, le secondaire et un enroulement de plus qui se monte en série du secondaire,donc en gros fil
Quand l'intensité demandée est faible, le secondaire alimente correctement l'excitation, quand la charge est importante, le 3 eme enroulement qui est en série avec le circuit de ton groupe, comme un ampèremètre et en gros fil crée un champ magnétique complémentaire qui s'ajoute à celui du secondaire de ce transfo, et relève la tension de ton excitation qui chuterai sous la charge,,,
Ne sous estime pas la puissance nécessaire pour l'excitation c'est assez élevé,,,
Tu peux partir de la batterie du moteur et y monter un onduleur qui te donnera du 220 V, il y en a de toutes les puissances sur le net ou dans les stations sur autoroutes , dans le secteur des poids lourds,,,
De là ton transfo et redresseur avec le pont de diodes et un rhéostat qui va t'amener ta tension, à la valeur de celle demandée soit 60 V,,, les condos seront à changer, s'ils sont en 48 V,,,prévoir pour 100 V au moins, ou les monter en séries ce qui diminue la valeur en µF mais double la valeur de claquage soit 96 V , bien isoler le point milieu, cela se groupe comme les piles + puis +et- ensemble et - brancher en extrême au + qui est seul et au - qui est seul,,, bien respecter la polarité,,,
Il faudrait mesurer la valeur des bobines d'excitation et sont elles , montées en concordant additionnel, pour que les flux s'ajoutent? leur valeur en Ohms permettra de calculer l'intensité nécessaire en 60 V pour une excitation correcte I = U : R
S'il y a une polarité un repère + ou un point rouge , à respecter absolument ,,,
Quand il tourne ce groupe , vérifier le sens de refroidissement de l'air, il doit être en aspiration à l'entrée près du moteur le côté rectangulaire sinon il tourne à l'envers, cela aussi est parfois une surprise quand c'est "un assemblage", surtout s'il n'y a pas de flèche de sens de rotation,
Si le primaire de ton transfo est en 220 V tu peux le brancher sur le réseau et faire des essais dans ce sens, si cela convient p c q pas de chute de tension tu pourra le raccorder sans problème sur un inverter comme expliqué plus haut
en tournant à 1500 tr ce sera plus économique en gasoil!!!! A ++
 
J
Johnspool
Nouveau
21 Août 2016
23
  • Auteur de la discussion
  • #27
Bonjour à tous,

J'ai testé avec un branchement du transformateur sur le secteur, ça marche ! Plus d'effondrement de tension, si je mets une grosse charge, j'entends le moteur qui force plus, la pompe à injection maintient plus ou moins le régime, et l'appareil fonctionne sans problème. J'ai à peu près 30V à l'excitation dans ces conditions, et la tension d'excitation ne varie pas en fonction de la charge.

Maintenant il ne me reste donc plus qu'a faire un bon circuit d'excitation.

Tu peux partir de la batterie du moteur et y monter un onduleur qui te donnera du 220 V, il y en a de toutes les puissances sur le net ou dans les stations sur autoroutes , dans le secteur des poids lourds,,,
J'ai un inverter qui fait du 220V à partir du 12V, mais pourquoi passer du 12V DC au 220V AC, pour nourrir un transfo qui va en faire du 30V AV puis ensuite le redresser ? Je peux pas directement utiliser un transfo DC/DC comme celui-là( A-200W-Adjustable-Power-Supply-Module-DC.jpg_50x50.jpg ) ou celui-ci( s-l64.jpg ) ? Ou même un autre ?

Il faudrait mesurer la valeur des bobines d'excitation et sont elles , montées en concordant additionnel, pour que les flux s'ajoutent? leur valeur en Ohms permettra de calculer l'intensité nécessaire en 60 V pour une excitation correcte I = U : R
J'ai deux fils, un repéré "+" (du rouge) et un autre sans repère. Une fois tout débranché, je trouve 70 ohms au multimètre. Ca fait 0.85A. Question subsidiaire : Actuellement, j'ai 30V. Est-ce que :
  • La bobinage "tire" 1.70A sous 30V pour compenser (la puissance reste constante?) ?
  • Le bobinage ne peut tirer que 0.42A sous 30V ?
Pour peu que je fournisse une tension de 60V avec une alim qui peut donner 300W ou 400W, est-ce que le bobinage va se limiter tout seul à 0.85A, ou est-ce que je dois le faire avec un circuit ?

Quand il tourne ce groupe , vérifier le sens de refroidissement de l'air, il doit être en aspiration à l'entrée près du moteur le côté rectangulaire sinon il tourne à l'envers, cela aussi est parfois une surprise quand c'est "un assemblage", surtout s'il n'y a pas de flèche de sens de rotation
Vérifié ce matin, il tourne bien dans le bon sens, ca aspire bien par la grille de ventilation à l'arrière.

Si le primaire de ton transfo est en 220 V tu peux le brancher sur le réseau et faire des essais dans ce sens, si cela convient p c q pas de chute de tension tu pourra le raccorder sans problème sur un inverter comme expliqué plus haut
J'aimerai bien faire mieux que ça :) Si c'est possible et avoir un transfo DC/DC sans passer par un inverter 12/220 intermédiaire comme dans les deux que cite plus haut. Ca marcherait un truc comme ça ?
 
Dernière édition:
f6exb
f6exb
Compagnon
13 Juin 2013
1 651
Bonjour,
D'où viennent ces 3A ? c'est calculé ou mesuré ?
As-tu essayé de mettre ton multimètre en position ampèremètre dans le circuit d'excitation ?
Pour moi, si la résistance est de 70 Ohms, sous 60V il y a 60/70 = 0,85 A. Peut-être que je zappe quelque chose ?
 
J
Johnspool
Nouveau
21 Août 2016
23
  • Auteur de la discussion
  • #29
D'où viennent ces 3A ? c'est calculé ou mesuré ?
Mal calculé :D. Ca fait bien sur 0.85A sous 60V. J'ai corrigé le message du dessus.
 
mwm
mwm
Compagnon
22 Mar 2014
3 376
FR 63630
Bonjour,
donc on en était avec une excitation insuffisante parce que mal alimentée,,, puisque sur le 230V cela marche!!!
les 2 blocs DC /DC devraient convenir s'il accepte l'intensité demandé ,
Majores de 50 % p c q si service continu,,on ne sait jamais ( entre 0 et 100 W,,,), 1,70 X 30 = 51 W bruts,,,
la ventilation c'est une bonne nouvelle aussi,
On y arrive à un groupe normal,, ce sera plus précis avec le fréquencemètre
Réalises un tableau de contrôle, Volts, Ampères et fréquence et tu n'auras aucun problème*
A ++
 
Sujets similaires Forum Date
Bricolage (Hors usinage)
Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs
Électricité/électronique (Hors usinage)
Électricité/électronique (Hors usinage)
Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs
Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs
Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs
Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs
Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs
Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs
Moteurs thermiques et véhicules associés
Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs
Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs
Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs
Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs
Haut