Fournaise electrique pour alu

  • Auteur de la discussion pef
  • Date de début
tranquille
tranquille
Compagnon
12 Avr 2008
5 565
FR-12320 - Aveyron - Conques
Il serait inreressant qu'un pro propose un schema de four amateur, ça aurait l'avantage d'éviter les grosses erreurs (de fonctionnement et surtout de sécurité)

Le choix de matériaux faciles à trouver serait un plus.

Au niveau amateur, les contraintes économiques sont bien loin de celles du fonderie.

d'avance, merci pour ta contribution
 
wika58
wika58
Compagnon
17 Déc 2006
12 980
FR-54560 Lorraine
Merci de tes conseils Al Mach :wink:
C'est vrai que l'on voit des choses sur des sites :sad:
Maintenant que l'on sait qu'on à un por de la fonderie Alu parmis nous, les questions vont fuser... :lol:

Je commence: Peux-tu nous donner quelques conseils sur le dégasage?

Merci et à +.

Edit: Bon je corrige, :roll: ...je ne commence pas ... puisque le temps que j'écrive mon message, il y avait déjà une autre question ... :lol: :lol: :lol:

C'est bien la preuve que nous sommes demandeurs des conseil d'un pro dans ce domaine car il vaut vieux ne pas faire d'erreur... :roll:
 
N
napalm
Apprenti
19 Nov 2006
245
Bretagne
salut

sujet très intéressant, à creuser.

Phil916, merci pour ton expérience en la matière,
comme j'avais deux minutes libres je me suis amusé à traduire, un peu plus proprement que ne l'a fait le traducteur automatique, la réponse à tes messages de l'auteur des deux premières vidéos :

"La résistance de four a brûlé parce qu’elle est devenue trop chaude…. Au moment ou elle a brûlé, l’aluminium fondu était orange/blanc parce que j’ai laissé le four sans surveillance pendant trop longtemps. Wikipedia indique que le fil Nichrome fond à 1400°C. Ca a déclenché le disjoncteur 30 ampères que j’avais connecté au four. Au démontage, j’ai remarqué que la résistance a fondu à l’endroit où je l’avais trop cintrée.

Après recherche j’ai trouvé que 1000°C est la température maximale admissible pour une résistance de four. Si vous restez en dessous de cette température ça devrait être bon.

Avec ma nouvelle version il n’y a plus besoin de cintrer la résistance ni d’utiliser du ciment réfractaire pour faire le four….

1. Procurez-vous, ou fabriquez, un grand seau en métal.
2. Remplissez le fond avec 7 à 10 centimètres de perlite.
3. Déposez l’élément chauffant sur la perlite.
4. Posez le creuset au dessus de la résistance.
5. Comblez le vide autour du creuset avec de la perlite.

C’est aussi simple que cela. Si vous utilisez un creuset en métal assurez-vous qu’il est épais, sinon l’aluminium en fusion le grignotera et passera au travers. J’ai utilisé le thermostat d’une cuisinière électrique pour contrôler la température. Il a une molette qui peut prendre n’importe quelle position entre « minimum » et « maximum » et pas seulement 3 ou 4 positions, c’est pour ça qu’on l’appelle « infinite switch ». Ils coûtent environ 15 euros chez les réparateurs d’électroménager.

Quand j’aurai un peu de temps libre je ferai quelques vidéos et je les mettrai en ligne."

c'est surement pas parfait mais ça m'entraine, et c'est quand même plus clair que la traduction automatique. cela dit ce n'est pas une critique, c'est déja tres bien d'avoir posté le message, d'autant plus que tu joins aussi le message original en anglais :wink:

bon, pour en revenir à nos moutons, c'est quand même pas bête cette technique. pas facile à mettre au point, mais pas forcément plus dur à faire qu'un bruleur à propane performant ou qu'un four à huile végétale qui marche bien. rien n'est parfait ni faisable en dix minutes de toute façon.

j'irai faire un tour chez Darty (ça doit se trouver ailleurs aussi, c'est juste un exemple) ils ont des barbecues électriques de 2200W pour 20€. en peaufinant la gestion de la température on doit pouvoir faire un truc sympa :)

à bientôt pour de nouvelles aventures
 
phil916
phil916
Compagnon
22 Août 2007
5 599
Le pays du Comté
Je n'ai pas traduit moi-même par paresse :wink:

merci pour l'adresse à 20 euros je vais aller voir çà car d'après mes petits calculs 2200W permettent de chauffer un volume de + de 3L à 800°C :-D

En attendant mieux j'ai fait mon premier test avec ... le barbecue et des briques réfractaires qui trainaient.
Résultat concluant les disques alu (disque dur) se sont transformés en 2 beaux petits cakes de la forme du moule... mais je ne mangerais pas de ces gâteaux là :lol:
 
phil916
phil916
Compagnon
22 Août 2007
5 599
Le pays du Comté
Depuis que je me suis décidé sur une forme simple, le mien avance bien :wink:

avec au premier plan, les deux lingots d'alu (une douzaine de plateaux de disque dur) fait ... au barbecue :lol:

L'installation de la 1ère résistance sur les deux prévues, comme le trico sauf que là j'y arrive bien :-D

Les premières chauffes j'espère dimanche...

four.jpg


four2.jpg
 
wika58
wika58
Compagnon
17 Déc 2006
12 980
FR-54560 Lorraine
Super intéressant!
Comment as-tu fait les rainures dans les parois?

Il y a un truc que j'ai du mal à piger, c'est l'histoire de la résistance de BBQ ... :x Vous auriez une photo ?
 
phil916
phil916
Compagnon
22 Août 2007
5 599
Le pays du Comté
Les rainures sont faites à la disqueuse + fraiseuse manuelle (perceuse + gros foret) :-D

La résistance de barbecue c'est juste çà:

Z2452979A.jpg


Tu la poses sur un lit de vermiculite ou perlite dans un récipient un peu plus large.
Tu poses ton creuset dessus et tu remplis autour de vermiculite/perlite et c'est fini.

Sinon tu as le four gaz express: tu achètes 6 bloc de beton cellulaire (15 euros)
tu poses 1 comme fond et 4 comme mur (après les avoir couper en carrer mais ce n'est pas obligé :wink: )

tu perces avec une scie cloche en bas d'un des mur et place devant un chalumeau.
Tu perces à la scie cloche celui que tu poses au dessus.
creuset au centre et gaz feu flamme :-D
 
wika58
wika58
Compagnon
17 Déc 2006
12 980
FR-54560 Lorraine
Merci de ta réponse rapide :wink:

C'est bien le type de BBQ que je voyais...
Mais alors, je ne comprend toujours pas le lien entre la résistance du BBQ et le fil résistif que l'on voit sur la photo de ton four ... :eek:

Désolé... :smt022

Seconde question: le béton cellulaire, ça tient à la chaleur ? :7grat:
 
N
napalm
Apprenti
19 Nov 2006
245
Bretagne
salut wika :-D

bon, en fait, c'est deux projets différents : Phil est en train de faire un four électrique perfectionné à base de béton cellulaire, de fil résistif et d'un système de régulation.

d'autre part, nous avions évoqué ici l'utilisation d'une résistance de four ou de barbecue pour fondre de l'alu. dans ce cas, la solution de phil est simple : il suffit de rebobiner la résistance autour d'un creuset (ou sous le creuset selon les possibilités) et de noyer tout ça dans la vermiculite. la vermiculite étant très isolante, la chaleur est pompée par le métal et zou, ça fond.

cependant la montée en température est certainement assez longue, et il faut un thermostat qui tient compte de la température de la résistance elle même, et pas seulement de celle du métal, pour ne pas la griller : si on pousse le système à fond, la résistance chauffe, mais la chaleur se transmet mal au métal, donc la température de la résistance augmente très vite et elle finit par griller : l'auteur des vidéos du début en a fait les frais, et phil aussi.

c'est pourquoi j'ai décidé de laisser tomber l'électrique pour le moment et commencer avec un four propane, simple et robuste. je détaillerai la chose dans un autre sujet.

à bientôt

PS : le béton cellulaire est un bon isolant, mais il faut se méfier si on l'utilise avec un four différent d'un four électrique. dans un four électrique, la température des résistances est élevée, mais ça reste raisonnable (1000 degrés environ, à la louche ): le béton tient.
par contre, si on l'utilise dans un four à flamme, la portion de four en face de la flamme est confrontée aux 1850° de la flamme de propane, et peut se désagréger ou fondre.
 
phil916
phil916
Compagnon
22 Août 2007
5 599
Le pays du Comté
exactement, après avoir fait pleins d'essais, dont le barbecue charbon (je pense que c'est pour çà que tu ne comprennais pas Wika58 :wink: )
j'ai préféré faire directement le four électrique à régulation.

Le béton cellulaire n'aime pas les températures au dessus de 900°C, il s'abime très vite et fond au delà de 1000°C
Vu que je compte bien que ce four dur, j'ai prévu une résistance Kanthal A1 (1400°C) et l'ai revêtu d'un ciment réfractaire qui supporte 1500°C ...
le bronze et même la fonte grise ne devraient pas lui faire peur :-D

four3 004.jpg
[div=initial][arrow]9 litre de capacité soit 24kg d'aluminium ou 80kg de bronze :-D[/arrow][/div]

four3 001.jpg
[div=initial][arrow]Les deux connections de résistance et à gauche le creuset après un séjour au bbq[/arrow][/div]
 
A
Al Mach
Ouvrier
13 Juin 2007
425
Choisy-le-roi
Bonjour,
les résistances noyées dans de l'isolant: ce n'est pas une bonne idée. Les résistances électriques à ces températures, chauffent par rayonnement. Il faut quelles soient donc en vis-à-vis du creuset. Elles ont aussi besoin de se refroidir en évacuant la chaleur (vers le creuset bien sûr), sinon elles surchauffent et périssent. Il faut absolument rendre la chambre de chauffe étanche, sinon l'air entre et oxyde les résistances.
Si vous mettez un thermocouple de sécurité au niveau des résistances, il ne faut pas mettre la consigne à la valeur maxi indiquée par le fabricant de résistances, mais plutôt 100 à 200°C en dessous. En effet, le thermocouple ne va pas prendre la température exacte de la résistance, d'où le coeff de sécurité.
Il ne faut pas non plus que la résistance ne soit trop proche du creuset.
Sinon pour la réalisation du four électrique, chapeau bas, c'est impressionnant. Dommage que l'on en a pas parlé avant j'aurais pu donner deux trois conseils. Pour une plus grande efficacité, le creuset doit être circulaire et le four aussi, toujours pour des questions de rayonnement. Ensuite pour l'isolation, on utilise des barreaux céramiques pour supporter les résistances, ça évite de transmettre trop de chaleur au béton. On utilise face au résistance un béton réfractaire et costaud (donc dense et relativement conducteur), ensuite un béton léger et enfin de la fibre céramique. Il faudrait que je puisse faire des photos ce WE, car je dois en réparer un aujourd'hui ou demain.
 
D
Doctor_itchy
Compagnon
20 Avr 2007
4 418
Morlanwelz
pour eviter de cramer la resistançe il faudrais une regulation en temperature , un capteur high temp indus au platinium qui tient 1500° et une electronique de regulation simple basee sur un UAA 2016 et un triac bta16600c (triac de 16ampere ) et ça fait une regulation proportionelle de la temperature ( plus regulier et plus preçis que du on/off d'un bilame !! )

je suis occuper aussi avec la regulation de temperature mais pour une station de soudage dessoudage ^^
 
phil916
phil916
Compagnon
22 Août 2007
5 599
Le pays du Comté
Al Mach a dit:
Sinon pour la réalisation du four électrique, chapeau bas, c'est impressionnant. Dommage que l'on en a pas parlé avant j'aurais pu donner deux trois conseils.
Ils sont encore les bienvenus :wink:

Pour une plus grande efficacité, le creuset doit être circulaire et le four aussi, toujours pour des questions de rayonnement.
J'étais bien parti sur un pseudo cylindre assemblé par 8 bloc découpés mais j'ai préféré faire simple vu que les watts que je perd en chauffe du volume carré sont récupérés en partie par les ponts thermique bien moins nombreux dans cet assemblage.

Le thermocouple K (donné pour 1200°C) sera placé au plus près de la résistance pour avoir sa température.

je vais faire la première chauffe d'oxydation de la résistance (1000°C) avec un variateur type halogène règlé sur 100V dans un premier temps; çà limitera sa puissance à 600W (3400W maxi) et permettra une mise en forme du four en attendant la régulation PID:-D

Il faudrait que je puisse faire des photos ce WE, car je dois en réparer un aujourd'hui ou demain.
cool :-D
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Haut