Fabrication d'une affuteuse de fraises 2 tailles

Anagyre
Apprenti
12 Décembre 2011
59
Cernon
  • Auteur de la discussion
  • #1
Affuteuse_01a.jpg
[div=initial][arrow]position affutage du listel[/arrow][/div]
Affuteuse_02a.jpg
[div=initial][arrow]position affutage du listel[/arrow][/div]
Affuteuse_03a.jpg
[div=initial][arrow]position affutage du listel[/arrow][/div]
Affuteuse_04a.jpg
[div=initial][arrow]position affutage en bout[/arrow][/div]Bonjour,
Depuis longtemps j'avais en tête la fabrication d'une affuteuse de fraises deux tailles.
Je possède une Siomé TC5 équipée d'un morse 3 et l'affutage des fraises fini par se poser. Je voulais une petite machine d'établi sans prétention pour affuter en bout et en diamètre des fraises de 10 à 50 mm de diamètre, un petit tourteau, des forets etc... avec un meule boisseau conique de 80 mm. J'ai fais plusieurs essais et modifications et voici le dernier jus. Le seul élément récupéré est le moteur de meule : un moteur de ventilateur d'Audi acheté à la casse. Le reste est fabriqué, principalement en dural. Le moteur de meule peut paraitre léger ( dia 80 mm long 135 mm) alimenté en 12 v bien sur ( mais ce n'est pas un problème : batterie, chargeur ou mieux petite alim 80W ) mais il tire sans mollir le boisseau de 80 mm. Sa forme permet de le fixer grâce à un collier qui permet un réglage longitudinal pour augmenter la capacité d'affutage. Idem pour la poupée porte fraise. Cette poupée est montée sur roulement et possède un diviseur à l'arrière ( 12 dents et 5 dents ).
Il me reste à prévoir un porte pince ( le même que celui de la TC5 ) et à faire une alimentation spécifique ( en attendant, je me sers d'une alim volante ). Finalement ce n'est pas un gros bouleau ( par rapport à tout ce qu'on voit sur le Forum ! ) mais c'est sacrément utile !
 
Anagyre
Apprenti
12 Décembre 2011
59
Cernon
  • Auteur de la discussion
  • #5
Bonsoir Jean-Jacques,
C'est un moteur continu, donc la vitesse dépend de la tension d'alimentation et du couple résistant. A 12v, je n'ai pas mesurer mais j'estime dans les 3 ou 4000 t/mn. C'est suffisant en tout cas, car la meule a un peu tendance à s'encrasser ce qui montre qu'elle n'est pas trop tendre. En effet, la dureté apparente d'une meule diminue avec la vitesse de coupe et l'encrassement est un bon indice.
J'ai eu le moteur sans le ventilateur avec un bout d'arbre libre dia 8 mm ( ce qui est un peu faible mais bon...) et j'ai rapporté un moyeu porte meule de 20 mm monté juste et posé au Loctite "Blocpresse".
 
Anagyre
Apprenti
12 Décembre 2011
59
Cernon
Bonjour Pierrepmx,
Le mouvement d'affutage qui fait passer la fraise devant la meule doit être parfaitement fluide et sans frottement de même que la rotation de la fraise. En effet l'affutage du listel ( affutage en diamètre ) se fait en suivant l'hélice sur le doigt de guidage et le moindre décollement du contact sur le doigt provoque un "croque" irrémédiable. D’où le choix du guidage à billes pour le mouvement linéaire et de roulements pour la poupée.
Par contre, le mouvement axial de la meule est un réglage qui doit être ferme pour ne pas favoriser les vibrations et comme en plus la course est faible, une queue d'aronde s'impose.
Dans une version précédente je n'avais pas de réglage en hauteur, mais c'est utile pour au moins deux raisons. Utiliser des meules cylindriques sur la périphérie ( dans le cas d'affutage d'outils de tour ) et pour faciliter le réglage de la dépouille dans l'affutage en diamètre plutôt que de jouer sur la hauteur du doigt. Une bonne approximation de la variation de hauteur peut-être donnée par une graduation de la molette de commande ( avec une correction = pas de la vis*R1/R2.) mais je n'en est pas ressenti le besoin jusqu'à présent.
Cordialement
Jean-Paul
 

Dernières discussions

Haut