Fabrication d'un renvoi d'angle à 90° pour ma Thiel 158 Duplex

  • Auteur de la discussion ankh41
  • Date de début
ankh41
Apprenti
21 Avril 2010
203
Romorantin
Bonjour à tous,

je continu avec la fabrication de la cage destinée à recevoir le roulement du cône.
Je commence par l'ébauche de la bague de bridage filetée (Diam. 70 x 1.00, alésage interne 50,50) dans une section de tube mécanique D71/d36, que je ne coupe pas :wink:.
P1060554.JPG


je fini avec un bon petit chanfrein intérieur à l'outil à aléser.
P1060555.JPG


J'attaque ensuite la cage proprement dite dans la section de tube mécanique de D91/d54 commandée à cet effet. D'abord mors durs: Dressage, alésage à 58: 0 + 0,1 définitif, cylindrage à 90: 0 - 0,02 définitif.
P1060558.JPG


Retournement et reprise en mors doux pour faire l'intérieur. Calage soigneux au maillet pour tourner dans le centième.
D'abord dressage de la face mais en gardant une réserve en hauteur pour un réglage final lors de l'assemblage avec le corps et la coiffe. Raccordement extérieur sur le diam. 90.
En interne:
-Alésage du logement du roulement (Diam.68: -0,01 -0,015, le SKF à un diam de 67,998) jusqu'à la collerette d'appui de la bague extérieure du roulement (Epaisseur de la collerette: 6,5 mm).
-Alésage de la partie destinée à recevoir la bague de bridage fileté au diam. de 69mm.
-Alésage du dégagement, ou descendra la collerette du cône, au diam. de 71mm.
-Pour facilité le filetage, dégagement d'une gorge (Photo) d'une largeur de 1mm et d'une profondeur de 1mm, à 8,5 de la collerette d'appui (ép. du SKF 9mm)
-Exécution du filetage au pas de 1.00.
P1060559.JPG


Et contrôle du filetage avec la bague toujours solidaire de l'ébauche...C'est OK!
P1060561.JPG

P1060562.JPG


Petit intermède avec la fabrication des 2 cuvettes destinées à recevoir les roulements de broche. Elle sont usinées dans une section de 42CD4 de diam. 50.
Ici la cuvette arrière simple. la bague du roulement y entre à frottement doux car j'ai prévu de mettre un système de précharge à ressort sur le roulement arrière pour palier à un allongement de la broche du à la chauffe en utilisation.
P1060578.JPG


Les cuvettes seront montées serrées dans le corps de l'appareil. Une cale de positionnement destinée à les assoir lors de cette opération est tournée à cet effet.
P1060579.JPG


La cuvette avant est plus longue et étagée. Dans celle-ci, la bague du roulement est montée serrée.
P1060580.JPG


Vu que la cage des galets dépasse de la bague, ne pas oublié un petit dégagement en dessous de l'assise de la bague pour éviter toutes frictions. (Sur la bague arrière, ce problème n'existe pas en raison du grand diam. de passage de la cuvette.)
P1060581.JPG


Nouvelle section de tube mécanique D55/d35 pour sortir 2 rondelles d'appuis.
P1060582.JPG


De dimensions D 46,95/d 35,01, ép. 1,5mm, elles sont destinées à ce loger entre les cuvettes ci-dessus et leur joint Paulstra, de manière à permettre l'extraction éventuelle de ce dernier par le biais de la poussée sur la bague intérieure du roulement.
Une 3ème rondelle de dimensions D 39,95/d 31,95, ép.1,5mm, tirée de tube méca. D40/d20, doit venir entre les ressorts de pré-contrainte et la bague extérieur du roulement arrière.
P1060585.JPG


Je termine la mise en épaisseur finale et le chanfrein sur le 102, dont les tolérances d'appuis en X et de rotation en extérieur sur les mors durs sont excellentes.
P1060586.JPG


Après tronçonnage sur le 120VM, je termine aussi sur le 102 la mise en épaisseur, 5mm, de la bague de bridage du roulement du cône.
P1060588.JPG


2 petits trous borgnes de 4,5 pour assurer le serrage à la frappe à l'aide d'un jet en cuivre et voici la cage du cône quasiment terminée, présentée ici avec le roulement monté. Mixez avec l'image, plus haut, du roulement monté sur le cône et vous aurai déjà une idée de la configuration finale du sous ensemble assemblé 8-).
P1060591.JPG


à suivre...
 
ingenieu59
Compagnon
10 Septembre 2013
3 390
cassel 59
Bonsoir,

je vais suivre ce sujet très passionnant . ET , utile , comme pour les cnc .
 
ankh41
Apprenti
21 Avril 2010
203
Romorantin
Bonjour à tous,

Je reprends donc le corps du renvoi d'angle pour la suite des opérations...

Ayant d'abord réalisé en fraisage ( Perçage au gros foret, puis alésage en plongé avec des fraises de diamètres successifs, puis alésage finale à la tête à alésé) un agrandissement du trou de passage du tirant de bridage parfaitement positionné par rapport aux faces de références de mon corps de R.A, je dispose donc d'une surface de référence pour centré, au comparateur, ce dernier sur le faux plateau du tour. Le bridage se fait à l'aide d'un tirant (diam.18mm) à travers le passage de broche, vissé dans une cale en XC38 précisément usinée et ajustée aux cotes de passage de la broche dans le corps.
P1060592.JPG


J'usine un premier alésage, diam. de 76mm, qui correspond au passage du grand pignon de renvoi d'angle, avec au fond, et avec jeu, le profil conique de ce dernier: L'angle sur le pignon est de 24°15'. On notera sur les photos plus haut que j'avais, au préalable, cassé l'arête vive extérieur des dents pour ramener le diam. du pignon à 75,50.
P1060594.JPG


J'usine ensuite le logement de la cage du cône de broche avec au fond sa collerette d'appuis.
P1060596.JPG


Le contrôle du diam. se fait à l'aide d'un porte-cales de précision avec, faute du matériel adéquat, 2 touches extérieures "maison" en 35CD4. La mesure de la bonne hauteur d'empilage se fait bien sûr au palmer et le diam. est de 90,02
P1060599.JPG


Voici d'ailleurs, résumé très brièvement :spamafote:les étapes de fabrication des touches, de la découpe grossière...
P1060415.JPG


...Aux 2 pièces ajustées, finies, trempées. Les 2 touches accolées sont ajustées pour me donner un diam. de 60mm. Le parallélisme du rayon extérieur des touches a été obtenu en usinant ses dernières sur la fraiseuse, pièces serrées, accolées, à la tête à alésé, avec l'outil de coupe monté en usinage intérieur...
P1060416.JPG


Parenthèses close, je reviens à l'usinage du diam. extérieur du corps au diam. de la future coiffe.
P1060597.JPG


Sous-ensemble de la cage du cône de broche en position...Notez que les cuvettes des roulements de broche sont déjà en place.
P1060598.JPG


Le corps est ensuite ôtez du tour et la broche montez pour faire un premier réglage du jeu entre les pignons
P1060604.JPG


La retouche de l'appui du petit pignon sur la broche se fait entre-pointes sur le 102N (Pas besoin de toc d'entrainement, le serrage des 2 pointes suffi pour résister à la faible profondeur des passes)
P1060600.JPG


Petite opération annexe avec l'usinage des 6 encoches sur l'écrou de bridage du petit pignon. Division à l'oeil en me repérant sur le tracé fait sur le diamètre extérieur à l'aide du diviseur intégré à la broche du 102N 8-).
P1060601.JPG


Les opérations d'alésage sont terminées pour le corps. Notez à l'arrière plan, la cale de prise de bridage qui sera appelée à reprendre du service pour les opérations de fraisage à venir...
Copie de P1060603.JPG


Pour la suite, c'est la coiffe en acier qui va être à la fête :chupachupz:

A plus,

Phil.
 
Dernière édition:
M.Dufilet
Ouvrier
6 Février 2011
367
56250
Bonjour Monsieur ankh41 et à tous
Pour moi qui suis un "bricoleux" quelle leçon d'usinage (même si je n'ai pas tout compris!)
J'ai découvert ici des méthodes et astuces qui vont m'ètre très utiles pour mes petits usinages
Bon Dimanche
 
CALCULATE
Ouvrier
22 Décembre 2011
324
Champigny sur Marne
Bonjour à tous,

Quel merveilleux reportage !!!! En plus plein de trucs et d'astuces......vraiment bravo ankh41 !!!
A bientôt pour la suite toujours magnifique je suppose

calculate
 
ankh41
Apprenti
21 Avril 2010
203
Romorantin
Bon, c'est donc au tour de la coiffe de passer sur le plateau du 120VM...

On en était resté à la mise en épaisseur suivi d'une découpe de l'excédent. Après avoir déterminé le centre, un (Gros!) lamage est usiné de manière à pouvoir la brider à travers la broche, comme les pièces précédentes.
Le lamage sert aussi, bien sûr, de référence pour le centrage.
La première face à être usinée est celle du logement de la tête de fraiseuse, qui assurera le guidage et le bridage de l'appareil. Je commence par le diam. extérieur...
P1060605.JPG


...puis se sera au tour de l'évidement central avec le diam. de 110,01 du collet de fraiseuse (Diam du collet sur la fraiseuse; 109,98) et le petit diam. central de 71mm qui correspond au passage du cône d'entrainement.
P1060606.JPG


A ce stade, un petit intermède de préparation de bridage des mors doux, en vu de leurs usinages sur l'extérieur pour un serrage de la coiffe en expansion de mors.
P1060607.JPG


Au final, mors doux "serrés" en expansion, à l'aide d'une simple tôle percée de 3 trous pour le passage des têtes de vis BTR vissées dans les trous filetés précédemment préparés. L'extérieur des mors est usiné au diam. interne de la coiffe...
P1060613.JPG


...et la coiffe est bridée de manière à usiner l'autre coté. Le faux rond et le voile sont contrôlés et minimisés avec quelques légers et judicieux coup de maillet en cuivre. Les diam. externe et interne sont donc ensuite usinés.
L'excroissance sur la périphérie, ici bien visible à gauche, est destinée au logement de la vis de serrage de la coiffe.
P1060608.JPG


Visualisation de la tête de la faiseuse avec le dégagement cylindrique sur laquelle se monte les accessoires Thiel. Un contrôle de ce dégagement avec un pupitas solidaire de la broche par un système de tige de renvois m'a permis de constater la bonne concentricité (moins de 1,5/100ème d'écart) broche /dégagement.
P1060610.JPG


A ce stade de l'usinage de la coiffe, je peux contrôler son bon ajustement sur le tête...
P1060609.JPG


...et m'occuper du perçage/lamage tête de vis/taraudage de la vis de bridage (Boulon à tête BTR en M8 x 50). Opérations qui sont faites sur la fraiseuse. Pas de difficulté pour se dégauchir, je dispose d'une bonne verticale pour caler mon équerre :mrgreen:.
P1060611.JPG


La coiffe est remontée/recalée en mors doux pour terminer la face:
-Dressage de la surface de contacte avec le corps alu.
-Réalisation du logement de la cage du roulement/cône de broche au diam. de 90mm.
P1060614.JPG


La cage est ajusté légèrement serré dans son logement.
En fait, la cage assure le bon positionnement de la coiffe par rapport au corps et la coiffe assure le bridage en hauteur de la cage dans le corps, sur la collerette du fond.
Notez que le cône SA40 n'est pas présent: Le pignon tient par son ajustage sur le roulement monté dans la cage.
P1060615.JPG


Petite vue sur les bac à copeaux qui commences à être bien plein :-D
P1060617.JPG


La coiffe présentée sur le corps. J'ai gardé 5/100ème de jour entre la coiffe et le corps, de manière à ce que le bridage soit effectif.
P1060619.JPG


Vu de l'intérieur ou viendront se loger les 6 boulons de serrage.
P1060618.JPG


Dernier remontage sur le tour, en mors durs cette fois ( 5/100éme de faux rond, largement suffisant pour la précision requise) , pour l'ébauche du collet conique de la coiffe qui sera ensuite fini en fraisage et gradué en degré.
P1060625.JPG


Le 120VM va se reposer un peu pour céder la place à la Thiel et au plateau circulaire: Il y a de la division dans l'air....
 
Dernière édition:
ingenieu59
Compagnon
10 Septembre 2013
3 390
cassel 59
Superbe reportage .

Mais, dis moi, toutes ces machines t' appartiennent ?
Ou, tu fais ça dans un lycée technique ?
 
ankh41
Apprenti
21 Avril 2010
203
Romorantin
Bonjour à tous,

Merci pour vos commentaires et appréciations :-D

Superbe reportage .

Mais, dis moi, toutes ces machines t' appartiennent ?
Ou, tu fais ça dans un lycée technique ?
Je n'aurais pas osé titrer " ...ma Thiel 158 duplex" ci cette machine n'était pas à moi :wink:
Enfin, je devrais plutôt dire "à ma société", puisque je suis en EURL...L'ensemble des machines et de l'outillage présent sur les photos font partis du quotidien de mon petit atelier d'armurerie 8-)

Je remonte donc le diviseur Hauser ( et ses 53kg :smt077) sur la table de la fraiseuse pour la suite des opérations...
L'ensemble corps/cage du cône/coiffe bridé, est ensuite bridé sur le plateau, centré par rapport à l'axe de rotation du plateau, puis centré par rapport à l'axe de la broche de la fraiseuse. Les 6 vis de fixation de la coiffe étant inclinées de 5° vers l'extérieur, le plateau est donc incliné de cette valeur et je déplace ma table vers la gauche, de la cote de positionnement des trous. Ici, pas de grand calcul trigonométrique: Le positionnement des trous en X offrant une tolérance de plusieurs dixièmes, une référence au dessin, un pointage visuel avec vérification au réglet sont largement suffisant :mrgreen:. Par contre, le positionnement angulaire des trous par rapport a la face de référence du corps est lui soigneusement déterminé. La table de la fraiseuse étant en butée basse, j'ai du utiliser mon vieux porte pinces non expensibles qui me permet de gagner de précieux centimètres dans ces cas là :!:
P1060627.JPG


Après avoir pointé au forêt à centré de 10, je commence par percer à 6,7 pour le taraudage M8, puis, avec une fraise de 8, je traverse la coiffe pour m'arrêter juste à l'attaque du corps alu.
P1060626.JPG


J'usine ensuite le logement de la tête de vis avec une fraise de 13 dont la coupe à été réafutée à l'équerre pour avoir une bonne assise sous tête. Je termine par un petit chanfrein au fond du lamage.
P1060628.JPG


Mon système de bridage étant étagé, je peux ainsi démonter la coiffe sans débrider le corps du plateau, ce qui me permet d'ôter celle-ci pour procéder au taraudage des 6 trous du corps. D'abord avec un Janin équipé d'un quide...
P1060629.JPG


...Pour terminer avec un taraud à goujures hélicoïdales plus adapté. A noté, cerclé de rouge, le perçage/alésage du pion de positionnement des 3 éléments, au diam. 6H7 réalisé avant d'incliner le plateau pour faire mes 6 perçages.
Copie de P1060630.JPG


Copeaux nettoyés, la coiffe est ensuite remontée, avec 4 vis et le pion de positionnement, pour la suite de son usinage. Après avoir remis le plateau à l'horizontale, le collet est détouré jusqu'au renfort de vis de blocage.
P1060631.JPG


Puis, nouvelle inclinaison pour reprendre la partie conique du collet préalablement ébauchée
P1060632.JPG


Je procède ensuite à la graduation sur les 360° de la partie conique. C'est réalisé avec un outil à fileter intérieur maison, à grain HSS interchangeable. Ce dernier a été réafuté et décalé de 90° par rapport à sa position initial. La passe de 2/10 est effectuée à la tête de perçage, broche immobilisée, avec la butée réglée sur les hauteurs successives:
- D'abord la plus longue tout les 10° (Le point Zéro, visible sur la photo, fait lui toute la hauteur de la collerette conique et il est centré par rapport à la face latérale du corps du renvoi, tête de broche à gauche.)
- Puis l'intermédiaire tout les 5°.
- Et finalement la plus courte par degré.
P1060633.JPG


Le tour de plateau est fini :siffle:, plus qu'a ébavurer.
P1060635.JPG


La mise en forme du renfort de la vis de blocage se fait elle à la lime...(C'est aussi une technique d'usinage, mais on est plus trop nombreux à aimé la pratiquer :roll: )
P1060636.JPG


Je fini avec un petit coup de toile.
P1060638.JPG


A plus...

Phil.
 
M.Dufilet
Ouvrier
6 Février 2011
367
56250
Bonjour
J'ai changé d'avis, je dirai que pour un armurier ce travail est "un jeu de gosse" !!!!!!
Oui bon je sais par ou c'est !!!!!!
4163962017[1].png
 
Sujets similaires Forum Date
Outils et accessoires
Autres machines outils conventionnelles
Machines a bois
Outils et accessoires
Rectifieuses
Accessoires et outils de coupe pour fraisage
Divers projets et réalisations
Ferronnerie, Taillanderie, Serrurerie, Forge
Accessoires et outils de coupe pour tournage
Perceuses
Accessoires et outils de coupe pour fraisage
Armes à feu et armes blanches
Accessoires et outils de coupe pour tournage
Accessoires et outils de coupe pour fraisage
Outils et accessoires
Haut