Débuts en impression 3D...avec un gros centre d'usinage!

  • Auteur de la discussion Bruno26
  • Date de début
Bruno26
Bruno26
Compagnon
25 Fev 2015
1 203
FR-26 Drôme
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour à tous,

Avec mon fils de 11 ans confiné on aimerait bien s'amuser avec de l'impression 3D.
Le but serait d'adapter une tète d'impression sur mon centre d'usinage Hurco en cours de rétrofit avec Linuxcnc (carte Mesa 7i77). On aurai alors un volume d'impression énorme, 1m de course en X, plus de 700mm en Y et 600mm en Z! Les axes de la machine peuvent se déplacer à 10m/min.
Je n'ai jamais fait d'impression 3D. Je ne sais absolument pas sur quelque tète partir. Éventuellement, est-ce faisable de fabriquer entièrement la tète, ou serait-ce l'échec assuré? J'ai en rab un moteur Nema 23 et son driver plus de petits pap de récup.

A+
 
T
tronix
Compagnon
6 Mar 2012
1 479
Toulouse
En effet, beau volume ! En revanche, je ne suis pas sûr que ce soit la meilleure idée quand on voit le nombre de déplacements faits pour imprimer une pièce. Pour l'usure comme pour la consommation en énergie, s'il faut plusieurs jours pour imprimer une pièce un peu volumineuse (je ne parle même pas de remplir le volume). Ayant accès à un centre d'usinage, le mieux serait probablement de construire une imprimante en partant de zéro. Voir ce qu'a fait Vince par exemple.
 
osiver
osiver
Compagnon
7 Sept 2013
12 000
De mon point de vue, vous allez au devant d'un (coûteux ?) échec. Peut-être pas technique, ça peut marcher, on trouve des têtes et/ou éléments de tête facilement mais sur un plan pratique :
- consommation électrique car les moteurs et tout le reste consomment pas mal. C'est acceptable pour de l'usinage, moins pour des impressions 3D qui durent souvent de nombreuses heures.
- bruit pour la même raison (durée) il y aura une machine qui tourne nuit et jour, rien que les bruits de ventilation, les grognements des moteurs PaP ...
Et pas trop question de penser gagner de la vitesse, celle-ci est déterminée par la section de buse (+taille du fil), la capacité à fondre le fil, la capacité à pousser le fil, la vitesse de dépot du fil, etc...

Au prix d'une creality ender 3 vous pourrez vous faire la main.
Sinon, il y a plein de plans de toutes sortes pour créer une machine de toute pièce si vous cherchez le DIY tout crin :wink:
 
punchy
punchy
Compagnon
3 Déc 2007
1 624
Bordeaux
Effectivement j'avais la même idee
mais j'avais pas penser a la conso elec
ça dépend aussi de la fréquence, si on en fait tres peu souvent ?
 
Bruno26
Bruno26
Compagnon
25 Fev 2015
1 203
FR-26 Drôme
  • Auteur de la discussion
  • #5
Pour la consommation, l'usure et le bruit, c'est pas un problème, je sais bien qu'on va s'en amuser au mieux 15 jours et puis ne plus avoir d'idée de truc à imprimer. C'est juste pour passer un peu de temps avec mon loupiot, s'amuser un moment et découvrir l'impression 3D.
Dans le même délire ça me plairait bien aussi d'imprimer... avec du chocolat, genre pour un anniversaire! Avec une tête différente bien sûr parce que le gout du plastoc, bof!
Du coup j'ai pas envie d'y mettre 200€ et c'est pour ça que je cherche juste une tête à adapter!
Je regarde si je trouve des plans pour une tête.
A+
 
S
speedjf37
Compagnon
15 Oct 2009
2 218
indre et loire
Dernière édition par un modérateur:
G
gaston48
Compagnon
26 Fev 2008
9 630
59000
Bonjour,
Tu pourrait faire de l'impression en milieu liquide aussi
on avait aborder le sujet ici:

Comme on en avait parlé, à partir du signal de vitesse résultant des mouvements de 1 à 3 axes
il est très facile de calculer en temps réel son intégrale (avec integ.comp) et donc la distance instantanée parcourue
pour actionner proportionnellement l'extrudeuse
Une cire chaude dans un bac d'eau glacé ?
 
Dernière édition:
F
fredcoach
Compagnon
11 Jan 2013
1 008
Hautes Alpes
Une grosse machine peut imprimer malgré son inertie.
J'ai vu dans un salon à Nuremberg une machine d'usinage de la pierre par jet d'eau.
Une table d'environ 8m sur 3 et une poutre mobile de quelques tonnes..
Vous pouvez imaginer l'inertie...
Et suspendue sous la poutre une petite machine delta portant le jet d'eau.
J'ai trouvé la combinaison géniale, le volume d'usinage d'un énorme portique avec la vitesse d'une delta.
Je ne sais pas comment le programme. gère ça..
 
Bruno26
Bruno26
Compagnon
25 Fev 2015
1 203
FR-26 Drôme
  • Auteur de la discussion
  • #9
Bonjour,
Tu pourrait faire de l'impression en milieu liquide aussi
on avait aborder le sujet ici:

Comme on en avait parlé, à partir du signal de vitesse résultant des mouvements de 1 à 3 axes
il est très facile de calculer en temps réel son intégrale (avec integ.com) et donc la distance instantanée parcourue
pour actionner proportionnellement l'extrudeuse
Une cire chaude dans un bac d'eau glacé ?
En milieu liquide? Je savais pas que ça existait! On va rester avec du fil plastique.
Je ne comprends pas pourquoi une intégrale. Il faudrait commander le moteur d'extrusion en vitesse, proportionnelle à la vitesse de déplacement. Sinon je n'ai pas encore regardé comment Fusion 360 peut gérer ça, il me semble qu'il y a bien un onglet "impression 3D"?

Effectivement, pour la question de l'inertie, c'est pas des petits Pap mais des servo brushless de 2kW. Je ferai des essais pour voir jusqu'à combien je peux aller en accélération sans augmenter l'erreur de poursuite.

Pour la gestion de la température de chauffe, en général c'est un PID avec un pwm?
Merci et à+
 
G
gaston48
Compagnon
26 Fev 2008
9 630
59000
Il faudrait commander le moteur d'extrusion en vitesse, proportionnelle à la vitesse de déplacement.
Oui tu a raison :god: je confonds avec le calcul de cette vitesse (la somme cartésienne des 3 vitesses)
en fait ce qui est affiché dans axis. On récupère sa valeur par motion.current-velocity
 
Haut