Condition de coupe du plomb de archéologique à antimonieux

  • Auteur de la discussion ascomec
  • Date de début
A
ascomec
Nouveau
14 Mar 2010
10
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour à tous,

Avez vous une idée des conditions de coupes pour l'usinage du plomb, je sais qu'il existe plusieurs qualités de plombs plus ou moins dur.
J'ai divers opérations de fraisage, pointage, perçage et alésage a faire sur un bloc en plomb et sur un centre d'usinage, concernant la qualité des outils, vous proposez du carbure ou de l'HSS.
D'avance je vous remercie pour vos réponses.
 
B
bonnefraise
Ouvrier
27 Jan 2011
495
Bonjour ,
Avec du carbure , 150m environ et avec des plaquettes qui ont beaucoup de coupe !!!!
 
A
ascomec
Nouveau
14 Mar 2010
10
  • Auteur de la discussion
  • #3
Bonjour,
Merci du retour,
Vous avez une idée des conditions de coupe avec de l'HSS, c'est ce que j'ai en majorité
 
B
bonnefraise
Ouvrier
27 Jan 2011
495
Je n'ai jamais essayé avec du hss mais comme ça là je dirais 40 m ....Après voir comment ça se passe et ajuster ensuite
 
R.2087
R.2087
Compagnon
2 Mai 2009
844
FR-62100 din ch'Nord-Pas-de-Calais
salut l'ami

en HSS, je pense que 30 à 50 m/mm en vitesse est pas mal, à voir pour ajuster la vitesse ainsi que la vitesse d'avance ...
pour le lubrifiant, pareillement, il faut faire des essais mais je pense que le pétrole serait un bon lubrifiant.

à savoir que le plomb fond très rapidement et à tendance à coller aussi, sans compter son coëf. de dilatation qui est de 2,5 fois celui de l'acier ...
par contre comme il est dit plus haut, il faut que l'outil est beaucoup de coupe!!!
il y a une époque où dans mon ancienne boutique, on réusinait des corps de pompe en plomb, usinage fait sur une aléseuse et l'ancien travaillait l'outil de telle façon que l'on disait que c'était un outil en forme de "cuillère", voir en forme de "couteau à beurre", évidemment, toute proportion gardée ....

A +++++
 
A
ascomec
Nouveau
14 Mar 2010
10
  • Auteur de la discussion
  • #6
Bonsoir,
Je vous remercie pour ces informations précises et de votre retour d’expérience
il me reste plus qu'a tester .....
Si je me fie à vos explications et pour éviter tout aléas de déformation ou de fonte de la matière, il faut certainement lui donner à manger!!
Je ferais dans un premier temps des essais à 0.15 par Z.
Quand pensez vous ?
Par contre j'imagine pas du tout ces conditions pour du perçage !

Cordialement
 
Dodore
Dodore
Compagnon
27 Oct 2008
17 665
F-69400 villefranche sur saone
J'avais entendu dire que pour le plomb, il fallait se servir d'outil pour le bois , on peut penser a des outil y ressemblant
Mais je précise bien " j'ai entendu dire..."
Par contre pour les vitesses , je ne sais pas
 
A
ascomec
Nouveau
14 Mar 2010
10
  • Auteur de la discussion
  • #8
Je n'ai pas d'outils à bois dans mon atelier pour faire ce genre d'essai,
néanmoins j'ai fait un test avec une fraise coupe alu avec une grosse goujure aux condition de coupe cité dessus,
les copeaux de plomb sont bien dégagées et l’état de surface est acceptable
j'essaye plus tard le perçage
à suivre
 
Haut