Advertisements

Comment assembler des planches pour réaliser un panneau

  • Auteur de la discussion supertoto
  • Date de début
S
supertoto
Ouvrier
15 Mai 2010
253
Belgique ( Hainaut )
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour,

Je me posais la question et je ne sait pas quoi chercher car je ne connais pas le nom exact de cette technique.

J'aimerais savoir comment assembles des planches pour réaliser un panneau en bois massif ( comme une table ou un panneau de porte par exemple )

Merci de votre aide.
 
Advertisements
Sham
Sham
Ouvrier
11 Mai 2009
368
Antibes
Il y a nombre de solutions (en fonction de l'utilisation finale, de la résistance attendue du panneau résultant, et), mais j'en vois 2 en particulier :

1 - usiner les 2 tranches à assembler à la défonceuse, pour faire une rainure tout le long. Une languette de bois faisant toute la longueur est collée au fond des 2 tranches (assemblage serré).

2 - utilisation d'une "fraiseuse à lamelles" pour poser des lamellos :
 
J
jpleroux
Compagnon
25 Sept 2010
1 829
isère - Bourgoin Jallieu
Bonjour,
La question étant de savoir de quoi tu disposés comme machine?
La technique s'appelle le bouvetage. Généralement faites à la toupie, une empreinte/forme est faites sur chaque champs (un mâle/un femelle).
Bien sur, qu'elle que soit la technique les champs sont parfaitement droit, raboté et dégauchi...

Il existe aussi des fraises pour défonceuse, que l'on utilise généralement sous table, pour des petites assemblages.
C'est sûr que le lamelo est simple et rapide avec un bois dégauchi....

JP
 
antoinebeniste
antoinebeniste
Compagnon
14 Nov 2009
514
33
Le nom de la technique, c'est le lamellé-collé.
Si le collage a plat joint (sans assemblage) est bien fait, il ne cassera jamais et si ça fend, ça sera pas sur le collage, le bouvetage n'est pas vraiment utile (exepté en bois de bout par exemple) et est très moche sur des plates bandes en plus, c'est plus une technique utilisée dans les grosses boites de menuiserie qui ne sont pas sur les détails, pour des économies de temps au moment du collage, surtout sur des grand panneaux, pas besoin de s’embêter a tout bien aligner ou détordre les planches ça se fait tout seul au serrage), mais c'est a peine plus solide qu'un collage plat joint, un collage étant plus résistant que le bois lui même.

Pour réaliser ce lamellé collé il te faut pas mal de serre joint ayant la bonne taille, une bonne colle blanche, et un peu d'huile de coude :lol: .
 
B
BOINET
Ouvrier
26 Mar 2008
452
indre
bonjour,

tout depend de l'epaisseur des planches que tu veut assembler .
J'usqu'a 15 mm environ tu fais un double encollage et tu colle sous presse directement en croisant chaque planche au niveau fil .
au dessus l'ideal , c'est la languette ; soit part bouvetage M/F comme du parquet , soit avec une languette rapportee .
Sinon tu fais un peigne sur chaque planche a la toupie et collage .
J'ai toujours realiser mes panneaux plate-bande en encollage direct sans aucune rupture . je dirais meme que si ca bouge , cela fends a cote .

jean luc
 
bm7084
bm7084
Compagnon
26 Sept 2010
516
haute savoie
Bonsoir

Pour les bois à cernes annuels,inverser ceux ci à chaque planche afin qu'ils ne cherchent pas à faire un grand arrondi en séchant librement
mais un plateau ondulé
 
S
supertoto
Ouvrier
15 Mai 2010
253
Belgique ( Hainaut )
  • Auteur de la discussion
  • #8
Bonjour et merci pour vos réponses.

Donc si j'ai bien compris, ce serais possible de rainurer chaque planches et de les encoller avec une languette coincée dans la rainure.

Faudra que j'essaye pour voir si j'arrive a faire cela proprement de de façon suffisamment précise
 
D
duredetrouverunpseudo
Compagnon
15 Jan 2008
2 714
Tu peut faire des entures et encoller.



Tu peut les faire a la défonceuse (la fraise coûte un bras)

Tu a aussi la possibilité de l'assemblage par tourillon. En GSB on trouve facilement le kit wolfcraft, qui vaut se qu'il vaut mais coûte moins chère qu'une bonne lamelleuse
 
K
koza78
Nouveau
27 Nov 2011
15
Perso, je collerai les panneaux à joints plat, en utilisant une colle blanche, tout simplement en badigeonnant les chants au pinceaux.

Les désavantages des rainures et autres systèmes d'assemblage, c'est que si tu faits un plateau de table par exemple, tu vois les rainures, languettes et autres.

Veillez à utiliser des planches de bois sec afin d'éviter toutes déformations, bien dégauchir les planches, et coller en alternance les planches afin que les cernes du bois ne soit pas collées de la mêmes façon, sinon le plateau cintrera.

Il existe une fraise type "trait de Jupiter", qui permet de façonner une languette directement dans le bois.
 
M
moissan
Compagnon
13 Mar 2012
11 801
FR-16 angouleme
duredetrouverunpseudo a dit:
Tu peut faire des entures et encoller.



Tu peut les faire a la défonceuse (la fraise coûte un bras)

Tu a aussi la possibilité de l'assemblage par tourillon. En GSB on trouve facilement le kit wolfcraft, qui vaut se qu'il vaut mais coûte moins chère qu'une bonne lamelleuse
ce genre d'enture est bon pour abouter du bois : dans le sens du fil : avec toutes sa resistance a la traction

pour coller coté a cote c'est inutile : le collage sur face plate est aussi solide que la resistance du bois en travers

on fait parfois des enture pour coller des planches cote a cote , mais beaucoup mois profonde : juste zigzag a 45°

la colle etant assez solide , il faut plutot voir les lamelo , goupille ronde , bouvetage , ou enture , comme des moyen de faciliter l'assemblage et de coller exactement dans la bonne position
 
fredbene
fredbene
Compagnon
20 Jan 2010
640
castets en dorthe (gironde)
le plus simple des plus simple mais il faut ou une degau ou un rabot c'est un assemblage avec les bords incliné environ 30° collage colle blanche avec serrage et plaquage.apres tous le reste devient plus compliqué.
 
D
diomedea
Ouvrier
15 Sept 2008
318
Bretagne
Bonjour à tous,
Pourrais tu développer?
Si effectivement Le collage à plat joint à 30° augmente le surface de collage, au niveau du serrage ça ne doit pas être facile...
Cdlt
JP
 
bois.debout
bois.debout
Compagnon
7 Juil 2008
2 144
Paris
duredetrouverunpseudo a dit:
Tu peut faire des entures et encoller.

...
Bonjour,

Une précision importante :

Il y a une confusion très fréquente entre deux techniques qui se ressemblent beaucoup mais qui ne se pratiquent pas dans le même but, pas de la même manière ni avec les mêmes outils.

Je sais... Les fabricants et les machands d'outils font eux-mêmes souvent cette confusion dans leur catalogues.
Ce ne sont pourtant pas les mêmes assemblages ni les mêmes outils.
Si on veut faire des bouvetages en dents de scie et qu'on achète un outil à entures il y aura un problème qui peut coûter cher, vu le prix des outils de toupie !

Les entures sont des assemblages destinés à abouter des pièces de bois, c'est à dire les assembler bout à bout afin d'obtenir une pièce plus longue.
Elles sont usinées perpendiculairement au fil du bois et, comme le montre la figure ci-dessus, la profondeur de chaque dent est à peu près égale à 4 ou 5 fois sa largeur.

Dans le cas des panneaux, il ne s'agit pas d'entures mais de bouvetages en dents de scie qui se pratiquent parallèlement au fil du bois. C'est cette différence qui détermine la profondeur différente du profil car la résistance du collage n'est pas la même "dans le fil" et "à travers fil".
Ici, les dents de l'outil sont des triangles ± équilatéraux. La profondeur est donc beaucoup moins grande que dans les entures, comme on le voit sur cette photo.


Il y a plusieurs avantages à utiliser ce type d'assemblage pour les panneaux :

- Surface de collage beaucoup plus grande.
- Facilité d'alignement des planches au serrage en cas de légères déformation et plus grande rapidité d'exécution, par rapport aux rainures/languettes, aux rainures/fausses laguettes ou aux lamelles.
- En cas d'humidité, de ramollissement de la colle et de la déformation des pièces, chaque pièce reste intimement maintenue en place par le profil de ses voisines et le panneau reste plan.
- Le collage est plus simple et plus rapide qu'avec les rainures/languettes et, à plus forte raison, qu'avec les rainures/fausses laguettes.
- Plus résistant : on voit souvent une languette qui se fend ou casse (surtout sur les panneaux minces), pas ce type de bouvetage.

P.S.
Si quelqu'un est intéressé par l'outil en photo (pratiquement neuf) dont je ne me sers plus, je le mettrai en vente dans la bonne rubrique.
(Outil Pela pour arbre de toupie Ø 50 mm, pas des dents : 5 mm, avec sa bague de 2,5 mm d'épaisseur, hauteur : 50 mm.)
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Advertisements
Haut