choix de graisse ou huile

A
AD78
Nouveau
28 Août 2017
3
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour, je suis désolé pais je ne m'y retrouve pas ? .... j'ai une veille machine à bois dugué, une perceuse à colonne cincinnati PE16 et un touret MAPE. Du matériel d'occasion. Je dois assurer le graissage et Huilage. Quel produit choisir ? je viens d'acheter une pompe à graisse (occasion tecalemit) pour pouvoir injecter dans les graisseurs la graisse qui va bien. ok Mais laquelle.
Je pense qu'il y doit déjà y avoir un forum sur ce sujet. Je préviens je suis novice et mon seul repère c'est le rayon Graisse du Leroy Merlin du coin. Merci d'avance pour votre aide et conseil de sujet à lire.
Salutations AD78
 
sergepol
sergepol
Compagnon
20 Mai 2012
2 016
Flers 61100
J'utilise une graisse au lithium, elle est utilisé par le n° 1 mondial des glissières de sièges automobile pour sa tenue dans le temps et pour sa résistance aux fortes pressions.
Salutations
 
A
AD78
Nouveau
28 Août 2017
3
  • Auteur de la discussion
  • #3
Bonjour Sergepol,
Tout d'abord, merci pour ton éclairage.
Je ne pensais pas que mon post lancé un peu comme une bouteille à la mer trouverait réponse.

Dans la foulé j'ai 1 taille haie thermique. en partie basse moteur, il y a le système de pignonnerie qui anime le bras de lame. La pignonerie est dans un bloc qui contient de la graisse (verte). En faisant le curieux et après ouverture du capot de cette partie, je me suis rendu compte que la graisse est partie au 4 coin du bloc. et remplir de graisse me paraît du bon sens.
Es tu de mon avis ?
Puis je faire un complément de graisse toujours avec graisse lithium ? bref le mélange de Graisse ne pose t'il pas de problème majeur ?

Salutation AD78
 
jetpack2013
jetpack2013
Compagnon
27 Juin 2013
3 105
mg-401majunga
c'est normal que la graisse soit centrifugée dans ce genre de reducteur ,il ne faut pas "remplir " ça eclaterait les joints spi et en enverrai partout quand tu t'en sert , tu peut a la limite rajouter un peu de graisse mso2 ou graphitée qui meme centrifugée laissera un depot lubrifiant sur les pignons ...la meilleure solution c'est quand meme d'ouvrir de temp en temps pour replacer la graisse entre les pignons
en general tu peut melanger les graisses sans problemes
 
A
AD78
Nouveau
28 Août 2017
3
  • Auteur de la discussion
  • #5
Bonjour Jetpack,

Merci pour ton éclairage. Je pars sur ta préconisation, je vais en profiter pour changer le joint et mettre un peu de graisse graphitée. De plus avec l'ouverture du capot j'ai pu constater que le joint était en partie déchiré => remplacement.

Sur un tout autre sujet, j'ai un souci avec ma tronçonneuse ECHO, qui après démarrage (impec)... s'étouffe dès que j'appuie sur la gâchette ?
Par quoi commencer ?
Conscient que ce n'est pas de l'Usinage, peut être qu'il faut passer en "message privé" ou une rubrique "Divers" ?

Salutation AD78
 
yvon29
yvon29
Compagnon
31 Juil 2012
3 556
FR-77250 Fontainebleau
Bonjour

Je vous rappelle le principe de la lubrification à la graisse ( rappel parce que ce n'est pas la première fois que je l'écris...)

D'abord, la graisse c'est de l'huile saponifiée.
Dès qu'on la chauffe elle se liquéfie, et devient liquide, et donc lubrifie la partie chaude qui va donc se refroidir... etc...
Et le cycle va se faire tout seul, avec échauffement / refroidissement local au niveau de la partie travaillante !


Si un organe lubrifié à la graisse n'est pas chaud..... ça veut dire que soit :
=== elle est inutile ( énergie perdue très faible ): la graisse ne sert qu'à protéger de la rouille !!!
=== ou mal conçue : risques de grippage aux niveau des surfaces en mouvement

La température d'ensemble extérieure peut attendre 50° facilement !

Comme c'est un « solide » elle est poussée, projetée par le mécanisme, donc il est nécessaire qu'elle ait de la place, sinon ça va « baratter » et ça peut faire des dégâts, comme mentionné plus haut, exploser les joints.

Un des avantages de la graisse c'est qu'il n'est pas nécessaire de rendre les cavités étanches ( je veux dire de l'intérieur vers l'extérieur...) puisque si la graisse est en quantité suffisante et pas exagérée, ça ne coulera pas.

De plus, le risque de pousser les joints fait qu'une étanchéité par chicanes est idéale:
quand on apporte de la graisse neuve dans la cavité, dès qu'on met en route, la vieille graisse est chassée vers l'extérieur: BINGO !!!

Anecdote : en 1945 / 50 la SNCF a importé environ 1150 locomotives 141R des USA.
Machines au standard français, mais les ingénieurs français détachés aux US ( pendant la guerre ... ) ont accepté la lubrification à la graisse classique sur les machines américaines...

Surprise des mécaniciens de SNCF qui croyaient leurs paliers HS puisque la température extérieure du palier ou de la crosse montait bien à 50 / 80 °c....
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Haut