Besoin de conseils pour le moulage d'un piston.

Al Mach
Ouvrier
13 Juin 2007
422
Choisy-le-roi
Bonjour,

Les alliages aluminium silicium sont très loin d'être instables.
Il n'y a aucun problème à refondre ces alliages à condition de respecter
les règle de bases.

Pour le traitement thermique, il faut savoir quelles sont tes contraintes.
Le top étant de faire un traitement thermique complet.
Tu auras un piston au maxi de ses caractéristiques mécaniques et une excellente stabilité
dimensionnelles.
Après tu peux te contenter de faire une stabilisation qui te permettra d'avoir des caractéristiques
mécaniques moindres, durée de vie en baisse, mais une bonne stabilité dimensionnelle.
Si tu ne fais aucun traitement thermique, ....la stabilité dimensionnelle sera moindre bien sûr.

Tout est affaire de compromis, du niveau de contrainte du piston, de sa taille, du type de moteur, et de moyens accessibles.....
 
PParent
Compagnon
12 Avril 2010
977
Oise
Je cherche à faire au mieux mais le traitement thermique des alliage d'alu parait moins facile à faire que pour les aciers où l'on peut se baser sur la couleur du métal.
Un stabilisation se fait aux alentour de 500° et sans four précis, ça risque de ne pas être simple.
Je vais voir si je peux avoir accès à un four de Tth sinon je ne vois pas trop comment faire.
 
jo69
Compagnon
28 Mars 2009
703
69
Hello PParent
Je crois que Al Mach t'as fait deux réponses très circonstancié a mon avis je pense que tu peux te fier à ses infos qui sont plus récentes que les miennes
cordialement
 
PParent
Compagnon
12 Avril 2010
977
Oise
Il n'y a aucun problème à refondre ces alliages à condition de respecter
les règle de bases.
Même si je compte faire ces opérations de moulage avec un connaisseur, peux tu m'indiquer ce qu'il faut justement respecter.

En tous cas, merci pour votre aide précieuse.
Je vous tiens au courant.
 
kultrixx
Compagnon
27 Juin 2012
828
Si besoin j'ai quelque piston (4) de dispo , issue de ma défunte zx7r ...
Une deuxième vie ne leur ferais pas de mal .
 
PParent
Compagnon
12 Avril 2010
977
Oise
Il sont bien beau ces pistons. :mrgreen:

Et ça pèse combien tout ça ?
 
PParent
Compagnon
12 Avril 2010
977
Oise
Bonsoir à tous,

Il y aura un petit changement dans mes possibilités de moulage. J'aurais accès aux matériels (four, sable, châssis ...) mais pas de spécialiste présent. Juste une personne qui a l'habitude des matériels pour m'aider.
C'est déjà pas si mal.
Il faudra donc que je me prépare au mieux.

Je viens de modéliser le modèle et je souhaiterais avoir vos avis avant de l'usiner.
Je souhaite effectuer un moulage sable avec modèle perdu en polystyrène.
Le piston fait un diamètre de 30 et une hauteur de 28.

Faut-il prévoir une masselotte pour une pièce de cette taille ?
Je pense faire la descente de coulée sur le dessus du piston. Pensez-vous qu'il faille aussi la prévoir en polystyrène ?

Tous vos conseils sont le bienvenus.


Voici le modèle :
vue_persp_noyau_transp_01.JPG


Le modèle avec le piston en coupe pur que vous puissiez voir les surépaisseurs :
vue_piston_noyau_transp_01.JPG

vue_piston_noyau_transp_02.JPG
 
jo69
Compagnon
28 Mars 2009
703
69
A ta question : faut il une masselote ?
Pour moi la réponse est oui
le poids de celle ci pour un moulage sable l'équivalent du poids de ta pièce pour avoir la santé métallurgique
Comment les répartir, un coté servant de remonté l'autre de masselote chaude qui maintient la température sur laquelle tu peu répandre un peu de poudre spéciale (mais si tu coule dans une fonderie la personne qui s'occupera de toi doit avoir ça)pour élever la température superficielle de la masselote.
perso je le coulerai a l'envers avec un gros refroidisseur sur la tête.
Mais certain te diront autrement et tu devra choisir ta Solution.
Bonne soirée
 
PParent
Compagnon
12 Avril 2010
977
Oise
Bonjour jo69 et merci pour ta réponse.

mais si tu coule dans une fonderie la personne qui s'occupera de toi doit avoir ça
Non, j'effectuerai la coulée dans un lycée technique avec un enseignant qui n'est pas spécialiste.
C'est pour cela qu'il faut que je me renseigne le plus possible.

Pour couler à l'envers, il faut faire arriver la coulée à quel endroit ? Pas au centre du piston quand même ?
 
jo69
Compagnon
28 Mars 2009
703
69
Bonsoir
Non sur les cotés Dans les zone les plus épaisses pour être sur d'avoir une bonne alimentation. En sable je déconseillerai de faire le passage de l'axe surtout pour une a 4 pièces il sera toujours temps de l'usiner car la restriction des passages du métal risque d'apporter des rotassures internes qui sortiront lors de l'usinage. Il en serait tout autrement si c'était un outillage métallique a concevoir
Pour la poudre c'est une poudre pour'(aluminothermie)je n'arrivais pas à retrouver le nom
bonne soirée
 
Al Mach
Ouvrier
13 Juin 2007
422
Choisy-le-roi
Bonjour,

c'est un tout petit piston!
Je coulerais la pièce à l'endroit avec une masselotte qui joue le rôle de descente de coulée.
C'est ce qui te permet de masselotter en directe les deux zones massives où seront usinés
les alésages d'axes.
La masselotte pourra être taillée dans un rondin de bois et démoulée avant la coulée.
N'oublie pas de faire des évents de coulée pour évacuer les gaz issues de la combustion
du poly.
Prévois aussi de remplacer tous les angles vifs pas des congés.
Hauteur de la masselotte: 3 fois son diamètre, son diamètre étant celui du piston au mini.
Tu surveilleras que la masselote ne descende pas trop lors de la solidification, en rajoutant
du métal liquide si nécessaire. C'est surtout vrai si tu utilises un alliage à pistons.
La poudre est de la poudre exothermique.
Jo69, la méthode que tu proposes est bonne, mais adaptée à des tailles beaucoup plus importante.
Vu la taille, je ne m'embêterais pas à prendre des risques liés à l'utilisation d'un refroidisseur.
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Haut