1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

Variateur de fréquence V/F vs vectoriel

Discussion dans 'Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs' créé par p027372, 23 Janvier 2012.

  1. p027372

    p027372 Ouvrier

    Messages:
    448
    Inscrit:
    9 Décembre 2009
    Variateur de fréquence V/F vs vectoriel
    Bonjour,

    pour faire un retour d'expérience, j'ai remplacé mon variateur V/F et monté à la place un variateur imo edx 2,2kw à commande vectorielle, paramétré basiquement pour voir si ça marche, le moteur tourne maintenant à 1hz (soit 24tr/min) et il m'est impossible de ralentir à la main le mandrin de 125mm à ce régime, il semble y avoir du couple maintenant! A voir à l'usage s'il est nécessaire de faire un changement de vitesses (couple et chauffe du moteur à bas régimes). Pour rappel, avant je faisais caler le moteur à 5hz à la main aisément.

    Si ça peut aider quelqu'un dans son choix, c'est le prix de la flexibilité...
     
  2. pierrepmx

    pierrepmx Compagnon

    Messages:
    3 618
    Inscrit:
    24 Septembre 2010
    Localité:
    Alpes & Drôme
    Variateur de fréquence V/F vs vectoriel
    Re: Variateur de fréquence chinois 3kw 220v

    Salut,

    juste un point qui peut aider... ou pas!

    À basse fréquence, la courbe V/f constante conduit à des tensions de sortie très faibles : pour 240V à 50Hz on génère 24V à 5Hz.

    La chute de tension dans les résistances du moteur, qui se soustrait aux 24V (de l'exemple) n'est plus du tout négligeable et diminue le courant qui traverse le moteur, d'où perte de couple (c'est l'idée générale...)
    En d'autre terme, la courbe "V/f -> couple max" n'est plus constante, mais "s'écrase".

    (Avantage indirect: moins de capacité de courant -> moins d'échauffement au couple max, alors que le moteur tourne très lentement et n'est donc quasiment plus ventilé.)

    Il y a un jeu de paramètres dans le Huanyang qui permet de compenser le phénomène en boostant la courbe V/f aux basse fréquences.
    Voir la doc (je ne l'ai pas sur cet ordinateur, donc je ne peut pas te donner les paramètres).

    Inconvénients: on devient capable de fournir le courant nominal au moteur même aux basses fréquences, donc plus d'échauffement potentiel, alors que dans le même temps la ventilation interne au moteur est proche de zéro.

    Donc à évaluer suivant l'application !
     
  3. jms

    jms Modérateur

    Messages:
    6 206
    Inscrit:
    15 Mai 2009
    Localité:
    FR 28
  4. p027372

    p027372 Ouvrier

    Messages:
    448
    Inscrit:
    9 Décembre 2009
    Variateur de fréquence V/F vs vectoriel
    Bonsoir,

    bonne idée de diviser le sujet, je me disais bien que mon message avait disparu du poste sur l'estimation :wink:
    Effectievement pour le variateur Huanyang, j'avais joué sur ce paramètre pour booster le couple à basses fréquences.
    Merci pour l'explication technique, c'est vrai que 24v contre 240 ça explique bien la perte de couple...
    Après faut surveiller la température du moteur ou installer une ventilation forcée.
     
  5. midodiy

    midodiy Compagnon

    Messages:
    3 184
    Inscrit:
    24 Septembre 2009
    Localité:
    Reims
    Variateur de fréquence V/F vs vectoriel
    Je voudrais apporter une precision au sujet du titre:
    "Variateur de fréquence V/F contre vectoriel"
    Un variateur est a commande soit PWM (pulse wide modulation) soit vectoriel, dans les 2 cas le variateur respecte une loi V/F=constante.
    Les commandes vectoriels sont plus recent et integre un systeme de regulation de vitesse, c'est sans doute ce qui fait la difference...
     
  6. Chani

    Chani Compagnon

    Messages:
    1 160
    Inscrit:
    6 Novembre 2009
    Localité:
    54, Auboué
    Variateur de fréquence V/F vs vectoriel
    A bon ??? on m'aurait menti ?

    Un var paramètré avec une régul en U/F ne suis déjà pas une courbe constante sur toute sa plage de fréquence... alors ne parlons pas des vectoriels de flux.

    De plus, il existe plusieurs façon de réguler en vectoriel de flux (Vectoriel boucle ouverte, boucle fermée, boucle fermée avec régulation de courant etc..). Le vectoriel de flux crée un champs tournant qui tend à ressembler au champs tournant d'un moteur à courant continu. En boucle ouverte, ce champs est calculé et approximatif. en boucle fermée, un codeur informe le var de la position angulaire du rotor donc de sa vitesse de rotation, ce qui permet une régulation plus fine.

    Après, les tyristors de l'étage de sortie sont en effet piloté en PWM... m'enfin, ça ne veux rien dire si ce n'est qu'on va jouer sur la largeur d'impulsion pour reconstituer un signal "sinusoidal". Le plus important dans ce pilotage n'est pas le mode, mais la régulation en elle même. C'est la régulation qui va donner les largeur d'impulsion.

    Pour finir, tous les variateur U/F ont au moins 2 ratio U/F qu'ils vont suivre pour le pilotage de la sortie. Ces courbes sont des droites ayant 2 pentes différentes, 2 origines différentes et qui se croisent. La première, pour la basse fréquence est souvent assez raide (augmentation rapide de la tension avec la fréquence), tandis que la seconde est souvent plus douce (augmentation modérée de la tension en fonction de la fréquence).
    On peut trouver des courbes U/F dans la doc Huanyang Electric citée par jms en page 28 :wink: ça illustre bien ce que je veux dire.

    Bonne soirée.
     
Chargement...

Partager cette page