Utilité d'un frein sur un tour

  • Auteur de la discussion simon884
  • Date de début
S
simon884
Apprenti
18 Mar 2020
238
88 - Vosges
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour,

Je me pose une question peut être bête, et à laquelle je n'arrive pas à trouver une réponse claire et précises. Je suis à la recherche d'un tour depuis un petit moment, et on m'a souvent conseillé de ne pas prendre un tour qui n'a pas de frein, quel est l'utilité d'un frein ? J'ai souvent lu aussi qu'il était facile d'ajouter un disque sur la poulie du moteur pour faire un frein.
Merci à vous pour les explications
 
Vieulapin
Vieulapin
Compagnon
24 Nov 2008
2 781
Chartres
Bonjour,
L'utilité d'un frein se révèle utile, voire indispensable, lors de l'opération de filetage, surtout s'il est à réaliser devant un épaulement, évitant ainsi la casse de l'outil, de la pièce ou même d'un élément du tour en cas d'un réflexe tardif, quoique, normalement, la vis mère comporte une sécurité. Nombre de tours sont vendus sans frein mais beaucoup d'entre nous ont trouvé une combine pour en ajouter un s'il n'existait pas d'origine. De toute façon, ce dispositif est toujours utile.
 
S
simon884
Apprenti
18 Mar 2020
238
88 - Vosges
  • Auteur de la discussion
  • #3
Bonjour,
L'utilité d'un frein se révèle utile, voire indispensable, lors de l'opération de filetage, surtout s'il est à réaliser devant un épaulement, évitant ainsi la casse de l'outil, de la pièce ou même d'un élément du tour en cas d'un réflexe tardif, quoique, normalement, la vis mère comporte une sécurité. Nombre de tours sont vendus sans frein mais beaucoup d'entre nous ont trouvé une combine pour en ajouter un s'il n'existait pas d'origine. De toute façon, ce dispositif est toujours utile.
Très bien, donc si je comprend bien c'est pas si compliqué d'en ajouté un si je trouve un tour qui m'intèresse sans frein?
 
Vieulapin
Vieulapin
Compagnon
24 Nov 2008
2 781
Chartres
Tout dépend de la configuration du tour, un frein à disque demande une certaine place disponible, un frein à tambour un peu moins, et il faut ajouter une pédale et un dispositif qui coupe le moteur dès qu'on appuie sur celle-ci. Tu peux trouver ici le système que j'ai ajouté sur mon tour, mais il y a sur ce forum une multitude d'exemples de conceptions différentes.
 
osiver
osiver
Compagnon
7 Sept 2013
11 998
on m'a souvent conseillé de ne pas prendre un tour qui n'a pas de frein
Mouais ...
Je m'en voudrais d'aller contre @Vieulapin qui a une grande expérience en tournage mais quand même, si on a le réflexe d'actionner le frein et pas celui de débrayer ... Évidemment, il y a le cas de filetage sans appareil à retomber dans le pas. Mais il y a d'autres méthodes.

Pour le reste, le frein mécanique est principalement utile pour améliorer la productivité et un peu la sécurité en évitant de devoir attendre l'arrêt de la broche sur les grosses machines avec lourds mandrins et pièces. Particulièrement celles équipée d'un embrayage.
Les machines alimentées par variateur peuvent aussi bénéficier des fonctions de freinage du variateur.
Donc, frein ou pas frein, pour moi ce n'est pas un critère décisif d'achat :wink:
 
Vieulapin
Vieulapin
Compagnon
24 Nov 2008
2 781
Chartres
Il suffit d'un très court moment d'inattention et que celui à qui ce n'est jamais arrivé me jette la première pierre.:wink:
 
S
simon884
Apprenti
18 Mar 2020
238
88 - Vosges
  • Auteur de la discussion
  • #7
Tout dépend de la configuration du tour, un frein à disque demande une certaine place disponible, un frein à tambour un peu moins, et il faut ajouter une pédale et un dispositif qui coupe le moteur dès qu'on appuie sur celle-ci. Tu peux trouver ici le système que j'ai ajouté sur mon tour, mais il y a sur ce forum une multitude d'exemples de conceptions différentes.
C'est surement pour l'ajouter sur un celtic12... Vraiment belle idée et très bien détaillé ton système de frein jolie boulot :-D

Donc si j'ai bien tout compris le frein sert principalement pour les opérations de filettage mais sans être vitale pour cette opération, et c'est aussi un organe de securité qui permet de stopper plus vite le mandrin lors de l'arrêt du tour.
 
Vieulapin
Vieulapin
Compagnon
24 Nov 2008
2 781
Chartres
Tu as tout compris : ce n'est pas indispensable mais c'est bien utile et bien sécurisant quand même...
 
Fran
Fran
Compagnon
19 Oct 2012
1 872
FR-39Arbois
j'ai presque envie de dire que c'est s'en servir qui est une option
 
Dodore
Dodore
Compagnon
27 Oct 2008
16 358
F-69400 villefranche sur saone
Comme c’est déjà dit c’est bien pratique , mais on peut s’en passer
quand j’ai fait mon apprentissage j’avais un tour des années 1920 1930 à courroie plate sans frein . Uniquement les boutons marche AV marche AR et arrêt
quand on faisait un filetage pour « s’arrêter précisément »
on appuyait sur le bouton arrêt un petit peu avant d’ariver au bout du filetage , le tour continuait sur sa lancé
quand on arrivait au point voulue on mettait le tour en marche arrière
c’est un peu acrobatique , mais ça se fait
même avec de l’habitude pour arrêter le tour rapidement , mais c’est encore plus acrobatique et ça demande une expérience
pour arrêter plus rapidement
donc arrêt
tout de suite marche arrière
et encore tout de suite arrêt , le tour s’arrête très très rapidement
 
dubleu
dubleu
Compagnon
1 Fev 2016
4 304
le frein et à utilisé avec parcimonie

risque de casse important sur des machine sans embrayage ... la boite et une taille droite jeux entre dent important

inversion en marche si le tour et hydraulique ou avec des embrayage ok sinon cela fait courir des risque au pignon de la boite même si ont ne fait que inversé le sens du moteur

sur les quelque doc que j'ai lus pour tour classic sans embrayage il et recomandé d’arrêté le moteur ....coupé l'alimentation ... puis le mandrin ............ensuite d'effectué l'inversion

certain ici ont restauré des tour ont l'ont à utilisé un peut trop cette fonction

c'est avant réduction la boite ramasse un choc sur la liaison des train de pignon engagé

et je ne parle pas de ceux qui passe à la volée ........ont voie souvent des crabots bien émoussé voir plus

...le frein et autant une sécurité absolue en cas de probléme que une fonction usinage


sur mon hermes mentor je ne fait jamais d'inversion en marche ..je l'ai effectué une fois pour essayé juste le sens du moteur :axe: .... chacun et libre

le frein du mentor et en sortit moteur donc avant réduction pas besoin de frein puissant celui ci et à adapté en fonction du moteur ..x cv ..
si systéme et bien réglé ..... ca coupe l'alimentation moteur ...... si tu freine un peut plus cela arrête la pignonnerie ...

il et certain que pour le filetage avant arrière sans débrayé ................


j'utilise un dispositif pour retombé dans le pas et un dégagement de l’outil avec le vernier ..........

certain ont des fonction automatique appréciable en fonction des marque avec recul de l’outil et inversion de sens du trainard ...

je voie qu'il utilise aussi un dispositif de retombé dans le pas pour reprendre une passe supplémentaire .


tous cela pour dire ... il faut être prudent ... sur une chinoiserie encore plus
 
sergepol
sergepol
Compagnon
20 Mai 2012
2 257
Flers 61100
Pour de très courtes opérations il permet de gagner du temps au changement de pièce quand le tour est gros avec des inerties importantes.
pour un retraité que le travail en grandes séries attire peu c'est Vieulapin qui a la bonne explication.
Salut.
Nb: achèteriez vous une auto sans freins???
 
FB29
FB29
Compagnon
1 Nov 2013
8 754
FR-29 Brest
Je rejoins @Vieulapin :-D. Mon tour est équipé d'origine d'un frein, couplé à un contact d'arrêt. Il est actionné par une barre au pied. Une légère pression déclenche le contact qui coupe le moteur et le tour s'arrête sur sa lancée. Si on continue d'appuyer le frein entre en action pour arrêter la broche très rapidement.

Je trouve ce dispositif très sécurisant. Le fait d'arrêter systématiquement au pied devient vite une habitude pour trouver la pédale par réflexe. En pratique je me limite à couper le moteur 99% du temps, sans freiner, mais toujours à la pédale.

Par contre, en cas de problème, c'est comme avec une voiture quand un obstacle inopiné surgit: on saute sur la pédale de frein ... sur le tour c'est pareil. Dès que quelque chose ne va pas, on saute sur le frein pour éviter le catastrophe. Je trouve cela très sécurisant.
Pas indispensable, mais à mes yeux un vrai plus pour la sécurité. Au pire si une pièce de vêtement se prend dans le mandrin ou une pièce en rotation, je pense que le réflexe de bloquer le tour au pied fonctionnera. Alors qu’actionner une commande d'arrêt à la main c'est moins sûr à mon avis. On a beaucoup plus de force avec le pied qu'avec une main, et avec l'habitude de la conduite automobile c'est devenu le réflexe de sécurité.

L’ayant expérimenté depuis plus de 20 ans, je crois que je ne serais pas à l'aise sur un tour sans frein. Ce serait pour moi comme rouler avec une voiture équipée de freins de vélo :shock:

Comme dit précédemment, c'est utile aussi pour le filetage bien sûr.
 
Dernière édition:
Dodore
Dodore
Compagnon
27 Oct 2008
16 358
F-69400 villefranche sur saone
le frein et à utilisé avec parcimonie

risque de casse important sur des machine sans embrayage ... la boite et une taille droite jeux entre dent important

inversion en marche si le tour et hydraulique ou avec des embrayage ok sinon cela fait courir des risque au pignon de la boite même si ont ne fait que inversé le sens du moteur

sur les quelque doc que j'ai lus pour tour classic sans embrayage il et recomandé d’arrêté le moteur ....coupé l'alimentation ... puis le mandrin ............ensuite d'effectué l'inversion

certain ici ont restauré des tour ont l'ont à utilisé un peut trop cette fonction

c'est avant réduction la boite ramasse un choc sur la liaison des train de pignon engagé

et je ne parle pas de ceux qui passe à la volée ........ont voie souvent des crabots bien émoussé voir plus

...le frein et autant une sécurité absolue en cas de probléme que une fonction usinage


sur mon hermes mentor je ne fait jamais d'inversion en marche ..je l'ai effectué une fois pour essayé juste le sens du moteur :axe: .... chacun et libre

le frein du mentor et en sortit moteur donc avant réduction pas besoin de frein puissant celui ci et à adapté en fonction du moteur ..x cv ..
si systéme et bien réglé ..... ca coupe l'alimentation moteur ...... si tu freine un peut plus cela arrête la pignonnerie ...

il et certain que pour le filetage avant arrière sans débrayé ................


j'utilise un dispositif pour retombé dans le pas et un dégagement de l’outil avec le vernier ..........

certain ont des fonction automatique appréciable en fonction des marque avec recul de l’outil et inversion de sens du trainard ...

je voie qu'il utilise aussi un dispositif de retombé dans le pas pour reprendre une passe supplémentaire .


tous cela pour dire ... il faut être prudent ... sur une chinoiserie encore plus
Ah ben ça alors , je ne savais pas qu’un frein pouvais avoir tout ces défauts
peut être bien pour les mini tours venu de la bas
pour moi sur tous les tours que j’ai fréquentés je n’ai jamais pris de précautions
je précise quand même que les tours normalement correctement construit n’ont aucun problèmes comme tu le décrit
par exemple sur la pedale de frein: il est systématiquement integré , un arrêt moteur avant le frein
et quand on fait des filetages on ne se pose pas la question « est-ce que mon tour est bien arrêté avant de mettre en marche inverse
 
dubleu
dubleu
Compagnon
1 Fev 2016
4 304
comme je cite chacun fait comme il veut ..........

pour moi une inversion en marche sans embrayage ou entrainement hydraulique et anti mécanique ...........

par contre quand les pièces sont usée endomagé et que tu dois payé .........

la majorité des tour d'une certaine taille sont équipé de systéme embrayage ou entrainement hydraulique et de frein de broche ce que tu à du utilisé la majeur partis du temps et qui permette ce genre d'action sans contraire mécanique du moins très limité
je l'ai aussi pratiqué sur des cazeneuve ou ernault doté de cette fonction ça ce fait facilement sans brutalité mécanique
mais pas pour les prise direct
 
Dernière édition:
Dodore
Dodore
Compagnon
27 Oct 2008
16 358
F-69400 villefranche sur saone
C’est un peu ce que je disais : ça dépend du tour
j’ai rarement travaillé ( je n’en ai pas le souvenir) de tour en prise direct sans courroie de transmission , ces courroies doivent bien atténuer les à coups
sur beaucoup de tour il y a un démarrage direct du moteur
sur certain tour il y a un démarrage étoile triangle , et sur d’autre tour le moteur tourne en permanence et c’est un embrayage du fait : marche avant arrêt arche arrière
je me demande d’ailleurs ce qu’il sont devenu puisque maintenant il doit y avoir un arrêt d’urgence
maintenant si on veux rien casser il est évident que ta façon de faire est bonne . Mais sur les tours professionnels que j’ai utilisé ( coMme je l’ai mentionné ) je n’ai jamais jamais eu de problème
.. à si une fois il a fallut que je règle le frein sur un cazeneuve
 
dubleu
dubleu
Compagnon
1 Fev 2016
4 304
entrainement direct je parle bien aussi des version courroie

les tour dont je parle sont ancien ou moderne chinoiserie pour avoir vue ce que certain ont dans le ventre je ne ferais pas l'expérience

pour les tour avec embrayage il me semble que cela ont des frein de broche après réduction donc pas de soucis de sécurité

certain ont un electrofrein actionné par lors d'action sur la pédale frein ou action sur un stop urgence chanpignon ou autre


pour le frein d'urgence le montage sur moteur avant réduction et faisable sans trop de probléme
mes remarque sont surtout pour le filetage qui et brutal en inversion
encore que si tu laisse l’outil en contact ..clic .....
certain ont des systéme qui font reculé le porte outils avant l'inversion
j'ai pas étudié le fonctionement ...
 
Alpazen
Alpazen
Modérateur
23 Nov 2011
2 508
FR-74 La Yaute
Au delà des palabres, pour ma part ça reste un important point de sécurité, mon gros tour en est équipé et bien qu'il ne me serve pas souvent je suis content de savoir qu'il est là ! :smt023
 
dubleu
dubleu
Compagnon
1 Fev 2016
4 304
il faut savoir si le demandeur veut un frein pour sécurisé sont tour au cas d'urgence style erreur de manip avance ..ou ce faire prendre par les vêtement ............. pièces qui ne tiens plus la liste et longue

ou l'utilisé pour d'autres fonction tels que filetage ou autres
 
PUSSY
PUSSY
Lexique
25 Oct 2010
6 205
FR-17800 Charente maritime
sur les quelque doc que j'ai lus pour tour classic sans embrayage il et recomandé d’arrêté le moteur ....coupé l'alimentation ... puis le mandrin ............ensuite d'effectué l'inversion
La "bonne" solution c'est de
- désolidariser la broche du moteur
- puis de freiner la broche (seule).
Mais c'est une solution compliquée à réaliser et coûteuse en temps de réalisation.
C'est le genre de dispositif installé sur les tondeuses équipée d'un "frein de lame" !

Cordialement,
PUSSY.
 
Dernière édition:
L
la goupille
Compagnon
11 Fev 2016
1 394
FR04200
Bonjour
Sur le Graziano SAG12S il y a 2 embrayages électriques pour avant- arrière.
plus un frein pour l’arrêt ordinaire du mandrin qui marche aussi en très rapide pour l'urgence et les filetages.
Confort!
Luc
 
Vieulapin
Vieulapin
Compagnon
24 Nov 2008
2 781
Chartres
Mon tour est équipé d'origine d'un frein, couplé à un contact d'arrêt. Il est actionné par une barre au pied. Une légère pression déclenche le contact qui coupe le moteur et le tour s'arrête sur sa lancée. Si on continue d'appuyer le frein entre en action pour arrêter la broche très rapidement.
Je trouve ce dispositif très sécurisant. Le fait d'arrêter systématiquement au pied devient vite une habitude pour trouver la pédale par réflexe. En pratique je me limite à couper le moteur 99% du temps, sans freiner, mais toujours à la pédale.
Pareil, le bouton Stop ne sert pratiquement jamais, tout se fait par la pédale : coupure du moteur et, s'il n'y a pas d'urgence, je laisse la broche s'arrêter toute seule. Vu sa largeur, la barre du frein est plus directement accessible que le bouton en cas d'urgence. Mais je me sers si rarement du frein que les mâchoires sont quasi intactes après plus de 16 ans d'utilisation.
 
Bbr
Bbr
Compagnon
16 Fev 2012
2 807
F-76100 Rouen
Bonjour,

Dans le cas d'un moteur-frein il est logique de régler le frein de telle façon que le couple de freinage soit supérieur au couple moteur (et ça ne concerne pas que les machines-outils).

Lorsqu'on utilise le freinage à contre-courant sur un moteur asynchrone il me semble que le couple est inférieur au couple nominal du moteur donc la chaîne cinématique doit supporter sans problème ce genre de traitement, la partie électrique par contre faut voir... Surtout les contacteurs à moins d'avoir des contacteurs antiques avec des cheminées de soufflage.

Dans le cas de moteur à courant continu j'ai vu le résultat d'une inversion de sens à pleine vitesse d'un moteur de 200 kW : le moteur n'avait rien, l'accouplement "flexident" a servi de fusible, les vis d'assemblage ont cassé, toutes et il me semble que c'était du M10 voire plus, l'accouplement était dans ce genre là:
1591122701994.png



Pour en revenir à la question initiale, le frein sur un tour est utile et il est préférable d'avoir un système avec une pédale qui permet de doser le freinage.

Maintenant en ce qui concerne la sécurité et en particulier l'arrêt d'urgence le plus simple est le moteur-frein car c'est un frein à manque de tension, la pédale qui permet de doser le freinage n'est pas un frein à manque de tension.

Bref pour être bien avec un tour il faut 2 freins ! :mrbrelle:

Cordialement,
Bertrand
 
Dodore
Dodore
Compagnon
27 Oct 2008
16 358
F-69400 villefranche sur saone
Je vois qu’on joue sur les détails , quand je dis que j’ai jamais eu de probleme avec des freins de tour Dans un atelier il y avait 10 tours cazeneuve et lefebvre Martin et pendant plus de 10 ans je n’ai vu comme je l’ai déjà dis qu’un seul réglage des mâchoires
il est bien évident que quand je travaillais je n’ai jamais eu de problème de freins
comme vous le dites tous un frein est très utile quand il y a un problème ( comme pour une voiture ) là on pile mais c’est très rare et le fait de freiner ne veux pas dire qu’à chaque fois on fait un arrêt pile on peut faire (comme pour une voiture) un arret sans freiner ou bien freiner légèrement ou bien piler
même pour le filetage ( est-ce que c’est un vieux réflexe ) j’ai rarement pilé on s’arrête un peu avant pour finir par un freinage plus puissant en fin de course
donc pour un tour normal il n’y a pas de problèmes de frein sauf si on a affaire à un bourrin
ou bien si on a un tour de petite qualité

edit
pendant que j’écrivais il y a eu un message
je n’ai jamais vu sur un tour deux sortes de freinage ( la sécurité de la sécurité )

ici à 3mn 50 il y a un arrêt du tour on remarque que l’opérateur ne donne pas un coup de frein brusque , il freine modérément , c’est à peu pres comme ça que je faisais

 
Dernière édition:
Eric29
Eric29
Compagnon
31 Jan 2014
1 056
Finistère
Sur mon ac140, le frein au pied coupe d'abord le courant, puis si on appuie plus fort ça stoppe la rotation du moteur (et donc la broche) avec une sorte de sangle en cuire avec armature métallique.

On prend très vite le pli, je ne l'arrête que comme ça, idem pour les hb575 au boulot (d'ailleurs on ne peut les arrêter que comme ça). C'est hyper pratique, et comme dis plus haut le réflexe lors d'un soucis c'est pédale de frein.

Alors essentiel, non (sauf si pas de bouton d'arrêt), mais c'est un grand confort d'utilisation tant bien sécuritaire que pratique.
 
alvin
alvin
Compagnon
5 Déc 2008
942
Hte Savoie
Un jour un gars du MC Bandidos m'a dit " ya que les lâches qui freinent"
:jesors23:
 
mvt
mvt
Compagnon
8 Juin 2014
2 931
FR-91 - RER B
Bonsoir,

Sur le Celtic (mon C12, vu qu'il semble y avoir autant de montages que de Celtic sur usinages), l'appui sur le bouton arrêt provoque le déclenchement du frein. Du coup, je ne touche jamais à la pédale. Je n'ai pas remarqué de différence, pédale, bouton arrêt ou BAU. Il faut attendre quelques secondes pour pouvoir tourner le mandrin à la main. Je suppose qu'il fonctionne comme ça depuis l'origine. Il est certain que j'aurai préféré un système avec un embrayage, histoire de laisser tourner le moteur et la boite. J'ai l'impression que les AV - Arrêt - AR - Arrêt - AV - Arrêt... pour les filetages sont plus nocifs qu'autre chose. De même, je ne sais pas si c'est compliqué à faire, mais j'installerai bien (dans mes rêves) un démarreur progressif histoire de ménager la mécanique. Mais en a-t-elle besoin ! Je suppose que c'est dimensionné pour faire sans.
 
Haut