Usinage de cônes Morse

J
j.f.
Compagnon
22 Déc 2007
6 443
19
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonsoir,
j'avais besoin d'un centreur pour mandrin sur mon diviseur équipé d'un CM2 femelle. Mais pas de "blank" disponible dans le commerce qui me convienne. Pas assez long pour pouvoir à la fois serrer des mandrins dessus, et disposer en plus d'une extrémité conique à 60°, genre contre pointe, pour effectuer un centrage rapide par rapport à la broche de la fraiseuse.

Ce n'est pas forcément ni la bonne, ni la meilleure façon de s'y prendre. Mais je n'en connais pas d'autre.

1) un brut CM2 du commerce est placé dans un mandrin ou une pince. Il servira de référence. ce pourrait également être par exemple un foret à cône Morse. Ici c'est monté en pince, occasion de mesurer son faux rond au passage. Le comparateur remplace la tourelle porte outil ; le petit chariot est orienté de façon à ce que le comparateur dévie le moins possible lorsque le traînard est déplacé. Il y a en effet toujours un faux rond, à moins d'être en mors doux préparés spécialement. Donc, c'est "au mieux", en faisant plusieurs mesures : différentes positions angulaires de la broche du tour.

>>> Là, j'imagine une meilleure méthode. Mandrin 3 mors concentriques avec un cylindre entre les mors, et position repérée. Un gros foret sur CM dans la contre poupée, perçage. Dépose de la bague ainsi créée et coup de scie (astuce récemment donnée sur usinages.com, je ne sais plus où, ni par qui, désolé...). Remise en place de la bague fendue en respectant les repères. Le foret est monté à l'envers dans la bague, puis le mandrin est serré. On devrait avoir une bien meilleure précision sur le centrage du cône Morse de référence.

2) une fois cette position "la meilleure" obtenue, un cylindre brut remplace le cône de référnce, et le cône est usiné en surveillant le diamètre. Traînard bloqué, passes prises avec le petit chariot, profondeur de passe réglée avec le transversal qui est bloqué après chaque déplacement.

3) ce cône Morse n'est pas correct, et ne peut pas l'être dans ces conditions. Il faut le vérifier et le corriger manuellement. Il est enduit de bleu : un marqueur déplacé le long du cône tout en faisant tourner la broche au moteur permet de bien répartir l'encre, facilement et rapidement.

4) cette surface est encrée pour être confrontée à un cône femelle. Ici un réducteur CM3-CM2. Le cône femelle est enfilé doucement, en le faisant tourner à la main. Là où l'encre est éliminée, il y a trop de matière. Ce surplus de matière est éliminé à la "lime de tourneur", puis au papiers de verre 400, puis 600, et enfin 800. Il faut vérifier souvent par rapport au cône femelle, car on a vite fait d'enlever trop de matière, même au papier de verre. Il faut nettoyer souvent le cône femelle, car les écailles d'encre qui y restent gênent beaucoup lors du contrôle (rayures de l'encre sur le cône mâle, source d'erreurs). Ca se nettoie parfaitement avec de l'alcool à bruler.

5) Je ne pense pas qu'il y ait besin de chercher l'exactitude sur absolument toute la longueur. Ici, ce ne sont que les 4/5 environ, l'extrémité étant un peu fine. De combien ? sans doute pas grand-chose... La surface de l'encre apparait rayée là où il y a contact.

6) après pointage avec le foret à centrer, puis avant-perçage par exemple à 4 mm, perçage à 8.75 mm.

7) taraudage à M10.

8) un petit coup de fraise à l'entrée du taraudage.

Si on a besoin d'un tenon, voir truc-tout-bete-pour-reducteur-cone-morse-t2914.html . Au besoin, ce tenon bricolé pourra être scellé en place avec un produit frein filet.

Dans l'exemple ci-dessous, l'aspect obtenu ne semble pas beau. Ce sont les traces laissées par le papier de verre 800 sur ce métal qui est de l'inox.

note : on voit un mandrin à 4 mors indépendants. C'est bien sûr inutile. Il traînait simplement sur l'établi à portée de main, et comme le brut d'inox était rectifié, c'était une occasion de s'entraîner au centrage. Un mandrin à 3 mors dépendants ou une pince sont plus faciles à utiliser.

DSCF7075.JPG
fraisage

DSCF7073.JPG
taraudage

DSCF7072.JPG
perçage

DSCF7070.JPG
cône terminé

DSCF7048.JPG
corrections à la lime de tourneur, puis au papier de verre

DSCF7055.JPG
contrôle avec un cône étalon : ici un adaptateur CM3 CM2

DSCF7054.JPG
encrage du cône au marqueur indélébile

DSCF7046.JPG
ébauche du cône

DSCF7043.JPG
réglage du petit chariot
 
R
romteb
Fondateur
23 Oct 2006
1 906
Methode fort simple, et si tu pouvais tourner ca entre pointe ou en montage mixte tu pourrais presque te passer de l'ajustement final qui est le passage le plus delicat à mon avis.
 
J
j.f.
Compagnon
22 Déc 2007
6 443
19
  • Auteur de la discussion
  • #3
Mes premiers cônes Morse, je les ai faits en réglant le petit chariot à partir d'un montage entre pointe, puis en usinant en montage mixte (j'ai des doutes sur la rigueur de la méthode - quoique - partant d'un brut, l'usinage est forcément concentrique si la contre pointe est correctement alignée, et elle l'était). Je n'avais pas de tocs.

Sur les photos ci-dessus, on voit un guide de taraudage placé dans la contre poupe. Il a été fait ainsi. Mais je me suis vraiment embêté avec la place disponible entre les pointes, le montage, etc... Le petit chariot passait très très près de la semelle de la contre poupée, et je ne voulais pas trop sortir son fourreau. C'était du CM3. Avec du CM2, ça ne serait sans doute pas passé.

Ci dessous, sur la première photo, il y dans le mandrin un petit cylindre ayant reçu un coup de foret de centrage.

Par contre, je n'ai pas eu de retouche à faire sur le cône (sans doute la chance des débutants !)

La troisième photo montre le résultat que j'avais obtenu.

Je ne voulais pas en parler, car semblant non rigoureux, et j'ai pour principe de mettre des photos. les spécialistes auraient hurlé (à raison)... Le résultat était acceptable, mais loin d'être parfait.

Je m'aperçois qu'à l'époque, j'avais utilisé non pas un marqueur indélébile, mais un marqueur pour tableaux blancs. Je me rappelle maintenant que la lecture en était plus facile qu'avec l'indélébile !

DSCF3328.JPG
préparation d'un brut CM3 pour réaliser un fly cutter (ou "bête à corne" pour les professionnels de ma région)

DSCF3325.JPG
réglage du petit chariot

DSCF3587.JPG
résultat (pas trop mal...), direct, sans retouche
 
D
dma91640
Ouvrier
9 Août 2007
357
essonne (91)
Bonjour,

Joli travail.
Normalement les petits cônes, entre autre les cônes mors ne sont pas fait avec le chariot à cône. on le fait avec un système placé derrière le tour.
Il y a de nombreuse principe de guidage mais ses pièces sont très rares avec les tours.
Sur mon tour south bend, j'en ai vu sur ebay UK mais il coute plus cher que le tour lui-même!
sur google, il faut chercher "taper attachment" en image, il y de superbe réalisation. le plus dur est de trouver de la raideur

Sur le Précis, il y en un d

Bon travail

Sur le Précis, il y en un très beau systéme qui était avec. j'ai juste refait une pièce de guidage.
 
TREBOR_7
TREBOR_7
Compagnon
24 Avr 2008
1 460
Saint Martin de Crau (13)
Bonsoir à tous,
JF, ta méthode est excellente et le résultat (dernière photo) laisse apparaitre un léger défaut d'alignement de la CP ..(un poil trop vers l'avant du tour.....Ø un peu petit)
Pour ceux qui veulent voir à quoi ressemble un appareil à tourner conique.. :wink:
Bonne soirée à tous
R

Tourn conique1.jpg
pour des grilles de fenetres..

IMG_0146.JPG
foret à ramener en CM4

Copieur 003.jpg
attelage

Copieur003.jpg
graduations

Copieur001.jpg
coulisseau
 
phil916
phil916
Compagnon
22 Août 2007
5 603
Le pays du Comté
Tu peux expliquer comment tu t'en sert stp car j'ai du mal là :???:
 
TREBOR_7
TREBOR_7
Compagnon
24 Avr 2008
1 460
Saint Martin de Crau (13)
Re
la coulisse (en queue d'aronde) est mobile en rotation et peut se mettre en angle/ au banc du tour.
je libère le transversal de sa noix (une ou deux vis) donc ce transversal est libre.
la pièce d'attelage rend solidaire le transversal du petit chariot qui lui meme se déplace sur la coulisse.
Quand tu déplace le trainard, le transversal, donc l'outil, se déplace en suivant l'angle de la coulisse... :shock:
Pour les profondeurs de passes, il faut mettre le chatiot sup à 90°, et tu les prends avec lui... :P
J'ai fait une centaines de barreaux de 16.....à la main bonjour! :shock:
Voilà.. :wink:
A+
 
phil916
phil916
Compagnon
22 Août 2007
5 603
Le pays du Comté
ok merci le secret c'est de libérer le transversal de sa noix je savais même pas que c'était possible sans tout démonter.
 
TREBOR_7
TREBOR_7
Compagnon
24 Avr 2008
1 460
Saint Martin de Crau (13)
Re Phil
regardes derrière la tourelle.....il y a une ou deux vis....c'est là
A+
 
phil916
phil916
Compagnon
22 Août 2007
5 603
Le pays du Comté
Je regarderai, il serait temps car çà fait jamais que 15 ans que j'ai mon tour :-D
 
tourelle66
tourelle66
Compagnon
30 Juil 2008
1 667
FR-66
Salut à tous
Ce système n'est-il pas prévu normalement pour les cones à fort pourcentage ? N'est-il pas plus simple de décaler la contre poine ? ( cone <5% donc majorité des cones morse)Remarquez que j'ai jamais essayé cette méthode(et de plus tout les tours ne sont pas équipés de contre-pointe réglable).
Je prend une fraise entre pointes, je dirige mon petit chariot en controlant l'angle avec une cale d'épaisseur,j'usine et à la fin , j'insère une douille cone morse femelle prise fixe sur ma tourelle, pâte à roder , plusieurs passes successives et à la fin , le résultat est largement à la hauteur.Pour l'instant je n'ai jamais eu de démanchement accidentel ou de faux rond.(pourvu qu'ça dure) :wink:
Bonne soirée à tous
David
 
brise-copeaux
brise-copeaux
Compagnon
5 Jan 2007
10 181
Rouen Normandie-76- ou Bagnole de l'orne -61-
tourelle66 a dit:
Salut à tous
Ce système n'est-il pas prévu normalement pour les cones à fort pourcentage ? N'est-il pas plus simple de décaler la contre poine ? ( cone <5% donc majorité des cones morse)Remarquez que j'ai jamais essayé cette méthode(et de plus tout les tours ne sont pas équipés de contre-pointe réglable).
Salut tourelle66, tout à fait d'accord avec toi, mais comme tu le précise c'est entre pointe, car ce n'est pas valable entre mandrin et pointe car ont poussent sur les deux roulements celui de la broche et de la pointe tournante. Je dis cela car il y a beaucoup de novices sur ce forum si çà peut évité de cassé le matériel prématurément.(°_°)
 
tourelle66
tourelle66
Compagnon
30 Juil 2008
1 667
FR-66
Exact Liaudet , remarque judicieuse , cela implique l'emploi d'un toc d'entraînement? Je n'ai jamais travaillé entre pointe ,poutant certains usinages l'imposent.
Bonne soirée à tous
David
 
J
j.f.
Compagnon
22 Déc 2007
6 443
19
  • Auteur de la discussion
  • #14
Bonsoir,

TREBOR_7 : pour la dernière photo, il y a une autre raison à l'imprécision de" l'extrémité du cône. La course du petit chariot est insuffisante pour un CM3, et m'oblige à trop sortir. Effectivement, le réglage de la contre pointe était celui d'origine, sans retouche.

touelle66 : le rodage à la pâte pose à mon avis un grave problème : on rode le cône mâle, mais aussi le cône femelle par la même occasion. Du coup, ce mâle et cette femelle seront certainement bien adaptés l'un à l'autre, mais ils ne seront pas justes... Et puis, ils n'ont pas tendance à se bloquer l'un dans l'autre ?
 
tourelle66
tourelle66
Compagnon
30 Juil 2008
1 667
FR-66
Salut j.f

Ce que tu dis est vrai , dans le cas où l'on insiste trop sur le rodage ! L'etat initial en fin de chariotage est plus que satisfaisant, cette opération ne sert qu'à améliorer l'etat de surface.C'est sûr que le rodage s'effectue conjointement sur les 2 pièces.Peut-être que d'ici un certains nombres de rodages , il faudrat que je remplace le cône femelle, ou pourquoi pas prévoir un cône femelle aux dimensions légèrement en dessous afin d'avoir une marge ?Pour l'instant le peu de cônes réalisés ( une dizaine maximum) fonctionnent trés bien et offre une trés bonne résistance à la rotation .
Quand au blocage l'un dans l'autre lors du rodage , j'ai l'impression que la pâte fait office de antigrippant en même temps que l'usinage est progressif.
C'est ma solution , sûrement pas la seule et la meilleure , pour l'instant elle convient trés bien , si cela change j'en ferais par ici.
Merci de tes remarques J.f ainsi que vous tous au passage
Amicalement
david
 
wika58
wika58
Compagnon
17 Déc 2006
13 059
FR-54560 Lorraine
tourelle66 a dit:
...Je prend une fraise entre pointes, je dirige mon petit chariot en controlant l'angle avec une cale d'épaisseur,j'usine et à la fin , j'insère une douille cone morse femelle prise fixe sur ma tourelle, pâte à roder , ...David
Bonjour,
Pourrais-tu un peu détailler...je n'ai pas tout compris :oops: et je voudrais justement réaliser un cône morse (CM3)...

Merci de votre patience à tous avec nous les "non-pro" :roll:
 
tourelle66
tourelle66
Compagnon
30 Juil 2008
1 667
FR-66
Salut à tous
Salut Wika
J'insère un cône morse (dans ton cas un CM3) dans le mandrin ou entre pointe selon la possibilité.J'ai pris l'exemple de la fraise , ca j'en ai qui ont un centre côté fraise , c'est pratique pour la prise.Aprés verif rapide de la concentricité , j'oriente mon chariot , tout en faisant tangenter la pointe d'un outil (La fraise est statique bien sûr ! car elle ne sert que de reference pour le réglage de la tourelle).Au début du cône , j'interpose une cale d'épaisseur ( 0.2 par ex), et je manipule mon petit chariot , que j'oriente afin d'obtenir les 0.2mm entre la pointe de l'outil et la surface de mon cone CM3(aussi bien au début du cône qu'à la fin bien sûr).Quand ceci est atteint , je suis sûr de reproduire plus tard en usinage, exactement le même profil car l'angle est rigoureusement le même que mon modèle.Pour ce qui est de la finition à la pâte à roder , c'est juste pour améliorer l'état de surface , d'ailleurs je ne l'ai pas fait sur tout mes cônes réalisés , malgrés ceci ils offrent une adhérence parfaite .Je ne me rapelle pas avoir eu de glissement avec mes cônes usinés.
Pour la finition à la pâte à roder , en fin d'usinage du cône , avant de déposer celui-ci,j'insère dans mon porte-outils , un manchon cylindrique ext, et CM3 int.(que j'avais réalisé aussi pour les reprises de CM3 dans le mandrin),je l'insère (sans forcer) dans le cône usiné, aprés réglage du positionnement ( hauteur tourelle et positionnement du transversal)je le bloque sur la tourelle. J'enduis le cône mâle de pâte à roder , et je les emboîte doucement sans forcer .La pâte faisant son travail.J'améliore ainsi l'état de surface.
Par la suite, je me suis fait une douille CM2 ext ( ma contre-pointe) et CM3 int .Comme ça , plus qu'à insérer dans la contre pointe, et j'execute la finition pâte à roder ainsi.
J'espère avoir répondu à ta question Wika ?
Bonne journée
David

PS: j'espère que je suis pas compter dans les Pros!!!! car j'en suis loin , je bidouille , butine à droite et à gauche pour les infos , et faute d'infos ,j'oblige ma petite cervelle à travailler un peu (surtout la nuit....)mais bon, quand je peut trouver dans les expèriences des autres ,je m'en prive pas non plus. :wink:
 
wika58
wika58
Compagnon
17 Déc 2006
13 059
FR-54560 Lorraine
C'est très clair... et super rapide ...Merci :wink:
C'est de la "Hotline"...et en plus un dimanche... :prayer:

Il faut que je regarde sur mon tour si mon petit chariot a une course suffisante pour usiner la longeur du cône CM3... :???:
Sinon, je peux le faire en deux fois ???:roll:
...en venant retangenter avec l'outil sur la fin de la partie usinée aprés avoir remis le petit chariot en début de course... :?: :roll:
 
tourelle66
tourelle66
Compagnon
30 Juil 2008
1 667
FR-66
Je pense que oui ,wika ,toute façon si t'as pas le choix......faut bien trouver une parade !
A+
 
TREBOR_7
TREBOR_7
Compagnon
24 Avr 2008
1 460
Saint Martin de Crau (13)
Bonsoir
je ne vois pas l'utilité de ce rodage... :roll:
la pâte à roder bouffe autant le male que la femelle! ce qui veut dire que après 2 ou 3 "rodages" le cone femelle (la référence) n'est plus exact, et que si le male est bon avant rodage, il ne le sera plus après... :oops:
Et comment faire ce rodage pour un CM avec queue?
J'ai tjs fait comme vs dites pour régler le chariot sup, mais avec un comparateur, non à l'outil, et une reprise comme veut faire Wika ne présente aucun pb...
Il vaut mieux toiler "fin" pour l'état de surface.... :wink:
A+
Robert
 
tourelle66
tourelle66
Compagnon
30 Juil 2008
1 667
FR-66
Bonsoir
Trebor_7 , j'ai bien compris que ma méthode de finition du cône à la pâte à roder ne t'enchentait pas plus que ça .C'est sans conviction que j'ai réaliser mes premiers essais à la pâte à roder , le résultat était plus qu'à la hauteur de mes espérances, bien sûr que cela ne remplace pas une rectification , mais bon , je fais avec les moyens du bord.Pour le rodage d'un CM avec queue , il suffit que le manchon femelle soit alésé cylindrique en bout au niveau de l'emmenchement.Réalisant moi-même mes manchons de reprises , je les fait à ma convenance.
Sur la question de l'usure des 2 cônes , c'est certains qu'à la longue ( plus de 2 ou 3 rodages quand même à mon avis , à moins d'avoir usiner des cônes déplorables) le profil change sur les 2 pièces.Dailleurs , un cône femelle usiné dans de l'acier plus dur que le cône à rectifier ne résoudrait pas en partie ce problème ?
Pour ce qui est du "toiler" je pense que tu fait allusion à la finition au papier abrasif type toile émeri , que j'utilise aussi fréquement, a sec ou à l'eau.Ca améliore l'état de surface , mais je le réserve surtout au décrassage des rondins rouillés par ex., car le résultat de ce procédé est tout de même lié à l'habileté et précision de chacuns ( à moins de fixer la toile émeri sur la tourelle avec un ressort de tension, et de se servir des avances auto? pour la régularité, c'est une chose que je vais essayer...)
Effectivement l'utilisation du comparateur pour ce genre de réglage est trés conseillé , pour ceux qui en ont un bien sûr.
Enfin je finirais en disant que mes méthodes sont loin d'être les meilleures ou uniques , si je me rend compte d'un problème lié à l'emploie d'une d'entres elles , j'en ferais part immédiatement :oops: .
J'en profite pour remercier chacuns d'entre vous pour vos remarques et avis .
Bonne fin de journée
Amicalement
David
 
E
elliott
Compagnon
5 Nov 2006
905
Bonsoir

En ce qui me concerne pour ce genre de réalisation je régle toujours l'angle du chariot supérieur
avec le comparateur qui palpe sur la longueur de mon cone étalon,méthode préçise est simple
à mettre en oeuvre

Pour ce qui est du rodage je ne l'ai jamais réalisé,mais dans le cas ou un CM
du commerce est utilisé et compte tenu des divers traitement pour accroître sa
dureté je pense que le risque d'altéré sa conicité est réduite
 
TREBOR_7
TREBOR_7
Compagnon
24 Avr 2008
1 460
Saint Martin de Crau (13)
Re
David, je n'ai rien contre ta méthode! :oops: mais je pense que l'enlèvement de matière du au rodage se mesure en micron, et encore...donc loin du "brut" que l'on fait :roll:
Quand je parle de toilage, je veux dire l'utilisation des bandes emeri...tu en coupe 20 ou 30 cm, tu la passe sur ta pièce en rotation en la tenant avec les 2 mains, la bande forme un Vé, ensuite tu déplaces rapidement de droite à gauche et d'un bout à l'autre de la pièce, cela fait comme un "trait croisé à la lime", lorsque toutes les stries de l'outil sont parties, tu fait un aller retour bande // et lentement... :wink: tu verras tu ne perds pas 1/100 :wink:
Sans compter que tous ces cônes qu'on fait vont souvent sur des bécanes où le CM femelle à un peu souffert :roll:
Je pense qu'un comparateur et son pieds magnétique est indispensable quand on a une machine-outil....tu peux prendre une profondeur de passe au centième, mm avec une vis "pourie" :-D ...il y en a des pleines caisses sur Ebay!!!
Bonne semaine à tous
Robert
 
TREBOR_7
TREBOR_7
Compagnon
24 Avr 2008
1 460
Saint Martin de Crau (13)
Re
Eliot, les douilles CM qu'on achète sont en fer à ferrer les lapins! prends une lime et essayes... :oops:
seule la partie de la queue qui reçoit le chasse cone (donc les coups) est un peu durcie..
A+
 
brise-copeaux
brise-copeaux
Compagnon
5 Jan 2007
10 181
Rouen Normandie-76- ou Bagnole de l'orne -61-
Bonjour à tous.

Salut tourelle66, je n'est pas tout lu mais il me semble que vous vous compliquer bien la vie pour réalisé un cône sur tour.
Pour régler votre petit chariot faite le par mathématique, vous tracé sur un cône mâle 100mm ensuite prendre les Ø et ensuite faite les calculs (D-d):2L et cela vous donne la différence sur 100mm.

Et pour régler le chariot vous l'inclinez à X degré et vous installer le comparateur (le mieux est sur le banc, le mandrin ou la poupée mobile) et que la touche soit en contacte sur la partie latéral du petit chariot et il vous qu'a avancer de 100mm avec le trainard et vous corrigé le petit chariot si c'est pas bon.

Pour un cône morse N°3 il faut que l'aiguille du comparateur bouge de 2.48mm pour 100mm d'avancement du trainard et la vous êtes pile poil.
Une astuce que j'ai déjà donner ne faite pas porté votre cône sur toute sa longueur faite un évidement de quels dixièmes au milieu (sur 1 tiers) c'est plus facile pour l'ajuster et le maintient du cône est aussi efficace voir mieux.
Surtout pas rodage, soit lime de tour( une taille fine) avec un bon coup de patte on à un bon fini ou toile èmeri.(°_°)
 
TREBOR_7
TREBOR_7
Compagnon
24 Avr 2008
1 460
Saint Martin de Crau (13)
Bonsoir Liaudet
on a du fréquenter la mm école.... :-D
l'oeil et le coup de patte.... :wink:
A+
 
brise-copeaux
brise-copeaux
Compagnon
5 Jan 2007
10 181
Rouen Normandie-76- ou Bagnole de l'orne -61-
TREBOR_7 a dit:
Bonsoir Liaudet
on a du fréquenter la mm école.... :-D
Oui je crois bien

TREBOR_7 a dit:
l'oeil et le coup de patte.... :wink:
A+
Le coup d'œil et le coup patte fait parti de la caisse à outils des anciens, très difficile à trouver dans le commerce.

Ceci dit je me met à leurs place, si tu ne pratique pas souvent l'usinage c'est normal de voir que certain ce torture l'esprit pour rien

Et ce qui est bien sur ce forum et pourvu que cela dur, c'est que les pros ne ce moque pas des novices c'est un honneur pour ce forum, moi je trouve toujours plaisir à lire et faut mettre cela sur le compte des deux modérateurs ils fonts un travaille excellent (°_°)
 
wika58
wika58
Compagnon
17 Déc 2006
13 059
FR-54560 Lorraine
liaudet a dit:
... Et ce qui est bien sur ce forum et pourvu que cela dur, c'est que les pros ne ce moque pas des novices c'est un honneur pour ce forum, moi je trouve toujours plaisir à lire et faut mettre cela sur le compte des deux modérateurs ils fonts un travaille excellent (°_°)
+1 (je ne sais pas si on peu écrire +1000... :roll: )
 
tourelle66
tourelle66
Compagnon
30 Juil 2008
1 667
FR-66
Je m'incline devant la supèriorité numérique :prayer: , et vais de ce pas jeter ma patte à roder....dommage car le résultat était pas si mal......
Bonne soirée à tous :wink:
Amicalement
David
 
Haut