Un joli petit monstre ... en panne ! (alimentation)

  • Auteur de la discussion xi
  • Date de début
xi
xi
Apprenti
21 Oct 2010
188
Morbihan
  • Auteur de la discussion
  • #1
IMG_4737.jpeg


Bonjour,

J'ai "récupéré" une alimentation de laboratoire stabilisée de forte puissance : 0 à 300V, 0 à 5A ! Soit 1.5kW en sortie, de quoi faire tout un tas d'expériences sympas :P

La bête utilise une pré-régulation à base de thyristors coté primaire du transformateur, puis une régulation linéaire classique coté secondaire du transfo.

La marque de l'alimentation est P. Fontaine, d'après ce que j'ai vu ils ont été rachetés par Sodilec par la suite, et puis ca a plus ou moins disparu. La référence de l'alim est MT 30050 (300V 5A).
Je cherche désespérément un schéma de cette alim ou d'une similaire de marque Fontaine ou Sodilec, utilisant une pré-régulation à thyristors (je sais qu'il existait des 500V 2A aussi, des 150V 5A, ...). C'est assez difficile à dépanner, car il y a très peu de cartes électroniques et beaucoup de fils qui partent dans tous les sens, qui plus est ils sont saucissonnés avec un serre-cables tous les 2mm, donc c'est très difficile de les suivre :smt100

Les symptômes actuels sont :
1) La tension de sortie reste à 0V et le voyant régulation en courant est allumé. Ceci dit, je l'ai vu s'éteindre (et le voyant régulation en tension s'allumer) en baissant la tension au max, ce qui me fait dire que le système de régulation fonctionne plus ou moins, mais qu'il y a un problème avec la mesure / régulation de courant. J'ai vérifié plusieurs choses, dont le shunt de mesure de courant (il a l'air bon, 0.22 Ohms) et les transistors (à priori pas de court-circuit).
Le système de pré-régulation semble plus ou moins fonctionner, vue que j'avais environ 30V aux bornes des gros condos, en demandant 0V en sortie.

2) Depuis tout à l'heure j'ai des crépitements coté primaire / thyristors, ce qui n'est pas forcément anormal, mais ca a quand même fini par faire sauter le disjoncteur thermique de la pièce.

Un schéma m'aiderait grandement, notamment je ne sais pas comment est fait l'asservissement entre le secondaire et le primaire (je ne vois aucun élément d'isolation pour mesurer la tension coté secondaire et passer l'info au coté primaire).

Merci pour vos infos ! Si quelqu'un a le schéma sous forme papier, je suis prêt à le payer pour qu'il me le scanne :wink:

Vue globale de l'intérieur :
IMG_4739.jpeg


L'énorme transfo et la pré-régulation avec deux thyristors sur la gauche :
IMG_4742.jpeg


Le petit pont de diodes (les condos MKP ne sont pas très en forme) :
IMG_4745.jpeg
 
M
metalux
Compagnon
11 Jan 2009
5 351
nord
bonjour
belle bête que tu as là, j'en connais plus d'un qui serait intéressé car monter si haut en tension a cette intensité ce n'est pas rien :shock:
Les alims de la marque Fontaine ( qui ne date pas d'hier ) ont été une référence (pour ne pas dire la référence ! ) de bon nombre de labos.
On joue sur la tension du primaire du transfo ce qui évite d'avoir une multitude d'enroulements au secondaire et donc moins de perte par effet Joule.
Vu l'âge c'est encore une conception a composants discrets mais tu as peux être dans la régulation secondaire un circuit intégré type UA723 LM723.. très classique

pas de schéma malheureusement, mais en mp je te donne un contact qui pourrait peut être avoir çà puisqu'il en a possédé.

au cas ou tu veux t'en séparer, fais moi signe ..:wink:
 
xi
xi
Apprenti
21 Oct 2010
188
Morbihan
  • Auteur de la discussion
  • #3
Merci pour tes infos !

Effectivement c'est une conception à composants discrets (sauf si le UA723 est en boitier métal style TO39, mais je ne pense pas vu le nombre de pattes).
J'ai commencé à relever le schéma de la carte de commande des thyristors : en fait il y a bien une isolation entre le secondaire et le primaire pour la commande des thyristors : ce que j'avais pris pour une self de filtrage (on l'apercoit sur ma 2ème photo : le composant cylindrique vert, sous le thyristor) est en fait un petit transfo à 3 enroulements : 1 pour la commande et les deux autres pour attaquer la gachette des thyristors :) Je vais terminer de relever le schéma de cette carte puis mettre l'oscillo dessus pour voir ce qui se passe (je n'ai plus de tensions sur les gros condos chimiques depuis hier, et ils ne sont pas en court-circuit, car j'arrive à les charger normalement avec une autre alim et ils mettent longtemps à se décharger).

Et non je ne pense vraiment pas m'en séparer :lol:
 
midodiy
midodiy
Compagnon
24 Sept 2009
7 594
Reims
D'experience sur ces vieilles alim, ce qui lache en premier, c'est les 2 potentiometres de reglage tension et intensité...
 
M
metalux
Compagnon
11 Jan 2009
5 351
nord
oui effectivement ca beau être des ajustables de qualité (Cermet ) un bon coup de bombe de nettoyage ne serait pas du luxe, voir un remplacement
 
midodiy
midodiy
Compagnon
24 Sept 2009
7 594
Reims
Souvent les potentiometres sont etanches, il faut percer un petit trou du diametre de la canule de la bombe F2...
 
S
stanloc
Compagnon
29 Oct 2012
5 120
Désolé messieurs mais je ne vous donnerai pas mes électroniques anciennes à restaurer.
Perso je commencerais par la prise secteur et son (ses) fusibles ensuite le circuit sur le primaire du transfo en débranchant le secondaire avec vérification à l'oscillo bien sûr qu'à tous les niveaux cela fonctionne. Entre autres il faut controler les transistors unijonction si le circuit de déclanchement des thyristors est fait autour. Et de proche en proche on progresse.
Il est plus que probable, AMHA, que ce sont les thyristors qui ont laché. Les potar ce serait la dernière chose que je vérifierais.
Stan
 
osiver
osiver
Compagnon
7 Sept 2013
12 021
Pour compléter : sur ces grosses alimentations, les thyristors ne servent pas à supprimer des enroulements du secondaire mais à abaisser la tension en entrée des transistors de régulation de sorte de diminuer la dissipation. Ex : Pour faire 300V en sortie il faudra dans les 310V au niveau des condensateurs. Sous 5A, on est à 50W dissipés dans les transistors. En l'absence de l'asservissement par les thyristors, à 200V on serait à 550W, à 100V 1050W ...
En utilisant la régulation amont, on pourra maintenir de l'ordre de 10 à 20V entre entrée et sortie de la régulation linéaire.
La régulation amont peut prendre deux sources de retour : la consigne de tension de sortie (potar, commande externe) ou la tension de sortie elle-même. Il est peu probable que ça puisse démarrer sans connexion du secondaire du transfo. :???:
 
S
stanloc
Compagnon
29 Oct 2012
5 120
Si nécessaire on charge le secondaire avec une résistance.
J'ai connu dans ma jeunesse une alimentation réglable en tension pour électro-aimant dont la régulation était à 10-4 et à l'époque il n'y avait que le 2N3055 pour faire ça. Ils étaient montés en // sur une "barre à eau" et la pré-régulation au primaire du transfo était faite par un variac triple asservi. Il fallut faire faire un branchement spécial directement sur le "norma-barre" du bâtiment car l'appel de courant était tellement fort. J'ai un Variac de 2kVA qui me fait sauter le disjoncteur aussi à sa mise sous tension tout comme j'avais une alim Lambda de 2 KW qui faisait de même ; pour la démarrer je l'alimentais avec un variac que je court-circuitait ensuite.
Il faut voir si cette alim ne fait pas sauter ses fusibles aussi.
Stan
 
M
metalux
Compagnon
11 Jan 2009
5 351
nord
Pour compléter : sur ces grosses alimentations, les thyristors ne servent pas à supprimer des enroulements du secondaire
pour info quand je citait
ce qui évite d'avoir une multitude d'enroulements au secondaire
c'est que sur la majorité des alim variables si ton secondaire sort du 24v par ex et que ton réglage U est de 4v tu vas te retrouver a dissiper en pure perte et en chaleur 20v x Intensité ce qui est loin d'être négligeable, alors sur ce type d'alim n'en parlons pas ..

je maintiens! un potard dont la piste est charbonnée ou le curseur oxydé et c'est les emmerdes assurées
 
osiver
osiver
Compagnon
7 Sept 2013
12 021
Si nécessaire on charge le secondaire avec une résistance.
La question n'est pas là.
Si la source du feedback est la tension de sortie (en fait, il est probable que ce soit une image de la tension entre entrée et sortie du régulateur linéaire), il faudra, ou que la partie régulation linéaire fonctionne, ou fabriquer une tension de feedback adaptée.
Les potentiomètres défectueux, certes mais ce n'est pas par là que je commencerais :wink:
 
xi
xi
Apprenti
21 Oct 2010
188
Morbihan
  • Auteur de la discussion
  • #12
Les potentiomètres sont des 10 tours bobinés, et je les ai vérifiés à l'ohmètre, à priori ils sont bons :wink:

Désolé messieurs mais je ne vous donnerai pas mes électroniques anciennes à restaurer.
Perso je commencerais par la prise secteur et son (ses) fusibles ensuite le circuit sur le primaire du transfo en débranchant le secondaire avec vérification à l'oscillo bien sûr qu'à tous les niveaux cela fonctionne. Entre autres il faut controler les transistors unijonction si le circuit de déclanchement des thyristors est fait autour. Et de proche en proche on progresse.
Il est plus que probable, AMHA, que ce sont les thyristors qui ont laché. Les potar ce serait la dernière chose que je vérifierais.
Stan
J'ai bien sur vérifié les fusibles, prise secteur et compagnie .... Comme je marquais dans mon 1er post : "le système de pré-régulation semble plus ou moins fonctionner, vu que j'avais environ 30V aux bornes des gros condos, en demandant 0V en sortie".
Bon ca c'était avant hier, parce que maintenant j'ai 0V sur les condos.

Il n'y a heureusement pas de transistor unijonction dans l'alim : que du classique, 2N2905, 2N2219 pour la carte de commande des thyristors.

Maintenant que j'ai commencé à relever le schéma, je vais effectivement regarder à l'oscillo si la commande des thyristors est bien envoyée, et si c'est le cas, me pencher sur les thyristors (question : un thyristor ca "meurt" plutôt en court circuit ou plutot sans faire de vagues ? En tout cas ils ne sont pas en court-circuit à l’ohmmètre ...)

En utilisant la régulation amont, on pourra maintenir de l'ordre de 10 à 20V entre entrée et sortie de la régulation linéaire.
La régulation amont peut prendre deux sources de retour : la consigne de tension de sortie (potar, commande externe) ou la tension de sortie elle-même. Il est peu probable que ça puisse démarrer sans connexion du secondaire du transfo. :???:
C'est exactement ca, et entre-temps j'ai pu voir que l'asservissement se faisait en mesurant la tension de sortie à priori :wink:
(en tout cas, il y a deux fils qui partent des gros transistors de régulation linéaire et qui vont vers la carte de commande de thyristors, donc j'ai toutes les raisons de penser qu'ils servent à mesurer la différence de tension qu'il y a entre l'entrée et la sortie du régulateur linéaire, et qu'ils agissent sur la commande des thyristors pour effectivement maintenir une tension adéquate à l'entrée du régulateur linéaire :))

Si nécessaire on charge le secondaire avec une résistance.
[...]
Il faut voir si cette alim ne fait pas sauter ses fusibles aussi.
Stan
Cf mon premier post : l'alim marchait plus ou moins, juste la régulation de courant qui était tout le temps allumée. Puis elle a fait sauter le disjoncteur thermique une fois comme je disais. Je l'ai redémarrée au Variac et depuis plus de bruit ni de disjoncteur qui saute.
La résistance sur le secondaire ne fera pas démarrer l'asservissement, il y a un retour du secondaire vers le primaire pour que le circuit de commande des thyristors sache ce qu'il doit faire (commander plus ou moins les thyristors). Si je commence à débrancher le secondaire sans comprendre comment est faite la régulation, c'est un coup à tout cramer car la carte de commande des thyristors pourrait faire n'importe quoi.
 
M
metalux
Compagnon
11 Jan 2009
5 351
nord
Les potentiomètres sont des 10 tours bobinés, et je les ai vérifiés à l'ohmètre, à priori ils sont bons :wink:
je parle des ajustables sur la carte, ils sont bien visible sur les photos ( les blancs )

une telle alim pour un particulier n'est pas banale, tu en as un usage spécifique ?
 
S
stanloc
Compagnon
29 Oct 2012
5 120
Régulation = asservissement = boucle fermée = chien qui se mord la queue. Pour ausculter chaque partie il faut ouvrir la boucle donc ici savoir quel signal est pris en sortie et envoyé à l'entrée et c'est là que je couperais la boucle en injectant un signal stable vers l'entrée avec une pile par exemple. Si la tension en sortie est stable (c'est ce que "dira la pile") tout doit être figé et mesurable.
Je ne fais que donner des pistes de réflexion car j'ai jamais cru aux "consultations médicales" par internet.
Stan
 
xi
xi
Apprenti
21 Oct 2010
188
Morbihan
  • Auteur de la discussion
  • #15
je parle des ajustables sur la carte, ils sont bien visible sur les photos ( les blancs )

une telle alim pour un particulier n'est pas banale, tu en as un usage spécifique ?
Ah ok !
Pas vérifié ceux là effectivement. Ils ont l'air de bonne qualité, mais effectivement on ne sait jamais.

Pas d'usage spécifique, mais un usage général : ca m'aurait servi récemment pour dépanner un convertisseur 12-220V par exemple : je l'aurais branché à la place de l'élévateur de tension pour pouvoir débuguer la partie découpage sans rien griller, grace à la limitation de courant.
Peut être que je m'intéresserai aux tubes un jour aussi :wink: Il me semble que c'est dans ces tensions là.
 
M
MARECHE
Compagnon
6 Fev 2011
2 811
Nancy
Bonjour,
Il faut commencer par vérifier la chaine de mesure du courant. Comme elle marche avec des tensions faibles elle a surement un amplificateur symétrique dont le déséquilibre peut bloquer tout le système. Est ce que les petits étages sont alimentés par un redresseur indépendant? Il faut considérer deux alimentations en série, la prérégulation comparant la tension des transistors finaux et celle d'un potentiomètre interne, le résultat de cette comparaison étant transformé en impulsions pour les thyristors, et une alimentation classique à ballast série et régulation courant/tension (avec 2 amplis d'erreur et aiguillage à diodes à l'entrée de l'ampli final). Si ca a l'air vraiment merdique c'est que les 2 sont en panne.
Salutations
 
xi
xi
Apprenti
21 Oct 2010
188
Morbihan
  • Auteur de la discussion
  • #17
Merci Mareche pour les conseils et les infos sur le fonctionnement.
Les petits étages sont effectivement alimentés par un redresseur indépendant : il y a un transfo spécifique qui sort 2x30V et qui sert à alimenter la carte de régulation de courant et de tension finale. Et il y a un autre transfo qui sort 40V et 130V pour alimenter la carte de commande des thyristors. (et bien sur il y a le transfo principal de l'alim).
J'ai effectivement l'impression que les la prérégulation ET la régulation sont en panne. Vu que je n'ai plus de tension sur les gros condos, je me suis dans un 1er temps afféré à analyser la carte de commande des thyristors et à faire des mesures dessus.

Voilà la carte en question (les thyristors sont vissés sur une plaque en alu, et pas en court-circuit) :
alimentation_fontaine_MT30050_300V_5A_01_carte_commande_thyristors.jpeg


Vu que je ne trouvais rien sur le net, j'ai relevé le schéma de cette carte, ainsi que les différents signaux qui arrivent dessus :
alimentation_fontaine_MT30050_300V_5A_01_carte_commande_thyristors.png


Sur la gauche c'est les numéros de broches de la carte.

Voilà mon analyse du schéma :
  • Toute la partie haute du schéma, entre les pattes 15 et 18 est alimentée par l'enroulement 40V du petit transfo auxiliaire, et sert à générer une tension ajustable entre 0V et 10.9V environ. La tension sort entre le curseur de R4 et VSS
  • L'enroulement 130V entre les pattes 1 et 2 de la carte génère des impulsion quasi trapézoïdales aux bornes de la diode zener 22V CR11. Il n'y a pas de condo de filtrage afin de pouvoir se synchroniser sur les alternance du secteur et ainsi commander les thyristors au bon moment.
  • Le transistor Q1 sert d'interrupteur pour commander ou non la génération des impulsions envoyées aux thyristors. Tout ce qui gravite autour de Q1 peut paraitre un peu compliqué à comprendre, mais en fait si on ne garde que R8, R6 et R7, on constate que le transistor Q1 est commandé par la tension ajustable générée au 1er point (tension entre le curseur de R4 et VSS).
    Si on rajoute maintenant R9 et qu'on constate que les pattes 13 et 5 de la carte servent à mesurer la tension qu'il y a entre l'entrée et la sortie régulateur linéaire (tension nécessaire à son bon fonctionnement), on constate que plus cette tension est élevée, plus la tension aux bornes de R8 va augmenter, et qui dit tension aux bornes de R8 qui augmente, dit tension entre la patte 13 et VSS qui diminue (car la tension entre R4 et VSS est globalement fixe), et au bout d'un moment Veb de Q1 est inférieure à 0.6V et le transistor Q1 est bloqué, donc plus d'impulsions générées pour les thyristors, CQFD ! (la commande des thyristors s'arrête si la régulation linéaire a une tension suffisante pour fonctionner).
  • L'ensemble Q2 Q3 et ce qui gravite autour constitue une sorte de thyristor (une mémoire), qui une fois amorcé ne redevient ouvert que quand la tension à leur borne est proche de 0. En clair : une fois amorcé, l'ensemble Q2 Q3 décharge complètement le condo C5 dans la bobine du transformateur d'impulsion T1. Cette impulsion est transmise aux thyristors par l'intermédiaire des autres enroulements du transfo d'impulsion. L'amorcage de l'ensemble Q2 Q3 se fait par l'intermédiaire de R11 & R12, à chaque demi alternance (voir point 2), et à condition que Q1 soit passant.
  • R4 sert donc à régler la tension nécessaire au bon fonctionnement du régulateur linéaire, R5 sert à ce que le système ne soit pas trop nerveux à mon avis, et R6 ?? (potentiellement il module la tension aux bornes de C5, donc l'énergie envoyée dans T1 ?)
Voilà mon analyse, vous en pensez quoi ?

Et donc j'ai sorti l'oscillo, il y a bien des impulsions qui sont générées au niveau du transfo d'impulsions, donc je pense que la carte est OK, et je vais m'attarder un peu plus sur les thyristors :wink: (je vais les démonter pour les tester).
 
Dernière édition:
FB29
FB29
Compagnon
1 Nov 2013
8 763
FR-29 Brest
Bonjour,

Voilà mon analyse, vous en pensez quoi ?
Et donc j'ai sorti l'oscillo, il y a bien des impulsions qui sont générées au niveau du transfo d'impulsions, donc je pense que la carte est OK, et je vais m'attarder un peu plus sur les thyristors :wink: (je vais les démonter pour les tester).
Je n'ai pas regardé dans le détail mais je vois tu as déjà découvert pas mal de choses, bravo :-D !

Avant de démonter quoi que ce soit j'aurais regardé d'un peu plus près les signaux générés par cette carte ... tu ne dis rien sur ce que tu as mesuré ... les valeurs relevées sont correctes au niveau de la carte ? et pourquoi les deux thyristors auraient dégagé comme par hasard alors que l'alimentation est à vide ? tu es vraiment sûr de l'état des grosses capas ? c'est souvent les électro-chimiques qui lâchent en premier quand ils n'ont pas été utilisés depuis un certain temps ... :roll: ?

Cordialement,
FB29
 
J
jp73
Apprenti
20 Juil 2011
91
savoie
bonsoir oui il faut regarder les condensateurs chimique pas seulement leur valeur mes l etat de leur isolation qui ce defini par l ESR résistance série.

bonne soirée
 
E
effix
Compagnon
19 Juil 2013
686
Tours
Bonsoir,
sur un émetteur Téléfunken, j'ai passé une semaine a chercher pourquoi l'alim de sortait rien, jusqu'au moment ou j'ai débranché les caps et mis une caps provisoire, et hop tout a refonctionné.
Quand les capas sont mortes, résistance en continue quasi nulle, l'étage de charge de ces capas voit un court circuit et et coupe le courant dès le début de l'ouverture des thyristors, du coups on ne voit quasiment rien à l'oscillo si ce n'est un tout petit pic. Tu n'est pas obligé pour le dépannage d'avoir la bonne valeur de capa, simplement l'alim n'aura pas les perfs d'origine, par contre il te faut une tension d'isolement supérieure ou égale à celle des capas montées.
Si c'est bien ça le problème, le prix des capas risque de te faire reculer.
@+
Xavier
 
xi
xi
Apprenti
21 Oct 2010
188
Morbihan
  • Auteur de la discussion
  • #21
Bonjour,

Pour les grosses capa, je suis sur à 200% qu'elles ne sont pas en court circuit : je les ai chargées un peu avec une alim externe, elles prennent bien la charge et elles agissent en tant que condos, dans le sens où elles mettent un bon moment à se décharger.
Je ne vois par ailleurs aucune protection qui empêcherait le démarrage si ces grosses capa étaient en court-circuit (hormis un fusible, mais tous les fusibles sont bons).

Il y a une chose à peu près sur, c'est que les thyristors ne sont jamais commutés ; j'ai une autre alim qui fonctionne sur le même principe, et quand les thyristors commutent, ce n'est pas spécialement silencieux, hors là sur l'alim en panne, je n'entends pas un bruit.
Après, savoir si c'est la carte de commande qui va mal ou si c'est les thyristors, tu as raison FB29, je ne suis sur de rien pour le moment, même si j'aurais tendance à pencher pour les thyristors, vu qu'il y a bien des impulsions qui sont générées.

Les mesures que j'ai faites ne sont pas nombreuses pour le moment, mais je peux déjà dire :
- que la tension aux bornes de R4 est parfaitement stable, donc les condos C1 et C2 sont bons.
- qu'il y a des impulsions aux bornes du transformateur d'impulsion à une fréquence de 100Hz ; de mémoire les impulsions font environ 1V d'amplitude, ce qui ne me semble pas anormal vu qu'elles commandent la gachette qui a une tension de seuil faible.
Je n'ai pas d'autres infos pour le moment et je ne suis pas chez moi. Il faudrait notamment que je vérifie le déphasage qu'il y a entre l'alternance et la commande des thyristors, pour voir s'ils sont commandés au bon moment.

Sinon je n'avais pas tout compris du schéma la dernière fois :
Q1 n'est pas monté en interrupteur, mais en générateur de courant ! (la tension entre le curseur de R4 et la base de Q1 est à peu près constante, donc on peut appliquer la loi d'Ohms pour avoir le courant qui passe dans l'émetteur : I = U/R, avec U fixe grace à R4, et R = R6 + R8. Ce même courant se retrouve dans le collecteur). En pratique le générateur de courant varie avec le feedback de la tension nécessaire au régulateur linéaire (plus cette tension est faible, plus le générateur de courant va générer un fort courant).
Et là ca dévient génial :
Ce courant charge le condo C5, et comme il est constant, il génère une rampe de tension aux bornes de C5.
Or, si on se souvient de l'ensemble Q2 Q3, c'est une sorte de thyristor qui va amorcer quand la tension aura dépassé le seuil créé par R12 & R13 (soit environ 17.5 + 0.6 = 18.1V).
Donc si le générateur de courant constant sort beaucoup de courant (parce qu'il faut recharger les grosses capa), alors C5 va se charger très vite, et donc l'impulsion va être envoyée très tôt aux thyristors (ils vont envoyer toute l'alternance dans le transfo). Si par contre la le géné de courant sort peu de courant (parce qu'il ya déjà une tension suffisante pour que la régulation linéaire fonctionne), alors C5 va se charger lentement, le déclenchement des thyristors va se faire tard dans l'alternance, et on n'enverra qu'une fraction de celle ci dans le transfo.
 
FB29
FB29
Compagnon
1 Nov 2013
8 763
FR-29 Brest
Bonjour,

Pour revenir aux causes de panne possible en supposant que ce sont les thyristors qui ont dégagé (pas confirmé pour le moment):

1. Surtension secteur: peu probable
2. Vieillissement des thyristors par fatigue ou oxydation interne (milieu humide, boîtier pas parfaitement étanche): pas impossible mais les deux thyristors en même temps ?
3. Vieillissement des grosses capas: il me semble que j'ai lu quelque part que les capas chimiques perdent leurs propriétés si elles restent inutilisées pendant longtemps. Le diélectrique est constitué par une couche d'oxyde qui se maintient lorsque le condensateur est polarisé. Hors tension cette couche d'oxyde aurait tendance à diminuer en épaisseur ce qui peut provoquer des claquages ou une augmentation anormale de la capacité, ce qui a peut-être pu provoquer un sur-courant entraînant la destruction des thyristors. La polarisation revenue, les capas auraient pu se régénérer ce qui expliquerait quelles semblent normales maintenant ...

Deux autres remarques hors sujet: la section déclenchement est alimentée à partir du 130V via la résistance R10 de 3k3 ... on comprend pourquoi, c'est pour déclencher le plus tôt possible à forte charge ... par contre il faut avoir confiance dans la zener CR11 de 22V ... si elle claque le montage va être alimenté avec une belle surtension je pense ...

Ensuite la partie schéma "fil vert" est assez curieuse ... à partir du 22V écrêté par la zener CR11 on alimente la zener CR7 de 4V7 ... qui est aussi alimentée en // en tension continue par le potentiomètre R4 ... la sortie de ce montage serait R9 de 47 k qui est une impédance assez forte quand même ... on obtient quoi en sortie de ce dispositif ? :smt017 ...


Cordialement,
FB29
 
Dernière édition:
S
stanloc
Compagnon
29 Oct 2012
5 120
Je suis toujours sur l'expectative lorsque je lis que les capa électrochimiques seraient la cause de tous nos maux. J'ai des équipements qui ont 40 ans et plus que j'allume peut-être une fois l'an et qui ne m'ont jamais causé le moindre souci. Les électrochimiques que l'on montait autrefois n'étaient pas fabriqués en Asie et coûtaient assez cher pour durer très très longtemps. Un thyristor ou transistor a infiniment plus de raisons de cramer qu'un électrochimique.
Stan
 
J
jp73
Apprenti
20 Juil 2011
91
savoie
bonjour

il faudrait voir l ondulation apres filtrage pour être sur des condos
 
P
pyt22fr
Apprenti
8 Fev 2012
129
Bretagne - 22
Voir la pièce jointe 294869

Bonjour,

J'ai "récupéré" une alimentation de laboratoire stabilisée de forte puissance : 0 à 300V, 0 à 5A ! Soit 1.5kW en sortie, de quoi faire tout un tas d'expériences sympas :P
Bonjour,

Le hasard, je viens aujourd'hui de recevoir une alim. très similaire.

Le modèle :

P. FONTAINE S30 050 - Alimentation stabilisée 300V 5A

Elle est encore au soleil devant chez moi...

Pas question de la brancher, pour l'instant. D'ailleurs, câble secteur à connecteur rond absent.

Mais on aura l'occasion d'en parler, j'espère !

pyt22fr
 
xi
xi
Apprenti
21 Oct 2010
188
Morbihan
  • Auteur de la discussion
  • #27
Le hasard, je viens aujourd'hui de recevoir une alim. très similaire.

Le modèle :
P. FONTAINE S30 050 - Alimentation stabilisée 300V 5A
C'est la même électronique, avec pré-découpage à thyristors ? Des photos ?

Pour info, j'ai réussi à réparer la mienne :))) Encore une petite instabilité à régler, mais elle refonctionne et sort bien 0-300V 0-5A ! J'en dis plus dès que j'ai 5 minutes sur les pannes et les schémas (j'ai tout relevé).
Xavier
 
midodiy
midodiy
Compagnon
24 Sept 2009
7 594
Reims
Des prises secteur ronde à bayonette? Je doit avoir ça...
 
P
pyt22fr
Apprenti
8 Fev 2012
129
Bretagne - 22
C'est la même électronique, avec pré-découpage à thyristors ? Des photos ?

Pour info, j'ai réussi à réparer la mienne :))) Encore une petite instabilité à régler, mais elle refonctionne et sort bien 0-300V 0-5A ! J'en dis plus dès que j'ai 5 minutes sur les pannes et les schémas (j'ai tout relevé).
Xavier
Bonjour,

Pas eu le temps de regarder dedans mais à mon avis ça doit être assez proche.

Image00002.jpg


En tout cas, c'est très lourd.

Bravo pour la réparation !

pyt22fr
 
Dernière édition:
Haut