Projet Tour ancien à courroie - Simpléfort

  • Auteur de la discussion Themechanic
  • Date de début
Themechanic

Themechanic

Nouveau
Bonjour les Zusineux avec un grand Z....

Je viens vers vous car je suis un novice dans l'usinage. Je suis mécanicien dans la vie et amoureux des vieux outils. Ayant maintenant un endroit où jouer avec mon atelier et un collègue garagiste qui malheureusement doit fermer boutique je suis peut être sur l'achat d'un tour et je souhaiterais vos avis.

Car moi je vois le vieil outil que je trouve très beau mais surtout la valeur sentimentale car ce tour me fait de l'œil depuis 25 ans. Par la même occasion je souhaiterais avoir vos avis sur une presse d'atelier à crémaillère que j'ai déjà acquis.

Désolé pour le moment j'ai peu de photos.

Merci de vos avis. Au plaisir de vous lire.

IMG-20210212-WA0009.jpg


DSC_2440.JPG


DSC_2432.JPG
 
Dernière édition par un modérateur:
Themechanic

Themechanic

Nouveau
Pour le détail il y a aussi une perceuse à colonne qui est reliée au système d'entraînement à sangle du tour.

Merci à vous.
 
slk

slk

Compagnon
Bienvenue sur le forum, Si tu en a l’occasion une photo de l’ensemble du tour et de la perceuse nous feraient plaisir, car ici on aime les photos.
Le tour a l'air sympa :-D
 
coquillette

coquillette

Compagnon
Bonjour
moi aussi j'aime ces ancêtres ... on ne doit pas les négliger.. :smileyvieux:
A ce propos ,le forum dédié aux courroies plates étant disparu, ne serait il pas possible d'installer une rubrique "courroies plates" (qui engloberait tous les types de machines) ,je suis certain que plus d'un serait intéressé .. dont mézigue !!:-D

Jean Paul :drinkers:
 
ISL

ISL

Compagnon
Bonsoir , sacré hauteur sous plafond , si la courroie saute , faut l'échelle !!! Beau tour ancien .
 
G

guy34

Compagnon
bonjour à tous ,
tant qu'on a rien , on envisage un peu tout , y compris le plus délabré ; là , c'est davantage la vieille broque que la machine des années 50 , déjà tellement plus précise et douce ;
ces bancs plats et tout le reste respire cette époque héroïque où les ouvriers étaient des durs à cuire ; la chaleur , les odeurs d'huiles et graisses calcinées + celles des hommes apparentées à des animaux de force ....... non merci ;
qu'on ait la larme à l'oeil pour éviter le grappin destructeur , d'accord ; mais pour l'utiliser dans un atelier assez propre , c'est pas trop possible non plus ; au fond de la grange , sur la terre battue ..........
A++++
 
roland88

roland88

Compagnon
Bonjour Themechanic,
vieux tour a glissières plates, on n'aime pas trop, la précision en souffre...
Cela dépend aussi de l'état d'usure de cette machine ?? nous n'en savons rien ??
ça dépend aussi de ce que vous voulez usiner avec ?? avec quelle précision ??
Le prix ??
Si c'est sentimental, prenez le, sinon vous aurez d'éternels regrets...
La presse mécanique, je prendrai a votre place pour la transformer en hydraulique...pas difficile a faire.
A+ Roland88.
 
simon74

simon74

Compagnon
C'est beau. J'adore.

Y en a plein qui vont te dire que les tours a glissieres plats, les courroies plats, ca ne vaut meme pas le prix de la feraille. Y e a qui te dira que si c'est pas un CNC a 5 axes ca ne vaut rien. Ils se pointent le nez a chaque fois qu'il y en a un de ces tours qui se montre, mais franchement je me demande a qui ca les sers d'etre autant negatif.

C'est un beau tour, au moins 3 mandrins avec de ce que je vois, boite norton, faut voir si les pignons y sont aussi. Pas pour faire la micromecanique, certe. Y aura presque certainement des pieces refaire, des vis et noix probablement usées jusqu'au bout. Verifie les fonderies autour de la poupee fixe et mobile, et l'etat de la pignonerie harnais / volee, souvent la dentiste passe par la...
 
Themechanic

Themechanic

Nouveau
Merci pour tous vos avis j'en prend bien note.
De ce que je sais sur le tour et de son historique. Il a appartenu à l'usine Dassault qui fait de l'aéronautique par chez moi dans le pays Basque et après à mon ami garagiste qui en 25 ans a du l'utiliser que pour rectifier des tambours de frein. Il n'as pas servi depuis 8 ans mais à démarré au quart de tour sans aucun bruits suspects.

Maintenant je ne suis pas Usineur de métier, moi c'est la mécanique voiture et les outils ancien mon dada. Il est très vrai que ce vieux tour a plus un côté sentimental que pratique mais pour mes maigres connaissances en usinage je pense qu'il feras l'affaire.

Et je serais même ravi si je saute le pas de recevoir dans mon atelier un amoureux qui serait pas loin de mon beau pays Basque pour pouvoir partager et apprendre sur l'usinage qui fait défaut à mes compétences.

Je me suis inscris sur votre forum car à chaque fois que je cherche des infos une réfection d'outillage ou fabrication quelconque je retombe toujours sur vous les usineux.

Au plaisir de vous lire.
 
G

guy34

Compagnon
re ,
pour mes maigres connaissances en usinage je pense qu'il feras l'affaire.
par son coté rustique , il va rapidement faire prendre connaissance des défauts ; un peu comme une vieille guimbarde pour l'apprivoiser : et s'y conformer sinon on peut pas s'y faire et on passe à autre chose ;
c'est donc comme une école particulière qui fait grandir plus vite , à condition qu'on accepte de bonne grâce cette gestion supplémentaire des défauts ; un tour récent et neuf va être plus facile , mais celui là fera ressortir les tours de main pour en tirer un minimum
A++
 
simon74

simon74

Compagnon
de recevoir dans mon atelier un amoureux
Il ne faut pas etre trop amoreux des machines non plus. Ces courroies peut etre dangereux...

Apparament un histoire vrai, qui s'est passé en Etats-Unis aux annees '70. Ca peut etre difficile a lire sans se croiser les jambes...

En Anglais.
One morning I was called to the emergency room by the head ER nurse. She directed me to a patient who had refused to describe his problem other than to say that he “needed a doctor who took care of men’s troubles.” The patient, about 40, was pale, febrile, and obviously uncomfortable, and had little to say as he gingerly opened his trousers to expose a bit of angry red and black-and-blue scrotal skin.After I asked the nurse to leave us, the patient permitted me to remove his trousers, shorts, and two or three yards of foul-smelling stained gauze wrapped about his scrotum, which was swollen to twice the size of a grapefruit and extremely tender. A jagged zig-zag laceration, oozing pus and blood, extended down the left scrotum.Amid the matted hair, edematous skin, and various exudates, I saw some half-buried dark linear objects and asked the patient what they were. Several days earlier, he replied, he had injured himself in the machine shop where he worked, and had closed the laceration himself with a heavy-duty stapling gun. The dark objects were one-inch staples of the type used in putting up wallboard.

We x-rayed the patient’s scrotum to locate the staples; admitted him to the hospital; and gave him tetanus antitoxin, broad-spectrum antibacterial therapy, and hexachlorophene sitz baths prior to surgery the next morning. The procedure consisted of exploration and debridement of the left side of the scrotal pouch. Eight rusty staples were retrieved, and the skin edges were trimmed and freshened. The left testis had been avulsed and was missing. The stump of the spermatic cord was recovered at the inguinal canal, debrided, and the vessels ligated properly, though not much of a hematoma was present. Through-and-through Penrose drains were sutured loosely in site, and the skin was loosely closed.

Convalescence was uneventful, and before his release from the hospital less than a week later, the patient confided the rest of his story to me. An unmarried loner, he usually didn’t leave the machine shop at lunchtime with his co-workers. Finding himself alone, he had begun the regular practice of masturbating by holding his penis against the canvas drive-belt of a large floor-based piece of running machinery. One day, as he approached orgasm, he lost his concentration and leaned too close to the belt. When his scrotum suddenly became caught between the pulley-wheel and the drive-belt, he was thrown into the air and landed a few feet away. Unaware that he had lost his left testis, and perhaps too stunned to feel much pain, he stapled the wound closed and resumed work. I can only assume he abandoned this method of self-gratification.

Traduction par Deepl.
Un matin, j'ai été appelé aux urgences par l'infirmière en chef des urgences. Elle m'a dirigé vers un patient qui avait refusé de décrire son problème autrement que pour dire qu'il "avait besoin d'un médecin qui s'occupe des problèmes des hommes". Le patient, d'environ 40 ans, était pâle, fébrile et manifestement mal à l'aise, et n'avait pas grand-chose à dire, car il a ouvert son pantalon avec précaution pour exposer un peu de peau rouge et noire et bleue du scrotum. Après avoir demandé à l'infirmière de nous quitter, le patient m'a permis d'enlever son pantalon, son short et deux ou trois mètres de gaze tachée d'une odeur nauséabonde, enroulés autour de son scrotum, qui était gonflé jusqu'à faire deux fois la taille d'un pamplemousse et extrêmement sensible. Une lacération en zigzag, suintant de pus et de sang, s'étendait sur le scrotum gauche. Au milieu des cheveux emmêlés, de la peau oedémateuse et de divers exsudats, j'ai vu des objets linéaires sombres à moitié enterrés et j'ai demandé au patient ce qu'ils étaient. Quelques jours plus tôt, il m'a répondu qu'il s'était blessé dans l'atelier d'usinage où il travaillait, et qu'il avait refermé la lacération lui-même avec un pistolet agrafeur très puissant.

Nous avons passé le scrotum du patient aux rayons X pour localiser les agrafes, l'avons admis à l'hôpital et lui avons administré de l'antitoxine antitétanique, un traitement antibactérien à large spectre et des bains de siège à l'hexachlorophène avant l'opération du lendemain matin. L'intervention consistait en une exploration et un débridement du côté gauche de la poche scrotale. Huit agrafes rouillées ont été récupérées, et les bords de la peau ont été coupés et rafraîchis. Le testicule gauche avait été avulsé et était manquant. Le moignon du cordon spermatique a été récupéré au niveau du canal inguinal, débridé, et les vaisseaux ont été correctement ligaturés, bien qu'il n'y ait pas eu beaucoup d'hématomes.

La convalescence s'est déroulée sans incident, et avant de quitter l'hôpital moins d'une semaine plus tard, le patient m'a confié le reste de son histoire. Célibataire, il ne quittait généralement pas l'atelier d'usinage à l'heure du déjeuner avec ses collègues de travail. Se retrouvant seul, il avait commencé à se masturber régulièrement en tenant son pénis contre la courroie d'entraînement en toile d'une grande machine. Un jour, alors qu'il approchait de l'orgasme, il a perdu sa concentration et s'est penché trop près de la courroie. Lorsque son scrotum s'est soudainement retrouvé coincé entre la roue de traction et la courroie d'entraînement, il a été projeté en l'air et a atterri à quelques mètres de là. Ne sachant pas qu'il avait perdu son testicule gauche, et peut-être trop étourdi pour ressentir beaucoup de douleur, il a agrafé la plaie pour la refermer et a repris le travail. Je ne peux que supposer qu'il a abandonné cette méthode d'auto-gratification.
 
Themechanic

Themechanic

Nouveau
J'aime les vieux outils mais pas à ce point là .
 
R

rabotnuc

Compagnon
et huiler , huiler toujours.... A part le manque de sécurité, c'est pas vraiment l'entrainement par courroies le pb, c'est la précision de tout le "reste". Après toutes ces années, il faut regarder les alignements et les jeux, paliers, glissières, chariots ... pour moi, c'est ça qui déterminera son usage possible.
 
S

sioluagelcram

Guest
Pour moi, je le prendrais, je comprend les pros qui font des bonds , en entreprise ça ne le ferait plus, mais pour un bricoleur sentimental, ça le fait largement, en plus ça fera un truc de beau a regarder pour les jeunes.
Et nos Bugatti! Delage v 12 , et 8 cylindres en ligne a compresseur , nos v12 VOISIN , des V12 Delahaye, etc etc !!!!!! ça a été fait aussi avec ces machines, bande de Jeunots!!!! :lol:.
Moi je ne laisserais pas passer cette machine pleine d'histoire , et ferais bien attention a tout les morceaux qui trainent autour et qui pourraient faire partie de ce tour , un axe par çi , une chape par là, une vis avec une tête ou un pas bizarre , mettre ça en caisse et récupérer pour étudier tout ça .
 
Dernière édition par un modérateur:
G

guy34

Compagnon
re ,
ça a été fait aussi avec ces machines
...... machines qui alors étaient ados !!!! essaye de voir si à présent , avec des mamies pareilles , tu pourrais annoncer sortir un V12 comme sur la Royale ........
le temps fait son oeuvre et moi ( au moins..... ) je peux te dire que je m'en aperçois ;
c'est pas inespéré d'y trouver qqs qualités , mais ce sera plus coriace à dominer ;
A+++
 
Themechanic

Themechanic

Nouveau
Voici quelques photos de plus de la presse simplefort et mardi j'aurais d'autres photos du tour si tout va bien. Bon dimanche

DSC_2455.JPG


DSC_2453.JPG


DSC_2454.JPG
 
roland88

roland88

Compagnon
et huiler , huiler toujours.... A part le manque de sécurité, c'est pas vraiment l'entrainement par courroies le pb, c'est la précision de tout le "reste". Après toutes ces années, il faut regarder les alignements et les jeux, paliers, glissières, chariots ... pour moi, c'est ça qui déterminera son usage possible.
....EXACT, ramenez le, nettoyez le et on verra ....on en saura ensuite beaucoup plus...
Roland88.
 
Dernière édition:
S

sioluagelcram

Guest
re ,

...... machines qui alors étaient ados !!!! essaye de voir si à présent , avec des mamies pareilles , tu pourrais annoncer sortir un V12 comme sur la Royale ........
le temps fait son oeuvre et moi ( au moins..... ) je peux te dire que je m'en aperçois ;
c'est pas inespéré d'y trouver qqs qualités , mais ce sera plus coriace à dominer ;
A+++
La Royale avait un huit en ligne , si je me souvient bien???maintenant, effectivement , quand une machine est usée jusqu'au trognon, là c'est autre chose :wink:
 
yvon29

yvon29

Compagnon
Bonjour

et huiler , huiler toujours...

Mais avant, s'assurer que l'huile arrive bien ( et donc, pisse bien) au bon endroit.
Donc que lewtroux, canaux, etc... ne sont pas bouchés.

Attention à la lub de l'arbre du harnais et de la poulie sur la broche : ce sont des huileurs TOURNANTS....
 
la bricole 76

la bricole 76

Compagnon
bonjour

c'est vieux comme machine

dangereux a ferrailler de suite

inutile de les garder






si c'est pas trop loin je passe vous en débarrasser :smt023
 
coquillette

coquillette

Compagnon
les courroies plats, ca ne vaut meme pas le prix de la feraille ( la pensee de certains...pas nous !!!)
et quand tout aura disparu.. ce seront les premiers a dire ...merde ,si j'avais su....
Maintenant ,ils doivent savoir.. :lol: :lol: :smileyvieux:
Et je peux vous dire que j'en ai vu sur le tas... des bécanes ... Mais je n'avais a l'époque, ni le sou ni la place....

Jean Paul :drinkers:
 
coquillette

coquillette

Compagnon
juste pour se faire un billet de 20 euros !!!! :smt021 :smt021
JP :drinkers:
Marc t'as pas lu le message (de la bricole) en entier... :-D :lol:
 

Sujets similaires

D
Réponses
3
Affichages
1 073
Gillou 63
G
B
Réponses
32
Affichages
2 147
Loulou31
L
Samont
Réponses
51
Affichages
1 187
Samont
Samont
L
3 4 5
Réponses
126
Affichages
3 817
Remy88
R
K
Réponses
39
Affichages
2 046
gustavox
gustavox
F
Réponses
24
Affichages
4 296
lion10
lion10
S
Réponses
16
Affichages
1 776
gugusse
G
S
Réponses
53
Affichages
2 543
FTX
R
Réponses
17
Affichages
1 933
anthropovergnat
A
L
Réponses
31
Affichages
4 987
Pervenche
Pervenche
elias erwan
Réponses
49
Affichages
2 504
elias erwan
elias erwan
A
Réponses
15
Affichages
1 777
activa73
A
64Laurent64
Réponses
165
Affichages
13 347
Weg57
W
Haut