Tormach made in France : y a-t-il un marché ?

  • Auteur de la discussion yellow_submarin
  • Date de début
O
Otatiaro
Compagnon
Je suis nul sur ces sujets, mais celui qui vend du Made in France, vendra + a l'étranger , qu'en France , car les Français ne croient pas en leurs fabrications, c'est toujours mieux ailleurs , ça fait mieux d'avoir de l'allemand , même avec 90 % de pièces Chinoises ( plus de BMW , fabriquées en Chine, qu'en Allemagne , 1 million de plus !!)

Alors là complètement d'accord avec toi ... vendre un produit vraiment made in France, de mon expérience ce n'est pas un vrai argument marketing, dans certains pays ça aide (USA par exemple, ça fait une vraie différence le "local"), mais en France, ça m'a surtout rapporté d'avoir des clients Français sur le dos au moindre petit souci (alors que c'est ancré maintenant que les produits chinois qui ne marchent pas, c'est "normal" vu que ce n'est pas cher).
J'ai même eu un commentaire écrit (véridique) disant que pour le même produit vendu en même prix, il préférait acheter chinois que français. Allez comprendre ...

@Squal112 tu penses bien que j'ai déjà lu et relu ton sujet sur la X7 depuis un certain temps, j'aime beaucoup ce que tu fais.

@yellow_submarin De deux choses l'une, soit tu te place dans un marché B2C, et ton prix doit être le plus bas possible pour provoquer un achat coup de cœur, tant pis pour les performances (bref tu fais le chinois), soit tu te places dans un marché B2B, et là pour vendre, il faut que tu démontres business plan à l'appui (pas le tiens, celui de ton client) qu'en achetant ta machine, il va gagner de l'argent.
Comme tu ne peux pas dire qu'avec une machine standard, il payera moins cher que du Haas ou Syil, la seule solution c'est qu'il paye plus cher, mais pour faire quelque chose qu'il ne pourrait pas (ou mal) faire avec une solution concurrente.

Pour te donner mon expérience, la X7 c'est déjà un bel investissement (35k€), mais limité par mon atelier actuel (hauteur sous plafond, monophasé). Sans ces limitations j'aurais pris un VF2SSYT-EU ... 70k€, le double de la X7, mais plus facile à rentabiliser.
Quand tu t'adresses à un pro, tu ne parles pas (ou très peu) en cout d'achat, tu parles en retour sur investissement.
Realmeca par exemple, fait des petites machines très chères en époxy-granit (un petit CU Realmeca coute bien plus cher qu'un gros Haas) ... mais qui sont spécifiques pour faire de l'horlogerie ou des micro pièces avec une excellente précision (broches 40 ou 50k RPM).
Datron fait des machines très orientées aussi, et ils ont leur marché (contrôleur très innovant, machine qui passe dans une porte standard, très dynamique, haute vitesse), au poids ça coute beaucoup plus cher que du Haas, mais quand tu veux prototyper rapidement dans de l'alu, c'est top et en exagérant à peine ça tient dans un placard.
PocketNC fait une micro 5 axes, c'est pas rigide pour un sou, mais pour usiner des cires ou matériaux tendres c'est une bonne solution pas très chère et ils en vendent.
Kern fait des "petites" machines d'une précision de dingue à un prix délirant.
Et ainsi de suite ... pour un CU "standard" tu as Haas, Hurco, Doosan, Chiron, Mazak, et des dizaines d'autres, j'en ai fait le tour récemment. Par contre si tu as une contrainte particulière (comme moi la hauteur sous plafond et le monophasé), ou un marché très précis (horlogerie, pièces complexes, matériaux spécifiques), là les possibilités se réduisent beaucoup et il faut souvent faire des concessions sur le prix d'achat.

C'est pour ça que, à mon avis, seul quelqu'un du métier peut réellement s'en sortir, c'est au contact des clients, des concurrents, etc. que l'on peut analyser le marché et découvrir un marché délaissé par les autres, ou une avancée technique importante.

D'autre part sur le plan technique, cherche à droite à gauche, les profilés aciers, même rempli d'époxy granit, ne sont pas assez stables thermiquement et dans le temps pour faire des bâtis de machines efficaces. Ca finira par bouger, ou alors il faut d'abord faire un traitement thermique qui va bien (SI l'acier le constituant le permet ...). Si c'était simple tout le monde le ferait.

Comme beaucoup l'ont déjà dit au dessus, fabriquer une machine pour soi c'est une chose, commercialiser un produit c'est carrément autre chose. Pour te donner un rapport, mon premier stabilisateur de vol (ce qui allait devenir le BRAIN de MSH), j'ai fait le premier prototype et les premiers vols en 4 mois environ ... il m'a fallu 4 ans pour en faire un produit commercialement viable (j'étais tout seul pour le proto, j'étais aidé par une société pour le reste). Un ratio de x10 est une bonne base quand tout va bien ...
Idem pour le drone EzManta, quelques mois pour faire les premiers vols autonomes, puis presque 5 ans pour les homologations, les certificats, industrialiser, etc. et quand on a été prêt, le marché avait été pris par les chinois (DJI), le temps de se retourner et de trouver une niche c'était trop tard, fin de l'histoire.

Ce n'est pas pour rien que les gens qui réussissent à faire grossir une société en sont généralement à la 4ème ou 5ème ...

Thomas.
 
Florent07
Florent07
Compagnon
Le sujet porte sur des machines à 15 k€ (au moins), ça exclu 99% des "particuliers"....
Dans ce cas j'imagine que la solution du kit ou de la base seule on laisse tomber, du coup il va falloir proposer une machine complète et surtout compétitive avec des machines concurrentes déjà existantes sur le marché, bon courage.
 
EncoreUnPseudo
EncoreUnPseudo
Ouvrier
Là tu m'étonne fortement?? en hifi par exemple , en hifi,tu vend des clopinettes ,ça ne ce vend qu'ailleur, contrairement ce que l'on pense et contrairement a ce que l'on veut nous faire croire , le matériel Français passe pour du matos sérieux , j'ai discuté avec des Québecois , des Allemands , des Suisses, ils n'ont pas l'air de prendre notre matos forcément pour de ma m... par exemple , voiture, armement , système de transmission, nos avions, nos hélicoptères, non , ils ne nous ignore pas , (3 ème exportateur d'arme , il me semble ) par contre ce qui ressort souvent , c'est que nous ne savons pas trop nous y prendre au niveau commerciale , personne ne parle l'Anglais correctement (moi pas un seul mot:zoutte:) en plus , la plupart disent , que plus ça va , moins nous croyons en nous et moins en moins le moral , le dernier qui me là dit c'est un Suisse qui justement était dans la prise de son, et qui venait chez nous assez souvent, pour lui ça s'aggrave d'année en année , il a environ 70 ans , ce n'est pas un perdreau de l'année .
Il faut dire qu'en France nous en sommes a brader nos boites a tire larigot:wink:.
Le gars ne vendait pas de la HiFi (qui est un marché qui a les codes du luxe), mais du matériel de studio d'enregistrement pro, qui n'a pas les mêmes codes.
Et la les gens s'en foutent d'ou ça vient: Ils savent ce qu'ils achètent techniquement, et ils veulent un produit de qualité qui fait la fonction. Que ça vienne de France ou de Tombouctou, ce qui est important c'est la qualité du son, du matos, et le SAV: Après c'était l'analyse du patron de cette boite, qui devait savoir ce qu'il disait pour son cas au moins puisque ça ne marchait pas trop mal.
Et le marché de la boite en question, c'était le monde entier sauf la chine. il vendait beaucoup aux US.

Je ne dis pas que ce qui est français passe pour de la merde: je dis que pour pas mal de marchés, la provenance n'est pas un facteur clé.

Je te rejoins par contre tout à fait sur le coté mauvais vendeur international/défaitisme/autoflagellation qui est un mal franco français. C'en est déprimant des fois.
 
EncoreUnPseudo
EncoreUnPseudo
Ouvrier
Parfois oui, mais je ne suis pas certain que ce soit dans la majorité des cas? j'espère me tromper:wink: , mais des système informatique achetés au USA, pour certaines administration Française, ça existe, mais c'est un sujet a éviter:wink:.
Il existe des pros, qui n'achète que du pas cher , quitte a être emmerdé tout les 4 Matins
Les systèmes informatiques des administrations et armées françaises sont à 99% des cas des PCs assemblés en chine tournant sous windows.
Il existe une exception: La gendarmerie qui a été intelligente et bosse sous Linux, mais c'est malheureusement une exception.
 
mvt
mvt
Compagnon
Les systèmes informatiques des administrations et armées françaises sont à 99% des cas des PCs assemblés en chine tournant sous windows.
Il existe une exception: La gendarmerie qui a été intelligente et bosse sous Linux, mais c'est malheureusement une exception.
On est un peu HS là mais les systèmes français développés avec Bull pour soutenir cette filière étaient, pour ce qui est de l'armée, sécurisés et il y avait un savoir faire indéniable (Unix).
Les choix politiques ont fait que toute cette artillerie informatique, savoir faire compris, a été supprimée au profit de windows. Vu les yeux doux des administrations pour les produits de cet éditeur, rien qu'en bureautique, ils suivent toutes les versions comme le papier sur un bonbon par temps chaud..., ce n'est pas étonnant.
Tous les PC des députés avaient été équipés d'une solution libre. Je serai curieux de savoir ce qu'il en reste aujourd'hui. La migration de windows/office à linux/open office pour la gendarmerie a fonctionné parce que c'est le milieu qui veut ça.

Pour en revenir au sujet, les débats sont intéressants mais, finalement, je ne voix plus trop la cible. J'ai l'impression que cela ressemble un peu aux machines du type F30MH de chez Cincinnati (à ramener au prix de l'époque) qui était plutôt destinée aux artisants, garages, etc. du fait de sa polyvalence et de sa taille. Par contre, je ne suis pas certain qu'un équivalent numérique conviennent à ces utilisateurs qui sont plus sur de la pièce unique que de la série, mais je me trompe certainement
 
Dernière édition:
yellow_submarin
yellow_submarin
Apprenti
Tout à fait d'accord avec ce qui a été dit sur le fait d'être différenciant. On en a parlé précédemment. Le prix n'est pas un facteur différenciant - et ne concurrencer que sur le prix c'est s'exposer à un business pas rentable surtout quand les autres ont une structure bien rôdée.

2 remarques :

- Le "fabriqué en France" du titre n'est à mon sens pas à prendre comme un argument commercial (quoique ça puisse faire office de, mais ce n'est pas la raison première). C'est surtout de vouloir faire ce genre d'activité, qui est une de mes passions, dans notre pays. Et oui l'Europe est une opportunité, il faut viser clientèle Européenne de suite. Un exemple : ma chaîne Youtube n'a pas eu un franc succès jusque là, et lorsque je suis passé en Français à la demande de certains, j'ai eu encore moins de vues et ceux-là n'ont plus rien commenté :D

@mvt : la cible c'est un peu la question de ce post : "ya-t-il un marché ?" Tormach est un exemple mais pas forcément la forme de la réponse.

Moi je crois plutôt dans le modèle B2C (ou wanne-be pro) justement parce que le marché B2B en tout cas pour les CU génériques est bien servi et qu'il faut un bon argumentaire technico-co pour s'en sortir. Je connais un peu, j'ai acheté une UMC 750 au boulot, et je suis en train de regarder un routeur type Mecanum en ce moment. En plus faire l'affaire avec des grosses boîtes comme la mienne c'est l'horreur, ils se prennent pour des seigneurs alors qu'ils achètent une seule machine quand le job shop du coin en achète 5, et te demandent la lune et une ristourne par-dessus juste parce qu'ils sont gros :D


On peut y voir plusieurs avantages
- Comme je le disais au début c'est un marché peu servi, à cause du prix, nous, particuliers, nous détournons souvent vers de la conversion ou de l'occasion miteuse. Cela provoque bien des déboires et beaucoup plus de temps à bricoler la machine elle-même qu'à faire des pièces. Ce peut être une fin en soi !

- Si la machine est à vendre en kit, il me semble que la responsabilité revient au monteur et donc ça décharge de beaucoup de considérations d'homologations, de normes, ... Je me trompe peut-être.

- On s'adresse à un public qui n'a pas des référentiels de performance, de précision, ... du monde pro. On peut donc aller chercher des techniques de construction moins précises qu'une machine pro mais qui suffiront pour l'usage. Et donc, de proposer un prix plus convenable.
Quand on vient d'un Shapeoko ou routeur de table, une machine plus stable, plus robuste, est bonne à prendre même si elle ne tiendra pas le 1/100e dans le temps. Il faut encore pouvoir le mesurer, le 1/100e ...

- C'est donc à mon sens un marché plus raisonnable pour une activité en démarrage, qui pourrait ensuite donner lieu à du B2B une fois développé, s'il y a lieu. Le marché existe-t-il, est-il assez gros ? Parfois la logique se trompe. En ULM (ma seconde passion) et équivalent, il se vend autant de machines en kit ou sur plans que prêt-à-voler. Si ça n'existait pas et qu'on faisait une analyse de marché, on dirait sûrement que faire son avion c'est trop risqué, trop difficile, et que personne ne prendrait. Pourtant ça marche, que ce soit pour l'aventure de la construction, pour l'économie ou l'étalement de la dépense, ...
Enfin, je me fabrique mes justifications pour conclure ce que je voudrais entendre :roll:

Petite aparté : c'est ma vision et je vais probablement en exciter un ou deux, mais je ne crois pas aux brevets (pour une TPE du moins). Un brevet est cher, mais ce qui l'est encore plus, c'est de le défendre. Aujourd'hui c'est devenu une machine à se ch**r dans les bottes où celui qui a le plus de fric est prêt à breveter des idées qu'il n'utilisera jamais, juste pour que le concurrent ne puisse pas le faire non plus. Par ailleurs une idée est une chose, le plus difficile est de l'implémenter. Je préfère penser, et dépenser, à la prochaine idée plutôt que de défendre la dernière.
 
Dernière édition:
E
enguerland91
Compagnon
Si tu ne crois pas dans les brevets il y a le secret de fabrication aussi mais je ne vois pas comment s'introduire dans un marché installé sans apporter quelque chose de nouveau par rapport à la concurrence
 
yellow_submarin
yellow_submarin
Apprenti
Si tu ne crois pas dans les brevets il y a le secret de fabrication aussi mais je ne vois pas comment s'introduire dans un marché installé sans apporter quelque chose de nouveau par rapport à la concurrence


Je parle du brevet en tant que dispositif légal, je suis à 100% sur l'idée de vouloir proposer une valeur ajoutée différente, que ce soit par rapport à la concurrence ou là où elle n'existe pas.
 
FTX
FTX
Compagnon
Bonjour

6 pages déjà dont la moitié en hors sujet mais le sujet est bien intéressant. Si le sujet est bien de faire une petite fraiseuse cnc en France. Tous est déjà breveté et dans le domaine public depuis des lustres. Donc brevets hors sujet et utopiques. On ne peut breveter ce qui existe.
Comme beaucoup une petite machine qui fait du copeux toute seule me fait rêver mais pour avoir fait un petit tour de ce qui existe. Seule pocket cnc v2 a retenu mon attention. Mais un point trop petite et structure alu trop légère pour mes pièces. Mais prix environ 7000 avec les taxes pas délirant.
Donc une machine de bureau 3 ou 4 axes est sûrement a la portée d un créateur motivé. Des exemples existent sur des forums et presque industrialisables pour certain. Pour moi un kit est intéressant uniquement pour l électronique et le pilotage pour du constructeur déjà opérationnel.

Ftx
 
B
BMIF
Apprenti
Salut à tous

Le confinement porte à la réflexion ...

Voilà maintenant presque 10 ans que je me suis lancé dans l'usinage à la maison, après mon DUT GMP et pendant mon école d'ingénieur. Très vite j'ai numérisé ma première fraiseuse, une Sieg X3. Puis j'ai continue avec un Haulin 300P, un tour Linz, et bientôt quoi d'autre ?

Je passe beaucoup (trop ?) de temps à observer la communauté US sur Youtube avec Grimsmo, NYCCNC, Pierson, Abom79, Titans of CNC ... Beaucoup de choses à apprendre mais aussi un constat.une philo très différente de chez nous Européens, beaucoup de garage shops qui communiquent beaucoup via les réseaux, font de l'émulation, arrivent même à faire une partie de leur business juste par la formation, et leur atelier ne cesse de se remplir. C'est un sujet soi mais pas le sujet de ce post.

Et beaucoup ont un dénominateur commun : ils avaient une première machine semi-pro, qui leur a permis de lancer dans ce business, puis ils sont passé sur des vrais VMCs quant les finances leur ont permis. Mais cette première marche est très importante. Pour la plupart elle s'appelait Tormach, d'autres Haas Mini Mill, encore d'autres Syil.

Je constate que de ce côté de l'atlantique, nous avons comme choix :
- Numériser une ancienne. C'est ce que j'ai fait à plusieurs reprises, par forcément pour le budget, mais pour la place et le 220V.
- Récupérer un vieux VMC : Hurco, Mazak, ... . Pas forcément cher à l'achat, mais peut le devenir à l'exploitation. Et surtout, il quasiment un local commercial avec la place et le triphasé. C'est quasiment impossible pour un particulier ou ça prend des décennies.
- Routeurs, mais incapables de passer de l'alu sérieusement, sans parler des métaux ferreux.

Alors la question est la suivante. Pensez-vous qu'il y aurait de l'intérêt, voire seriez-vous intéressés, pour une machine type Tormach assemblée en France ?

Le cahier des charges serait le suivant dans un premier temps, pour tester a viabilité :
- Mono 220V, poids type 500kg, transportable dans n'importe quel garage.
- Courses type 500x250x400
- Broche BT30 à changement manuel rapide, puissance type 3KW
- Commande semi-pro et intuitive type Centroid Acorn
- Motorisation par PàP, servo en option
- Pour la base, j'imaginerais des tubes acier remplis de granite / epoxy avec paliers linéaires et vis à bille type Hiwin.

Je pense qu'on ciblerait un prix entre 10 et 15K€ selon l'équipement.

Ce n'est pas tout. Je pense que ce qui fait le résultat, ce n'est pas que le produit mais la façon dont Tormach ou Haas accompagnent les clients : beaucoup de tutos, de vidéos explicatives, de petits outils simples et efficaces. Afin de permettre aux non-initiés de prendre pied rapidement. Le produit évolue constamment pour s'adapter aux besoins des clients (ça devrait être la norme mais peu le font ostensiblement du moins).

Je me doute que le sujet a déjà été discuté, mais je n'arrive pas à sentir, dans le forum ou les autres réseaux sociaux qui sont beaucoup moins développés sur le sujet par chez nous, s'il y a un intérêt, ou si ce modèle ne s'applique pas ici, parce que nous n'avons culturellement pas la même façon d'entreprendre.

Qu'en pensez-vous ?


Voir la pièce jointe 595792
Tu parles de les construire en France car je suppose que tu penses monter les machines toi même parceque ça t'amuses. Si tu devais faire appel à un salarier usineur de métier qui a un peu d'expérience tu laisserais vite tomber ne t'y retrouvant pas niveau rentabilité.

Malheuresement en France, beaucoup sont du genre "je ne travail pas pour 5€ de l'heure" par contre quand un artisant demande 25€ de l'heure pour un meuble par exemple tout le monde trouve que c'est trop cher et cours chez ikea

Aujourd'hui beaucoup achètent en Chine par le biais d'aliexpress et autre (nous constructeurs de cnc les premiers) où il est facile de trouver ce que l'on veut pour pas grand chose. Tu y trouves des fraiseuses cnc et autre pour vraiment pas très cher.

Le seul truc qui freine un peu les gens généralement c'est le côté SAV donc c'est sur ce point ou il faut vraiment marquer la différence pour que cela puisse avoir une chance de marcher

Le projet et top mais j'ai de forts doute sur la rentabilité face à la concurrence chinoise (sauf si tu fais ça pour le fun et que tu ne comptes pas tes heures/salaire)
 
O
Otatiaro
Compagnon
Salut,

Une différence importante aussi sur le marché accessible. Aux US avoir un "side business", un atelier semi-pro dans son garage, sans être très fréquent, n'est pas rare, parce que la législation le permet.
En France (je ne connais pas les autres pays Européens sur ce point), c'est quelque chose de totalement absent à ma connaissance, notamment parce que la législation n'est pas adaptée.

Donc non seulement Tormach à un marché "local" nettement plus important en nombre de personnes, mais surtout en probabilité de prospect. Pour avoir demandé il y a quelques temps (un an ou deux de mémoire), les machines Tormach, bien que tournant en 220V, n'ont pas la certification CE ... pas qu'elles ne puissent pas l'avoir, mais apparemment pour Tormach le jeu (certifier CE une machine déjà éprouvée et rentabilisée) n'en vaut pas la chandelle (le marché Européen).

Ca donne une idée de ce que peut représenter le marché européen ... alors Français ...

J'ai beau tourner la chose dans tous les sens parce que c'est quelque chose qui me plairait énormément, je ne vois pas pour le moment un business plan viable dans ce domaine en France. Ou alors un "go big or go home", investir des dizaines ou centaines de millions pour aller concurrencer Haas et compagnie, mais pour ça il faudrait des amis dans la politique, ce que je n'ai pas.

Thomas.
 
O
Otatiaro
Compagnon
Hello,

Petite étude de cas en ce lundi matin : https://prisme.paris (si leur site remarche ... ça marchait tôt ce matin, mais là erreur 502).
Pour moi c'est un petit condensé de tout ce qu'il ne faut pas faire (dont une bonne partie a été déjà évoquée ici).

- ne pas survendre ce qui n'est qu'un jouet à peine amélioré : annoncer comme étant une "machine de production" quelque chose qui ne tiendrait pas la journée en condition réelles de production, c'est s'assurer au mieux le mécontentement des clients, sinon un bon paquet de procédures légales.
- aucune innovation : on est vraiment sur du frontal avec des machines chinoises vendues pour le dixième du prix qu'ils demandent
- de la transparence, et des données fiables : les infos sur leur site sont très superficielles, on parle de résolution 0.05mm sans plus d'info, les moteurs sont des "NEMA17 ou NEMA23" mais quel type, les vis à bille "sans backlash" ça n'existe pas, elles ont une classe de précision / contrainte, etc.
- de la qualité si on s'adresse à des professionnels (ce qui est le cas puisque les prix sont indiqués HT ...) : sans parler de la qualité intrinsèque de la conception, les guidages linéaires et les entrainements ne sont pas protégés, il n'y a pas de graissage centralisé, etc.
- pour la desktop, les vis trap n'ont pas de palier, c'est le pas à pas qui sert de palier (chose pour laquelle il n'est pas prévu), donc annoncer 0.05mm de résolution c'est une vaste blague.
- le prix : pour moins cher que la prisme maker, on se fait livrer une 6090 de 400Kg complète qui aura traversé la moitié du globe.
- pas de kit pour les pros ... non seulement ils ont autre chose à faire de leurs journées que de jouer aux lego, mais en plus en cas de problème de montage ou de réglage (plus que probable puisqu'on s'adresse à des gens dont ce n'est pas le métier), à qui revient la faute ? Et de toute façon Mr Lambda n'est pas équipé pour monter correctement une machine et obtenir 0.05mm de résolution (comparateur, niveau, etc.).
- le "made in france" plutôt limite ... il n'y a quasiment que des pièces d'origine asiatiques, et la machine est livrée en kit, que la conception soit française ok, mais niveau production je ne vois que la mise en carton qui soit tricolore.

Bref en ce qui me concerne c'est exactement ce qu'il ne fallait pas faire ... les clients seront forcément déçus (ou par les performances, ou par le prix), et cela viendra encore renforcer l'idée que les produits français sont mauvais.
D'ailleurs les innombrables prix et références à startup nation, french tech, french fab, etc. m'ont montré par le passé qu'ils étaient beaucoup plus facilement attribués à des projets sans réel business plan.

Thomas.

PS : désolé pour le créateur, j'imagine qu'à la base il y a de bonnes intentions, mais il ne suffit pas de copier un design chinois et le vendre 10x le prix pour relancer l'économie française.
 
V
vres
Compagnon
En tant que professionnel j'évite toujours de juger les autres professionnels. J'ai vendu des machines chinoises, je les vendait 3 fois le prix d'achat et pourtant je ne pense pas avoir gagner des fortunes bien au contraire.
 
O
Otatiaro
Compagnon
En tant que professionnel j'évite toujours de juger les autres professionnels. J'ai vendu des machines chinoises, je les vendait 3 fois le prix d'achat et pourtant je ne pense pas avoir gagner des fortunes bien au contraire.

Je ne dis pas que c'est du vol (je sais combien coutent les composants, la main d'œuvre et les taxes), je dis que par rapport à la conversation d'ici, il a fait tout l'inverse, et malheureusement je pense que c'est voué à l'échec.

Thomas.
 
serge 91
serge 91
Lexique
bonjour,
ça dépend de ce qu'il apporte comme environnement à la machine, aide logicielle, montage, SAV, etc..
venu de chine, c'est moins cher, mais faut se démerder tout seul :wink:
 
O
Otatiaro
Compagnon
Salut,

Ce que je reproche principalement, c'est que c'est une machine de bricolage vendue pour une machine de production.
Et ça quel que soit l'environnement, l'aide, le SAV, ça ne changera rien.

Thomas.
 
serge 91
serge 91
Lexique
c'est que c'est une machine de bricolage vendue pour une machine de production.
Ca dépend, il y a beaucoup de domaines ou certains ont fait fortune avec le "mensonge"..
Ethique et bisness sont deux choses fort différentes :rolleyes:
 
O
Otatiaro
Compagnon
Ca dépend, il y a beaucoup de domaines ou certains ont fait fortune avec le "mensonge"..
Ethique et bisness sont deux choses fort différentes :rolleyes:

Ca ne fait aucun doute.
Dans ce cas précis ça peut marcher s'ils arrivent à accrocher un marché captif (institution publique, éducation, etc.) pour des raisons politiques, en dehors de ça je ne donne pas cher de leur peau.

Thomas.
 
V
vres
Compagnon
C'est la chasse au sorcières ? Je ne supporte pas ce genre de critiques.
Tout le professionnel n'ont pas les moyens de s'acheter du matériel comme otatiaro. il ne faut pas trop ce la pêter non plus.
Moi je lui souhaite de réussir.
 
Dernière édition:
G
gaston48
Compagnon
Bonjour,
Un peu le même discours que Prisme mais à Bruxelles. Sympa et crédible je trouve ...

 
O
Otatiaro
Compagnon
Ah bon :smt107 pour tes machines tu t'en fout du SAV et de l'aide ?

Ls deux phrases vont ensemble ... ce n'est pas le SAV qui va rendre ta machine rigide, ni protéger les glissières ou les vis à bille, ni les graisser, etc.
Quand tu as un bon produit, c'est le SAV qui fait la différence ... quand tu as un mauvais produit, aussi bon soit ton SAV au début il finit toujours par être enseveli.

@Rom' je ne dis pas non plus que c'est un charlatan, visiblement son produit existe et fonctionne (ce qui est déjà assez exceptionnel dans l'univers des startup ...), juste que selon moi son business plan ne tient pas la route.

@CNCSERV pour les performances, il faut comparer ce qui est comparable, et surtout la réalité et ce qui est annoncé ... pour une petite machine de bricolage elle n'est peut-être pas mauvaise, mais on est très loin des performances d'une machine de production en terme de fiabilité, longévité, etc. C'est une machine qui ira bien pour faire quelques bricoles à droite à gauche, mais en condition de production elle va vieillir très prématurément, la broche est limite un consommable ...

Typiquement là ou je grince des dents, c'est que des rails HIWIN c'est bien ... sur une machine adaptée. Installer des rails de qualité sur des profilés alu, sans guidage, sans alignement, bref à l'opposé des règles de l'art, c'est juste de l'argent jeté par les fenêtres, des rails premiers prix n'auraient pas fait beaucoup moins bien, mais pour beaucoup moins cher.

Encore une fois ce n'est pas une machine qui ne sert à rien, les chinois en vendent des palettes depuis des années. Par contre aller vendre ça pour de la machine de production, pour moi c'est un problème (et ça sera un problème pour les clients qui y croiront ...).

Thomas.
 
O
Otatiaro
Compagnon
Bonjour,
Un peu le même discours que Prisme mais à Bruxelles. Sympa et crédible je trouve ...

Mouais, j'ai envie de dire même motif, même punition ... les prix catalogue sont aussi élevés, pour des machines carrément à entrainement par courroie sur X et Y (et si j'ai bien vu, pas de roulement / palier sur le Z).
Sauf que là carrément on vous annonce qu'avec la PRO vous allez usiner de l'acier (matériaux ferreux à faible vitesse) ... ce n'est pas du mensonge parce qu'on peut effectivement faire semblant d'usiner quelques mm d'acier, mais la Kress n'est absolument pas faite pour (je sais j'ai essayé, y'a 15 ans ...), durée de vie de la broche environ 15min avec de la chance.

Quand je vois par exemple la "table de travail" à 615€ pour quelques morceaux de profilés alu et un plateau en MDF, sans roulettes ni accessoires ... alors que pour 990€ on a une table JPS de même dimension, avec des roulettes de dingue, un plateau en acier de 6mm ultra stable, etc. (et RELLEMENT fabriqué en France !), je me dis que soit JPS n'est pas assez cher (je peux le dire maintenant que j'ai acheté la mienne :wink: ), soit quelqu'un fait une belle grosse marge (pour la livrer en kit en plus j'imagine ...).

Ils disent que tout est fait en Belgique avec des fournisseurs locaux, mais les profilés alu viennent de chine (ok les barres de 6m sont découpées en Belgique ?), la broche Kress est faite en Chine, les moteurs, le raspberry, les accessoires, etc. tout vient de Chine, et on ne peut même pas dire que l'assemblage est local puisque c'est le client qui le fait. Reste quoi, quelques bouts de tôle (pas bien épaisses ...) ?

Bref en ce qui me concerne on est une fois de plus sur du bullshit marketing (et des créateurs qui ne savent probablement pas à quoi ressemble une vraie fraiseuse) ...

Thomas.
 
dh42
dh42
Compagnon
Salut,
En tant que professionnel j'évite toujours de juger les autres professionnels. J'ai vendu des machines chinoises, je les vendait 3 fois le prix d'achat et pourtant je ne pense pas avoir gagner des fortunes bien au contraire.

Tu ne les vendais pas encore assez cher LOL ...

Regarde les tarif chez Badog ... ça fait peur pour des machines plutôt basiques !!

++
David
 

Sujets similaires

D
Réponses
18
Affichages
1 594
did36
D
ilfaitvraimentbeau
Réponses
2
Affichages
602
ilfaitvraimentbeau
ilfaitvraimentbeau
M
Réponses
5
Affichages
453
metalu
M
EncoreUnPseudo
Réponses
9
Affichages
450
osiver
ncx94
Restauration Ma petite 11M
Réponses
18
Affichages
770
ncx94
ncx94
J
Réponses
4
Affichages
530
jeanjean78
J
J
Réponses
13
Affichages
953
jackouille07
J
M
Réponses
15
Affichages
1 939
moufy55
moufy55
C
Réponses
31
Affichages
1 198
Charlysav
C
L
Réponses
1
Affichages
155
lusineur63
L
Haut