socle béton pour fixer une chèvre

testi
Ouvrier
15 Janvier 2014
279
Deux-Sèvres & Correze
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour,
je vais réaliser une dalle devant mon entrée de garage, la dimension de cette dalle 3m50 (un peu plus longue que la porte) et largeur 2m.
j'aimerais en profiter pour (sur le coin de cette dalle) en même temps couler un socle de béton de 80cm de hauteur environ, pour pouvoir y fixer temporairement le mât de ma chèvre 3T quand j'ai besoin de décharger une remorque, puis déposer la charge sur un transpalettes, ou l'opération inverse.
du coup, plus de problème de passer les pieds de la chèvre entre les roues, et hauteur utile augmentée.
comment dimensionner ce socle, et surtout comment ferrailler ça proprement pour que ça tienne avec un poids conséquent en bout de bras (dans les limites de la chèvre bien sûr). mais par exemple une fraiseuse de 2T !
Merci !!
PS: j'aimerais bien que la fixation de la chèvre soit un peu plus chiadée que juste laisser dépasser des tiges filetées du béton, mais que je puisse à l'occasion modifier pour fixer une chèvre différente. mais j'ai pas encore trop d'idée sur comment ...
 
Dernière édition:
ZZR1100
Apprenti
12 Février 2013
194
Il faudrait plus de données.
- N°1 : type de sol devant ton garage (à 50 cm de profondeur)
- Temps d'utilisation de ta chèvre (chargement/déchargement ou si tu comptes laissé quelque chose x heures.
- Après, c'est du dimentionnement, en particulier, des armatures de ton béton.
(On peut ferailler beaucoup, et couler peu de béton, ou l'inverse.)

Il serait bon que tu fasses un schéma coté de tes désirs, en fonction de quoi, on devrait pouvoir te guider.
 
Earthwalker
Compagnon
7 Décembre 2013
951
45
pourtant la solution des tiges filetées scellées dans le béton est la plus simple et à mon avis la plus efficace.
 
franc-x-marc
Compagnon
16 Août 2014
2 121
Alpes Maritimes
tu peut utiliser sceller des tige fileter longue en forme de crochet dans ton massifs en béton

tu peut aussi penser a un systeme de rotation pour une manipulation plus aissé
 
ZZR1100
Apprenti
12 Février 2013
194
pourtant la solution des tiges filetées scellées dans le béton est la plus simple et à mon avis la plus efficace.
Oui, on appelle cela des tirants.

On peut envisager de sceller ceux-ci sur une platine, ce qui aurait l'avantage de pouvoir être réglé par la suite. (Aplomb)

Mais ces tirants doivent être dimensionner et plus ils sont proche du fut de notre chèvre, plus leurs sections devra être importante.

PS : Ce n’est pas de la tige filetée, mais une barre d’acier cintré à une extrémité et fileté à l’autre, le tout, en bon acier.
Les tirants, eux-mêmes, seront pris dans un ferraillage du massif de béton.

Si on fait la somme des contraintes, même avec une charge modérée et un bras de levier modéré, lui aussi, on arrive à des contraintes vites importantes.

Tout ceci demande un minimum de dimensionnement, en fonction du design souhaité.
 
testi
Ouvrier
15 Janvier 2014
279
Deux-Sèvres & Correze
  • Auteur de la discussion
  • #6
Alors pour le sol, voici le résultat de l'étude de sol pour assainissement : S1,S2,S3 sont les 3 sondages effectués. S1 est le plus proche de l'emplacement visé.
Homogénéité du sol Sol homogène

Horizons supérieurs

Terre végétale brune, saine, remaniée, limono-argilo-sableuse de 0 à 20 cm

pour S1, de 0 à 30 cm pour S2

Terre végétale brune, faiblement hydromorphe, limono-argilo-sableuse, peu

caillouteuse de 0 à 20 cm pour S3

Horizons inférieurs

Horizon brun-gris, argileux, peu caillouteux, sain et remanié de 20 à 40 cm

pour S1, de 30 à 50 cm pour S2

Horizon brun-beige, hydromorphe, argileux, non caillouteux de 20 à 40 cm

pour S3

Horizon d’altération hydromrophe de 40 à 80 cm pour S3

Evaluation de la perméabilité K < 30 mm/h en surface K < 10 mm/h en profondeur

Hydromorphie Dès la surface pour S3

Refus à la tarière Refus à la tarière sur à 40 cm pour S1, 50 cm pour S2 et 80 cm pour S3



L'utilisation de la chèvre sera ponctuel, le temps de décharger une machine. 1H maxi.

pour le dimensionnement des tirants, je peux me baser sur les vis/écrous qui fixent la chèvre à sa base existante ? (si je reprends exactement le montage et la triangulation existante). c'est cette chèvre, Dema 3T
[div=none]
[/div]
 
Dernière édition:
franc-x-marc
Compagnon
16 Août 2014
2 121
Alpes Maritimes
salut

si tu peut faire un poile plus au niveau des diametres ou alors utliser des tige fileter avec une classe supérieur " attention au tige fileté vendu en grande surface de bricolage qui sont en metal mous
 
jjdu33
Compagnon
2 Janvier 2013
1 153
F-33
bjr,

euh, très dangereux voir mortel comme modification : ne pas oublier que la longueur des bras inférieurs contribuent au non basculement (vers l' avant) de la chèvre .....

jj
 
Albert le Belge
Compagnon
5 Janvier 2013
2 614
Tirlemont Belgique
Bonjour, Ne pas oublié qu'il est aussi possible d'augmenter la réserve de stabilité de la chèvre en lestant le côté opposé (exemple: lestage des grues tour qui ne sont que "posées" au sol)
gros avantage, cela reste démontable et ou éventuellement adaptable à une grue plus puissante.
 
testi
Ouvrier
15 Janvier 2014
279
Deux-Sèvres & Correze
bjr,

euh, très dangereux voir mortel comme modification : ne pas oublier que la longueur des bras inférieurs contribuent au non basculement (vers l' avant) de la chèvre .....

jj
je ne comprends pas trop là ... si je reprends le ferraillage du socle sur celui de la dalle, c'est la dalle qui jouera le rôle des bras inférieurs ... non ?

les forces qui s'exercent sont un moment de forces, sur ma chèvre, le mat subira une force verticale (en compression sur le béton), l'effort anti-basculement est repris par les tirants arrière (en traction/arrachement), donc le ferraillage avant doit passer au dessus du ferraillage de la dalle, le ferraillage arrière au dessous du ferraillage de la dalle. je me gourre ?
socle.JPG
Voir la pièce jointe 303118
 
Dernière édition:
yvon29
Compagnon
31 Juillet 2012
3 190
FR-77250 Fontainebleau
Bonjour

plutôt que de couler un dès de béton, pourquoi ne pas réaliser un socle costaud ( upn de 100 triangulé en upn de 60 - à vérifier...) qui serait boulonné sur deux ipn ou ihe ou tubes rectangulaires qui pourraient être simplement POSÉS dans deux rainures du sol
par contre le dès devra être suffisamment large pour éviter le le basculement ( toujours possible d'utiliser des chevilles à expansion dans le sol...)
Avantages :
==>> pas d'efforts à reprendre par le béton (hors vertical bien sûr)

==>> le dès peut être déplacé pour libérer de la place

==>> si bien conçu ce dès peut servir d'établi ou de traiteau lourd

==>> cerise sur le gâteau: tu peux remonter la structure où tu voudras et même remettre des roues dessous ( comme évoqué plus haut: augmenter la largeur...)

merci de commenter / critiquer
 
jjdu33
Compagnon
2 Janvier 2013
1 153
F-33
je comprends mieux si tu conserves les deux tirant arrière , mais j' ai de gros doute tout de même sur les capacités de levage et surtout de maintient sans que tout s 'arrache.....

je trouve la solution d 'yvon29 plus sécurisante .....

tant qu' a la capacité de ces grues c 'est très " théorique " ( les capacités max sont données bras totalement rentré .....)

perso j' avais acheté une GAMBIN 10N ( donc environ 1,5 t), c 'est un camion avec une grue qui est venu me la livrer , en bout de bras et dans le sens de la longueur c 'était limite pour la grue.....

jj
 
yvon29
Compagnon
31 Juillet 2012
3 190
FR-77250 Fontainebleau
Oui. Albert
toutefois si les poutres au sol sont suffisantes elles pourront très bien reprendre le moment fléchissant de la même manière que dans le design d'origine .

on peut également créer une poutre en béton armé où seront noyées des plaques taraudées à fleur du sol pour arrimer le dès en métal
je vois bien une poutre de h 80 cm ( à vérifier mais ça ne devrait pas être trop loin du nécessaire...) x l 50 x longueur 2,50 ( m ???) , poutre noyée dans la sol et incluse dans le ferraillage de la chape.

épaisseur décroissante depuis le dès (h maxi) jusqu'à l'autre bout ep. env 15 cm (?)
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Haut